FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Rencontre au sommet

avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Sam 19 Mar - 16:21


La jeune Reine avait durant sa visite de la ville avec la jeune Hope, repérer Raspoutine, elle aurait reconnut au milieu d'une foule, lui avait tant fait de mal à sa famille. Peut-être est-ce d'ailleurs lui qui avait fait quelque chose à sa sœur. Aprés avoir prit congé de la fille du maire, Elsa avait commencé à chercher du coin de l’œil Raspoutine pour lui demander de comptes sur sa sœur et leur arrivée ici, car avant cette nouvelle malédiction, Elsa avait entendu des rumeurs sur Raspoutine, et son plan, mais sans réelles preuves, il lui avait été impossible de l'arrêter. Alors qu'elle fouillait la ville à la recherche de cet homme, elle vit une jeune fille rousse à tresses passait dans un coin de rue. Elsa fronça les sourcils et se se mit à courir vers le coin de la rue, pour être sûre que ce n'était pas Anna, ou si c'était elle de pouvoir enfin lui parler. Arriver au coin de la rue, elle la revit dans un autre coin, criant son nom, la jeune reine continua de poursuivre cette apparition.

La jeune Reine commença à douter que cela puisse être vraiment Anna, jamais elle ne l'aurait laissé sans ... réponse de cette façon, et s’enfuyant à son arrivée. Mais pourtant elle continuait de courir, jusqu'à arriver à un puits. Elsa avait entendu parler de cet endroit magique qui est censé rendre tout ce que l'on a perdu. Mais bizarrement Elsa se méfait de la magie, elle avait beau avoir de nombreux pouvoirs sur la Neige et la Glace, cela ne lui avait toujours trés bien servit et la magie pouvait faire des choses vraiment affreuses. L'apparition d'Anna avait disparu, et Elsa recula pour s'éloigner du puits à souhait, elle était prête à s'enfuir, sentant que c'était un piège, mais en se retournant elle fit face à Raspoutine. Il rendait la fuite impossible pour la jeune Reine.

"Que fais-tu ici?" demanda la Reine avec toute la détermination, dont elle était capable.




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Jeu 7 Avr - 21:03


     

         
Rencontre au sommet


         
Elsa d'Arendelle & Raspoutine

         
Il avait finalement infiltré la ville, assistant aux premières loges aux premiers dégâts, aux premières traces de chaos que les pommes d’or laissaient sur leur passage. Sous des traits bien plus juvéniles, il avait commencé à approcher certains habitants de Storybrooke, inconnu parmi une multitude, fausse victime parmi les vrais. Il s’était notamment, et par le plus grand des hasards, choisi pour cible une des infirmières de l’hôpital, mais ça n’était qu’un simple début. Les pommes avaient donc commencé à semer doucement mais surement le chaos en ville. Et constater les dégâts à chaque coin de rue lui tirait toujours un frison de joie malsaine. Ce n’était pourtant pas sa première vilénie mais là, il avait dépassé tout ce qu'il avait fait précédemment, réduisant au stade de larve unicellulaire tous ses exploits passés.

Mais même les meilleurs plans réservent parfois des surprises. Une surprise qui avait pris les traits de la souveraine actuelle d’Arendelle.  Lorsqu’il avait rendu visite à son frère, ce dernier l’avait mis en garde contre la reine aux pouvoirs de glace qui pourrait lui poser quelques problèmes si il n’y faisait pas attention. Mais loin de provoquer la rage cette information avait tiré un éclat malsain et dangereux au sorcier noir. Pourquoi les imbéciles ne retenaient donc pas les leçons du passé ? Ce n’était pas la première fois que la famille d’Arendelle tentait de s’interposer dans les projets de la famille Nicodim. Et ils n’y avaient pas gagné loin de là, mais puisqu’ils insistaient alors Raspoutine allait se faire une joie d’ajouter une nouvelle pierre à l’édifice de leurs malheurs. Toutefois sa première préoccupation serait d’abord de s’assurer que la jeune reine n’aille pas raconter le peu qu’elle savait et surtout qu’elle ne trahisse pas sa présence. Ce serait bien trop dommage, autant pour lui que pour sa tout aussi machiavélique partenaire. Car leur sortie au grand jour ce devait être grandiose ! Quand ils montreraient leur vrais visages à cette petite ville misérable ce serait parce qu’ils l’avaient décidé et nul autre chose. Oh oui, quand ils se révéleraient aux habitants de Storybrooke ils allaient sans doute écrire en lettre de sang leur nom là-haut dans les astres. Ils étaient Mim et Raspoutine ! Ils se devaient de devenir ces icônes de destruction et de chaos comme un hurlement désespéré à la face d’un monde bouffi d’orgueil et figé dans une suffisance nauséabonde.

Et puisqu’il avait désormais une associée dans ses projets, il l’avait naturellement invité à se joindre à lui dans la petite mascarade qu’il avait préparé pour attirer la souveraine d’Arendelle jusqu’à lui. Et ça avait été d’une facilité tellement enfantine qu’il aurait presque pu en échapper un éclat de rire. Il n’avait eu qu’à se montrer une fois sous sa véritable apparence pour attirer l’attention de la reine. Et sa collègue s’était chargée de la conduire jusqu’à lui en jouant habilement de ses failles et faiblesses. Après tout, ils n’étaient pas un duo parfait pour rien. Dissimulé dans les ombres des arbres qui entouraient le puit au souhait, Raspoutine, de son regard insondable observait la jeune reine poursuivre l’illusion fugace de sa sœur. Quand sa coéquipière s’éclipsa, le sorcier sorti de sa cachette, refermant ainsi le piège sur Elsa. Raspoutine aimait les surprises. En grande majorité quand c'était lui qui les faisait, même si elles n'étaient pas du goût de tout le monde.

