FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Our Paths crossed now

avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Jeu 26 Mai - 18:22

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Storybrooke. Voilà qu'il y arrivait enfin. Cette ville lui avait longtemps été inaccessible, était-ce parce qu'il n'était plus vraiment de ce monde? Allez savoir, toujours est-il qu'il avait fallut que tombe Neverland, qu'il demande a Mephisto un petit ajustement, pour y avoir accès. Et aujourd'hui il était là.

Le Hollandais Volant, venait d'entrer dans les eaux de Storybrooke. Mais il ne fit pas jeter l'ancre dans le port.

"Jetez l'ancre au large. Je rejoindrais le port avec la barque"

C'est l'ordre qu'il donna. Normalement à moins d'avoir un lien avec Mephisto, n'importe qui ne pouvait pas voir le Hollandais. Enfin c'était vrai autrefois, mais ce n'était plus le cas. Depuis qu'il avait demandé a son étrange patron de revoir leur contrat...
Mais sait-on jamais ce que l'on peut trouver dans une ville où la magie ne devrait pas être mais où elle est quand même. Qui pouvait bien dire quelle serait la réaction des gens s'il voyait de près ce navire à l'apparence quelque peu atypique. Le hollandais Volant restait un navire "fantôme" et il en avait l'apparence, quand bien même il était visible de tous.
Toujours est-il qu'il quitta son navire et rejoignit le port, en barque.

Mettre pied à terre, il y avait longtemps qu'il ne l'avait pas fait. La sensation de sentir un sol dur et immobile sous ses pieds, était étrange. Il avait passé trop longtemps en mer, à vaquer à ses occupations, et a pister son frère. Et il avait perdu sa trace dans cette ville puisqu'il n'y avait pas accès.

Il ne connaissait rien de cette ville. Par où rejoindre le centre-ville? Demander au pauvre pêcheur sur le quai qui le regardait d'un drôle d’œil? Lui expliquer d'où il venait? Il ne devait pas être le seul zigoto qui arrivait de manière étrange dans cet endroit.
Et c'est c'est ce qu'il fini par faire. Aller voir une tierce personne pour le guider. Tierce personne qui lui indiqua d'un geste comment rejoindre le centre-ville.

Il prit son temps pour le rejoindre d'ailleurs, observant le décor autour de lui. Cette ville ne ressemblait pas à la dernière qu'il avait connu. Un pauvre sourire étira ses lèvres. La dernière ville qu'il avait connue, il n'y avait jamais remis les pieds. La seule question qui demeurait c'était ce qu'avait bien pu faire Killian lorsqu'il y était retourné. Lorsqu'il l'avait retrouvé, son frère était déjà un pirate. Lui avait troqué son uniforme de la marine royale, contre une longue veste en cuir, il n'était qu'un capitaine ordinaire...aussi ordinaire que le soit un capitaine fantôme.

Il déambula quelques temps dans les rues, jusqu'à arriver à l'artère principale de la ville. Les têtes lui étaient un peu toutes inconnues. Toutes sauf une. LA sienne. Il était donc bien ici. Dans cette ville figée. Killian. Son frère.

L'envie d'aller le rejoindre était forte, mais il devait faire attention. Après tout...il était mort à ses yeux. Il n'avait jamais eu le droit de se manifester. Et pourtant c'est bien pour lui qu'il avait fait modifier son contrat. Ce serait un peu bête de ne pas aller le voir. Mais comment aborder un frère qui nous a cru mort pendant...plus d'un siècle? Peut-être même deux?

S'il s'était rapporché de son cadet, il n'arrivait a se décider à lui adresser la parole. C'était compliqué comme situation.

"N'abandonne pas, Killian"

Finalement il avait lui parler. Voir son frère avec son visage des mauvais jours avait fini par lui faire faire le dernier pas.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 26 Mai - 21:01





Sale journée, sale semaine, sale mois. Rien n'allait depuis qu'ils étaient rentrés de Neverland. Rien. C'était bien parti, mais ce n'était qu'illusion. A quoi bon tenter de suivre le droit chemin si la finalité est toujours la même. Killian se retrouve toujours seul au final. Qu'il essaye ou qu'il n'essaye pas. On ne peut pas lui demander d'essayer et d'être parfait d'un coup. Mais la moindre erreur lui est fatale. Il en a trop fait par le passé et ça lui porte préjudice aujourd'hui. Le naturel revient au galop et il joue sur la confiance quoi qu'il fasse. Mais quand le destin s'acharne ça n'aide pas. Il était en bon terme avec les Charming en quittant Neverland, mais à leur retour tout était compliqué et personne n'avait de patience pour savoir s'il pouvait changer ou lui laisser sa chance. Trop de problèmes à gérer. Des problèmes dont lui. Un cambriolage peu sage, un pomme trop conforme à ce qu'il est vraiment, des révélations foireuses incluant la pire révélation du monde et des menaces déplacées, inondé dans une marre de jalousie, d'égoïsme et d'objectification. Les mots sont sortis sans qu’il y réfléchisse, donnant une mauvaise impression de conquête et de trophée qui ne sont nullement les buts de Killian. Et ne parlons même pas des 2 fantômes croisés au détour d'un port ou d'une rue. Les Capitaines Crane et Nemo étaient bien vivants et ravivaient le souvenir de son frère qui lui n'avait pas survécu au temps. Les plaies s'étaient rouvertes à Neverland, mais rien de si grave à ce moment là. Son frère lui a toujours manqué, mais il avait fait son deuil, et même si c'est toujours là cas il commence à lui manquer un peu plus que la veille, comme si c'était bien la seule personne qui n'ai jamais été là pour lui à l'aider à remonter la pente. Il aimerait lui en vouloir et mettre tout ce qui lui arrive sur son dos, sa naïveté, l'avoir laissé tomber, l'avoir laissé rechuter, être devenu ce qu'il est. Mais il ne peut pas. Son frère n'était pas responsable de sa faiblesse, il ne l'a jamais été et ne le saura jamais. Tout est de sa faute et il assume pleinement les conséquences. S'il doit blâmer quelqu'un pour ses malheurs se serait le Crocodile.

Il errait un peu dans le centre ville sans trop savoir pourquoi, encore quelques traces de brulures bénignes sur les pommettes, il regardait dans le vide sans trop faire attention, ne sachant pas trop s'il avait envie de croiser David ou non. Il avait presque envie de reprendre le large, mais c'était actuellement impossible. Et pour où ? Que ferait-il ? Après tout sa Némésis est ici et s'il y a une chose que le fait encore vivre c'est sa vengeance. Pourtant il ne sait pas s'il regrette de ne pas être parti avec le Haricot quand il en a eu l'occasion. Au moins il avait revu Neal et il était vivant. Peut-être une de seules personne vers qui il pourrait encore se tourner... Il était tellement perdu qu'il entend à peine son nom se prononcer derrière lui. Une voix familière. Trop familière. Comme un fantôme qui résonne dans sa tête. Mais trop réel. Il délire. Il devient fou. Il se retourne, sans vraiment savoir à quoi s'attendre. Il le voit. Il reste figé. Il doit être en train de rêver. A moi que ce ne soit un cauchemar. Que fait-il ici ? Qu'est-ce qui c'est passé ? Beaucoup de question se bouscule dans la tête de Killian, mais il est formel sur l'identité de cet homme, ce visage qu'il connaissait trop bien jadis. A priori, il y a quelqu'un de plus qui s'ajoute à la liste de ceux qui reviennent du passé, mais cette fois-ci il n'a aucune explication plausible. Sauf peut-être le délire et la dépression. Ou le rhum...

