FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Se rendre utile ou faire bonne impression ? Une idée derrière la tête.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Mer 21 Oct - 21:34





Killian avait investi discrètement la librairie quelques minutes plus tôt. Voilà maintenant une bonne demi-heure qu'il fouillait le fond de la bibliothèque, préférant rester seul. Il avait décidé de venir faire quelques recherches pour une fois. Que ce soit les histoires ou des bouquins qui puissent parler de magie, il voulait trouver un lien. Mais les écrits de se monde n'apprennent pas grand chose au pirate, cherchant désespérément des livres parlant de sa Némésis, de tempêtes, maelstrom ou malédiction. Rien. Rien n'incriminait ce Crocodile et à vrai dire il n'avait trouvé qu'un écrit bien court à son sujet. Bon il n'était pas là depuis longtemps et espérait encore que Belle ne l'avait pas repéré, il faut dire qu'il passait un peu pour un voleur là.

A savoir si le pirate désirait passer incognito afin que sa bonne action ne passe inaperçu, ce qui n'est pas son genre, à moins qu'être vu dans une bibliothèque ne lui pose soucis, mais après tout il aime bien lire donc ce n'est pas un problème en soit, il est déjà venu. Mais là personne ne l'a envoyé et il est vrai que ses intentions sont à la fois honorables, mais aussi, et surtout, intéressé. Il veut faire tomber ce crocodile, à la fois pour lui faire payer sans pour autant le tuer, ruiner sa vie était plus intéressant, mais surtout parce qu'il ne lui faisait pas du tout confiance et qu'il lui était impossible de dire ça à Baelfire, il ne voulait pas lui faire ça. Pourtant si son père y est pour quelque chose la chute risque d'être encore pire...

Quarante-cinq minutes. Toujours rien et les livres commençaient à s'entasser, et sans parler du Crocodile, rien sur le fameux navire-sous-marin de Nate, ni sur le ballon volant, rien du tout. Quand au docteur Henry Jekyll, il avait cet étrange pressentiment que tout le monde le surveillait de loin, même son ami le docteur Victor Frankenstein. A croire que lui aussi est victime de la mauvaise influence des récits à son sujet, Killian ne s'y était pas vraiment attardé pour le coup, ce n'est qu'un médecin.

Il entend du bruit à l'avant de la salle et s'isole un peu plus derrière une étagère, ouvrant un livre pour le consulter l'air de rien, naturel. Il a tous les droits d'être ici alors il n'a aucune raison d'être stressé, mais il préfèrerait que ses recherches passent inaperçues. Les bruits de pas se rapprochent alors de lui, une pile de livre toujours posé sur une table un peu plus loin, il se concentre alors sur ce qu'il est en train de lire en fronçant les sourcils l'air concerné. C'est quoi ce satané truc ?!

Oui, oui, Killian avait réussi à tomber par pur hasard sur le roman de J.M. Barrie, oui, oui, Killian était en train de lire Peter Pan. Comment ce maudit bouquin lui était-il arrivé dans les mains ? Il est dans le rayon contes et fantastiques mais quand même. Il referme violemment le livre et relève la tête ayant complètement oublié que quelqu'un arrivé et les traits de son visage se détendent à l'arrivé de la jeune femme. Belle. Comme si c'était étonnant de la voir ici cela dit.

"Hey Milady."

Killian pose alors le livre en se relevant de la table sur laquelle il s'était posé, sourire aux lèvres comme à son habitude, et prend un air intrigué, passablement vexé, avançant vers la jeune femme.

"Alors comme ça c'est moi le méchant de l'histoire hein ?"

Sans mentionné tout ce qu'il a pu lire de ridicule, limite blasphémateur à son sujet. Au moins il était classe et bien habillé d'après le bouquin ce qui est une bonne chose en soit. Bien qu’il n'était pas du tout précisé à quel point il était sexy.






avatar
Invité
Invité

Jeu 22 Oct - 1:08

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Ce matin-là, comme tous les autres matins depuis quelques jours, l’emploi du temps de notre petite Belle, était une fois encore des plus chargés. La jeune femme s’investissait énormément dans son rôle de volontaire, afin d’aider les nouveaux venus de Storybrook à s’installer. Aujourd’hui, avec l’aide de Ruby, elle avait imprimé de nombreux plans de la ville, sous forme de petites cartes, afin d’aller les distribuer à tous ceux se sentant un peu perdu, au milieu de tous ces nouveaux bâtiments. Il semblait essentiel que tout le monde sache se repérer en ville, c’était une première étape dans l’intégration de ces nouvelles personnalités de Storrybrook. Belle prenait son rôle très à cœur, et abordait la situation avec le sourire, comme à son habitude.

Lorsque les deux demoiselles eurent fait le tour de la ville pour distribuer leurs cartes, la petite princesse décida avec hâte de retourner à la bibliothèque, afin de récupérer quelques affaires, avant d’aller déjeuner avec son cher et tendre Rumple. Elle ignorait bien évidemment que Crochet se trouvait à l’intérieur. A vrai dire, elle pensait même ne trouver personne à son arrivée. Tout le monde avait une vie tellement palpitante ces temps-ci, avec tous ces mystères, ces nouveautés. Chacun courait d’un bord et de l’autre, de son côté. Belle ne faisait pas exception à la règle. Elle avait la tête ailleurs, elle était pressée et plongées dans ses pensées. Elle déboula sans prévenir dans la petite bibliothèque, faisant claquer ses talons d’un rythme soutenu et régulier. Discutant toute seule, elle semblait se battre avec l’intérieur de son sac, doucement agacée de ne point trouver ce qu’elle cherchait. Lorsqu’elle redressa finalement la tête, elle aperçue enfin la silhouette de Crochet, qui se levait tout juste pour avancer en sa direction. La belle demoiselle fut saisie de surprise, et sursauta de plus bel. Par réflexe, ou par instinct, elle recula de quelques pas, en profitant pour reprendre ses esprits. Elle leva alors les yeux vers Crochet, d’abord avec surprise. Puis, elle plissa légèrement le regard, d’un ton un peu plus suspect, elle avait vraiment l’air étonnée.

« Vous... ? »

La méfiance gagna peu à peu son esprit, et elle préférait se tenir sur ses gardes. Non pas que ce soit louche de voir Crochet à la bibliothèque, quoique, si un peu tout de même, mais elle se rappelait surtout les circonstances de leurs rencontres, la dernière fois qu’il y était passé justement. Elle resta immobile un instant, le scrutant avec attention de son coin d’œil avisé. Un millier de questions lui traversèrent l’esprit, que fait-il ici ? Que veut-il ? Pourquoi ? Qu’est-ce qu'il a derrière la tête ? Car oui, Belle restait persuadé que Crochet avait toujours quelque chose à cacher. C’était plus fort qu’elle, elle le voyait sournois, vil, et menteur… Elle ne lui faisait pas confiance. Pour autant, elle ne le jugeait pas méchant pour autant. Crochet n’était pas le pire, dans son genre. Il avait d’ailleurs fait beaucoup d’efforts notables ces derniers temps. Mais Belle préférait s’en méfier.

« Qu’es-… Qu’est-ce que vous faites ici ? »

Comme si le pauvre n’avait pas le droit d’être ici. Non c’était… C’était juste, bizarre, de le voir plongé dans une pile de bouquins. Belle ne l’aurait jamais crue littéraire. En observant un peu plus la scène, elle repéra d’ailleurs le petit bureau derrière Crochet, sur lequel il s’était installé. Il n’avait pas chômé vraisemblablement. Belle haussa légèrement les sourcilles, sincèrement étonnée, voire même, peut-être un peu impressionnée. Elle contourna le pirate pour venir s’intéresser à ses lectures.

« Je ne vous savais pas si littéraire… » Dit-elle d’un ton frôlant la taquinerie.
« Alors comme ça c'est moi le méchant de l'histoire hein ? »

Vraiment ? Crochet était-il donc simplement venu pour s’informer du conte dans lequel on l’attribuait ? C’était un peu trop simple. Un peu léger aussi, la demoiselle doutait qu’il soit venu pour une raison aussi futile. Peut-être était-ce simplement sa manière d’engager la conversation. Belle acquiesça donc simplement.

« Cela semble vous surprendre… Vous êtes déçu ? »

Au détour de la conversation, Belle continuait d’inspecter un à un les livres jusque-là étudié par Crochet en son absence. Aucun n’avait de rapports les uns entre les autres. Ils étaient tous, d’univers différents, de genres différents… Belle ne comprenait pas vraiment ce que Crochet cherchait réellement avec tout ça. En fait, il avait lui-même l’air un peu perdu dans ses recherches, ne sachant pas vraiment par où commencer, ni même comment précéder.

« Vous cherchez quoi exactement ? Tout ceci, ça…. Ça n’a aucun sens. »

Précisa la demoiselle, au cas où Crochet n’aurait pas lui-même comprit que sa méthode de recherche laissait à désirer.


avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 22 Oct - 2:49





"Vous... ?"

Lui ? Moi ? Nous ? Oui oui c'est bien lui. Et Killian la fixe avec une légère réserve. Bah oui il lui fait peur, normal gros malin t'as essayé de la tuer... Deux fois. Alors ne t’attend pas à un traitement de faveur. Bien sûr Killian ne s'y attend pas, mais une réaction aussi acide de la part de la jeune femme lui semblait un peu excessive sachant qu'elle sort avec un Crocodile encore moins fiable que lui.

"Qu’es-… Qu’est-ce que vous faites ici ?"

Ahahah... Très bonne question... Qu'est-ce qu'il fiche ici. Killian sourit essayant d'avoir l'air naturel et lève les yeux au ciel. Hors de question de lui dire qu'il cherche de quoi faire tomber son âme-sœur... Des indices, des preuves... Oui, mais pourquoi...

"Et bien, je suppose que je suis venu pour des livres."

Super réponse super intéressante Killian Jones ! Merci Captain Obvious. Bon il est déjà Capitaine mais ça lui fait un titre en plus. Il avait répondu sur un ton ironique évident. Pourquoi voulait-elle qu'elle soit venue après tout ? C'est une bibliothèque ici. Il n'est pas venu pour se venger d'un plat de bolognaise ou pour se faire un thé c'est évident. Belle observe la pile de livre derrière le pirate d'un air perplexe.

"Je ne vous savais pas si littéraire…"

Il hausse les épaules. Comme quoi, il est plein de surprises. Enfin, il n'est pas spécialement littéraire non plus, il cherche, mais là il ne fait vraiment que chercher encore, il ne trouve pas bien. Enfin son attitude faisait quand même croire qu'il était étonnant, dans son regard on pouvait lire un "n'est-ce pas ?!" presque victorieux. Enfin PRESQUE, parce qu'il avait toujours le goût amer de sa dernière "lecture" dans la bouche. Peter Pan un gentil ? Et puis quoi encore ? C'est limite si ce crocodile ne passe pas pour un enfant de cœur !

"Cela semble vous surprendre… Vous êtes déçu ?"