-Que fais-tu ici ?

En croisant le regard déterminé d’Elsa, un sourire naquît alors sur les lèvres de Raspoutine, carnassier. Un éclat de malice malsaine lui passa dans l'œil, comme le loup en chasse qui s'apprête à dévorer sa proie. Ils étaient partis, une fois de plus, pour un nouveau tour de manège sans ceinture.

-Voilà un accueil bien glacial, Altesse… j’avais pourtant cru comprendre que vous étiez à ma recherche ?

Il avait articulé le titre de la jeune femme comme il aurait articulé un silence, glacial, comme un frisson désagréable qui remonte tout le long du dos.

-Tu pardonneras mes manières et l’organisation de cette rencontre, mais la situation n’est pas vraiment propice à la bienséance. J’ose espérer au moins que je ne t’ai pas fait… Peur ?


Un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’il observait dans le silence les réactions de la jeune femme face à sa présence. Même sans ouvrir la bouche il parvenait à imposer cette espèce de tension froide et meurtrière, de par sa simple présence.  Car il n'avait de cesse que de gagner sa course contre le monde lui-même, pour y laisser une empreinte indélébile et inoubliable, pour y laisser sa marque.

-Mais je manque vraiment à toutes mes priorités ! Je ne t’ai pas encore remercié d'avoir bien voulu t'aventurer jusqu'ici... Je suis ravi de voir qu'il est si facile de jouer de tes failles et faiblesses. C’était pourtant un piège si simple.

Le sorcier avait commencé à lentement tourner autour de sa proie, dans ce jeu de chat et de souris qu’il savourait, jouant autant qu’il provoquait, s’amusant déjà de cette leçon qu’il comptait bien donner à la jeune reine. Et pourtant la partie commençait à peine.


     

 


Spoiler:
 


❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison
avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Mer 18 Mai - 23:32


Elsa n'aimait pas du tout la façon dont lui parler Raspoutine, mais il ne fallait pas s'attendre à mieux de la part du personnage, même si la jeune femme était Reine. Au contraire, il n'hésitait pas à jouer sur cela pour la rabrouait, et se montrer mesquin. Elle essaya de rester de marbre, mais il marquait un point sur le fait qu'elle s'était montré véritablement naïve de suivre ainsi "Anna" au travers de la forêt. Comme si sa sœur aurait pu ainsi l'ignorer de cette façon, et pire aller se perdre au fin du forêt. Pourtant elle avait bien sentit qu'il se passait quelque chose de particulier lorsqu'elle courrait après cette apparition. Et maintenant elle faisait face à Raspoutine, et son air méprisant et mesquin. Il tournait autour d'elle comme un chasseur autour de sa proie. Elsa choisit de croiser les bras sur sa poitrine, attendant qu'il est finit de parler, en s’efforçant de ne pas lui montrer sa peur, et sa frustration de s'être fait ainsi piéger.  Elle avait manque de réflexion, et de raisonnement surtout quand il s'agit de sa sœur.

Raspoutine n'avait pas répondu à sa question, et la jeune femme en avait beaucoup d'autres. Mais au fond, elle savait qu'il ne lui fournirait pas des réponses claires, aprés tout, il ne pouvait pas lui donner son plan.

"Je te cherchais pas spécialement, mais vu que nous sommes là à cause de toi, et de ta magie. Je me demandais dans quel but, tu avais fait tout ça?" demanda tout de même la jeune femme. On ne sait jamais dans le désir de vouloir montrer qu'il était plus fort que tout le monde, qu'il en savait plus que les autres, il pourrait peut-être fanfaronner sur ses plans. Finalement la jeune femme se mit à son tour à tourner autour de Raspoutine, et tous les deux marchés en cercle toujours l'un face à l’autre. Elsa venait clairement de lui montrer qu'elle était un de ses adversaires, et qu'elle ne se laisserait pas faire.  

PS : Je sais pas si Killian/Mim te la dit, mais Elsa doit mettre la main sur une pomme pour la détourner de toi, donc on peut mettre cela en place dans le sujet. Est-ce que ça te convient?




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Ven 27 Mai - 22:03


   

       
Rencontre au sommet


       
Elsa d'Arendelle & Raspoutine

       
Elle était bien risible cette pâle petite reine maintenant qu’elle était coincée, silencieuse, seule, face à lui. Les sentiments sont une faiblesse de l'âme, peut-être la plus importante de l'Homme. Au moins lui, moins il s'attache, moins il ressent, et moins il est vulnérable. Mais la solitude lui convient parfaitement contrairement à elle qui semble terrorisée, abandonnée. Pauvre petite chose si pathétique, il aurait presque envie de l’écraser d’un coup de talon de sa botte. Mais il y avait plus intéressant à faire de la reine, un jeu qui en valait sans doute nettement plus la peine.

-Je te cherchais pas spécialement, mais vu que nous sommes là à cause de toi, et de ta magie. Je me demandais dans quel but, tu avais fait tout ça ?

Un nouvel éclat passa dans son regard. Elle réagissait à ses provocations si facilement. Le jeu aurait été tellement plus ennuyant si elle s’était obstinément murée dans le silence. Elle entrait même dans la ronde au lieu d’en être le simple centre. Bien ainsi donc elle choisissait de l’affronter. C’était à ses risques et périls.