"... Liam..."

Est le seul mot qu'il a réussi à prononcé. A mi-voix, le souffle coupé, après plusieurs minutes de silence, un temps qui lui a paru infiniment long, tout en étant bien trop court pour que ses idées soient claires et que des réponses se dessinent. Son frère, Liam Jones, son héro, son modèle, mort il y a des années, est pourtant bien là devant lui. Et si Killian reste immobile et insensible, c'est qu'il ne sait pas comment réagir, il a des questions, trop de questions pour savoir.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Ven 27 Mai - 0:55

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Il lui avait fallut quelques heures pour se retrouver dans les rues de Storybrooke. Il avait l'impression de revenir d'un long, très long voyage. Et c'était un peu le cas. La civilisation n'était pas ce qu'il avait cotoyé ces dernières années. Et quand bien même il avait prit goût à sa nouvelle non-vie, il y a des choses qui manquait et qui manquerait toujours. Et pour la première fois depuis qu'il avait quitté Misthaven avec son frère, il renoue avec le charme de la civilisation, des odeurs, son bruit, sa vie.

Il aurait pu déambuler encore et choisir de laisser Killian perdu dans ses pensées sombres et tortueuses. Mais il y a avait trop longtemps qu'il laissait son cadet se battre contre lui-même. Il avait perdu le contact oculaire avec lui quand il avait quitté Neverland...et ce qui c'était passé ici lui restait encore inconnu, même si d'un regard on pouvait se douter que cela n'avait fait de bien à personne. Et surtout pas à Killian. Regardez donc son visage...C'est avec cette idée qu'il avait fini par faire le pas, pour lui parler.

Et lentement, comme si le Temps avait décider d'égrainer les secondes au ralentis, son frère avait redressé la tête, et lentement il s'était toutné vers lui. L'expression de son visage restait indechiffrable. Ce visage derrière lequel il l'avait vu se cacher tant et tant de fois, lorsqu'il ne savait pas quoi faire, quoi dire ni comment réagir. Mais pouvait-il lui en vouloir?

Non. Liam ne pouvait en vouloir à son cadet de le regarder comme s'il n'était pas vraiment là en se demandant surement où était l'arnaque? Ou s'il n'était qu'une illusion de plus pour avoir avaler un peu trop de rhum. Liam pouvait-il lui en vouloir d'avoir replongé au coté de son amie la bouteille? Non. Son frère avait fait tant d'effort, et il en faisait encore...mais quoiqu'il fasse il finissait par perdre pied à un moment où un autre.

Il prononça son nom, doucement, comme si le dire trop fort allait dissiper l'illusion qu'il n'était pas. Liam n'approcha pas, et pourtant donner une preuve tangible a Killian qu'il était vraiment là est ce qu'il désirait le plus. Mais son frère avait tendance a réagir de manière violente lorsqu'il se sentait submergé. Alors comment lui expliquer, qu'il était mort, sans vraiment l'être...que pour lui il avait vendu son âme au Diable? Hmm...il y a des chose qui ne peuvent être dites, et qui ne doivent pas l'être. Son pacte avec Mephisto, devait rester secret...pour le moment. Il aurait aimer lui dire que maintenant qu'il était là, il pouvait de nouveau compter sur lui, mais ce n'était pas encore le bon moment.

Il hocha la tête. Il l'avait entendu. Il n'était pas sourd.

"Killian"

Un simple mot, un prénom. Le sien. "Tu as vu petit frère je ne t'ai pas oublié, malgré tout ce temps...j'ai toujours été là..." voilà ce qu'il aurait pouvoir lui dire. Il aurait aimé pouvoir lui demandé pourquoi cette tête d'enterrement, et le voir rire comme autrefois. Mais c'était trop demander à l'heure actuelle. Alors comme un pauvre idiot il restait là. Il avait imaginer tant de fois ces retrouvailles, mais les vivres, c'était autre chose.

"C'est...bien moi, petit frère"

Une phrase toute simple, glissé dans le murmure de la foule. Une foule fantôme qu'il ne calculait même plus. C'est comme si l'espace qu'ils occupait à eux d'eux, avait été téléporté ailleurs. "Je suis rentré" lui brûlait la langue. A dire vrai, même un bon coup, ceux dont son frère avait le secret lui aurait été plus agréable que ce silence. Mais comment lui en vouloir.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Ven 27 Mai - 2:24





C'est impossible. IMPOSSIBLE. Ce n'est pas son frère ça ne peut pas être son frère. Son frère est MORT, mort il y a plus de deux siècles. Alors quoi ? Killian reste là, interdit. Observant cet homme qu'il n'est pas sûr de connaitre. Même pas certain de voir. Une ombre, un fantôme, un spectre. Il le regarde, sans le regarder, ses sentiments mitigés, mais profondément secoués. Puis il se reprend. Ce n'est pas le moment de rêver. Peu importe qui est l'auteur de se canular, cette très mauvaise blague, Killian ne se laissera pas berné. Il prend un regard froid, dur, indifférent, tentant de masque toute forme d'émotion.

"Qui êtes-vous ?"

Ce n'était pas Liam. Ce n'était pas son frère. C'était impossible. C'était certainement une embuscade et il ne tomberait pas dedans. Son frère est mort. Il est mort il y a longtemps. Il est mort et est retourné à la mer. Mort. Il a fait son deuil. Il le croit. Ça fait longtemps. Il ne l'a jamais oublié. Il l'a toujours respecté. Si son frère avait été vivant il ne l'aurait jamais abandonné. Il ne l’aurait pas laissé seul face à ses ténèbres. Il ne l'aurait pas laissé seul fasse au danger. Il ne l’aurait jamais abandonné. Pas Liam.

"C'est quoi ce maudit piège ?"

Oui un satané piège, violent, brutal. Quelque chose qui vous déchire de l'intérieur, tente de ronger votre cœur par de faux espoirs en déterrant un passé trop lointain pour vous faire tomber encore plus bas. Comme s'il avait besoin de ça. Il n'en veut pas. Pas en ce moment. Il broie déjà assez du noir.

"Mon frère est mort depuis des siècles. Alors qui êtes vous ?"