Déçu ? C'est un bien maigre mot pour ce sentiment de duperie totale. Pas étonnant qu'il soit si mal vu. Il manque la moitié des faits et ceux relatés son faux. Enfin il n'a pas tout lu mais il en a lu bien assez. Ce livre est une calomnie ! Un pur mensonge éhonté ! C'est un scandale oui ! Inconcevable. Ça va que Killian ne s'offusque pas pour rien, et puis il a l'habitude des préjugés. Ça ne l'empêche pas d'être fier de son statut de pirate. Il le clame haut et fort et aime à le rappeler.

"Disons que je comprends mieux certaines rumeurs à mon sujet. Au moins, je suis célèbre !"

Il lève les bras l'air triomphant. Oui au moins il est célèbre. Pas de bonne réputation mais célèbre, c'est déjà ça. Il faut savoir se contenter de peu. De toute manière c'est un pirate, alors déjà en partant de là on peut pas s'attendre à une réputation miraculeuse hein... Les lois et la justice, toujours ce que l'ont doit croire. Personne ne sait finalement ce que c'est sur le terrain...

"Vous cherchez quoi exactement ? Tout ceci, ça…. Ça n’a aucun sens."

Ce qu'il cherchait ? N'importe quoi, des preuves, des informations, un lien entre tous ces événements. Alors même si c'est recherches étaient un peu chaotiques, elles avaient pourtant bien un fil conducteur. Mais aucun livre ne parlait de Nate Osborne et il ne connaissait pas le nom des navires sous-marins. Il avait du sortir pas mal de livres sur la navigation modernes qui ne lui avait strictement rien appris.

"Aucun sens ? Tout dépend de ce que l'on cherche Love... J'imagine que je cherche la même chose que tout le monde. Des réponses."

Il s'était approché de nouveau de sa pile de livres, en regardant un qu'il s’apprêtait à ouvrir et avait haussé un sourcil en regardant Belle sur ces dernières paroles. Il ouvre alors son livre, celui là s'appelait 20 000 Lieues sous les Mers par un certain Jules Verne. Il prend un air alors assez intrigué alors qu'il feuilletait rapidement le livre. Il tourne un peu plus vite les pages et tombe sur une illustration d'un étrange vaisseau pouvant correspondre à celui du jeune Osborne. On va peut-être enfin avancer. Enfin ça ne l'aide pas vraiment, mais enfin bon... c'est mieux que rien c'est un bon début en tout cas. Il savait bien que les livres qui parlaient du grand bleu allaient servir... Enfin servir, si on veut. Enfin c’est bien beau tout ça, mais pourquoi lui il ne passe pas pour un enfoiré de première !? Lui aussi c’est un pirate et lui aussi il a servit dans la marine alors pourquoi ça ne parle que de son ‘génie’ scientifique et de sa boite de conserve sous-marine !? Il n’est pas mieux que lui au final ! C’est vraiment l’arnaque ces œuvre modernes ! Imaginez un peu sa mine légèrement offusqué en réalisant cela...






avatar
Invité
Invité

Jeu 22 Oct - 17:31

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Il apparaissait évident que Killian avait été déçu en lisant le conte de Peter Pan, et aux vues de ce que le livre racontait sur le célèbre Capitaine Crochet. Oui, dans un sens, il était célèbre, et, il faut le reconnaitre, c’est un méchant qui avait de la classe. Il était plutôt charismatique dans son genre. Mais ça, Belle se garderait bien de le préciser à son invité. Toutefois, contrairement au livre, où Crochet avait une peur bleue des crocodiles, ici, dans la vraie vie, celui-ci semblait au contraire vouloir organiser une battue, pour chasser le plus redoutable d’entre eux. Cela désolait Belle de voir que les hostilités entre Killian et Rumple ne cesseraient peut-être jamais. Pourtant, ils avaient tous deux changés depuis leur confrontation par le passé. Seulement voilà, ni l’un comme l’autre ne prenaient le temps de reconnaitre un tel changement. Il fallait toujours un premier pas dans l’affaire, un premier geste. Mais c’était demander la lune que de demander à ces deux-là de se montrer tolérant l’un envers l’autre. C’était une situation quelque peu délicate, et tant que personne ne souhaitait faire d’efforts, Belle préférait rester sur le qui-vive avec le chasseur de crocodile.

Mais pour aujourd’hui, il semblerait que Killian n’était pas venu se renseigner sur un moyen de nuire à Rumple. Du moins, c’est ce qu’elle croyait, et ce que le pirate voulait bien lui faire croire. Il sous-entendait vouloir trouver des réponses, sur les bouleversements survenus à Storybrook ces derniers jours. Comme tout le monde en effet, il cherchait une explication à cela. Il avait pensé intelligemment en venant se renseigner à la bibliothèque, comme quoi, son cerveau n’était pas seulement imbibé de rhum. Belle souligna sa bonne initiative, un peu plus ouverte à l’aider désormais. Elle s’intéresse alors justement au livre que consulte Killian, 20 000 lieues sous les Mers. Au détour de quelques pages, elle est alors frappée par l’illustration du navire représenté dans le bouquin.

« Attendez ! Là, ce navire… »

Belle s’approcha un peu plus près pour examiner l’illustration. C’était bel et bien le vaisseau qui trônait dans la ville. Killian venait de mettre la main sur quelque chose de très intéressant. Cela n’allait sans doute pas les aider à résoudre l’énigme des dernières catastrophes, mais au moins, cela pourrait davantage les renseigner sur les nouveaux habitants de la ville, survenu au détour de la tempête.

« C’est… c’est le navire de Nemo ? »

Remarqua Belle en tournant tantôt les pages du livre à la place de Crochet, et tantôt en regardant de nouveau la couverture du livre, pour en obtenir des informations supplémentaires. Belle le nommait ainsi, Nemo, car elle l’avait toujours connue sous ce nom. C’était le nom que lui avait donné le jeune homme qu’elle avait rencontré, autrefois étant jeune enfant. Tout ceci était fascinant, Belle en était tout excitée, elle avait là devant elle, tout le récit et toutes les histoires de son vieil ami de longue date. Elle pouvait en apprendre plus sur ce mystérieux jeune homme, qu’elle avait connu il y a très longtemps. Mais, elle se demandait aussi si cela était réellement juste… Maintenant qu’elle avait retrouvé Nemo, celui-ci aurait tout le loisir de lui conter lui-même son histoire. De plus, comme Crochet venait de le prouver quelques instants plus tôt, il semblait évident que les contes, n’étaient pas à la hauteur de la réalité. Il fallait donc se méfier.

« Vous êtes plutôt doué tout compte fait. »

Sourit finalement la jeune femme, pour tout de même valoriser les recherches de Crochet. Il avait tapé dans le mille il faut le reconnaitre. Ils étaient sur la bonne voie. Maintenant, restait à faire le lien entre le navire de Nemo, et tout le reste. Mais Belle doutait que la tempête ait réellement un rapport avec la malédiction survenu quelques jours plus tôt. Pour elle, les deux évènements n’avaient pour l’instant aucun lien. À la rigueur, l’anomalie de la malédiction pouvait éventuellement avoir provoqué la tempête qui avait emporté Nemo et les autres.

« Nous devrions faire des recherches sur cette étrange tempête qui a amené Nemo et les autres jusqu’ici. Si on arrive à comprendre comment cette anomalie fonctionne, nous pourrons peut-être faire le lien avec d’autres choses, et remonté jusqu’à la source, la cause de toute cette pagaille. »

Belle se mit aussitôt à farfouiller dans les étagères de livres. Elle savait où chercher, dans la catégorie évènements surnaturelles et magie. De grands scientifiques de ce monde avaient déjà été témoins de choses étranges, les dépassants complètement. Ils avaient alors fait des années et des années de recherches, pour tenter de comprendre l’inexplicable. Peut-être que l’un de ces bouquins, parlait de cette mystérieuse tempête.


avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 22 Oct - 19:50





Killian était fort concentré sur sa "trouvaille" et remarque à peine Belle s'approcher. Il lui jette juste un coup d’œil rapide quand celle-ci commence à en tourner les pages et faire allusion à un certain Capitaine Nemo. Ah oui c'est vrai Nate à du mentionner ce nom à un moment quand ils se sont croisés... C'est comme Baelfire ça, pourquoi il faut qu'ils changent de nom au bout de 200 ans ? Enfin lui il avait bien gagné le nom de Capitaine Hook mais ce n’est pas vraiment qu'il l'ait demandé non plus... Il hausse alors un sourcil.

"Il semblerait que c'est comme ça qu'il se fasse appeler ces temps-ci en effet. Cela dit il n'est pas moins pirate que moi dans les fait..."

Non pas qu'être pirate soit une mauvais chose. Non, au contraire. Mais bon, c'est bien de le préciser quand même. Ce n’est pas le seul à avoir trahi la couronne. La Capitaine Crane aussi d'ailleurs... Lui en revanche il n'avait encore rien trouvé sur lui. En même temps il s'était concentré sur les océans. Après tout un Crocodile ça vit bien dans l'eau non ? Et puis un navire ce n’est pas anodin non plus. Surtout vu la taille de sa boite en métal. Enfin toujours est-il qu'il ne savait pas que Belle le connaissait. Elle aurait pu le connaitre après avoir lu le dit-livre.

"Vous êtes plutôt doué tout compte fait."

Comment ça "tout compte fait ?" Bien sûr qu'il était doué ! Il hausse de nouveau un sourcil avec un sourire en coin... On aurait pu s'attendre à ce qu'il sort un truc type du genre "je suis le capitaine Jack Sparow !" Enfin Killian Jones mais qu'importe.

"Je suis un pirate Love..."

Il avait dit ça avec simplicité, comme si c'était une évidence. Il est difficile de cache quelque chose à une pirate, de mentir à un pirate ou de berner un pirate. Il obtient toujours ce qu'il cherche. Et puis l'expérience. Il a du faire preuve de certaines facultés d'adaptations qui ont certainement aidées dans ses recherches. Ses connaissances de la mer ont un peu aidé pour cette partie il faut dire. Alors même si tout semble brouillon c'est en fait très organisé. Tout dépend de ce que l'ont cherche et de la manière dont on le cherche, il faut bien un point de départ après tout.

"Nous devrions faire des recherches sur cette étrange tempête qui a amené Nemo et les autres jusqu’ici. Si on arrive à comprendre comment cette anomalie fonctionne, nous pourrons peut-être faire le lien avec d’autres choses, et remonté jusqu’à la source, la cause de toute cette pagaille."

Le Pirate lève les yeux au ciel en soupirant. A votre avis qu'est-ce qu'il est présentement en train de faire là ? D'après Nate, il serait venu via un maelstrom. Du coup, une partie du problème doit venir de sous l'eau. Voilà pourquoi ses recherches se sont orientées ainsi. Autant dire que ça n'aide pas beaucoup jusque là. Il faudrait mieux faire une observation sur le terrain et il connaissait quelqu'un qui pourrait aider.