-Pourquoi ne l’aurais-je pas fait ? Cela fait longtemps qu’Arendelle n’est plus mon seul terrain de jeu, je croyais que tu le savais… Même si c’est toujours un plaisir unique de provoquer le malheur de la grande famille royale d’Arendelle, mais ça tu dois déjà le savoir.

C’est bien l’une des rares choses qui donne un peu de crédit à cette petite reine. Même si ce n’est qu’au fond qu’une vaste étendue neigeuse. Alors oui même si ils ne viennent pas du même milieu ils viennent au moins du même pays. Ce sont les mêmes grêlons qui coulent dans leurs veines à en glacer leurs regards et givrer leurs paroles. Mais elle ne l’aura pas aussi facilement. Elle est déjà assez agaçante à vouloir se mettre sur son chemin, elle n’a pas besoin qu’il lui en dise plus. D’ailleurs cela le ramène à la raison toute première de cette rencontre qu’il a eu la gentillesse de préparer. Il met donc fin à ce cercle pour s’avancer vers elle, ombre menaçante, pour la confronter de si près qu’ils peuvent sans doute se fixer dans le blanc des yeux, savourant d’avance l’idée de la faire céder d’une quelconque façon.

-Toutefois j’aimerais beaucoup que tu ne me prennes pas pour un imbécile, tu risquerais de le regretter très amèrement. Car pour quelqu’un qui ne me "cherche pas spécialement" je trouve que tu te donnes beaucoup de mal pour te retrouver en travers de mon chemin.

Sa voix n’est presque qu’un souffle, comme une angoisse, terrible et mortelle, qui vous prend au cœur comme si une main gantée de fer à pointes le pressait, la proximité laissant parfaitement la possibilité à la jeune reine de l’entendre.

-C’est d’ailleurs pourquoi je tenais à organiser cette rencontre. Tu sais des choses Altesse… à commencer par le fait que je suis à l’origine de la venue de bien des gens. Et vois-tu je tiens à l’anonymat, c’est une question de tranquillité. Tu peux remarquer que je suis beau joueur,  je tenais à t’offrir la chance d’éviter les problèmes… Profites-en ce n’est pas tous les jours que je suis aussi magnanime.

Il ne cède pas, la fixant de ce regard aussi aiguisé, fin et tranchant que la lame d’un scalpel. Il est cauchemar et elle n’est au fond qu’une gamine apeurée.


   



HJ: Si jamais des détails ne te conviennent pas n'hésite pas à me la dire ^^


❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison
avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Dim 5 Juin - 14:36


Elsa savait que cet homme était mauvais, la jeune Reine n'était pas des plus gentilles, elle le savait, elle avait après tout plongé tout un royaume au cœur d'une malédiction, qui aurait pu... qui avait faillit tuer sa propre sœur. Mais elle ne se pensait pas aussi mauvaise que cet homme en face d'elle. La jeune Reine avait apprit la malédiction de la famille Nicodim contre la famille royale peu de temps après son couronnement et qu'elle est levée la malédiction qu'elle avait causée. Elle s'était demandé si c'était à cause de cela qu'elle avait des pouvoirs magiques qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Elsa avait ordonné qu'on ne dise rien à Anna, elle ne voulait pas qu'elle est peur d'une telle chose, elle était mieux dans l'ignorance. Mais elle avait toutefois ordonné qu'on recherche Raspoutine, elle l'avait malheureusement trouvé trop tard pour l’empêcher de lancer cette nouvelle malédiction. Que pouvait-elle faire maintenant? Elsa ne voulait pas lui montrer ... sa peur, colère, tristesse, ou toutes les émotions qu'elle pouvait ressentir. La jeune femme tacha de garder son visage fermé, afin qu'il ne puisse pas lire ses émotions, et elle avait de l'entrainement pour cela, après tout elle avait passé toute son enfance et adolescente à cacher ses émotions.

Elle n'aimait pas du tout le ton que prenait Raspoutine pour lui parler, en tant que habitants d'Arendelle, il lui devait un minimum de respect, mais il n'en montrait pas, au contraire, c'était peut-être même le contraire. La jeune femme n'avait qu'une vague connaissance de ce qui avait poussé sa famille à maudire celle de la royauté de son pays, mais elle aimerait bien en savoir plus. Mais ce n'était sans doute pas lui qui lui donnerait des réponses sur le sujet. Il lui offrait une porte de sortie, mais elle n'avait pour l'instant pas parler de lui. Tout simplement qu'en tant que natif d'Arendelle, la jeune Reine se sentait bizarrement responsable de ce que Raspoutine avait fait. Ou bien est-ce parce qu'elle n'avait pas pu l'arrêter? Ou peut-être l'existence d'une nouvelle malédiction ne lui plaisait pas du tout.

"Je n'ai rien dit à ton sujet. Je garde ton petit secret." fit Elsa en croisant les bras, ce n'était pas pour lui, mais elle ne connaissait encore pas les gens de cette ville pour savoir à qui le confier, qui pourrait l'arreter. Et puis peut-être est-elle voulait-elle le faire toute seule. Mais pour l'heure seul Anna comptait. Elle devait la retrouver. Elsa fit de son mieux pour soutenir le regard froid de cet homme, mais la jeune femme avait aussi de la glace dans les yeux.