Il prend un air interrogateur, cet air qui accuse dans un rictus crispé, haussant un sourcil et serrait les dents, prêt à mettre un crochet dans la face de cet imposture qui bafoue la mémoire de son frère.
Et si c'était lui ? Killian n'envisageait même pas cette possibilité. Il ne voulait pas. Ça lui faisait peur. Il ne voulait pas être déçu par l'espoir. Il ne savait même pas ce que ça donnerait. Si son frère se tenait vraiment devant lui en cet instant, qu'est-ce qu'il en serait ? Probablement agirait-il sous le coup de l'impulsion. Il ne savait pas. Il n'y pensait pas. Ce n'était pas Liam. La question était : qui était-il ? Pourquoi ? Pourquoi lui ? Quel problème encore s'abattait sur la ville ? Après les pommes il pouvait s'attendre au pire. Mais quoi ? Pourquoi ce... Doppleganger ? Pourquoi Liam ? Pourquoi tout semblait s’acharner sur lui, comme si le monde entier lui en voulait. Comme s'il récoltait finalement la monnaie de ses erreurs passées. Parce qu'on ne revient pas en arrière et qu'une bonne action dans excuse pas une autre. Peut importe combien il essaye de changer, il ne pourra jamais se racheter. Il a gâche sa vie et il n'arrive plus à revenir sur les rails. Pas après deux cent années de pêchés et de mauvais choix. Pas après tout ce qu'il a pu faire. C'est trop tard. Il vit dans les ténèbres. Les siennes. Et il paye le prix de ses actions. Parce qu'on ne récolte que ce que l'on sème. Et il n'a semé que des ronces sans fleurs. Il en sème encore aujourd'hui. Il ne change pas et ne changera jamais. Toujours le même. Un pirate, un menteur, un tricheur, un voleur et un alcoolique en prime. Misogyne, prétentieux, orgueilleux, jaloux et égoïste. Il n’a pas changé. Il ne changera jamais. Il ne fait que s’empirer.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Ven 27 Mai - 13:30

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Le voilà, ce regard froid, impitoyable. Le regard du pirate ténébreux qui a su prendre possession de son frère petit à petit, en grapillant doucement le peu de bonté qui restait dans l'esprit de son frère. L'homme qui ne croit pas ce qu'il voit...Mais alors Killian, en quoi est-ce que tu crois? En rien? Le monde est trop noir pour qu'on croit en lui?

Liam reste là, en affrontant sans detourner les yeux le regard plein de questions et d'accusations de la seule famille qu'il lui reste. Le silence s'étire, tout comme le temps. Il n'aurait jamais cru que cette scène arriverait un jour, le jour où son cadet le jaugerais comme s'il n'était qu'un pauvre fou qui lui barrait la route, comme s'il n'était qu'une ombre dont il n'avait plus besoin. Et quelque part cela fait mal. Mais en même temps, il ne peut se soustraire à cette douleur, il l'a mérité. Il a abandonné son frère, tout comme son père avant lui...même s'il n'en a pas vraiment eu le choix.

"Personne d'autre que celui que je prétends être"

Une replique, où il n'y a ni colère ni impatience. Simplement la voix d'un frère qui tente de ramener le plus jeune a la raison. Mais est-ce encore possible? Reste-t-il un bout de ce Killian autrefois souriant et toujours plein d'energie? Il ne semble être plus que l'ombre de lui même.
Un piège? Oh non, ce n'est pas un piège. Si seulement...

Peut-être n'aurait-il pas du se montrer...non, maintenant qu'il l'avait retrouvé, maintenant qu'il en avait le droit, il ne pouvait le laisser seul. Pas encore. Il l'avait fait pendant trop longtemps. Tu parles d'un héros. Il n'était rien de plus qu'un lâche. Mais il ne pouvait aller contre les lois de l'Autre Monde. Quand bien même il avait été près de lui toute ses années, Killian ne l'avait jamais vu. Comment lui expliquer cela sans qu'il ne pense que ce n'était qu'une vaste plaisanterie de mauvais gout? Même si c'était deja le cas.

"C'est vrai. Je suis mort il y a des siècles, dans tes bras...et pourtant..."

Une phrase en suspens. Un menteur ne pourrait pas connaître tout ce qu'il savait de Killian. Un menteur ne pourrait pas savoir comment la colère qui l'avait habité en voyant Killian douter de son Roi l'avait poussé a commettre la pire erreur de sa vie. Sa mort avait été rapide, brêve mais pas sans douleur. Mais la plus grande douleur avait été de devoir laisser son frère seul.

"Regarde toi, tu ressembles plus à un fantôme que moi..."

Cette phrase n'était pas gentille. Mais qu'importe...s'il fallait le bousculé pour qu'il ouvre les yeux. Il n'en recoletrais que la haine du cadet, mais qu'importe. Il était prêt après toute ses années.
Et pourtant, il était devenu un fantôme au service du Diable pour pouvoir retenir la chute de son frère. Jusqu'à présent, malgré les défaite, il n'avait jamais vraiment baisser les bras. Malgré les coups dur il avait toujours remonter la pente. Mais là...la il baissais les bras. Pourquoi? Il avait confiance en son frère, en son pessimisme naturel mais pas immuable. Mais comment lui dire tout cela sans le blesser plus qu'il ne l'était déjà?

"Tu es perdu, tu baisse les bras...tu vaux mieux que ça, petit frère"

Un encouragement deguisé en pique. Où était cette colère bouillante qui l'animait chaque jour quand ils était gosse? Où était le gamin, l'homme tout feu tout flamme qui ne restait pas en place? Où était le pirate qui pietinait le reste du monde pour sa propre gloire? Tout ce que Liam avait vu de son frère n'était plus qu'une ombre. La, tout de suite, il n'avait que l'image d'un homme pitoyable qui ne savait plus quel chemin prendre, accablé par le poids de son passé, de ses erreurs. Dire qu'il était déçu serait trop fort, il n'était pas. Son frère était simplement perdu.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Ven 27 Mai - 16:34





Son frère. Liam. C'était Liam. Ça lui ressemblait. Le regard de Killian s'adoucit, restant méfiant et n'étant pas sûr de ce qu'il voulait croire. Son frère était devant lui. Il devait réagir comment ? Son cœur se serra, essayant d'appréhender la scène qui se jouait devant lui, sans être sûr d'être acteur. Il souffla son nom dans un murmure incertain.

"Liam ?"

Mais il se reprend bien vite en s'écoutant prononcer le nom de son frère. Secouant la tête, l'air perdu, le regard confus. Non ce n'était pas son frère il était mort, ça ne pouvait pas être son frère. Le déni était plus simple que la douleur de la chute, il ne voulait pas croire à quelque chose d'aussi absurde qui ne conduirait à sa perde en découvrant le subterfuge. Pourtant il était bien mort dans ses bras.

"Non non non, mon frère est mort. Et les morts restent morts !"

Tout le monde le sait. Il n'existe aucune magie capable d'un tel prodige. Il est mort, il le restera, Killian en a fait son deuil et pourtant il aimerait y croire. Son regarde est plein de défis et de rancœur. Est-ce son frère ? Il ne sait pas mais ses sentiments s’embrouillent. Est-ce une bonne chose ? Que va t-il lui dire ? Que va t-il penser en voyant ce qu'il est devenu. Il n'est pas à la hauteur, il a succombé à tous ses vices, tout ce que son frère avait réussi à atténuer en lui c'était terminé. Il n'est plus que l'ombre de lui-même courant après une vengeance impossible pour une femme qu'il n'aimerait même plus autant aujourd'hui. Un passe temps qui lui fait oublié ce qu'il est et ses malheurs, ses déceptions, son désespoir. Alors oui Killian était plus un fantôme que ton frère, mais ça ne fait que le mettre en colère. Si c'est son frère et qu'il est un fantôme il préfère la haine que l'acceptation. Il est plus facile d'accuser que d'assumer. Alors Killian explose, sans chercher à faire face à ses sentiments. Trop nombreux, ils bouillonnent en lui, ne sachant pas le quel entendre il reste encore sur l'agressivité, parce que c'est plus facile, ça fait moins mal.

"Plus une fantôme hein ? Donc c'est ça tu es un fantôme ! Et tu étais où ces dernières années ?! Pas avec moi en tous cas. T'as jamais été là. Mon frère est mort."