"Nate m'a confier avec été pris dans un maelstrom. Si nous devions orienter nos recherche sous l'eau je pense qu'il peut son aide maintenant que nous avons régler notre petit différent..."

Oui, petit différent qui partait en fait d'un simple malentendu... On se perd de vu pendant 200 ans et voilà le résultat ! On ne sait même plus où en est le royaume que l'on a servit ni même ce que sont devenus les soldats qui le servaient, certainement tout aussi bernés que nous par des dirigeants trop vicieux, servant donc sous la duperie et la tromperie. Enfin bon, le problème n'est plus fort heureusement. Killian s'appuie donc contre la table les bras croisés, l'air pensif, réfléchissant à savoir si le jeune Osborne lui aurait donné d'autres informations utiles... Enfin le plus simple serait de lui demander directement en lui filant le bouquin. C'est un homme de bien et de confiance après tout. Fidèle à ses opinions, ne se laissant duper par les dirigeants. Un peu comme lui... Un pirate.

Il voit alors Belle s'activer à la recherche d'autres œuvres. Sait-elle au moins ce qu'elle cherche. Killian soupire et se relève en allant la rejoindre et l’interrompt au bout de quelques secondes de silence. Secondes servant à tester son attention et la logique de ses recherches. Elle c'était précipité assez rapidement et Killian doute qu'elle est un plan précis de ce qu'elle veuille, mais après tout la jeune femme connaissait mieux se monde et le contenu de récits que lui-même.

"Je ne veux pas te couper dans ta recherche minutieuse love, mais sais-tu au moins ce que tu cherches ?"

Il hausse un sourcil interrogateur. Comme si la réponse allait se  trouver dans un livre. On peut y trouver des informations sur les nouveaux arrivants ou les récits qui sont contés ici, savoir si certains ont été victimes de tempêtes, mais si on ne connait pas les arrivants ou si on cherche juste des informations sur les tempêtes, cela parait un peu compromis. Il avait l'air un peu insistant. Il veut bien aider mais si on ne lui explique pas il ne va pas pouvoir être bien utile.

Et non parlons pas du "love". C'est plus fort que lui. C'est un réflexe, genre surnom classique qu'il à tendance à donner aux femmes. Encore heureux qu'il ne le sorte pas spontanément aux hommes, quoi que... Il aurait bien tendance à vouloir gratifier une certaine personne du même surnom...






avatar
Invité
Invité

Dim 25 Oct - 16:34

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Nate… Qui était donc ce mystérieux monsieur Nate. Belle ne voyait pas vraiment de qui Crochet était en train de parler, mais elle jugea d’elle-même que cela devait surement-être Nemo. Elle apprit de même que ces deux-là semblaient avoir eu quelques différends. Bon, cela ne l’étonnait pas vraiment venant de deux pirates. Ce qui l’intéressait davantage en revanche, c’est la supposition que Killian venait de lui faire. Il était donc possible d’utiliser le navire de Nemo, pour aller faire des recherches au large, sur cette mystérieuse tempête. Voilà qui était intéressant, cela pourrait bien être efficace. Belle resta réfléchir un instant, sur sa petite échelle devant sa multitude de bouquins. Puis, comme une révélation, elle se tourna face à crochet, le regard brillant d’aventure.

« Vous avez raison ! Une expédition, voilà ce qu’il nous faut ! »

Mais qui dit expédition, dit préparation. Et pour cela, Belle voulait-être bien préparé. Comme pour son aventure en quête du yaoguai, Belle se tournait bien sûr, et comme à chaque fois, vers ses livres. Ils allaient d’autant plus l’aider pour ce qu’elle et crochet envisageaient de faire. Elle les choisit donc avec précision précisions, empilant livres sur livres, comme si elle ne pouvait plus s’arrêter.

« Tenez, prenez déjà ça ! »

Dit-elle à crochet en lui proposant toute une pile de livres. Une fois déchargée, elle pouvait continuer ses recherches, et en sélectionner d’autre. Au final, lorsqu’elle descendit de son échelle, une bonne dizaine de livres avaient été soigneusement sélectionnés par ses soins, et posé sur le petit bureau. Comme Killian avait un peu l’air de la trouver folle, elle sourit d’un air rassurant, acceptant de lui fournir les informations qu’il demandait.

« Je ne veux pas te couper dans ta recherche minutieuse love, mais sais-tu au moins ce que tu cherches ? »

« Ce sont là différents livres qui vont nous être d’une aide cruciale si nous partons en expédition. Il y a là, des Atlas, différentes cartes en tous genres, mais aussi des livres écrits par de grands scientifiques, qui ont étudié les fonds marins et les anomalies qu’on peut y trouver. Nous pourrons sûrement éclaircir quelques détails grâce à eux, et peut-être même, voir des détails que nous ne penserions même pas à regarder. Certes ils ne nous donneront pas les réponses à nos questions, mais ils nous aideront à trouver des indices précieux. »

Belle parlait de ces livres avec une foie, c’était un peu sa religion ça. Son amour pour la littérature pouvait se montrer très efficace dans les situations ou la recherche était de mise. Son ouverture d’esprit, mais également sa perspicacité et sa culture, étaient également de grands atouts, sur lesquels elle pouvait compter, pour repérer quelques petites choses, qui passeraient pourtant inaperçus au regard d’un étourdi. De ce fait, Belle se sentait tout à fait à sa place pour une expédition. Elle ne pouvait pas cacher sa hâte à vrai dire. L’aventure, c’est toujours quelque chose qui l’avait fait vibrer. Elle avait hâte de commencer.

« Alors crochet, qui donc allons-nous emmener pour cette aventure ? »

Demanda-t-elle de sa petite voix innocente, ponctuée d’un large sourire.



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Mer 28 Oct - 20:13





Killian reste planté en soupirant. Une expédition... C'est un bien grand mot pour une sortie de quelques heures dans le vaisseau du "Capitaine" Osborne. Il soupire en restant planté à côté de Belle et se retrouve avec des livres dans les bras sans avoir le temps de s'en rendre compte. Elle cherchait plein de livres. Ça fait beaucoup de livres quand même. Pas sûr que tous soient utiles dans l'absolu. Et puis des Atlas et tout ça. Wowowo. On ne peut pas quitter la ville ! Il l'arrête alors dans ses recherches

"Wow love, tu te précipites un peu trop là tu ne trouves pas ? On va rester dans la ville on n'a pas besoin de carte..."

En plus il est sûr que Nate à plein de bouquins et de techniques de reconnaissance des fond marins. C'est un grand scientifique il doit connaitre plein de trucs et a l'esprit très aiguisé. Cela dit Belle avait l'air sûr d'elle et passionnée, mais rien à faire, le pirate n'était pas vraiment convaincu. Et puis une expédition, une expédition. Pour l'instant on en était qu'à l'hypothèse, Osborne n'était même pas au courant, ils ne lui avaient d'ailleurs pas demandé, et pas dit que leurs camarades veuillent partir en expédition et laisser la ville sans surveillance. Pas dit non plus qu’ils trouvent l'idée des meilleurs. Et quant à qui emmener ce n'est pas vraiment à lui qu'il faut poser la question. D'une part parce qu'il n'avait pas prévu originellement de partir, et encore moins en tandem avec la fiancé de sa Némésis. Non pas qu'il ne l'apprécie pas, mais on ne peut pas dire que ce soit la meilleure idée du siècle que d'organiser ça avec un pirate d'une part.

"Je ne suis pas le mieux placer pour répondre à ta question love. Mais ne devrions-nous pas en parler au Capitaine Osborne avant toute chose ?"

Oui parce que c'est quand même son navire-sous-marin. Et puis, David et Emma ne le connaissent pas encore. Les connaissant ils sont assez ouvert, mais Nate lui c'est une autre histoire. Bon il y a moyen de lui faire entendre raison. Regina ça allait sans doute être une autre paire de manche. Et puis, pas sûr qu'ils ne veuillent de lui à bord non plus. Bien qu'en tant que marin et ami du jeune capitaine, enfin jeune... il y avait moyen que son aide soit requise, ce qui n'est pas certain non plus. Tout est-il qu'il n'est pas nécessaire de s'engager tête baisser dans des recherches diverses ne sachant même pas comme tout ceci va se dérouler. Une chose est sûre Killian ne laisserait pas le Crocodile sans surveillance en ville. Déjà que là, ce n'est pas qu'il est des plus confiants...

"Cela dit, si vous avez un plan d'action peut-être devriez-vous en faire part au maire ou au shérif, il semblerait qu'elles soient très compétentes pour régler ce genre de problèmes."

Surtout après l'expédition à Nerverland. Killian savait lui-même à quel point il était difficile de faire face à cette île et à Pan, et pourtant tous se sont particulièrement bien défendu. Il a peut-être été utile sur place, mais seul il n'aurait rien fait. Surtout que c'était en parti de sa faute quand même... Ça aurait pu être pire cela dit... Enfin pour en revenir au sujet, il fallait voir ça avec les Charming père et fille, et la Reine. Bon il y avait Snow aussi, mais ce n’est pas que Killian était très proche d'elle ni même qu'il l'aimait bien... En même temps c'est la femme de son béguin du moment, potentiellement définitif, alors ce n’est pas que ça aide bien quoi... Surtout qu’ils ont une vie merveilleuse et heureuse ensemble, le parfait amour tout ça... C'est vraiment une cause perdu quoi...






avatar
Invité
Invité

Sam 31 Oct - 17:02

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Il est vrai que Belle prenait cette histoire d’aventure un peu trop à cœur. Elle s’emballait facilement lorsqu’il était question d’expédition, ou de mission héroïque, dans lesquelles elle pourrait faire ses preuves. Bien que Belle ait fait ses preuves de nombreuses fois, pour elle, ça n’avait pas l’air assez. Elle cherchait toujours à se surpasser, comme si elle avait encore quelque chose à prouver. Surtout devant des hommes comme Crochet. Cette fierté débordante que Belle jugeait dans le regard du pirate, cette arrogance avec laquelle il abordait la jeune femme… Belle avait ce sentiment d’autrefois, ou là encore, on la regardait de haut, lui rappelant qu’elle n’était qu’une petite fille, une princesse mignonne et gentille, que l’on jugeait un peu bêbête. On ne voulait pas la prendre au sérieux. C’est tout à fait le sentiment qu’elle ressentait actuellement. Elle avait la mauvaise impression que Crochet la prenait pour une idiote. La jeune femme en fût quelque peu irritée. Sa bonne humeur en prit un coup, et elle perdit ce sourire radieux qui animait son impatience joyeuse quelques secondes plus tôt. Elle était désormais agacée. Elle avait beau voulait l’aider, trouver toute sorte de livre pouvant les orienter, Crochet trouvait toujours de quoi la ridiculiser. Il était pourtant bien là pour ça non ? Pour les livres ! Belle lui sortait tous les livres qui pourraient lui-être utile, et lui trouvait le moyen de râler.

