FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

From Death to Hell

avatar
Maitresse SM
Messages : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t129-j-aime-semer-le-maca
Mar 15 Déc - 23:12



From Death to Hell
Feat. Graham

Parfois les gens ne réalisent pas la chance qu'ils ont d'être morts. Enfin, un mort ne réalise pas grand chose. Ce n'est triste que pour les vivants. Ils ne se rendent pas compte qu'il y a pire que la mort. Ils préfèrent égoïstement voir les leur respirer, quitte à ce qu’ils souffrent. Le pire pour les vivants agonisant, perdu entre la terreur et la douleur, c'est quand personne ne s'en rend compte. Quand ils ne peuvent même pas envoyer de signaux de détresse, et quand objectivement ils se rendent compte qu'ils préfèrent agir en traitre et être parmi ceux qu'ils aiment que de souffrir seuls avec leurs bourreaux. Disons que cela risque d'être une expérience sociale intéressante. Pourtant, le destin du jeune homme à qui je m’apprête à ruiner l’existence n'est pas scellée. C'est donc un risque que nous prenons. Mais après tout... Cela promet d'être amusant. N'est-ce point le cher frère de mon collègue qui nous a fait cette annonce ? L'on m'a dis que l'homme n'était pas désagréable à regarder, même si son état de décomposition doit être assez avancé à l'heure où je vous parler.

Me voilà donc, marchant avec calme et grâce à travers les tombes, ignorants maintes d'entre elles. Après tout, que d'importance ? Me voilà enfin arrivé devant celle qui m'intéresse. Au loin, je vois le loup qui guette, attendant surement le retour de son maitre. Ils sentent les changements. Mais qu'importe. Usant de mon pouvoir, c'est un geste appuyé de la main que je creuse la terre du mort, faisant remonter le lourd cercueil à la surface. Le respect des morts ce n'est pas vraiment mon fort. D'un nouveau geste, plus vif, je fais coulisser le couvercle en bois massif. Tel un ange décomposé il semble dormir. Les yeux clos, les chaires mortes. Il ne sent pas vraiment la rose et il n'a pas l'air des plus frais, mais cela va rapidement s'arranger. Je sors la gourde de nulle part et commence à en déverser le contenu sur le macchabée.

"Réveille-toi mon mignon, la sieste est finie..."

Le corps inanimé reprend alors ses chaires et ses couleurs. Il est nettement mieux ainsi, on peut dire que je n'ai pas été trop arnaqué sur la marchandise. Un sourire carnassier se dessine sur mes lèvres alors qu'il reprend conscience peu à peu et je me penche sur lui, un large sourire presque pervers sur le visage. Après tout je suis la magnifique, merveilleuse Madame Mim !

"Hello trésor !"

Sur ce mot je plonge ma main dans sa poitrine et lui arrache le cœur avec un plaisir non dissimulé.

"Ou devrais-je dire "pantin" ?"

Un gloussement machiavélique sort entre mes dents alors qu'un frison de plaisir parcourt mon échine. Une attitude atypique, qui glacerait le sang de nombreuses personne. Une soif de sang, de douleur et de contrôle total. Les oiseaux s'envolent autour de nous et les rongeurs commencent à fuir, laissant place à un silence complet, lourd, froid, macabre. Seul mon regard où des braises semblaient s'être allumées ne semble apporter un semblant de vie dans le décor. Ne suis-je pas merveilleuse ? Sans cœur, ironique n'est-ce pas ? J'en ai un entre les doigts.

"Je suis la magnifique, merveilleuse Madame Mim ! Alors darling, à quoi on va jouer maintenant ?"

Pour commencer les festivités, je sers le cœur dans les doigts. Pas pour l’écraser, j'ai trop bien appris à doser la torture. Juste pour voir la douleur sur son visage. Juste pour le voir m'implorer du regard. Juste parce que cela m'amuse. Un simple avant goût de ce qui l'attend. Le début d'un cauchemar sans fin. Bienvenu en enfers !