Il était mort. Mort parce qu'il préférait ça qu'à un frère absent. Il préférait ça que l'abandon. Il aimait trop son frère pour croire qu'il aurait pu faire ça. Mais oui il a perdu. Oui il a baissé les bras. A qui la faute ? Il se bas contre un ennemi invisible qui le hante et le ronge de l'intérieur. Contre un passé qu'il ne pourra jamais effacer, contre une réputation gravé dans sa chaire, contre lui-même. Il ne peut pas gagner. Parce qu'il a épuisé toutes ses chance, il a gaspillé toutes ses opportunité, il n'aura pas de nouvelle chance. Il y a trop de doute et des méfiances envers lui, et pas de temps ni d'occasion pour le pardon parce que tout est trop compliqué. Il en a trop fait. Il a finalement perdu la dernière personne a qui il voulait encore s'accrocher. Si bien qu'il ne lui restait que les souvenirs et le pardon de Bae. La seule personne vivante qui n’aurait surement jamais le moindre espoir pour lui. Mais ça ne durera pas. C'est peut-être même déjà terminé. Les autres sont des fantômes et le seul ami qui lui reste, il ne le connait finalement pas assez. Et ce n'est pas à Nemo à qu'il voudrait parler du passer. Lui aussi a trop souffert du temps. Ils sont seuls à présent. Empoisonné par le passé sans qu'il n'y ait d'antidote, pourri par le temps et les remords.

"C'est trop tard."

Il ne vaut plus rien.

Killian était resté à sa place, bondissant à peine de quelques pas en avant pour faire sortir la rage, il restait à distance, évitant le pression du contact physique, de cette preuve matériel qu'il était là devant lui, ayant peur de savoir ce qu'il en est vraiment.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Ven 27 Mai - 21:27

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Accepter est toujours difficile. Ceux qui restent sont souvent ceux qui souffrent le plus. C'est ce que l'on dit. Mais quel est la pensée de celui qui part trop tôt, qui n'a pas envie de partir mais à qui on ne laisse pas le choix? Il avait retourner le passer pendant des siècles, mais cela ne l'avait jamais changé, il n'était et ne serait jamais rien de plus que le capitaine d'un navire fantôme, peu importe le nombre de modifications qu'il demandait à son patron.

"Non non non, mon frère est mort. Et les morts restent morts !"

Un pâle sourire étira les lèvres de Liam à ces mots. Si seulement il savait. Oh oui, il était mort et bien mort, sur bien des points. Et pourtant, il n'avait été ni au Paradis, ni même en Enfer. Il n'avait jamais connu le repos. Et pendant deux cents ans il n'avait pensé qu'à deux choses: Killian, et les âmes qu'il devait recolter. Il en avait eu tellement avec les catastrophes, mais personne ne se doutait jamais de rien. Du moins pas qu'il était là, derrière a resquiller ce qui restait sur les flots.

Il voulu dire quelque chose mais se ravisa. Killian n'était peut-être pas encore près à entendre la vérité toute crue. Il le lui dirait, si toutefois Killian finissait pas accepter sa présence. S'il ne le faisait pas, alors il n'avait plus rien a faire dans cet endroit. Et il continuerait ce qu'il avait fait pendant deux cents ans...à veiller de loin sur son frère, à sa façon, autant qu'on le lui permettait.

"A dire vrai, je ne suis ni mort, ni vivant..."

Finalement, il l'avait dit. Et c'était encore plus étrange de le dire que de l'accepter soit même. Tu vois, Killian, même quand ça nous touche personnellement, on peut ne pas accepter les choses. et Liam n'avait jamais vraiment accepté ce qu'il était devenu. Il s'y était fait parce qu'il n'avait pas d'autre choix, et que pour avoir pactiser avec le Diable, il était a présent promis aux mille et unes souffrance de l'Enfer. Mais même en sachant cela, il ne regrettait pas de pouvoir se tenir debout devant son frère.

"Plus une fantôme hein ? Donc c'est ça tu es un fantôme !"

La cette explosion de colère. Là il reconnaissait son frère. La colère lui allait mieux que la déprime. Il le preferait bouillonnant de rage que s'enlisant dans les ténèbres dévorantes du desespoir.

"En quelque sorte" dit l'ainé, avant de pousser un soupir.

Il était plutôt l'esprit mort, que l'on avait autorisé à redevenir solide pour une raison, qui se trouvait en face de lui, le regard hanté.

"Et tu étais où ces dernières années ?! Pas avec moi en tous cas. T'as jamais été là. Mon frère est mort."

Liam redressa la tête, et planta son regard dans celui de Killian. Ce même regard qu'il lui lançait autrefois lorsqu'il se chamaillait sur un détail futile, ce même regard qu'il lui avait lancé lorsqu'il lui avait dit de poursuivre son rêve et de le laisser en arrière, parce qu'il n'était qu'un moins que rien.

"J'étais bien plus près que tu ne le pense. J'ai vu chacune de tes chutes, et chacun de tes efforts pour t'en sortir. Je t'ai vu sombrer, et remonter, je t'ai vu forger ce masque derrière lequel tu te caches, Killian, ou devrais-je t'appeler Hook?"

Liam n'était pas en colère. Le déni était une choses normale, lorsque le passé apparait sur son son chemin de manière tangible. Ne pas vouloir croire aux cauchemars les rends-t-ils moins douloureux? Si c'était le cas tant mieux. Mais il ne disparaitrait pas si Killian refusait de croire en lui.
Il l'avait vu heureux avec Milah, quand bien même aujourd'hui il interprétait ça comme une erreur, un futile passe temps. Il avait vu sa soif de revanche pour venger sa mort. Il avait vu son frère tomber, chaque fois plus bas, mais se relever quand même. Sans jamais pouvoir lui tendre la main parce qu'il ne pouvait pas aider un vivant. Parce qu'il n'en avait pas le droit. Et dire qu'il en avait souffert, n'était pas peu dire.

"J'ai conscience de ne pas valoir mieux que l'ordure qui nous abandonné quand on était gosse. Et je n'ai jamais eu l'occasion de te demander pardon pour avoir été un idiot, ce jour là. J'ai tellement regretté de te laisser derrière moi, tellement que j'ai jamais pu refuser l'offre que l'on m'a fait...vendre mon âme pour pouvoir veiller sur toi de loin...jusqu'à aujourd'hui. Jusqu'à que je puisse te dire combien j'étais fier de l'homme que tu étais devenu malgré tout..."

La, finalement, peut-être qu'il était un peu en colère. Mais il ne voulait pas. Car la dernière fois qu'il avait été en colère contre son frère il avait la pire erreur de sa vie. Il ne voulait pas recommencer tout cela. Mais ecraser son poing sur sa joue pour lui montrer combien il était tangible ne lui avait même pas traverser l'esprit.

"Il n'est jamais trop tard Killian"

Et pourtant. Poussant un soupir, Liam se rapprocha de son frère, posant une main sur son épaule, quelques secondes, juste quelques secondes, avant de la retirer.