« Wow love, tu te précipites un peu trop là tu ne trouves pas ? On va rester dans la ville on n'a pas besoin de carte... »
« Bien ! Alors, tu n’as visiblement pas besoin de mon aide dans ce cas ! »

Dit-elle d’un ton légèrement plus acerbe, ne se rendant même pas compte qu'elle s'était mise à le tutoyer, il l’agaçait, alors s'en était finit de la politesse. Elle commençait donc à ranger les livres d’Atlas et des fonds sous-marins avec précipitation, dans la mauvaise humeur. Qu’il était agaçant ce Crochet. Il n’avait qu’à se débrouiller tout seul, voilà… Peut-être qu’elle ne comprenait pas bien ce qu’il cherchait aussi. Il faut dire qu’il était resté plutôt vague sur le sujet, alors, elle ne pouvait pas deviner à sa place ce qu’il voulait, et en quoi pouvait-elle l’aider afin de l’obtenir. Tout ce qu’il avait réussi à faire pour l’instant, c’était lui moisir sa bonne humeur, et son désir d’aventure. Ça semblait si banal pour Crochet, presque nul à vrai dire. Pour Belle, c’était une occasion d’entrer en action, de faire quelque chose ! Ses livres et sa bibliothèque, c’était une chose, plutôt bien d’ailleurs, mais elle ne voulait pas que ça ! Elle voulait participer elle aussi, entrer sur le devant de la scène. Elle ne voulait pas être que la bibliothécaire de la ville, ce rat de librairie comme certains aimait l’appeler. Belle était plus que ça, elle pouvait réussir de grandes choses, et se montrer compétente même sur le terrain. Mais, probablement que Crochet préférait faire ça avec toute la clique habituelle, les héros qui eux n’ont plus rien à prouver. Ah ! C’était injuste…. Bon elle s’emballait un peu toute seule là c’est vrai, mais elle le gardait pour elle, c’était déjà ça. Marmonnant à voix basse dans son coin, tandis qu’elle rangeait tout le bazar dont Killian n’avait pas besoin.

« […] Ne devrions-nous pas en parler au Capitaine Osborne avant toute chose ? »
« Cela me semble évident ! »


Dit-elle d’un ton soupirant, cherchant à lui faire comprendre qu’elle n’était pas complètement neuneu non plus. Bon aller, il fallait qu’elle se calme un peu. Elle prit sur elle et laissa de côté son humeur un peu vexée. Mais c’était peine perdu, car elle continuait à présent de voir le mal en tout ce qu’il pouvait bien dire. Comme sa proposition d’aller voir le shérif et le maire de la ville. Parce qu’il semblerait qu'elles soient très compétentes pour régler ce genre de problèmes. Belle tiqua, comme si elle, elle en était incapable bien sûr. Elle pensait comprendre, qu’il la croyait incapable de résoudre un problème, elle. Belle s’emporta légèrement, une fois encore dominée par son désir de reconnaissance.

« Pourquoi aurais-je besoin d’aller voir Regina ou Emma pour ça ? Je peux très bien me débrouiller toute seule ! Je peux résoudre ce genre de problèmes, moi aussi ! …J’irais voir le Capitaine Osborne ! J’irais le trouver en personne, et sans escortes, ou super-héros pour me répéter de faire attention à chacun de mes pas ! »
 

Voilà, c’était dit et annoncé. Le voilà, son plan d’action, et elle n’irait certainement pas voir Regina ou Emma pour leur demander une autorisation de sortie, grossièrement parlé. Seulement voilà, peut-être qu’elle c’était un peu trop avancé, et qu’après tout, Killian ne voulait pas de sa participation. Peut-être que le capitaine Crochet n’avait pas envie qu’un rat de bibliothèque traine dans ses pieds. Néanmoins, Belle semblait plus ou moins avoir imposé les choses… Elle avait pris sa décision, et semblait résolue à vouloir participer. Que Crochet soit d’accord, ou non…



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 31 Oct - 19:15





Belle prend un air vexé et commence à ranger sèchement ses livres. Il a dit quoi encore ? Il soupire. C'est vraiment une entêtée de première celle là. Elle est pourtant réputé pour être réfléchi, mais Killian comme à douter, se sentant presque plus réfléchi qu'elle. Lui aussi il aimerait bien faire quelque chose d'utile, trouver une idée pour aider tout le monde, prouver ses bonnes intention, faire quelque chose de complètement désintéressé, ou presque, pour aider et gagner la confiance de... De David en fait. C'est surtout sa confiance à lui qu'il veut. Et c'est vrai que montrer une expédition pourrait aider, mais il sait qu'il a un passé de pirate et que toutes ses initiatives seront mal perçues. S'il s'amusait à lancer une expédition sans en parler à personne ça finirait sans doute en "qu'est ce que tu manigance Hook ?" Parce que même quand il essaye de faire les choses biens comme quand il a essayé de sauver, avec succès, la vie de David, il l'a accusé d'avoir essayé de le tuer... Alors il est peut-être autant réticent à faire les choses que la clique à lui faire confiance. Alors avoir besoin de l'aide de Belle ? Pas forcément dans l'absolu, sauf qu'à elle ils lui font confiance...

"Moi je n'ai pas besoin d'être convaincu pas cette expédition, Love, mais j'imagine que si toi tu en parlais à la sauveuse et sa troupe, tu aurais bien plus de chance de les convaincre que moi, alors si tu as vraiment besoin de tes atlas pour ça va y, mais honnêtement tant que nous ne savons pas où nous allons et que nous ne quittons pas la ville, je ne pense pas que nous en ayons vraiment besoin..."

Elle avait l'air de fort mauvaise humeur tout de même. Killian n'avait pas prévu de la vexer, seulement de lui faire remarqué qu'il faudrait qu'elle se calme et y réfléchisse à tête reposer. En tous cas, une chose et sûre, s'il fallait en savoir plus sur les nouveaux arrivant, c'est sans doute elle qui serait le plus efficace dans les recherche. Et puis personne ne semble avoir vraiment changé de nom, c'est donc surtout lui qui est dépassé, nombre d'entre eux doivent être connu. Le vrai mystère reste cette tempête...

Et si en parler au Capitaine Osborne semble évident, il parait aussi évident que ce serait la première chose à faire. Et puis une expédition c'est bien beau, faut il encore savoir ce que l'on cherche. Si la source est magique c'est bien à Regina qu'il faut demander un éclaircissement. Bon il y a bien le Crocodile, mais faire une expédition avec lui n'enchante pas vraiment le pirate.

"Pourquoi aurais-je besoin d’aller voir Regina ou Emma pour ça ? Je peux très bien me débrouiller toute seule ! Je peux résoudre ce genre de problèmes, moi aussi !"

Killian soupire profondément à ces propos.

"Il ne s'agit pas de ça love..."

Si en fait il s'agit tout à fait d'obtenir l'approbation de David... Enfin il ne l'a demande pas à chaque fois, mais comme ça il est amené à le savoir pour les accompagner, oui ce serait mieux. Il pourrait aussi partir seul en expédition, mais honnêtement s'ils ne trouvaient rien, ils auraient juste fait un voyage pour rien, et à vrai dire, Killian voulait quand même pour une fois l'approbation de David, qu'il reconnaisse qu'il avait raison, qu'il avait eu une bonne idée, qu'il lui en avait parlé, qu'il n'avait pas agit seul en les laissant à l'écart pour aller jouer les héros, qu'il était peut-être digne de confiance...

"En fait, Love, si on part en expédition, et je dis bien si, puisque je ne suis pas convaincu que notre présence soit vraiment indispensable à bord, je pensais que Regina pourrait apporter les connaissances magiques sur le problème, à moins que tu n'ai un grimoire sur les anomalies sous-marines magiques dans ta bibliothèque..."

Il a bien dit "notre"... Selon lui sa présence à lui non plus ne sera pas forcément indispensable, et même s'il a tendance à s'incruster dans les affaires de la famille, ce n'est pas forcément de gaité de cœur qu'il y est intégrer. Il faut dire qu'à Neverland c'était son navire, lui qui avait le haricot magique et lui qui connaissait l'île. Là c'est tout autre chose. Il n'a pas vu Nate depuis des siècles, ils ont eut une altercation, il n'est pas des plus proches de la famille Charming, ni même un type de confiance. Et pour le coup s'ils acceptaient l'expédition, tout le mérite en reviendrait sans doute à Belle, alors autant dire qu'il ne servait à rien, surtout qu'il ne connaissait pas vraiment les fonds marins. Et puis entre lui et le jeune Osborne à qui faire confiance ? Surtout que si Killian donne son avale ça ne changera pas grand chose, si ce n’est que Nate, lui n'a rien fait de mal à personne ici.

"…J’irais voir le Capitaine Osborne ! J’irais le trouver en personne, et sans escortes, ou super-héros pour me répéter de faire attention à chacun de mes pas !"

"Et bien vas-y Love... Tu as l'air de très bien t'en débrouiller seule."

Killian n'était pas vexé, c'était assez normale comme réaction. Il se sentait mis de côté, mais plus par la force des choses que par Belle. Après tout qu'est-ce que ça change pour lui ? Ils ont beau être passé d'un "nous" à un "je", Killian ne s'est jamais senti particulièrement en équipe soudée ou équipe tout court avec Belle. Il est plutôt du genre solitaire et n'a pas faire preuve de beaucoup de tact ou d'esprit d'équipe non plus à vrai dire. Il n'y avait d’ailleurs que peu de moquerie et d'ironie dans son ton. Bon un peu quand même pour le principe, mais il était assez sincère en fait... Même s'il n'était pas convaincu, au moins elle essayait.






avatar
Invité
Invité

Dim 1 Nov - 23:25

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Killian semblait blasé, on lisait une certaine indifférence dans son regard. Il est vrai qu’il n’avait pas le profil du genre de gars à prêter attention aux caprices d’une jeune fille. C’était compréhensible, d’autant plus que Belle faillit presque penser qu’elle perdait son temps avec quelqu’un comme lui. Jusqu’à ce que… Jusqu’à qu’un  petit détail, au détour d’une phrase, vint mettre la puce à l’oreille de la bibliothécaire. Au détour de la conversation, Killian sous-entendit clairement que lui non plus n’était pas franchement désiré sur les devants de la scène. Lui aussi était de ces protagonistes, que l’on met au second plan, et à qui l’on ne fait pas suffisamment confiance pour oser lui confier une tâche importante. Belle prit le temps de réfléchir un instant. Tout avait l’air plus clair tout d’un coup. C’est vrai, pourquoi diable Killian serait-il venu ici sinon ? Seul, dans une bibliothèque. Alors qu’il aurait très bien pu aller directement voir Emma ou Regina, ou encore la famille Charming. Mais oui bien sûr, lui aussi ne se sentait pas à sa place, peut-être se sentait-il mis de côté, au milieu de ce petit groupe de héros. Enfin de compte, il était ici parce qu’il n’avait pas vraiment d’autre choix… Lui aussi devait se débrouiller par ses propres moyens, et tenter de faire ses preuves. Personne ne le jugeait suffisamment crédible pour l’écouter. Pire encore, peut-être même que les autres ne lui faisaient pas confiance…

Belle écouta en silence, plus calme tout d’un coup. Elle n’avait pas réalisé les choses ainsi, sous cet angle. Elle avait jugé Crochet trop vite. Elle se sentait un peu mal pour le coup, un peu honteuse. Comment allait-elle bien pouvoir se rattraper. Si Killian était là, afin de chercher des réponses, c’était probablement parce qu’il avait de bonnes intentions. Peut-être cherchait-il à prouver qu’il avait changé lui aussi. Peut-être cherchait-il une seconde chance. Si cela était réellement le cas, Belle serait bien la dernière à le juger, et à la lui refuser. Elle s’adoucit alors, progressivement, prenant un petit air coupable. Par où commencer dans ces moments-là. Des excuses semblaient de rigueur.