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Sam 11 Juin - 17:07


   

       
Rencontre au sommet


       
Elsa d'Arendelle & Raspoutine

       
C'est la loi du plus fort. C'est la cause à effet. C'est un peu des dominos aussi. Une réaction en chaîne qui ne se laisse pas attendre, ni même contrer, il la provoque autant qu’il cherche à la déstabiliser. C’est vrai que l’histoire entre leurs deux familles est encore plus longue que la trainée de sang et de victimes que le mage noir a laissé derrière lui au cours des siècles. La malédiction que son père a jeté sur toutes ces têtes couronnées n’est presque plus qu’un mythe tombé dans l’oubli, pourtant les preuves sont là. Combien d’ancêtres de cette petite reine sont mort bien avant l’heure, rattrapés par le sort que le sang de Raspoutine, le sang des Nicodim, a continué à faire vivre ? C’est une malédiction de sang, une malédiction de mort, un sort de destruction infini. Ses propres parents sont tombés sous ce destin funeste qui est réservé à toute la famille royale d’Arendelle. Elle-même n’y a apparemment pas échappé. Peut-être même va-t-il se faire une joie d’approfondir ses plaies là en particulier. Il a observé de loin, il a entendu parler de cet hiver éternel dans lequel elle a bien faillit plonger tout son royaume. Il s’est délecté dans l’ombre de la souffrance et du désespoir causé. Car si il a parcouru le monde, ses pas ont toujours fini par le ramener vers cette contrée qui l’a vu naître. Qui les a vus naître. Elle semble se croire de taille à s’opposer à lui cette petite reine. Cette douce enfant, si longtemps bernée de mensonges, aujourd’hui la voilà totalement désillusionnée  et piégée face à un seul homme, un seul. Le pire, un enfant de diable.

Ils étaient si près qu’un simple murmure aurait pu suffire à la faire tressaillir si il l’avait voulu, mais Raspoutine lui préférait d’abord observer son visage aux allures de poupées enneigée, guettant la moindre trace de faiblesse et de peur sur ses traits et dans ses yeux d'enfant-femme au point qu'il espérait pouvoir voir quelque chose s'y imprimer, en l’occurrence, la crainte. Mais elle n’avait rien laisser transparaitre de ses émotions malgré toute la froideur et le mépris dont il avait fait preuve. Le calme et le contrôle apparents de la reine n'étaient que trop jubilatoire pour que Raspoutine contienne sa satisfaction. Sans détour, il l'aurait avoué : si la voir souffrir pouvait être un doux spectacle, la voir l’affronter avant de réussir à mieux la faire chuter était un plaisir encore plus grand en quelque sorte. Et tandis qu’il tente de la clouer du regard, il lui donne la chance de ployer l’échine comme tant d’autres avant elle, mais elle reste droite et fière.

-Je n'ai rien dit à ton sujet. Je garde ton petit secret.

-Bien ! Voilà déjà une bonne chose pour toi…

Il recula de deux pas, la contemplant de haut en bas, comme si elle n’était qu’une fourmi insignifiante, tandis qu’un faux sourire se dessinait sur ses lèvres.

-Cependant, tu comprendras que ta seule parole est loin d’être suffisante à mes yeux. Je connais les idiotes dans ton genre qui finissent par se croire différentes et capable de jouer les héroïnes. Est-ce que je me trompe ? … Pourtant je pense que si je n’avais pas pris le soin d’écarter une certaine pièce de ton entourage, cette dernière t’aurait déjà poussé aux bavardages en plus de peut-être te mettre en tête que tu devais agir pour le bien de tous.

Elle est seule et sans recours, il le sait, il a pris soin de s’en assurer en la séparant de sa jeune sœur pour mieux l’isoler, abandonnant la cadette derrière eux. Il a appris leurs faiblesses et il ne se gêne pas pour en jouer à cet instant, provoquant, déstabilisant alors qu’un sourire cruel étire un peu plus ses traits. C’est une lutte qui commence, il ne faut pas s’y tromper, quand bien même la menace est en partie voilée et que le ton reste toujours calme et égal. Et elle peut toujours se donner l'illusion de contrôle, donner un semblant de sens et de stabilité à ses actions, pour se voiler la face et refuser de voir tout cela comme étant inutile et pour nier l'évidence… Elle n’est qu’une pauvre âme insignifiante jetée sans vergogne et sans pitié dans un jeu d’où il compte bien sortir maître. Un jeu auquel il a l’habitude de jouer depuis des siècles.


   



HJ: Je me suis dit qu'il serait intéressant pour notre lien et notre rp que Raspoutine ait fait exprès de ne pas emmener Anna en lançant son sort. Ca ajoute du piquant je trouve, j'espère que ça ne te dérange pas ^^' Dans le cas contraire je modifierais ma réponse, ce n'est pas un souci.


❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison
avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Mar 2 Aoû - 23:10


Elsa ne sentait pas bien en face de cet homme, elle savait qu'il avait le pouvoir de lui faire vraiment mal, très mal. Elle ne savait pas si sa magie serait suffisamment puissante pour résister face à lui, et elle ne voulait pas du tout tester la chose. Mais d'un autre côté, elle ne pouvait pas non plus le laisser décider de ce qu'elle devait faire ou dire. Elle était Reine et surement pas une marionnette. Elle soupira et croisa les bras pendant qu'il parlait, et la mettait en garde. Elsa n'avait jamais prétendue vouloir jouer les héroïnes, elle avait après tout lancer une malédiction qui avait presque détruit son royaume et tuer tout le monde, ce n'était surement pas le rôle d'une héroïne, sa soeur qui avait sauvé tout le monde, c'était elle la vraie héroïne, et Elsa se devait de protéger sa petite soeur, sa meilleure amie. Pourtant Raspoutine laissa échapper qu'il avait écarter Anna de ce voyage dans ce nouveau monde, c'était donc normal qu'elle ne la trouva pas à Storybrooke. Cela rassura la jeune femme autant que cela l’inquiétant de la savoir seul quelques part sans elle. Elle espéra qu'elle se trouvait au moins avec Kristoff, il veillerait sur elle, la jeune reine avait au moins confiance en cet homme pour ça, même si le reste ce n'est pas encore ça.