" Tu n'es pas seul, petit frère, quand bien même tu croies le contraire"

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Ven 27 Mai - 23:04





Son frère argumentait. Tentant d'expliquer et d'éclaircir la situation. Killian ne comprenait plus rien c'était de plus en plus flou dans son esprit. Ni mort ni vivant ? Quel était cette diablerie ? Killian se figea quelques secondes le regard intrigué et interrogatif. Il semblait perdu. Mais pas perdu émotionnellement. Pour le coup perdu intellectuellement. Il l'était facilement cela dit. Il ne ressentait pas grand chose. Perdu entre le déni et l'incompréhension totale. Est-ce son frère ? Qu'est-ce qu'il raconte ? Un fantôme ? Il avait l'air sérieux. Alors quoi ? Il était là ? Mais sans être là ? Pourquoi il n'est pas resté prêt de lui dans ce cas ? Pourquoi ? S'il était prêt de lui, pourquoi ne l'a t-il jamais vu ? Pourquoi maintenant il est là ? Maintenant qu'il n'est plus sûre de savoir s'il a encore besoin de lui, maintenant qu'il est tombé trop bas pour remonter, alors qu'il n'est pas la pire personne qu'il n'a jamais été, coulé par des erreurs futile auprès de personne auxquelles il s'est attaché trop vite. Il sombre et il le voit, lui, et il ne comprend pas. Pourquoi son frère l'a regardé sans rien faire en le laissant sombrer ? Il aurait préféré ne jamais entendre ça. Il aurait préféré qu'il soit mort. Il reste alors là, immobile le regardant inlassablement. Partager entre le haine, le dégout et la peine. Il n'arrivait pas à se réjouir. Pourtant il aurait eu envie de le prendre dans ses bras. Mais c'était comme si quelqu'un essayait de lui faire haïr son frère, tout sonnait comme une profanation.

"Alors pourquoi ? Pourquoi avoir regardé sans rien faire ? Le Liam que je connais n’aurait jamais regardé son frère sombrer sans rien faire ! Il ne m'aurait pas abandonné !"

Il ne pleurait pas mais sa voix tremblait et ses yeux commençaient à s'humidifier, à mi chemin entre une violence bouillonnante et un cœur brisé. Qu'il soit fier de lui qu'importe. Était-ce vraiment important ? A t'il vraiment vu ce qu'il était devenu ?

"Fier de quoi Liam ? Tu es peut-être même pire à priori puisque me regarder souffrir de loin n'as pas l'air de t'avoir posé de problème ! Tu essaye de m'expliquer quoi ? Que tu es heureux que ton frère soit un monstre c'est ça ? Que tu es heureux de voir que je n'ai pas résisté à mes démon, que je n'ai pas lutté et que je n'ai récolté que ce que je méritais ? Et là tu reviens en grand héro pour me sortir de là quand je n’ai plus rien à perdre ! C'est facile ça Liam."

Il était en colère. Il est trop tard. Il ne veut plus essayer. Quand il essaye il en souffre. Alors pourquoi lutter ? Il préfèrerait être seul. Il ne veut pas essayer, il a déjà donné, ça n'a pas marché. Il vient de perdre la dernière personne qui aura pu lui faire entendre raison. Il vient de rater sa vengeance à cause de lui, parce qu'il l'a détourné de son but. Il a manqué le Crocodile. Il aurait pu en mourir. Il aurait préféré.

"Il est trop tard."

Il avait un ton sec et blessant. Il était triste, il se sentait seul, bien plus seul qu'il ne l'avait jamais été, il se sentait abandonné. Son frère lui avait menti, il l'avait trompé, abandonné et il lui avait caché la vérité. Il était seul. Et il ne comprenait pas. Il ne comprenait plus son frère. Il ne comprenait plus grand-chose. Comme si le monde entier était contre lui. Seul.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Sam 28 Mai - 1:28

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

La voilà cette phrase qu'il redoutait de s'entendre dire. Mais au fond ce n'était que la pure vérité. Au fond, pourquoi est-ce qu'il avait signé ce pacte avec Mephisto? Non, ces choix il n'avait pas à les remettre en cause, il n'avait pas à en douter. Si ce n'atait pas pour Killian, il n'aurait jamais vendu son âme. Mais il ne savait pas, ce qui l'attendait quand il avait dit oui. S'il l'avait su, il ne l'aurait peut-être jamais fait.

Crache ton venin, petit frère, si cela peut te faire du bien. De toute manière, je ne peux plus faire machine arrière. C'était bien le fond de la pensée du Capitaine du Hollandais Volant. Il était piegé, fait comme un rat, impossible pour lui de revenir en arrière. Et cela faisait deux cents ans, qu'il haïssait ce qu'il était devenu, mais qu'il prenait sur lui, pensant qu'un jour il pourrait faire quelque chose d'utile pour son frère. Mais c'était parce qu'il avait toujours été un grand naïf. La preuve en cet instant précis. Killian n'avait pas besoin de lui. Il reniait en bloc son existence actuelle.

"Alors pourquoi ? Pourquoi avoir regardé sans rien faire ? Le Liam que je connais n’aurait jamais regardé son frère sombrer sans rien faire ! Il ne m'aurait pas abandonné !"

Le silence était une réponse très interessante à cette question. Qu'avait-il le droit de lui dire, jusqu'où pouvait-il allait sans tirer sur la corde? Au diable ses droits, de toute manière, il était lié pour l'éternité à Mephisto...qu'est-ce qu'une année de plus à son service après tout.

"Je ne pouvais RIEN faire...parce que mon seul pouvoir est pour ceux qui côtoie la mort..."

Toutes ces légendes que l'on raconte sur le Hollandais Volant...comme il aurait aimé que ça ne reste que des légende. Aujourd'hui il était une légende. Une légende qui n'a apparemment plus rien a perdre.
Mais entendre Killian lui dire qu'il l'avait abandonné, ne le laissait pas indifférent. Un mort à des émotions, en tout cas lui il en avait, à cet instant là.

"Fier de quoi Liam ? Tu es peut-être même pire à priori puisque me regarder souffrir de loin n'as pas l'air de t'avoir posé de problème ! Tu essaye de m'expliquer quoi ? Que tu es heureux que ton frère soit un monstre c'est ça ? Que tu es heureux de voir que je n'ai pas résisté à mes démon, que je n'ai pas lutté et que je n'ai récolté que ce que je méritais ? Et là tu reviens en grand héro pour me sortir de là quand je n’ai plus rien à perdre ! C'est facile ça Liam."

Serrant les poings, Liam fit ce geste qu'il ne pensait pas faire un jour. Il se retourna lentement, et leva le poing pour le coller sur la joue de son frère. Il n'avait jamais levé la main sur son frère, et il n'en avait pas vraiment envie de commencer aujourd'hui. Mais dans son regard on ne pouvait que lire un abysse sans fond de doute, de regret et de honte. La honte d'avoir abandonné son frère...la honte de n'avoir jamais rien pu faire pour lui, la honte de l'avoir laisser se demerder seul, la honte de n'être qu'un fantôme sans aucun pouvoir sur le Destin. La colère contre lui-même d'avoir été faible et naïf. Le regret de ne pas être ce frère, cet idole que dépeignait Killian lorsqu'il parlait de lui.

"Non". Non. NON!"

Le dernier était presque un cri. Un cri du plus profond de ce qu'il restait de son coeur.

"Loin de moi l'idée et l'envie d'être heureux de ton malheur. J'étais juste fier...que tu sois toujours en vie..."

Un simple murmure, que le vent aurait pu emporter loin. L'homme d'honneur qu'il avait toujours été était mort dans les bras de son frère. Il n'aurait fait que se mentir s'il disait qu'il était resté le même. Ses principes, ses ideaux, ses rêves...il avait tout balancé à la mer.