« Désolée de t’avoir criée dessus… Je n’avais pas réalisé que toi aussi tu fais partie de ceux qu’on délègue au second plan. »


Belle s’interrogea alors un peu plus sur le cas de Crochet. Elle plissa légèrement le regard, commençant à le scruter avec intention, comme si elle cherchait à lire en lui. Elle lui avait dit une fois, qu’il n’y avait plus d’espoir pour lui. Qu’elle voyait encore du bon en Rumple, mais qu’en lui, elle ne voyait rien, rien d’autre que le mal. À cette époque, Belle pensait réellement ce qu’elle lui avait dit. Mais depuis, il semblerait que Killian est fait du chemin. Peut-être avait-il trouvé une raison de changer. Elle tentait de comprendre, de le sonder. Elle s’approcha un peu plus près.

« Tu… Tu es à la recherche d’une seconde chance ? C’est ça, pas vrai ? »


Disait-elle plutôt pour s’en convaincre elle-même, que pour obtenir une réelle réponse. Elle espérait de tout cœur qu’il soit décidé à emprunter cette voie. Pour elle, n’y avait rien de plus sincère que le chemin de la Rédemption. Oh bien sûr, il n’y avait rien de simple là-dedans, mais le simple fait de la désirer, impliquait une volonté de devenir meilleur. Là était la naissance de la lumière, au milieu des ténèbres. C’était déjà un bon début.

Belle sourit. Finalement, elle était assez contente qu’il soit venu à sa bibliothèque, et qu’il requière son aide. Si Killian était sur la bonne voie, il fallait bien quelqu’un pour commencer à le reconnaitre, et à lui tendre la main pour l’encourager. Belle serait ravie de le faire, s’il voulait bien de son aide. Elle lui proposa alors un petit arrangement.

« Écoute, c’est toi qui as trouvé le lien entre le sous-marin de la ville et le Nautilus. C’est toi aussi qui as trouvé l’idée de cette expédition. Je pense donc qu’il est tout à fait logique que tu participes à la suite des évènements… En tant qu’acteur principal ! Alors… Et si NOUS allions parler à ce mystérieux capitaine Osborne ? »



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Lun 2 Nov - 0:58





"Désolée de t’avoir criée dessus… Je n’avais pas réalisé que toi aussi tu fais partie de ceux qu’on délègue au second plan."

Killian s'arrête et reste en suspend à ces excuses. D'une part, il a un peu de mal à comprendre pourquoi elle s'excuse. En plus, il fait à peu près tout pour ne pas paraitre secondaire. Il essaye toujours d'avoir l'air indispensable. Il prend souvent des airs prétentieux et assurés, mais ce n'est qu'une façade. Le problème n'est pas de savoir s'il est au second plan. Il n'est à aucun plan, il est relégué au rang de personnage d'assistance tout au mieux, quand il n'est pas placé en antagoniste. Il ne peut pas non plus dire que ses intentions sont des plus louables. Il essaye de se rendre utile tout au mieux, mais il ne veut pas être sur le devant de la scène ni s'y projeter lui-même. Ce qu'il veut c'est créer un climat de confiance, rester en retrait est un peu tactique, il sait très bien qu'il est tout aussi capable que d'autres et pourtant il n'a qu'une main. Il a l'expérience pour lui et une bonne maitrise du sabre également. Ce qui lui fait affreusement défaut c'est la confiance. Si Belle est intégré dans la communauté, ce n'est pas du tout son cas à lui, même si, fort heureusement, tous les nouveaux arrivants n'ont pas encore entendu parler de lui et que ses derniers exploits en dates était louables. Belle le sort de sa torpeur avec une question intéressante.

"Tu… Tu es à la recherche d’une seconde chance ? C’est ça, pas vrai ?"

Seconde chance pas sûre. Il a eu pas mal de secondes chances dans sa vie et pas mal d'occasion. La dernière il a failli la perdre pour un haricot magique. En y réfléchissant il s'en veut un peu, surtout maintenant, c'était vraiment stupide, surtout qu'il aurait pu rentrer mais il aurait fait quoi de ça sans sa vengeance ? Et puis, seconde chance, seconde chance... Il a un peu déconné avec Emma et sur plusieurs points, mais pour Rumple, même si c'est un peu de sa faute à lui aussi, la vengeance est toujours au programme. Pour les autres, une simple première chance au delà des préjugés ce serait bien... Même si en étant vil et trompeur, c'est assez difficile. Il n'est pas du genre fiable ni sincère, mais il essaye de prouver qu'il peut l'être avec les gens qui en valent la peine. Même s'il a quand même menti au moins une fois... enfin deux à David, mais c'était pour la bonne cause. Et il a peut-être omis certains détails aussi... Bref, oui, c'est un peu de la rédemption qu'il cherche. Il lève un sourcil et hausse une épaule.

"On va dire ça comme ça..."

Il n'était pas plus convaincu que ça. Il faut dire qu'il cherchait surtout les faveurs du Prince en ce moment. Enfin vite fait, il ne l'envisageait pas plus que ça en fait. Il voulait surtout qu'il arrête d'avoir cet air accusateur constant sur lui. D'ordinaire ça ne le dérangeait pas outre mesure, il faut dire qu'il le méritait un peu et que c'était justifier, mais là il avait beau essayer de faire des efforts et d'être sympathique avec lui ça ne changeait rien. Certains avait pourtant commencé à lui laisser un peu de marge de manœuvre, mais lui rien à faire. Ne parlons même pas de sa femme, mais là Killian n'en avait rien à faire, il ne l'appréciait pas plus que ça, il faut dire qu'il ne lui parlait pas trop non plus, et puis c'est bien la dernière de ses priorités.

Killian hausse un sourcil étonné. Comment ça "nous" ? Bon d'une part Nate n'est pas vraiment quelqu'un de si mystérieux que ça, son navire peut-être mais lui... Killian se met à marcher un peu au milieu de la pièce d'un air pensif, bien que souriant, essayant toujours d'avoir l'air sûr de lui. Son problème c'est bien le devant de la scène. Dès l'or qu'il y est on l'accuse de mauvaise intentions et de ne pas avoir fait preuve d'esprit d'équipe, de cacher quelque chose voir de mentir. Alors qu'en faire part prouverait au contraire sa bonne foi. Surtout quand il ne prend donc pas lui-même les décisions. Bon du coup rien n'est de son fait direct, mais au moins on ne doute pas trop de ses intentions. Déjà qu'il souvent juger par son passés, passé qui a encore tendance à le rattraper sur le présent. Il faut dire qu'il a du mal à passer à autre chose quand il s'agit de vengeance aussi. Il s'adosse alors à la table et lui répond en souriant.

"Vois-tu Love, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. D'une part, Nate n'est pas si mystérieux que ça je pense. D'autre part, bien que je pense qu'il accepterait ma requête sans trop de mal, je ne pense pas vraiment qu'une telle prise d'initiative de ma part soit vraiment bien vu, tout au mieux, cela ralentirait la prise de décision finale quand au voyage..."

Oui à priori, s'appeler Killian Jones n'est pas toujours une très bonne chose pour ce genre de manipulation délicate qu'est la diplomatie, surtout avec un prince méfiant comme Charming.






avatar
Invité
Invité

Jeu 5 Nov - 13:59

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Malgré les efforts de Belle pour essayer de comprendre le pirate, celui-ci devenait au contraire de plus en plus difficile à suivre. La demoiselle ne savait plus trop sur quel pied danser avec lui. Elle venait de lui proposer de se joindre à elle, pour aller à la rencontre du capitaine Osborne, mais voilà que Killian s’amusait à la contredire, une fois de plus, prétextant que ce n’était pas une bonne idée. Décidément, Belle n’avait pas franchement de nombreuses bonnes idées aux yeux de Crochet. Enfin, ça l’étonnait tout de même énormément que le pirate se soucie autant du regard des autres à son sujet. Tout de même, ce n’est pas comme si elle lui demandait d’aller cambrioler une banque… Ils ne faisaient rien de mal. Comment les autres pouvaient-ils mal interpréter cela ? Ils allaient justes aller demander de l’aide à un marin expérimenté, rien de plus. Belle finit par en conclure une chose, toute simple à vrai dire. Killian n’avait peut-être tout simplement pas envie de faire équipe avec elle. C’est vrai, il n’avait pas l’air de vouloir de son aide. Les livres qu’elle lui proposait ne lui servaient à rien, les idées qu’elle lui donnait étaient stupides et la présence de Régina ou d’Emma dans l’opération semblait bien plus efficace que la sienne, à l’écouter. Belle cligna plusieurs fois des yeux en laissant son regard se perdre dans la bibliothèque. Elle était confuse, devant tant d’hostilité et de mauvaise volonté. Pour elle, c’était surtout ça, Crochet faisait preuve d’une insolente mauvaise volonté. Mais passons, Belle n’avait pas envie de se prendre la tête une minute de plus avec cet énergumène beaucoup de contradictions.

« Bon, bon, j’irais seule voilà tout ! Mais tu sais, si tu te soucies vraiment du regard des autres à ton sujet, ce n’est pas en te défilant devant les bonnes actions à faire, que tu vas changer leur point de vue… Demander de l’aide n’a jamais été un crime… »

En plus, s’il voulait réellement cette seconde chance, il était temps de saisir sa chance. Il avait vraiment l’opportunité ici de faire quelque chose de bien. Et même si les autres douteraient de lui, Belle serait là pour appuyer les faits et soutenir sa démarche. Après tout, la famille Charming n’est pas si horrible que ça non plus, ils croient aux secondes chances eux aussi, ils savent se montrer tolérants et compréhensifs. Ce ne sont pas des tyrans… C’est drôle, à voir les choses sous cet angle, on pourrait presque dire que Killian les craint. Bon bien sûr ce n’est probablement pas de la crainte, mais c’était tout de même amusant de voir combien le pirate accordait de l’importance à ce que les Charming pouvaient penser de lui. Enfin toujours est-il qu’il avait surement ses raisons. Des raisons qu’il voulait garder secrètes. C’était peut-être aussi pour ça que Belle n’arrivait pas à le suivre. Elle ne chercha pas plus à comprendre, car après tout, s’il avait envie de parler, il le ferait.