"Anna n'est pas à Storybrooke" dit-elle en fixant Raspoutine dans les yeux, il avait raison, avec elle à ses côtés, elle aurait sans doute parler à quelqu'un pour les mettre en garde contre cet homme en face d'elle. Mais sans savoir à qui faire confiance, la jeune Reine était un peu perdue, et c'était bien joué de la part de Raspoutine de les avoir séparer, mais Elsa savait au fond que sa soeur trouverait le moyen de la retrouver, ou bien c'est elle qui rentrerait à Arendelle. De toute façon, son royaume avait sans doute besoin d'elle, car elle n'avait pas croisé beaucoup d'habitants de son royaume dans cette étrange ville, sans doute encore l’œuvre de Raspoutine, mais elle ne lui ferait pas l'honneur de lui poser la question.
"Qu'est-ce que tu proposes pour que je ne dise rien? Même si je n'ai pas confiance aux habitants de cette ville, je peux tout de même le crier à tous, pour qu'ils soient prévenus? Alors dis-moi que fait-on?" fit la jeune reine en croisant les bras sur sa poitrine, elle se doutait que ce n'était pas une très bonne idée de lui dire ça et surtout sur un ton aussi présomptueux, mais elle n'avait pas la façon dont il pouvait avoir le contrôle de la situation. Maintenant, elle n'avait plus qu'à croiser les doigts, ce qu'elle fit en le cachant dans le pli de son coude, pour qu'il ne la tue pas sur place.




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Dim 7 Aoû - 17:31


 

     
Rencontre au sommet


     
Elsa d'Arendelle & Raspoutine

     
En soit, le plan qu’avaient échafaudé Mim et Raspoutine n’était pas très compliqué. Ils avaient en tête d’emmener avec eux le plus de monde possible dans cette ville au moment où le portail du haricot magique s’était ouvert. Premièrement pour créer le chaos, ensuite car ils étaient de ces êtres à viser grand, plus grand qu’une simple petite malédiction. Frapper Arendelle avait d’ailleurs toujours été dans son projet, il avait déjà attaqué l’endroit de manières détournés à plusieurs reprises. Et puis la souveraine du royaume avait commencé à lancer des hommes sur ses traces et Raspoutine avait dû agir. Oh il n’avait pas changé grand-chose à son plan initial, mais avait finalement fait en sorte de séparer les deux jeunes sœurs. Il avait en lançant le sort conjoint avec la sorcière de Camelot épargné la princesse Anna et le reste de l’entourage de la jeune reine. Car des deux il estimait qu’elle était celle qui lui poserait finalement le moins de problème une fois dans ce nouveau monde. Il estimait qu’elle était la plus facile des deux à déstabiliser et à briser au fond. Il avait pensé qu’une fois seule et isolé loin de tous et de son Royaume elle ne serait alors plus une gêne. Mais son frère l’avait averti qu’un risque courrait toujours pour les deux mages, et bien qu’il n’avait pas été des plus précis sur ce sujet, ne donnant aucune indication précise, Raspoutine savait qui était aujourd’hui le plus à même de venir contrarier ses plans. Non pas forcément en s’opposant à lui mais déjà en sachant plus que la plupart. Sur lui surtout. Aussi le sorcier avait-il fini par décider de se confronter à la souveraine de manière bien plus explicite qu’il ne l’avait fait jusqu’alors.

L’irritation commençait d’ailleurs doucement à poindre chez l’homme. Car la petite reine était encore loin d’exsuder la crainte et la frayeur, se drapant dans un peu trop de fierté à son goût. Qu’elle lutte et qu’elle résiste était un délice, qu’elle s’imagine pouvoir se permettre de jouer au plus malin avec lui en revanche… Elle était vraiment trop présomptueuse à son goût cette pathétique souveraine qui se pensait en place de le menacer d’évincer ses plans en plus de se croire assez maline pour marchander. Un éclat de fureur passa alors dans son regard face à cet ersatz d’insulte qu’elle venait de lui lancer. Sans aucun signe avant-coureur et sans aucun bruit, son bras se détendit soudainement projetant sa magie pour l’envoyer se saisir à la gorge de la jeune reine, la magie l’immobilisant ainsi en partie à quelques centimètres au-dessus du sol. Il pouvait sentir rien qu’à travers ce flux de pouvoir qui picotait au bout de ses doigts la magie se resserrer autour de sa gorge, pressant de manière douloureuse son œsophage. Il pouvait sans aucun doute ou presque lui broyer la trachée de ses pouvoirs, là, maintenant, tout de suite au lieu de regarder sa respiration s’étrangler et crachoter face au début de manque d’air qu’il provoquait dans ses poumons en quelques secondes.

-Je crois que tu ne m’as pas très bien compris Altesse

Il avait sifflé son titre dans la haine et le mépris le plus total une fois de plus, le visage crispé par la haine et un éclat de folie meurtrière dans l'œil, son esprit vacillant avec instabilité entre l'envie de meurtre brutal et la torture envers cette silhouette si fragile et délicate. Il l’avait pourtant prévenu de ne pas le prendre pour un imbécile, enchainant immédiatement la suite de ses propos.