"Mais tu as raison...je suis pire que toi...parce que j'ai vendu mon âme au Diable, pour aider mon frère et que jusqu'à maintenant je n'ai rien pu faire pour lui...et que malgré tout, je débarque comme une fleur, en voulant qu'il n'est pas trop tard pour lui tendre la main et l'aider a remonter la pente...en tirant un trait sur le passé...parce que je suis un imbécile naïf, et que même la mort n'a pas pu changer ça..."

Il releva la tête. Il n'était pas fier de lui. Il ne l'avait été qu'une fois dans sa vie, quand il avait été promu capitaine de Jewel of The Realm. Il était fier de son frère, mais jamais de lui. Un éternel insatisfait. Et cela ne changerait pas. Aujourd'hui, le seul qui pouvait encore avancé, c'était Killian. Pour lui, le temps avait cessé de s'écouler il y a deux cents. Quoiqu'il en dise, quoiqu'il ait fait par la suite.

"Comment aurais-tu pris si tu avais su que le frère dont tu étais si fier n'était plus qu'un fantôme, sur le Hollandais Volant?"

Aujourd'hui encore il avait honte que Killian voit celui qu'il était devenu...il aurait voulu rester un modèle pour lui. Pour se voiler la face et se dire qu'il n'était pas tomber aussi bas. Mais c'était un mensonge.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 28 Mai - 2:08





Il n'y avait rien à faire, Killian ne comprenait pas. C'était trop évasif, trop surfait. La mort il la connaissait, mais il n'en connaissait pas ses détours. Son frère parlait en énigme pour lui et ça ne le calmait pas. Il n'arrivait pas à se faire à l'idée. Il n'arrivait pas à accepter. Il avait peur de l'accepter. D'accepter qu'il était là, devant lui, qu'il avait retrouvé son frère, mais d'accepté ce qu'il avait fait. Mais Killian n'en savait rien. Il ne voulait pas savoir. Il s'en moquait, il était égoïste et ne pensait qu'à son propre malheur, ignorant tout ce que son frère pouvait ressentir, ce qu'il avait pu vivre. Il ignorait son histoire aussi triste soit-elle, mais il ne cherchait pas à la connaitre, il était encore trop occupé à essayer de mettre de l'ordre dans son esprit. Sous l'impulsivité, Killian avant tendance à être stupide et à faire des conneries. Il en faisait beaucoup dernièrement, et ce, malgré toute la bonne volonté qu'il essayait d'avoir, malgré le fait qu'il essayait vraiment de changer, d’être meilleur. Ses actes et ses paroles ne cessaient de prouver le contraire, comme une force invisible l'empêchait de changer, comme s'il était incapable d'y arriver seul. Mais la seule personne qui puisse l'aider actuellement et sans doute celle qui l'a le plus enfoncé, celle qui l'a le plus enfermer dans sa dépression et ce cycle infernal de dépréciation et d'abandon, le rejetant inlassablement. Alors oui, il avait besoin de son frère. Mais il n'est pas sûr de vouloir son aide, ni vouloir qu'il le voit ainsi, ça fait trop longtemps maintenant.

Mais le poing de Liam s'abat sur sa mâchoire. Comme une révélation Killian commence à réalisé et sortir de sa crise. Il reste pourtant figé. Il ne s'y attendait pas. La surprise, la réalisation de ses propres mots. Qu'a t'il dit ? Qu'a t'il fait ? Il ne se serait jamais permis de dire ça de Liam pourtant. Il avait sans doute ses raisons. Killian aurait voulu le croire. Mais il a changé. Son frère a changé. Ils ont tous changés. Et pourtant. Killian aurait aimé prendre son frère dans ses bras, lui dire qu'il était désolé. Il n'en avait jamais valu la peine, que c'était une cause impossible et qu'il aurait du l'abandonné il y a bien longtemps. Il voulait lui dire qu'il avait tord, qu'il avait toujours fait ce qui était le mieux, qu'il savait certainement ce qu'il faisait. Mais il ne savait pas si être en vie était une bonne chose. Vivre, pour faire quoi ? Mais il reste immobile silencieux, n'ayant pas bougé depuis qu'il a reçu une droite de son ainé, évitant son regard. Une marque de plus au milieu des égratignures, certainement. Qu'importe. Il ne dit rien. Il a honte, il est confus, perdu et des larmes commencent à perlé le long de ses joues. Les nerfs lâchent. Tu n'es pas une brute épaisse Killian. Tu n'es pas non plus l'homme insensible que tu essayes de paraitre. Quand cela touche à ses proches ou aux gens qu'il aime, Killian a tendance à être un grand sentimental, et même s'il lutte contre autant qu'il le peut, parfois il n'y arrive pas. Et aujourd'hui tout lui semblait trop lourd à porter. Tout était trop compliqué. Sa vie, c'était le bordel. Ça n'avait jamais été quelque chose de bien rangé, mais là... c'était l'enfer. Alors il ne savait plus comment réagir. Il était seul et tout lui paraissait étranger. Il ne connaissait ni cette ville, ni cette vie, i cette civilisation, encore moins cette technologie. Il ne connaissait personne, avait la pire réputation possible, avait agit de la pire manière et avait réussi à se mettre à dos les personnes qu'il estimait le plus. Il avait réussi a éloigner ceux qu'il aimait avant même de leur montrer. Il avait tout gâché. Il avait bien merdé. Il n'arrivait pas à regarder son frère, pas après ce qu'il avait dit. Il voulait comprendre, mais il avait peur de la vérité. C'était le brouillard.

Alors comment il l'aurait pris ? Il ne savait pas. Et les seul mots qu'il réussi à prononcés n'aidaient pas.

"Ce n'est qu'une légende. N'est-ce pas ?"

Sa voix était monotone, il ne le regardait toujours pas. Il attendait une réponse. Il voulait croire que c'était son frère. Il avait besoin de lui. Mais même lui ne pouvait plus rien faire pour lui. Et le voir avec lui ne lui attirerait que des ennuis. Il ne serait jamais vu comme l'homme d'honneur qu'il est en restant avec lui. Killian le savait, et il ne voulait pas ruiner la réputation de son frère.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Sam 28 Mai - 13:15

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Agiter les point était plus facile que d'essayer de comprendre toute cette histoire. Liam n'en doutait pas. Il le savait au fond de lui que ce serait dur d'accepter. Accepter que les morts reviennent après deux cents d'absence, ce n'était pas facile. Et si les rôles avaient été inversés? Lui, comment est-ce qu'il aurait réagit si Killian était réapparu devant lui, alors qu'il avait tenté tant bien que mal de faire son deuil? Il ne pouvait blâmer son cadet d'avoir erigé une barrière entre lui et la réalité pour se protéger.

Et pourtant, malgré les masque et le changement, Killian restait Killian. L'enfant, puis l'homme fragile, sensible. Il avait beau le cacher, Liam restait son frère peu importe sa condition, et il savait lire à travers ce masque. S'il n'avait jamais pu agir, il avait eu le temps de voir son frère changer et évoluer. Peu importe que ce soit en bien ou en mal...son frère avait continuer à avancer, en suivant un but. Il se disait simplement que s'il avait écouter son frère, alors que son avis divergeait du sien pour une fois, ils auraient fini tout deux pirates...mais ensemble. Mais cela ne le rassurait pas vraiment...ça n'effaçait pas la douleur ancrée loin dans son âme, parce cet avenir ensemble n'existerait jamais.