I'm the Magnificent, Marvelous Mad-mad-mad-mad-Madam Mim !

avatar
Invité
Invité

Mar 29 Déc - 11:37







From Death to Hell
ft. la magnifique, la merveilleuse Mme. Mim

Personne ne peut savoir ce qu'est réellement la mort sans y avoir goûté de très près. Ils ne pouvaient pas forcément savoir qu'il y avait bien pire que la mort en elle-même, voir même pire que les Enfers tant qu'on y est. L'une des étapes pour connaitre la véritable signification de la vie était de commencer par la mort pour y voir plus clair. Certains parlent parfois d'Âmes errantes, certains d'esprits vengeurs, de satanisme... Enfin, ils n'ont jamais parlé de destin scellés ou pas. Mais ne vous affolez pas, nous ne sommes pas encore à ce point là dans notre récit, pas vrai ? Patience, et lisez encore et encore pour vous laisser aspirer par l'histoire d'un chasseur qui revint à la vie dans les pires circonstances... Chute ! Je n'ai encore rien dis !

Once Upon A time...

Pendant son rendez-vous avec Emma Swan, alors qu'il avait retrouvé la totalité de ses souvenirs grâce au baisé d'un amour réel avec cette dernière, il avait eut une soudaine douleur au niveau de la poitrine. Il ne s'y était pas attendu, mais se doutait déjà qu'il s'agissait des doigts de la Méchante Reine sur son pauvre petit coeur qu'elle écrasait lentement. Sous la douleur et le manque de respiration, paniqué, il s'était laisser tomber alors que ses forces vitales le quittaient petit à petit. Il accusait Regina lors de son dernier souffle, et la dernière chose qu'il avait vu était une Emma en pleure devant la scène. Succombant, il sombra...

A son réveil, il s'était retrouvé au purgatoire, dans l'attente d'un procès auprès d'Hadès pour savoir s'il devait aller en Enfers, où s'il était libre de se rendre dans ce qu'on appelait le... Paradis ? Ou quelque chose y ressemblant. Certains attendaient depuis des années, voir des siècles pour avoir un procès. Alors Graham avait fait comme eux, il avait attendu, voyant certains s'en aller pour le procès, se demandant comment avait été leurs procès. Parce qu'apparemment, ce procès là était censé sceller les âmes pour que personne ne les ramènent à la vie. Et contre toutes attente, quelque chose d'anormal s'était passée en lui, disparaissant du purgatoire. Il avait une drôle d'impression de boire de l'eau alors qu'il n'avait rien bu à cet instant précis. Une voix féminine et inconnue résonnait dans sa tête, lui disant :

- Réveilles-toi mon mignon, la sieste est fini...

Tout était redevenu noir, comme lorsqu'il avait été tué, le coeur écrasé par la Méchante Reine. Tandis qu'il reprenait tout doucement conscience, il entendait encore cette même voix qui prononçait ces mots « Hello trésor ! » avant de sentir ce qu'il avait déjà connu auparavant et lui rappelant d'horribles souvenirs... On lui arrachait à nouveau son coeur, et on l'appelait... « Ou devrais-je dire "pantin" ? ». Par réflexe, il avait ouvert de grands yeux, à la place effrayé et regrettant de n'être pas resté là où il était. Son coeur était à nouveau entre les mains d'un être machiavélique et il ignorait de quoi cette sorcière était capable de lui faire "faire". Il n'eut pas le temps d'en placer une que cette femme avait prit la parole pour se présenter tandis que Graham n'avait encore rien dit.

- Je suis la magnifique, merveilleuse Madame Mim ! Alors darling, à quoi on va jouer maintenant ?

Sans pouvoir en placer une, il sentie une douleur là où était normalement placé son cœur, cet organe étant désormais prit en otage dans la main de cette magni... répugnante -oui, il fallait bien que quelqu'un traduise ce mot- Madame Mim. Il posait une main sur la poitrine, entre-ouvrant les lèvres pour laisser sortir un gémissement douloureux. On aurait presque dit que ses yeux allaient sortir de ses orbites alors qu'il était effrayé à l'idée d'être à nouveau esclave d'une maudite sorcière. Et oui, ce n'était que le commencement... Il ignorait ce qu'il l'attendait par la suite, et il n'allait pas tarder à le découvrir...