-Je vais donc être bien clair cette fois, je ne vais pas te laisser la satisfaction de me jouer ce tour et si tu tiens à t’éviter de gros ennui, alors tu tiendras ta langue ! … Tu es assez intelligente pour faire le bon choix non ? Ou alors es-tu aussi stupide que tout le reste de ta famille ?

Sa voix était pleine de la promesse d’une violence latente tandis qu’il maintenait la prise magique autour de la gorge de la jeune reine, la soulevant un peu plus dans cet instant brutal de fureur. Il espérait que la menace suffirait à la faire plier cette fois, car pour l’instant c’était lui qui avait la main dans cet affrontement, mais peut-être se montrait-il un peu trop confiant ou du moins pensait-il qu’elle tenait plus à sa sauvegarde qu’à lui barrer la route.



 



HJ: N'hésite pas à me le dire si tu as besoin que j'apporte des modifications ^^


❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison
avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Dim 14 Aoû - 21:58


Elsa sentit soudain son corps se soulever dans les airs, et sa gorge être serré par une force magique. Elle avait sans doute était trop loin dans sa façon de parler à Raspoutine, il restait quand même un sorcier redoutable, et la jeune reine ne l'oubliait pas. En tout cas, maintenant elle ne pouvait plus l'oublier. Il la tenait fermement à la gorge, l'air ne parvenait plus à rejoindre ses poumons, et Elsa commençait sérieusement à paniquer. Raspoutine continua de menacer la jeune femme, elle ne pouvait pas répondre, et avait grandement envie de hocher la tête pour montrer qu'elle avait bien compris son message.  La jeune reine ne savait pas quoi faire, elle paniquait et regardait autour d'elle, ouvrant la bouche pour essayer d'aspirer un peu d'air et survivre à cette attaque. Le dernier souffle qu'elle expulsa produisit un peu de vapeur, entre le froid de son corps, sa magie essayant aussi de se défendre, et la chaleur de l'extérieur, produisit donc ce maigre souffle de vapeur. Comme pour rappeler à Elsa, qu'elle aussi possédait des pouvoirs magiques, elle leva le bras à son tour, et lança sa magie.

Le froid entoura la main de Raspoutine, qui se retrouva prit dans la glace. La magie du sorcier cessa et la jeune reine tomba au sol, et retrouva son souffle. Mais elle était faible, et ne parvenait pas à se redresser. Elle avait manqué d'oxygène pendant presque une minute, ce n'était pas grand chose, mais la panique avait accentué le phénomène, et le temps avait semblé s’étirer comme un élastique. Elsa se mit à tousser, alors qu'elle était à genoux au sol. Elle leva le nez vers Raspoutine, qui retrouvait déjà sa main, et tous ses pouvoirs. La jeune femme serra les dents, se demandant ce qu'il allait lui faire, et comment elle pourrait se défendre face à cette nouvelle menace. Mais elle ne s'attendait pas à devoir faire face à elle-même, la partie sombre de son être ressortit par la pomme de la discorde que le sorcier allait glisser dans sa main.


"Tu ... vas regretter ce que tu viens de faire" fit-elle en colère, mais c'était plus en vers elle-même qui n'était pas capable de faire face à cet homme. Elle avait gelé tout un royaume, construit un palais de glace, créer un être vivant, un bonhomme de neige qui parle, et vit. Et elle était incapable de faire face à cet homme pourquoi. Elle avait l'impression que depuis qu'elle avait brisé la malédiction qu'elle avait lancé, ses pouvoirs étaient diminués, peut-être parce qu'au fond, elle avait encore peur et qu'elle les retenait pour ne faire de mal à personne. Mais elle ne voulait pas les perdre pour autant, elle avait besoin d'Anna pour l'aider à garder le contrôle de la situation.




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Dim 18 Sep - 14:34


 

     
Rencontre au sommet


     
Elsa d'Arendelle & Raspoutine

     
Raspoutine n’était pas connu ni pour sa patience ni pour son sens de la plaisanterie, au contraire tout son être ne semblait dégager que ce vide glacial et destructeur, de même que la violence qu’il dégage à l’instant où il se saisit d’Elsa, l’enfermant dans cette douleur physique intense et incandescente, savourant la sensation grisante de savoir à cet instant que sa petite vie royale ne tient plus qu’à un fil, ténu et frémissant. Au point qu’il devait presque se faire violence pour ne pas céder à la volonté ultime de lui écraser la trachée et de ressentir la douce mais amère sensation de sa lente et douloureuse suffocation. Imprévisible pulsion, après tout il est des instincts et des réactions primaires ancrées en soi qu'on ne contrôle pas sur l'instant, comme cette panique qu’il voit enfin naitre dans ses yeux, mais cela ne semble pas encore suffisant pour faire complètement plier la jeune reine et malheureusement, la nature l'a doté d'un don plutôt rare. Un don qu’il ne voit pas venir et qu’il finit par expérimenter, sa main tendu en avant se retrouvant piégé instamment dans la glace, un froid intense s’emparant de ses doigts qui se retrouvent bloqués, le forçant dans un grommèlement de frustration à relâcher sa prise magique, mettant ainsi fin à l’impossibilité quasi-totale de respirer d’Elsa, la laissant retomber au sol un peu lourdement sans doute.