Et il venait de faire ce qu'il n'avait jamais eu envie de faire. Il n'en avait pas plus envie aujourd'hui, mais c'était comme un reflexe. Comme si son corps avait agit à sa place le temps d'une seconde. Parce que parfois, il n'y a que les coups qui sortent les gens de la torpeur. Il avait frappé son frère...quelle honte. Frapper un homme qui tenait debout par on ne sait quel miracle c'était comme profiter des gens à terre...tu parles d'un homme d'honneur.
Il ignorait ce que son frère avai vécu depuis son retour de Neverland, mais manifestement ce n'était rien de bon, rien qui l'aide à aller de l'avant. Mais il avait foi en lui, quand la crise serait passée, il pourrait relever la tête...mais pour cela il lui fallait retrouver l'envie de se battre, de continuer malgré les épreuves.

Il pouvait sentir la honte, le degoût de soi qui émanait de son frère. A croire que la seule chose que cherchait Killian c'était de disparaitre, six pied sous terre. Mais Liam ne le laisserait pas faire. Qu'importe que son cadet accepte son retour, son nouvelle état, il laisserait pas son frère pourrir en enfer. Pas après tout les efforts qu'il avait fait pour changer.

"C'est ce que je croyais aussi, jusqu'à ce que j'en fasse parti"

Une réponse toute aussi simple que la question. Une légende que l'on raconte aux enfants pour qu'ils restent forts. Le croque-mitaine des marin, c'était lui aujourd'hui. Après les calamars géants, les sirènes et autres immondices qui dormaient au fond des océans: il y avait lui, Liam Jones....non Davy Jones. Et on voulait parler d'honneur? A combien d'hommes il avait arracher le peu de vie qu'il leur restait sans sommation? A combien d'homme est-ce qu'il avait voler l'âme pour l'offrir sur un plateau d'argent à cet homme qui l'avait arraché à la Mort? Ses propres actes n'étaient pas moins sombres ni plus héroïque que ceux de Killian.

Killian n'était plus un enfant. Mais pourtant comme ces larmes silencieuses qui roulaient sur ses joues faisaient mal à son ainé. L'envie de le prendre dans ses bras, en lui disant que tout allait s'arranger. Et que lui importait la foule et les regards. Il n'avait jamais eu honte de son frère autrefois, ce n'était pas le cas aujourd'hui non plus. Qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire que sa réputation soit tachée? Ce n'est pas comme si celle qu'il avait aujourd'hui pouvait souffrir. Et quand bien même cela aurait été le cas, il n'aurait pas tourné le dos à son frère.

Il ne pouvait pas lui demander, ni même l'implorer de le laisser rester près de lui et d'accepter son aide.

"Pardonne moi, Killian, d'avoir été absent si longtemps et de ne pas avoir été quand j'aurais l'être..."

Il avait fait son choix. Vendre son âme pour aider son frère.Il l'avait fait. Le regarder de loin sans jamais pouvoir agir. Il l'avait fait. Rongé par la honte et le dégout, il avait été trouvé Mephisto pour modifier son contrat, ce que ce dernier avait accepté, mais pas gratuitement. Toute magie à un prix, même pour un mort. Mais plus rien ne faisait peur à Liam aujourd'hui, sinon la vie de son frère.

Il prit son visage dans sa main pour l'obliger à le regarder. Ce regard fuyant il ne le connaissait que trop bien.

"Tu es et tu seras toujours mon frère, Killian. Que l'on est changé ne changera jamais cela. Et que tu l'accepte ou non, je ne te laisserait pas tomber cette fois"

Ce regard qui n'hésitait pas, qui était celui de Liam. Il avait connu le doute, le remord, la honte. Il avait été bléssé...il avait tenté de mettre fin à sa non-vie, sans aucun succès. Mais il n'avait jamais hésité a soutenir son frère lorsqu'il était encore vivant, ni même a renoncé à sa liberté pour resté près de lui. La liberté eternelle que la Mort lui avait offert, il l'avait vendu pour une eternité de servitude. Sans aucune hésitation, parce qu'on lui avait promis qu'il pourrait être utile à celui qu'il avait laissé derrière. A tort. Les menteur sont partout, même dans l'au-delà. Mais aujourd'hui, c'était différent. Aujourd'hui il pouvait agir. Et c'est bien ce qu'il comptait faire. Pas pour se racheter, il n'attendait aucun pardon. Non, simplement pour sortir son frère de ces ténèbres personnels. Quand ce serait fait, peut-être qu'il disparaitrait, peut-être pas. Il se moquait bien de son avenir si cela pouvait aider son frère.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 28 Mai - 14:14





Ainsi donc la légende était vraie ? C'est étrange. Insensé. Est-ce que ça l'étonnait ? Même plus. Après tout il parait qu'ils ne sont que des personnages de contes. Des fictions. Leurs histoires sont toutes bien différentes de la réalité. La sienne ne particulier. Alors était-il bien placer pour en vouloir à son frère ? Lui qui avait passé tant de temps à Neverland. Lui qui avait fait tant d'erreur. Il ne lui en voulait pas. Il n'avait pas envie de lui en vouloir. Et pourtant. Il aurait aimé comprendre pourquoi. C’était compliqué. Psychologiquement surtout. Tout s'accumulait. Il avait vraiment du mal à tout assimilé. Alors il reste simplement immobile, sans rien faire, attendant que les choses se passent.

Alors oui, Killian allait lui pardonné. Il ne lui en voulait même pas. Il avait trop d'estime pour lui. Alors maintenant qu'il était là, il voulait juste savoir. Il avait de l'espoir. Il voulait croire que son frère ne l'avait pas abandonné. Il commençait à entendre raison. Il était là. C'était lui. Mais gérer ça ? Killian ne savais pas comment gérer. C'était un coup dur, une claque en pleine face et rien à voir avec le poing de son frère sur sa joue. C'était une douche froide.

"J'avais réussi à passer à autre chose. J'avais fait mon deuil."

Il avait une voix calme. Il ne lui en voulait pas. Ses propos ne se voulaient pas dures ni blessants. Il ne se rendait pas compte. Il se lamentait. Il avait besoin de son frère. Il n'était plus le capitaine ou le marin sanguinaire. Il n'était plus le Capitaine Hook. Il était juste Killian Jones, un marin un peu perdu en face de son frère. Il n'était plus que le petit frère raté. Celui qui a failli, celui qui a besoin d'aide, comme un enfant qui vient de tomber par terre et qui n'arrive pas à se relever...

Mais il sent la main de son frère sur son visage. Un contacte plus doux, rassurant quelque part. Ça lui avait manqué. Il force le contacte visuel. Killian tente de l'éviter, il a honte de lui, de ce qu'il est devenu et se rend compte qu'il a beau essayer, qu'il n'y arrive pas. Il se sent comme un assisté, un pauvre monstre si personne n'est à ses côtés. Il ne peut pas y arriver seul. Il n'est pas naturellement quelqu'un de bien. Il ne le sera jamais, en dépit de toutes ses tentatives. Il admire son frère. Il aimerait être comme lui. Droit et juste. Mais il ne l'est pas. Il ne le sera jamais.