Maintenant que les choses étaient claires, Belle se demandait bien ce qu’allait faire Crochet à présent. Si la demoiselle allait seule voir Nemo, lui, qu’allait-il faire ? Il faisait partie de l’opération, du moins, c’est ce qu’elle pensait. Elle se disait qu’il ne pouvait pas non plus aller parler aux autres, puisque c’était justement son plus gros problème, mais alors, que ferait-il… La demoiselle préféra le lui demander, tout simplement.

« Que vas-tu faire toi en attendant ? »

Il était étrange ce monsieur Jones, très mystérieux et, elle doit l’avouer, elle n’arrivait vraiment pas à le cerner. Elle voulait bien lui donner sa chance, mais elle le craignait également encore un peu. Elle avait peur des intentions qu’il pouvait avoir derrière la tête. Elle resta le regarder un moment, essayant de lire en lui, en le jugeant de son regard curieux. Son intérêt pour les Charming avait réellement quelque chose d’intrigant. Justement, en parlant de ça, si Killian prenait le loisir de les inclure dans l’opération, alors, Belle aussi pouvait imposer quelques membres à cet équipage. Il fallait mettre les choses au clair tout de suite.

« Au fait, je vais demander à Rumpel s’il veut bien se joindre à nous. Son aide nous sera d’une grande utilité… Et, c’est non négociable ! »


Dit-elle d’un petit ton autoritaire, sachant combien les relations entre ces deux-là étaient tendues.


avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 5 Nov - 19:56





Se soucier des autres ? Non Killian ne s'en souciait pas. Il voulait juste réussir à gagner leur confiance, enfin sa confiance à lui, en restant tranquille avant de prendre les devants. Il avait vraiment "peur" que ses initiatives soient mal perçue et à vrai dire ils n'ont pas le temps d'en perdre pour un malentendu. Killian sent pourtant Belle un peu réservé à son sujet. Elle est plutôt du genre à facilement accorder sa confiance, mais à lui... non. En fait personne ici ne lui accorde sa confiance et ça se comprend. Néanmoins, même si ses efforts son prit comme une tentative d'agression il n'est pas sorti de l'auberge.

"J'ai peur que tu ne te méprenne Love. Ce que j'essaye de dire c'est que quitte à avoir une bonne idée, autant qu'elle soit annoncée et préparé par quelqu'un de confiance plutôt que par un pirate. Je pense que nous gagnerions du temps..."

Bon, vu comme ça, dire que Killian y est pour quelque chose n'arrange pas vraiment les affaires vu qu'il passe encore plus pour un opportuniste... En fait il ne savait pas trop su quel pied danser ou quoi faire. Il savait pertinemment qu'il n'avait aucune chance de conquérir le cœur d'un prince qui connait déjà le véritable amour. Ce qui e l'empêche pas de ne pas réussi à se le sortir de la tête. Il réfléchit néanmoins aux paroles de Belle. Il voulait se rendre utile, il ne savait pas comment. Il faut dire qu’on n’a pas une grande marge d'action quand tout ce que vous faite est sujet à des accusations ou à un jugement. Il ne fait que payer le prix de ses erreurs après tout.

Il faut dire aussi que Killian n'était pas au mieux de sa forme après son retour de Neverland. Entre cette île maudite, les souvenir de son frère et cet.... amour "crève-cœur", il était plutôt mélancolique et moins enjoué qu'à son habitude. Sans parler de fait qu'il ait revu Nate et le Capitaine Crane qui étaient des fantômes du passé pour lui... Pas facile en ce moment... Pour personne. Mais Killian ne le vivait pas si mal, il encaissait bien les chocs, l'habitude, il n'était pas le plus à plaindre à fait. D'une part parce qu'il l'a grandement cherché et que la plupart des problèmes qu'ils ont eu sont quand même de son fait à lui. Et puis de toute façon l'expédition c'est une idée de Belle.

"Néanmoins, c'est gentil de ta part de me proposer de t'accompagner. Mais je crois qu'il vaut mieux que tu fasse ça toute seule."

Il lui sourit, accompagnant ses mots d'un clin d’œil encourageant. Il pense comprendre que la jeune femme est également désireuse de faire ses preuves, c'est donc le moment parfait pour elle, et puis il lui doit bien ça, il a essayé de la tuer deux fois... D'autant plus qu'il doute fortement avoir quoi que ce soit à y gagner. Il faut dire que tout lui semble assez compliqué dans l'absolu, à commencer par ses propres pensées. Que va t-il faire en attendant ? Sans doute rien. Ou alors chercher d'autres pistes peut-être ?

"La même chose que tout le monde je suppose... Tenter de comprendre ce qu'il se passe."

C'était plutôt vague comme réponse. Il avait plusieurs pistes à creuser et il avait déjà des soupçons. Toujours la même personne. Il n'allait certainement pas le dire à Belle ça en revanche. Et ce n'est pas comme si c'était une chose étonnante ou improbable non plus, ils ne se sont jamais appréciés de toute manière. Et encore une fois c'est Killian qui a commencé. A crois que c'est toujours de sa faute à lui. En même temps... Il ne faut pas se demander pourquoi il lui arriver toujours des emmerdes... A crois qu'il les cherche... Il doit être masochiste...

En parlant du Crocodile, voilà qu'il faut qu'il soit mêlé à l'affaire. Killian lève les yeux au ciel et soupire. Ce n’est pas vraiment qu'il avait envie de faire équipe avec lui, ni même qu'il avait le choix. D'ailleurs il n'estimait pas avoir son mot à dire sur les participants à l'opération, et puis ce n’est pas comme si son avis avait le moindre intérêt auprès de ses camarades... D'ailleurs ils devraient songer à l'écouter des fois, ça aurait pu servir à Neverland... Mais on revient toujours au même problème, la confiance.

"J'ai peur que je n'ai pas mon mot à dire là dessus malheureusement, bien que tu connaisses déjà mon point de vu à ce sujet. A vrai dire, il me semble que les compositions des équipes soient souvent des décisions communes prises par les mêmes personnes..."

C'était en effet assez triste de savoir que les initiatives et les compositions des expéditions, sans parler de leur mise en place était toujours faite par les même avec les même leaders. Après tout, chacun peu avoir sa chance. Ce n'est même pas une question de savoir diriger, mais de confiance, savoir prendre des initiatives et être sûr de ce que l'on fait. Clairement, Killian était un bon leader. Il était capitaine d'un équipage qui avait confiance en lui. Il ne pouvait pas l'être dans les conditions actuelles avec ce doute perpétuel sur lui. Belle en était à faire ses preuve, Rumple n'aurait pas l'approbation de Killian, et personne ne connaissait Nate, bien qu'il puisse être un très bon élément. Il ne restait donc que David, Snow et Emma, et Killian n'avait pas du tout envie d'embarquer avec Snow, mais il va bien falloir qu'il se fasse à l'idée...






avatar
Invité
Invité

Ven 6 Nov - 1:23

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
La réponse à sa question était vague en effet, de quoi contracter toujours plus de questions à l’égard du pirate. Il n’avait pas envie de coopérer, pas envie de parler, pas avec elle. Elle pouvait comprendre, après tout, à ses yeux, elle n’était probablement pas digne de confiance non plus. Pourquoi ? À cause de son lien étroit avec Rumple peut-être. Néanmoins, si Belle aimait Rumple, elle était loin d’approuver tous les mauvais choix de ce dernier. Cela ne l’empêchait pas de lui laisser sa chance. Elle en ferait de même avec Killian, si ce dernier se montrait digne de sa confiance. Belle était convaincue que même le pire des hommes, avait encore le choix, pour changer, et choisir le chemin de la rédemption. Il suffit toujours de trouver LA bonne raison, pour laquelle on veut changer. On a toujours le choix, et Belle savait mieux que quiconque, qu’il ne faut pas juger quelqu’un sur ses actions, mais sur les motivations qui l’ont poussé à agir ainsi. Car après tout, nous avons tous une part d’ombre et de lumière, en chacun de nous. Ce qui importe vraiment, c’est la voie que nous choisissons pour agir. C’est ce qui fait de nous, qui nous sommes réellement. On peut choisir de devenir quelqu’un de bien, même si toute sa vie avant cela, n’a été ponctué que de ténèbres. Faire le mal, c’est si simple, si stupide. Cela ne demande pas beaucoup d’efforts, c’est une facilité, c’est plus facile qu’être bon, et faire passer ses intérêts après ceux des autres.

Il ne faut pas blâmer les méchants, personne ne nait méchant, on le devient. Ce sont tous, pour la plupart, des victimes, des faibles qui n’avaient personne sur qui compter. Ils se sont perdu sur une route qui leur semblait la plus simple à suivre. La vengeance, le pouvoir, ce désir de justice et de satisfaction, tellement plus tentant que l’effort que demande le pardon, la tolérance et la compréhension. Et pourtant, il n’y a rien de plus sincère, de plus pure, qu’un méchant qui cherche à retrouver le chemin de la lumière. Un choix qui leur est bien difficile à faire, pour eux personnellement, mais aussi parce qu’en plus, ils doivent subir le regard méprisant des autres, ce qui est loin de les encourager à vrai dire.

Oui, Belle était persuadé qu’il fallait plus de gens comme elle dans ce bas monde. Des gens prêts à voir la lumière, au-delà des ténèbres. Des gens avec une foie immense, de rendre ce monde meilleurs, ainsi que ses habitants. Des gens avec un grand cœur, acceptant d’accorder une seconde chance à ceux qui tentent de la mériter. Belle tentait d’être tout cela, elle espérait sincèrement que Killian s’en rendrait compte, un jour, tôt ou tard, et que surtout, il accepterait enfin de se pardonner. Sans cet effort sur soi, il allait continuer à rester fermé. Il allait continuer à culpabiliser, sans fin, sans jamais oser en parler, et qui sait, trouver justement une oreille attentive. Comment diable pourrait-il guérir ainsi ? De ces maux qui semblaient le torturer silencieusement. Belle tentait de le comprendre, de voir en lui, mais elle n’était probablement pas la bonne personne pour ce rôle-là. Elle l’était pour Rumple, et elle souhaitait maintenant, que Killian lui aussi puisse trouver la personne qui pourrait l’aider à guérir, ce noir logé dans son cœur. Dans le fond, il le méritait. Désormais, Belle voyait une forme de bon en lui. Parfois la personne elle-même ne s’en rend pas compte. Parfois il suffit juste de le souligner.