(c) Nyyx | Never Utopia
avatar
Maitresse SM
Messages : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t129-j-aime-semer-le-maca
Mer 13 Jan - 1:51



From Death to Hell
Feat. Graham

Un ricanement aigüe à donner froid dans le dos à un reptile raisonne dans le cimetière, laissant s'envoler les quelques corbeaux restant après mon passage. Que c'est bon de reprendre enfin du service. Un nouveau frison parcourt ma colonne vertébrale avant que je ne prenne un nouvel aplomb malicieux et calme, presque sérieux. Ce plaisir sérieux qui ne trahit aucune gène fasse à cette situation purement et simplement plaisante. Le visage tordu et crispé de cette pauvre petite chose livré à ma seule volonté, le tout pour mon plus grand plaisir. Je le fixe alors en rapprochant mon visage du sien, ce sourire sadique aux lèvres et laisse glisser ma main sur sa joue.

"Tu es effrayé n'est-ce pas ?"

J'ai ce plaisir malsain à jouer de sensualité et souffle fort prêt de son visage. Je ne vais pas jusqu'à l'embrasser, ce genre de débordement reste pour les faibles. Je n'en retirerais aucun plaisir, c'est donc sans intérêt. Mais si je peux générer un sentiment de mal-être chez mes victimes, j'en retire toujours la plus grande satisfaction. Je reprends alors en le repoussant violemment et me redressant, le surplombant de toute ma hauteur et ma prestance.

"Pas assez ! Je te dirais bien de ne pas t'inquiéter mais tu n'imagines même pas la moitié de ce que je pourrais te faire subir pour m'amuser un peu, sans que tu ne puisse rien y faire."

Je m'apprête à serrer de nouveau son cœur meurtri entre mes doigts, mais je suis arrêter par un grognement. D'est dans un soupire que je constate cet animal. Il est encore là celui là ? Le pauvre petit chien secouru par son loup de compagnie. Pathétique. Levant les yeux aux ciel je sommes vaguement l'animal de déguerpir, ce qu'il ne fait pas. Je suis présentement fort désappointé par cette visite impromptue qui me brise mon effet. Je me tourne vers lui et avance d'un pas vers l'animal.

"Très bien, puisse que tu ne veux pas saisir la chance immense que je t'offre de sauver ta peau, je pense qu'un manteau serait du plus bel effet..."

Je commence à lever la main pour envoyer l'animal à la place où était son maitre quelques minutes auparavant, mais il semble que son dit-compagnon n'ait quelques protestations. Des plaintes et des gémissements vains, suppliants, tentant de faire fuir la bête. Un brise-cœur sans aucun doute. J'aurais sans doute pu en profiter pour mettre fin aux jours de son compagnon à quatre pattes, mais ses supplications sonnent comment une douce mélodie à mes oreille et je préfère profiter des derniers instant de répits, créant une dernière lueur d'espoir.

"Peut-être pourrais-je voir ce que je peux faire après quelques supplications suffisantes mon mignon..."

Je me baisse vers lui et passe mon doigt sous son menton, lui relevant la tête pour le regarder dans les yeux, tournant le regard vers la bête alors que je m'adresse à lui.

"A quel point est-tu près à offrir ta fierté ? Quelles humiliantes supplication est tu près à me faire pour ça mon chou ?"

J'attends alors avidement la réponse du jeune chasseur en cage, je ne souriais pas, juste un air sérieux, laissant savoir que je suis prête à agir à tout moment contre tout ce qu'il aime, tout ce qui lui reste... Ses amis, ses proches, sa fierté, son humanité... Son corps et son cœur étant déjà entre mes mains, prêtes à générer une nouvelle vague de souffrance par la simple pression de mes doigts sur son organe de nouveau chaud et battant. Quelle horrible circonstance pour revenir d'entre les morts n'est-il pas ? J'adore ça.







I'm the Magnificent, Marvelous Mad-mad-mad-mad-Madam Mim !


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Ever After... :: Archives des RP-