FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

FLASHBACK: Never say never ft Peter

avatar
Piranha Cannibale
Messages : 222

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t278-victoria-o-donnel-si
Dim 22 Mai - 12:28

  • Peter
  • Victoria
Never say never

« File. File ma bien aimée. »


Comment avait-il pu m’appeler comme ça alors qu’il m’avait vu souffrir tant de temps au plus profond des cachots, aux prises avec son frère, comment avait-il pu me laisser ainsi durant des mois alors que j’étais « sa bienaimée » ?! Comment ? pourquoi ? L’eau salée de la mer s’infiltrait dans mes plaies, et c’était comme si des centaines d’animaux écrasaient leurs dards au plus profond de ces dernières. La vie n’était que douleur… Douleur, alors que je voguais au loin. Mon regard était empli de haine et de colère. Ces humains… Ils étaient horribles. Abominable. Je plongeais sous l’eau, me laissant submergée par l’onde noir, et plus je sombrais, plus la lumière se raréfiait. Bientôt elle ne pourrait plus m’atteindre. Il fallait que je parte d’ici… Loin. Un bon souvenir m’effleura la cervelle. Un bateau, un beau bateau avec lequel j’avais « voyagé ». L’humain que j’avais tant apprécié à bord était-il le même ? Non c’était impossible. Impossible. Une plainte s’échappa de ma gorge, mais elle fut engloutie par l’impitoyable silence de la mer. La froideur de l’étendu d’eau était vivifiante, mon cœur semblait petit à petit se couvrir de la même froideur. Je fis les mêmes gestes que j’avais déjà fait cent fois. Traçant un cercle, une lumière semblait accompagner mon tracé, c’était comme un décalage, je n’avais pas de direction précise, rien en tête, je voulais juste oublier mon chagrin. Le transformer en quelque chose de mieux. C’est ainsi que je plongeais la tête la première dans cet autre univers. Je ne compris qu’une fois l’île en vue que j’étais arrivée au Pays Imaginaire. Pourquoi pas ? C’est ainsi qu’au bout de quelques coups de nageoire je me retrouvais accostée par une horde de sirène. N’imaginez pas qu’elles sont toutes gentilles, serviables et douces. Ce serait le plus gros mensonge. Je ne suis pas gentille, pas plus que le reste de mes pairs. Je vous rappelle un peu les légendes qui courent à notre sujet ? Elles ne sont pas si infondées que ça.

« Tiens donc… Bonjour toi. »


La demoiselle en tête de liste affichait un air hautain, son visage se métamorphosa, lorsqu’elle devina sous la surface bleutée les plaies à vif parcourant mon corps de pauvre petite créature malmenée.

« Tu vois Mélusine… Tu sais désormais le prix à payer lorsque tu t’approches trop des humains. »

Une autre murmura dans son dos quelques mots comme quoi je n’étais déjà pas considérée comme une sirène à part entière de base. En effet, je tenais plus du serpent de mer que de la sirène. Tous ces murmures m’étourdissaient… Tant de mots, tant de persifflages. Puis l’une d’elle tenta de me toucher. Un flash se fit dans ma tête, me renvoyant dans le cachot de barbe bleue ; à moitié plongée dans une cuve d’eau bien trop chaude pour être confortable. Ses doigts attrapant une mèche de mes cheveux, me caressant la joue comme si je n’étais qu’une poupée de chiffon. Un sifflement inhumain s’échappa de ma gorge tandis que mes pupilles devenaient rectilignes, mon bras partit sans que je ne m’en rende compte, égratignant la joue de l’autre fille. Je m’échappais alors, plongeant et nageant aussi vite que je le pouvais. J’avais besoin de mettre de la distance. De la distance… J’enfilais mon bracelet lorsque j’arrivais à terre. Me laissant tomber sur le sable blanc. Mon regard vide était plongé dans les vagues, le son rassurant de la mer était une bien douce musique à mes oreilles. Mes longs cheveux blonds rendus lourds par l’eau flottaient doucement. Le sel qui les gorgeait leur donnait une texture particulière.

...



If you'll be my boat I'll be your sea


I live to make you free But you can set sail to the west if you want to And pass the horizon, 'til I can't even see you Far from here Where the beaches are wide Just leave me your wake to remember you by  | © Vent Parisien






Spoiler:
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Ever After... :: Archives des RP-