Belle sourit, il ne se rendait pas compte que ces mots cachaient là une bien grande vérité. Quelque chose qui en disait long sur lui, plus qu’il n’y croyait. Elle avait tout de même un peu peur qu’il se rétracte si elle lui faisait remarquer ce détail, pas des moindres à ses yeux. Elle osa tout de même, seulement parce que c’était dans sa nature, c’était plus fort qu’elle…

« Tu sais, tu ne devrais pas être si dur avec toi-même. Si tu n’acceptes pas de laisser cette image néfaste de toi, derrière toi, dans le passé, ça te freinera pour avancer. Tu dois accepter de changer, de te débarrasser de ces anciennes étiquettes qui te pourchassent. Si tu veux réellement devenir quelqu’un de meilleur, tu dois d’abord t’en persuader, pour persuader les autres… »


Il n’avait peut-être pas besoin de ces conseils, mais elle se fichait de se faire remballer cette fois-ci. Elle pensait faire ce qui était juste, en cet instant. Et faire remarquer à quelqu’un l’espoir qui sommeille en lui, pour elle, c’était une bonne action. C’était bon pour lui de savoir qu’au moins quelqu’un ici, était prêt à lui accorder une seconde chance. Elle espérait le soutenir un peu de cette manière. Il y avait du bon en lui, oui, elle voyait de l’espoir, il fallait qu’il le voie aussi.

« Tu es en train de changer Killian. Ce que j’étais incapable de voir en toi il n’y a pas si longtemps, je le voie désormais. Tu as de la volonté, il y a du bon en toi. Ne gâche pas cette chance qui t’est offerte. Tu as tout à y gagner… »


Belle, sacrée petite Belle… Peut-être était-elle seulement naïve, mais elle voulait y croire elle en tout cas. Elle était comme ça après tout, notre petite Belle. Elle croyait dur comme fer, en ces mots que Rumple lui avait tendrement dit. Elle était en mesure de voir le bon dans ce qu’il y avait de plus mauvais, et voir même, de le créer quand ce dernier était absent. C’était son super pouvoir à elle, c’est du moins ce qu’elle croyait. Peut-être qu’elle se trompait sur le cas de Crochet, peut-être pas. Lui seul ferait son choix. Mais il était bon qu’il sache, que Belle croyait en lui, en sa seconde chance.


avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Ven 6 Nov - 3:36





Dur avec lui même ? Killian l'était parfois. Mais il avait été particulièrement laxiste et s'est trouvé des excuses bien assez longtemps. Il était surtout réaliste. Il ne réalisait pas encore tout. L'étendu de ses erreurs, leur prix... Mais si l'étiquette dont parle Belle est celle de la piraterie, non ce n'est pas quelque chose qu'il veut laisser derrière lui. Il aime suffisamment à le rappeler. Le seule ennuie c'est que tout le monde ne sait pas vraiment ce que c'est. Ni les raisons, ni les conditions. Il y a une image commune de la piraterie bien différente de ce qu'elle est sur le terrain. Du rhum des femmes et d'la bière non de dieu. Pas vraiment. Ce n'est pas une histoire de pillage et de carte avec un trésor enterré sur une île au milieu de nul part. Ce n'est pas des bandits de grand chemin et des brigands qui n'avaient pas le choix à la base ou qui ont fait ce choix par facilité. C'est un choix murement réfléchit. On ne nait pas pirate, on le devient. Et ce n'est pas toujours une mauvaise chose. Ce n'est pas toujours facile non plus. On apprend à se méfier, à mentir, à rouler les gens. Quand on est capitaine il faut être ferme, se faire respecter, être quelqu'un de confiance pour ses hommes. Sur terre c'est autre chose. Mais on peut être pirate et fidèle. Tout dépend où on se situe dans les relations du dit-pirate. Le tout étant de prouver que l'on n'est pas égoïste et opportuniste. Qu'on est aussi plus que ça... Pas vraiment le type héro non plus. Juste quelqu'un pour qui les siens comptes. Même si cela fait bien longtemps que Killian n'a plus personne.

"Si cette étiquette dont tu parles est celle de Pirate Love, ce n'est pas vraiment quelque chose dont j'ai envie de me débarrasser."

Un vilain ? Oui. Il a fait de mauvaise action. De quelle histoire est-il le méchant. Pas de Peter Pan. Il le sait. Rumple ? Surement, mais il n'est pas prêt à aller jusqu'à s'avouer ça. Il n'est pas un enfant de cœur. La piraterie est une chose, les actes qui en découlent une autre, et il n'a pas toujours été des plus fréquentables. Mais qu'il change ? Il ne sait pas. Il essaye du moins. Il en est conscient. Il faut dire que ça lui demande pas mal d'efforts. D'une part parce qu'il a de mauvais habitudes avec les femmes, mais son dernier coup de cœur semble avoir un impacte naturel là dessus... Il faut qu'il apprenne aussi à faire confiance pour pouvoir être lui-même digne de confiance. Il n'a pas l'habitude de déléguer ou de laisser les autres prendre les décisions à sa place, il faut dire que ça à tendance à l'énerver, mais il ne dit rien. Le plus dur c'est de laisser ce désire de vengeance derrière lui, de pardonner. De se pardonner à lui aussi. S'il n'avait pas agit ainsi à sa première rencontre avec le Crocodile les choses auraient pu être différentes. Il ne le savait pas. Il ne se s'avouait pas. Mais au fond de lui peut-être qu'il en avait besoin pour passer à autre chose. Il fallait qu'il s'ouvre aux autres, mais il n'y arrivait pas. Il avait peur de le faire. Surtout dans ces conditions là. C'était assez inédit déjà pour lui, alors en plus du point de vu de tous les autres, ça pourrait être mal perçu. Il n'avait pas besoin de ça.

Belle avait peut-être raison, mais pour ça il fallait que Killian l'accepte. A vrai dire il avait d’autres soucis en tête qui n'aidaient pas. Pourquoi ce serait bien ça la priorité pour espéré régler le second. Second qui est une peine perdu dans tous les cas à son avis. Ça le rendait dingue d'ailleurs. Il aimerait bien pouvoir oublier ça. Après à dire qu'il y avait du bon en lui... Il y en a toujours eu. Ce n'est pas une personne hypocrite ou égoïste que ne pense qu'à lui et incapable de ressentir le moindre sentiment ou la moindre compassion. Il est très renfermé et était peut-être trop aveuglé et conduit par des sentiments passé. La haine est moins douloureuse que la perte. C'est plus facile de se complaire dans la colère que de pardonner, et Killian n'était pas le genre à suffire en silence. Il était expressif et trompait toujours ses propres sentiments derrière d'autres qu’ils mettaient en avant. L'humour, la dérision, l'ironie, le sarcasme, le dédain, le mépris, la drague aussi. Au fond ce n'était pas vraiment lui. Pourtant c'était aussi une partie de lui. Il ne se créait pas une façade avec un comportement qui n'était pas le sien. Surtout qu'il l'a bien développé. Il est juste... plus que ça. Comme beaucoup d'autre personne. Mais c'était marqué chez lui. En revanche il n'était pas doué pour sonder les gens, contrairement à Belle. Il savait reconnaitre des signes. Le mensonge, un signal d'alerte, un signe pour jouer le jeu, la triche. Tout ce à quoi il était familier, ce qu'il a appris à connaitre et reconnaitre pour les utiliser lui-même. Ceux que les gens qui croient profondément aux fin heureuses, à la rédemption et qui ne se méfient que modérément ne voient pas. Ceux qui ne s'attendent pas à de telles actions parce qu'ils n'y sont pas confrontés et n'y pense pas parce qu’ils n’en usent pas. Peut-être est-ce là qu'un jour Killian prouvera son utilité et qu'il peut lui-aussi être indispensable. Si d'autres ne savent pas mentir, ruser ou adapter la vérité, Killian est bien passé maitre à l'art de la matière, et même si ce n'est pas vraiment des plus honnête cela peut s'avérer utile.

"Tu as peut-être raison Love, mais je ne suis pas persuadée que cette chance me soit vraiment offerte et rien ne te dit que j'ai envie de changer."

En fait Killian disait ça par fierté mal placé. Ou pour cacher ses sentiments réels. Même s'il ne pensait pas vraiment que certaines personnes soient prêtes à lui laisser sa chance. Snow ne le semblait pas. Et dans le cas de David c'était plus compliquer que ça. Il ne le voulait peut-être pas. Il ne savait pas vraiment. Après tout... aller savoir ce qui serait le plus difficile ?

"Si tu cherches le Capitaine Nemo je pense que tu as de bonnes chances de le trouver au port. Il est assez difficile de manquer son navire c'est une grosse boite en métal."

Killian était passé d'un air un peu pensif à un autre plus sérieux, donnant les indications avec un aplomb émotionnel assuré et un ton rassurant et amical, même encourageant.






avatar
Invité
Invité

Ven 6 Nov - 20:19

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Belle sourit doucement, baissant un peu la tête pour éviter qu’il ne la voie. Elle ne voulait pas qu’il soit l’impression qu’elle se moquait de lui. Ce n’était pas du tout le cas bien sûr, mais peut-être pouvait-il se sentir rabaisser, en pensant qu’elle ne le prenait pas vraiment au sérieux. Vous savez il est toujours question de sauver les apparences, et Killian semblait de ce genre-là. Il voulait conserver les apparences du pirate fort et intouchable. C’est dur de laisser ses faiblesses s’exposer au grand jour, et de montrer, que derrière la carapace, il y a un cœur meurtri. Belle ne voulut pas l’incommoder plus longtemps, elle en avait déjà assez dit. S’il voulait se confier, elle l’écouterait, mais dans le cas contraire, elle le laisserait tranquille. Il n’était peut-être tout simplement pas prêt. Belle ne pensait pas qu’il était résigné à vouloir changer. On cherche forcément à changer, à s’améliorer, quand on court après la rédemption. Il ne voulait tout simplement pas paraître faible devant la demoiselle. Elle connaissait ça… Trop bien même.

Killian s’empressa alors de revenir sur le sujet, donnant quelques indications à Belle sur l’endroit où elle pourrait trouver Nemo. Le port, cela tombait sous le sens. Elle inspira profondément tout d’un coup, pensif et un peu tourmenté. Nemo… Allait-elle vraiment le revoir là-bas ? Était-il toujours le capitaine du célèbre Nautilus? Elle était à la fois heureuse, et curieuse de le retrouver. Avait-il changé, avait-elle changé ? Leur temps ensemble avait été bref, pourtant, Belle gardait un fort souvenir de cette rencontre avec le marin. Elle jeta d’ailleurs discrètement son regard vers un coffre imposant qui trônait au fond de la bibliothèque. Un très vieux coffre, qui renfermait de multiples trésors. Ses trésors à elle à vrai dire. À l'intérieur, elle conservait précieusement un bouquin d’aventure, qui lui avait été offert par Nemo avant de repartir en mer. Par miracle, elle l’avait retrouvé dans la boutique de Rumple, emporté probablement avec la malédiction, comme beaucoup d’autres choses. Quel n’avait pas été son soulagement lorsqu’elle l’avait retrouvé. C’était une petite partie d’elle ce livre, une partie de son enfance, de ses rêves et des valeurs qu’elle chérissait. Oui, elle avait vraiment hâte de partir à la recherche de Nemo, ce grand et célèbre capitaine Osborne.