C’était une chose d’avoir entendu des capacités magiques que possédait la jeune femme, c’était une autre de les expérimenter. Et il semblait à Raspoutine que la magie de la reine bien qu’aillant certainement un fort potentiel, n’était pas aussi puissante que ce qu’il avait entendu dire et si il avait été un premier temps surpris, sa colère enfla encore alors qu’il avait rapidement brisé la prison de glace qui s’était refermé sur sa main, retrouvant toute sa liberté comme la mobilité de ses doigts, bien qu’encore légèrement engourdi par le froid. La voix de la reine toujours à genoux à plusieurs pas de lui claque alors dans l’air et un rictus de haine s’affiche sur le visage de Raspoutine alors qu’il repose son regard glacial et dénué d’âme sur sa silhouette. Cette reine qui le regarde toujours avec une certaine peur et autant de colère. Il meurt d’envie à l’instant de l’écraser littéralement d’un coup de talon de sa botte ou de serrer sa main autour de sa gorge cette fois. Une pulsion meurtrière qu’il finit pourtant par refreiner en respirant profondément. Tout ceci n’était pas encore terminé et il devait encore rester calme. Eliminer la reine maintenant était prendre le risque d’attirer définitivement l’attention.

-Vraiment ? Tu trouves judicieux de me menacer encore ? … Tu es définitivement bien idiote.

Une fois de plus il l’emprisonna de sa magie, la relevant de force et sans ménagement, ses yeux brillant toujours d’un léger éclat de colère dans cette atmosphère emplie de froideur sinistre qu’il dégage. Il prend juste garde cette fois à ne pas lui laisser la moindre ouverture pour utiliser ses précieux pouvoirs, la ramenant par la force des siens jusqu’à lui, leurs visages de nouveaux à quelques centimètres l’un de l’autre, son regard comme sa voix toujours emplie de menace.

-Je t’ai pourtant donné ta chance d’éviter les ennuis, mais puisque tu préfères jouer les malines alors je vais m’assurer tout de suite que personne dans cette ville ne te prenne au sérieux ou ne s’amuse à te faire confiance.

Un sourire des plus mauvais avait étiré ses lèvres à cette tirade, sa prise magique toujours fermement maintenu sur la mince silhouette. Il aurait pu la tuer oui, froidement et simplement, mais la mort aurait été trop douce. Elsa avait fait l’erreur de le provoquer et il allait le lui faire regretter longtemps. Les Nicodim étaient rancunier, son père l’avait déjà prouvé. Et une idée parfaite venait de germer dans son esprit sur le meilleur moyen de décrédibiliser la jeune reine et la mettre hors-jeu pour qu’elle ne vienne plus gêner ses plans. Instantanément ses traits reprirent leur allure de marbre, dans un air faussement radouci et sans doute aussi terrifiant que son explosion de colère précédent.

-Hm, je manque vraiment à tous mes devoirs de bon petit sujet…après tout en tant qu’ancien citoyen d’Arendelle, je n’ai pas encore eu l’occasion de te féliciter pour ton couronnement… il faut dire que j’étais très pris…

Faisant apparaître dans sa paume libre une des pommes de discorde qu’il avait pris soin de récupérer après avoir planté l’arbre au milieu de cette même forêt, Raspoutine était désormais redevenu aussi calme et stoïque qu’une statue, seul l’éclat dans ses yeux attestant encore de la montée de violence qui l’avait pris un peu plus tôt. Brandissant l’objet magique entre lui et Elsa, il avait un instant regardé les reflet d’or de la pomme qui ne pouvait pas allumer de feu déjà plus vif chez lui, avant de la placer dans les mains toujours bloqué de la jeune femme, un sourire cruel étirant ses lèvres.

-Profites bien de mon petit cadeau Altesse. Je pense qu’il ne va pas te plaire.

Ou plutôt il lui plairait tant qu'elle sera sous emprise. Il avait alors laissé retomber la reine au sol sans ménagement, la libérant de ses pouvoirs, se remettant en retrait, attendant avec un léger intérêt de voir la jeune reine succomber à ses pires côtés, à ses ombres qui hantaient son cœur et son âme.



 



HJ: Toutes mes excuses pour le retard éè N'hésites pas à me le dire si tu as besoin que j'apporte des modifications.


❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison
avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Sam 1 Oct - 15:21


Elsa était à nouveau prisonnière des pouvoirs de Raspoutine, cela ne lui plaisait pas du tout. Mais elle essayait de se débattre en vain. Elle devait vraiment trouvé le moyen de reprendre le contrôle de ses pouvoirs. Elle n'arrivait plus à rien, même pas à geler un arbre. Peut-être est-ce ce nouveau monde, mais au fond elle savait que ça venait plutôt d'elle-même. Raspoutine la releva avec force et la força à croiser son regard pleine de colère, de mépris et de haine. Elsa avait bien envie de fermer les yeux, mais elle ne se montrerait pas aussi faible. Elle soutint son regard autant qu'elle put. Puis soudainement le visage de son agresseur se ferma et sa colère disparut laissant place à une détermination qu'il ne plu pas vraiment à la jeune Reine. Raspoutine fit apparaitre une étrange pomme d'or dans sa main, Elsa détourna son regard du sorcier pour le poser sur cet étrange objet. La pomme dorée était magnifique, avec de trés beaux éclats d'or, la jeune Reine avait envie de toucher cette pomme de la prendre, et de la garder pour elle toute seule. Une lumière s'alluma dans son esprit, tout au fond, comme une alerte qui lui disait de résister à cette tentation, mais Raspoutine la mit dans sa main à ce moment-là, et elle succomba au ... désir de posséder cette pomme.