« Je te remercie pour ton aide. Je vais rassembler quelques affaires, et j’irais le trouver à l’aube, demain matin. J’espère qu’il sera toujours à bord. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé. J’ai vu beaucoup de nouvelles têtes à Storybrook, depuis que cette tempête est passée… Mais je n’ai pas vu celle de Nemo. »

Elle n’avait pas encore eu la chance de le croiser en effet. Finalement, cette expédition serait une belle occasion pour de chaleureuses retrouvailles, d’une pierre deux coups. Heureusement que Crochet avait trouvé ce livre de contes, et qu’il avait réussi à identifier le Nautilus. Il ne restait plus qu’à recoller les morceaux entre eux désormais. Donner à sens, à ce puzzle éclaté, qui laissait tout le monde perplexe.

« Bref, tu sais où me trouver, si tu as besoin d’aide. Et si jamais tu as de nouvelles infos, je serais ravi que tu puisses les partager avec moi ! »


Tout compte fait, il se pourrait bien qu’ils fassent une plutôt bonne équipe ces deux-là. Ils étaient assez complémentaires dans leur genre, efficace à leurs façons, avec leurs méthodes. Tant que cela apportait des résultats ! Belle en tout cas, était plutôt ravie de cette collaboration. Cela prouvait un certain nombre de choses, aussi bien pour elle, que pour Killian. Et puis, cela faisait également un peu du bien de travailler sans les Charmings pour une fois. C’était leur petite quête à eux. Cela n’avait rien d’exceptionnel, mais Belle adorait embellir les choses, les rendre plus grandioses et mystérieuses. Elle vivait une aventure ! Et ça, c’était juste génial…



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 8 Nov - 4:46





Killian hausse un sourcil à la réaction légèrement amusé de Belle mais ne relève pas. Il était bien de ceux qui cherchent désespérément à paraitre fort, presque insensibles, déjà trop blessés par le passer, ne voulant plus s'attacher. Il essayait d'avoir l'air froid et indifférent, mais en réalité il était très attaché aux gens. Il en avait fait l'expérience avec Baelfire. Il s'y était attaché et l'aurais bien gardé avec lui à bord du Jolly Roger s'il l'avait pu. Il a eu beau dire à David qu'il lui avait sauvé pour Emma, lui aussi il y tenait. Peut-être même plus encore maintenant. C'était toujours difficile de voir ceux à qui on tien, ceux sur qui on porte un regard bienveillant en les surveillant de loin, l'air de rien, sans trop s'impliquer, essayant de rester froid, de voit ceux-là même douter de vous, n'avoir aucune confiance en vous, vous accusez quand vous essayez e les protéger, vous mettre à l'écart, et poser constamment se regard méfiant sur chacun de vos actes. Killian n'arrangeait rien à cela. Parce qu'il n'était ni vraiment honnête ni sincère. Ni avec lui-même, ni sur ses sentiments, ni avec les autres. Cette carapace protectrice qui éloigne et qui déchire malgré elle. Un faut sourire pour cacher la piqure dans le cœur, aiguë et répétitive.

Mais Nemo ? Le Capitaine Jones est FORCEMENT à bord du Nautilus et il va FORCEMENT bien. Il a survécu 200 ans, ce n'est pas pour mourir en pleine ville avec un esprit comme le sien après la droit magistrale que Killian c'est prise, confirmant qu'il est en pleine possession de tout ses moyens.

"Ne t'inquiète certainement pas pour lui Love. A mon avis Nate est en plein forme et, il y a forte à parier, à bord de son vaisseau. La dernière fois que je l'ai croisé il ne manquait pas de vitalité crois-moi, et c'était il y a moins d'une semaine."

Il marque une pause et observe Belle intrigué, avec un regard qui masquait moindrement une certaine bienveillance. Son problème n'est pas de paraitre fort et insensible, ou même plus viril, il cherche plutôt à mettre de la distance, ne pas s'attacher pour moins souffrir. Pour David il s'était quand même bien raté, mais la solitude constance n'est pas un baume au cœur non plus. Cette situation ne devait pas convenir à Killian au fond, après tout il recherche la même chose que tout le monde, même s'il s'efforce de l'éviter constamment : le bonheur. Sortant de ses pensées, il sourit à la jeune femme. Quand il avait l'air ailleurs, ce qui était assez inhabituel chez lui, bien que ce soit de plus en plus courant, on pouvait lire de l'amertume, des regrets et de la mélancolie dans son regard. Pas de manière marquée. Il avait plutôt le regard vide et l'esprit ailleurs, mais il y avait de ça. Il avait beaucoup de regrets. Il n'était pas tranquille. Des souvenirs vieux de 200 ans avaient refait surface depuis Neverland et les fantômes s’étaient déchainés sur lui entre Nate et le Capitaine Crane. Il était incertain aussi. Cette histoire de Prince n'aidait pas. Il savait que c'était une cause perdue et ne savait pas comment réagir, n'arrivant pas à passer à autre chose. Le voir, ne pas le voir, l'éloigner, sans rapprocher, essayer, abandonner ? Les pour et les contres étaient nombreux. Mais David était marié et heureux avec la personne idéale, le couple parfait, la référence de l'amour sincère, véritable et durable, ceux qui se retrouver toujours et qui s'en sortent qu'importent les dangers... De quoi avait-il l'air à côté de la parfaite Snow White et sa générosité ? D'un pirate certainement. Victime une nouvelle fois de l'image qu'il véhicule par une étiquette. S'il en est fier il aimerait que son titre soit reconnu différemment. Les raisons qui l'ont poussé et toutes ces choses. Mais il ne voulait pas en parler. Il ne le dirait sans doute jamais sans qu'on lui demander, tout comme Nate l'a fait. Il faut dire que pour lui aussi se statut est une bonne chose. Un vécu similaire.

"Entendu, mais n'espère pas trop me revoir ici pour ça Love."

Il se dirige vers ses livres en haussant un sourcil et commence à en prendre quelques uns pour les ranger. Il n'avait pas vraiment trouvé quoi que ce soit d'intéressant ou qu'il ne savait pas encore. Il n'aura pas vraiment été utile. De plus, David n'ayant déjà pas eu envie de faire équipe avec lui à Neverland, se débrouillera certainement pour le mettre hors cause. S'il pouvait prouver sa bonne foi seulement, ce serait un bon début... Il voulait bien participer et se rendre utile, fallait-il encore qu'on lui en laisse l'occasion. Il avait saisit sa chance à Neverland, mais a malheureusement été un peu embrouillé par ses sentiments après coup et ne sait plus trop où il en est. Alors que sa relation avec le prince s'est améliorée, il à surtout l'impression de s'en éloigner un peu plus chaque instant à force de ruminer et peser le pour et le contre.






avatar
Invité
Invité

Ven 13 Nov - 23:56

I’ve always dreamt of heroies, but, I think it’s safer I stick to my books...
Une idée derrière la tête.




Belle & Killian
Killian avait semblerait-il, lue une once d’inquiétude dans le regard de Belle, lorsque celle-ci évoqua le cas du Capitaine Nemo. Le pirate assurait pour sa part, avoir croisé le marin il y a de ça une semaine. Nemo allait plutôt bien apparemment, voir très bien, à en écouter les propos de Crochet. Silencieusement, Belle était profondément rassurée. Elle garda sa joie pour elle, se contentant de répondre par un petit sourire reconnaissant. Elle avait subitement tout un lot de questions pour Killian, mais n’osait pas les poser. Elle avait peur de trop s’emballer, une fois encore. Et puis, si la petite princesse partait à la rencontre du marrin, elle pourrait lui poser ses questions directement à lui. Voilà qui serait bien mieux !

Bon sang, elle allait vraiment le revoir alors. Belle sentait une petite boule lui serrer dans le ventre. Le stress, l’angoisse, l’appréhension ? Quoi de plus normal, elle était encore une toute petite fille la dernière fois qu’elle avait vu le marin. De nombreuses années avaient passés depuis, et qui sait ce que le temps avait fait d’eux. Toutefois, malgré ses questions et ses inquiétudes, la joie dominait largement sur ses angoisses futiles. Le bonheur de retrouver un vieil ami n’avait pas d’égal. Belle était pressée d’être à demain. Se connaissant, elle n’allait pas dormir de la nuit, bien trop excité à l’idée de ces retrouvailles. Au moins elle pourrait tenir compagnie à Rumple, pour une fois.

Après quelques derniers points d’éclaircissement, Killian assura que de son côté, il allait continuer d’œuvrer, en solitaire probablement, et dans le secret. Belle ne devait pas trop s’attendre à le revoir dans les parages apparemment, pourtant, il semblait se plaire tout compte fait, dans cette bibliothèque. Il s’enfonça même de nouveau vers les étendues d’étagères, pour y ranger quelques livres, et y continuer de se pavaner encore un peu. Belle haussa un sourcille, légèrement amusé. A le regarder ainsi, elle se rendait compte que c’était une image plutôt insolite tout de même, de le voir ici, calme, le nez dans les bouquins. Ça n’avait rien de bizarre ou de méchant, c’était juste rigolo pour Belle. Oui, c’était une image rigolote que de voir Crochet en petite bibliothécaire toute calme, sage comme une image.

« S'il te plaît, fermes bien derrières toi quand tu seras décidé à partir dans ce cas ! »


Dit-elle d’un léger sourire taquin. Quant à elle, il était désormais temps pour elle de rentrer au Manoir. Il fallait qu’elle parle de cette expédition à Rumple. Puis, elle devrait se documenter encore un peu plus sur le Nautilus, si elle devait y monter à bord demain matin. Par précaution, elle se permit d’emprunter le livre trouvé par Killian. Cela allait très certainement l’aider dans ses recherches.

« Si tu n’en as plus besoin, je vais le prendre avec moi. Je vais bouquiner un peu là-dessus ce soir. »

Elle observait la couverture du livre avec envie, caressant doucement les ornements décoratifs, comme si elle s’apprêtait à ouvrir une boite magique. Perdue dans ses pensées un instant, elle se demandait ce qu’elle allait bien pouvoir découvrir sur Nemo et son histoire, là-dedans. Elle avait un peu peur il faut l’avouer. Peur de découvrir un homme qui la décevrait, qui serait bien trop différent de celui qu’elle avait connue. Non, Nemo était trop gentil pour ça, trop adorable… C’est du moins le souvenir qu’elle avait de lui.

« Bon ! J’y vais, je vais voir Rumple. Merci pour ton aide Killian ! »

Dit-elle en secouant rapidement la tête comme pour revenir à la réalité. Elle chipa alors rapidement son mentau, rangeant quelques livres au passage, avant de faire un énième petit tour de sa boutique, juste comme ça, au cas où. Une fois tout en ordre, elle quitta la pièce après un dernier sourire amical envers Killian. La porte se referma derrière elle, laissant le pirate seul dans ses recherches.




Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Ever After... :: Archives des RP-