Elsa fut libérée du pouvoir de Raspoutine, mais elle n'arrivait pas à tenir debout, elle tomba à genoux, et regarder la pomme. Une partie d'elle-même avait envie de la jeter au loin, mais ... pourtant elle en était incapable. Elle l'observait dans ses magnifiques rayons dorés, et elle la trouvait fascinante, et elle se sentait plus confiance. Cette pomme .... lui donnait du pouvoir. La peur d'Elsa semblait peu à peu s'envoler. Pourquoi est-ce qu'elle avait si peur de ses pouvoirs, elle pourrait tout faire avec eux, même les dominer tous si elle le voulait. Toujours à genoux, elle se releva doucement, mais fermement, et fit apparaitre sur son visage un rictus d'arrogance, et de prétention. Elle posa son regard sur Raspoutine. Elle ne comprenait pas comment elle avait pu avoir peur de lui, elle leva sa main, et commença à déchainer ses pouvoirs sur lui. Un ciel sombre apparut et de la neige se mit à tomber de plus en plus durement. La jeune Reine était entrain de créer une véritable tempête, capable de recouvrir toute une ville, de geler tout un royaume.

"Tu devrais quitter les lieux" fit Elsa avec un sourire en coin, bien qu'elle voudrait en finir avec cet homme, elle avait bien d'autres choses à faire. Il était temps que le monde sache qui elle était, elle était Reine, et pas une gamine qui tremblent de froid dans une forêt.




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Sam 1 Juil - 18:06



   
Rencontre au sommet


   
Elsa d'Arendelle & Raspoutine

   
La solitude. En glissant la pomme de discorde au creux de la paume de la jeune reine, il n’attendait qu’une chose, que la jeune reine se laisse ronger par les ténèbres glaciales, que le fruit magique allait réveiller, la poussant à s’éloigner ainsi un peu plus de son entourage. Il ne savait exactement quel effet dévastateur l’artefact magique aurait sur la souveraine d’Arendelle, mais il prenait quand même le pari que face à cette magie qui mettait au jour les plus sombres personnalités, la blonde s’y laisserait plonger sans prendre garde, se retournant peut-être contre tous les siens. Et après ça plus personne ne pourrait croire à cette simple innocence. La peur et la crainte resterait toujours et alors la solitude se refermerait à nouveau sur la jeune reine. La solitude. Terrible, tranchante et mortelle. Elle fane les âmes avec le temps, comme une fleur coupée dépérit hors de l'eau. Elle vous envoûte, vous envahit, vous vide. Elle vous tue. C'est une sensation souvent grisante, mais qui vous pousse pernicieusement au bord de l'abîme. La solitude ronge l'âme et mène au désespoir. Le désespoir, ou la folie. C’est en tout cas un éclat nouveau que Raspoutine voit briller dans le regard de la frêle silhouette qui se relève, la pomme d’or toujours en main. Un rictus se dessine sur les lèvres de la jeune femme, un rictus qui n’a rien à envier à celui qui a également pris place sur les lèvres du sorcier alors qu’il attend presque frémissant de voir son œuvre.

Et le résultat va sans doute au-delà de tout ce que le sorcier avait pu s’imaginer de la part de la jeune fille d’apparence si fragile. Il la tient, là, dans sa main. Il a face à lui sa plus grande faiblesse. Celle qui il le sait, la perdra et l’éloignera de toute potentielle main secourable. Un éclat de joie malsaine passe dans son regard alors qu’il observe le déchainement magique, une tempête prenant rapidement forme au-dessus de leur tête. Il pourrait presque se montrer envieux d’une tel puissance, d’un tel potentiel, et pendant un très infime instant la possibilité d’en faire une allié et de la retourner définitivement contre les siens lui traverse l’esprit alors que la neige commence à les recouvrir à gros flocons, les bourrasques se faisant de plus en plus violente. Intérieurement, il exulte, il est en transe tout en imaginant la désolation que la jeune Elsa va laisser sur son passage. Exaltation des sens, ébullition des notes. Extérieurement, Il est ce sorcier aussi expressif et inébranlable qu’une statue de marbre.

-Tu devrais quitter les lieux

-Allons c’est ainsi que tu me remercies de mon présent ?

Les rôles se seraient-ils inversé ? Non Raspoutine est plus malin que ça. Il en faut plus au sorcier pour se laisser gagner par la peur alors qu’il subit les assauts et la tempête qui se déchaine, ne restant pas immobile, gardant toutefois une certaine distance entre lui et la jeune reine, élaborant quelques sorts autour de lui pour tenir face au déchainement de magie et à la neige et la glace qui continuait de s’abattre autour d’eux. Oh il n'espère rien, il ne craint rien non plus, du moins pas le pire. La vérité ? La vérité c'est qu’il ne peut pas mourir ici, car il n’est tout simplement pas en vie.

-Tu devrais tout de même prendre garde avant de vouloir te mesurer à moi… si je disparais maintenant tu n’auras plus jamais aucune chance de revoir ta jeune sœur… A moins que tes priorités n’aient changé également… Je suis curieux …

C’est une menace. Une menace direct sur son talon d’Achille, quand bien même il n’est plus certain de l’impact que peut avoir cette menace maintenant que la pomme se trouve entre les mains de la jeune femme. Et c’est pour ça qu’il ne s’est pas encore envolé, la curiosité est telle qu’il ne peut s’empêcher de vouloir sonder ce côté si obscur que la jeune Elsa cachait au fond d’elle. Après tout la nature l'a doté d'un don plutôt rare et recherché par certaines personnes, faisant d’elle un atout précieux pour qui sait vers où cette voie pourrait la mener.







❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Storybrooke :: Alentours :: Puits à souhaits-