Les mots de son frère le touche, les nerfs lâchent, il n'y arrive plus. C'est trop compliqué. Il se laisse tomber sur son frère, posant lentement sa tête sur son épaule hésitant, les bras le long du corps il ne sait même plus comment réagir.

"Liam..."

Sa voix trahit un appel à l'aide, comme s'il murmurait un "aide-moi" ou un "j'ai besoin de toi". Il est seul. Il ne veut pas être seul. Il veut son frère.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Sam 28 Mai - 21:06

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Le pourquoi du comment est-ce qu'il était revenu à la vie, Liam le lui expliquerait plus tard...lorsqu'il serait plus apte à entendre cette histoire. Parfois, même lui ne croyait à sa propre histoire, et il suffisait qu'il regarde son navire, qu'il regarde ses hommes, qu'il se regarde pour se rappeler combien c'état vrai. Mais Killian avait autant de choses à apprendre à son frère, des choses dont il n'avait ni idée ni conscience.

"Je sais. Pardon, pour tout le mal que j'ai pu te faire..."

Deux simples petits mots. Liam savait combien son frère avait souffert, et pas seulement à cause de lui. De tout petit, il n'avait jamais pu accepter l'abandon de leur père, ce mal être qui habitait son frère venait de là. Il voyait leur père comme un héros, une vision qu'il avait transposé ensuite sur Liam...qui avait fini par le laisser tomber malgré lui. Mais contrairement à son père Liam était revenu...même s'il avait mit bien trop de temps.
Il se doutait du choc que cela pouvait faire. Il n'aurait pas pu, a sa place, accepter cette vérité dès le départ aussi. La réaction de son fère était logique dans le fond. Même dans un monde magique, il y a des choses qui devaient rester impossible, comme permettre aux morts de revenir. C'était contre nature. Liam était contre nature, un monstre tangible, un fantôme du passé solide. Il n'était pas la lumière au bout du tunnel, il était le diable deguisé en ange pour ceux qui pensait s'en sortir lorsque la mer prenait le dessus. Il n'était pas un héros.

"C'est une longue histoire. Je t'expliquerais tout, dans les moindres détails, quand tu pourras l'entendre"

Pouvoir, vouloir, devoir...il ne savait pas trop comment le lui dire. Son frère n'était pas en état d'entendre cette histoire actuellement. Mais le jour où il le voudrait Liam, ne fuierait pas. Il n'allait plus fuir. Il n'allait plus disparaitre, sauf si Killian le lui demandait. Il n'avait qu'un mot à dire pour que son frère le laisse tranquille. Et tant qu'il ne le dirait pas il resterait. Qu'importe s'il doit prendre les coup, supporter les mots et durs et blessants qui ne sont que le reflet d'une vérité trop crue. Il ne partirait pas. Il ne le laisserait pas dans la merde, pas cette fois, plus jamais. S'il avait pu épargner tout cela a Killian, en prenant pour lui chaque tort, chaque erreur, chaque blessure...il l'aurait sans hésiter. S'il avait pu faire sien le mal être de son frère il l'aurait fait.

"Liam..."

Et le voilà qui tombe. Il craque. Ce masque se fissure et explose. Il n'est plus un pirate, il n'est plus qu'un homme, un homme sui souffre et qui se sent perdu. Un homme qui n'ose pas demander à l'aide de perdre d'être rejeté. Qui a dit que les hommes n'avait pas le droit de pleurer? C'est absurde.

"Je suis là"

Posant sa main à l'arrière de la tête de son frère. Un geste simple. Ce geste qu'il avait toujours eu envers son cadet, pour lui montrer qu'il était fier de lui, pour le taquiner, pour lui remettre les idées en place, et pour le le soutenir. Un acte de présence bien plus fort que les mots. Il n'était pas seul. Plus maintenant. Cela lui avait prit deux cents ans, mais maintenant il était là. De nouveau. Et il avait devant lui l'éternité. Lorsque Killian n'aura plus besoin de lui, lorsqu'il partira à son tour, Liam restera, toujours. Destiné a voir disparaitre les personne chère à son coeur. Tout comme son frère par le passé.

Il le laissa ainsi, jusqu'à ce que ses larmes se tarissent, jusqu'à ce qu'il soit fatigué de pleurer. Il avait tant de questions à lui poser. Mais la plus importante était sans doute de savoir ce qui l'avait ainsi atteint. Qu'est-ce qui lui était arrivé dans cet ville, pour qu'il se sente aussi perdu, pour qu'il soit aussi chamboulé. Mais il gardait le silence, pour le moment.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 29 Mai - 3:21





Pardon ? Pourquoi son frère demandait-il pardon ? Killian ne savait pas. Ce n'était pas sa faute. Il n'y était pour rien. Il n'était pas responsable de ses échecs et de sa faiblesse. Il n'était responsable de rien. Killian s'en voulait. A cause de lui son frère sen sentait coupable. A cause de lui, de ses mots, des ses actes. Il avait agit sous le coup de l'impulsion. Encore une fois. Mais son frère est bien le seul à lui pardonner et à lui laisser une chance. Il est le seul à ne jamais lui en vouloir. Il ne le mérite. Il ne méritait pas toutes les nouvelles chances, toutes les opportunités, tous les efforts que son frère a toujours fait pour lui. Il a toujours tout gâché. Inlassablement. Peu importe le scenario, les faits ses répètent encore et encore. Accumulant les erreurs et les comportements déviant, perdant tout ce qu'il gagne par ses efforts à la moindre erreur, faute d'en avoir trop accumulées.

"Ce n’est pas ta faute..."

Sa voix raisonnait comme un murmure absent. Comme s'il était ailleurs, essayant de se calmer. Il voulait savoir. Mais il avait peur. Il n'était peut-être pas prêt pour ça. Bien que curieux, ce n'était pas le bon moment. Plus tard, quand il se sera calme, surement. Il respectait son frère, il savait qu'il y avait une explication. Il y avait toujours une explication. Son frère était loin d'être un monstre. Et si c'était le cas qu'est-ce qui lui resterait ? Comment pourrait-il encore avancé si personne de sa famille n'y était arrivé ? Même pas Liam. Et si c'était dans ses gênes ? Beaucoup d'interrogations et de craintes. Pour l'instant aucune réponse. Il ne voulait pas croire que Liam n'était pas l'homme droit et juste qu'il connaissait. C'était juste impossible.

Il finit par sentir la main se son frère prêt de son crâne. Une sensation familière. Protectrice. Le genre de chose que son frère faisait souvent pour lui remonter le moral. C'est à dire assez régulièrement. Ça lui donnait du courage, la force de se battre et de continuer. Il n'y avait rien de plus rassurant que le soutient de son frère, rien de plus motivant, il a toujours été celui qui le tirait vers le haut. A savoir il n'y avait plus personne. Et maintenant ? Il y a bien quelqu'un. Mais il ne le soutient pas. Il ne l'aide pas comme Liam le fait. Il ne fait que l'enfoncer. Alors que Liam lui sortait la tête de l'eau, David lui, il ne fait que le noyer. Sans doute pas volontairement. Mais il est... Obtus. Il était là. Et même si c'était rien, c'était au moins ça. Rassurant et apaisant. Son frère était là. Mais il se sentait ridicule. Il n'y arrivait pas tout seul. Il a fallut qu'il attende le retour de son frère. Il n'est rien tout seul. Alors quoi ? Qu'est-ce qu'il ferait seul ? Qu'est-ce qu'il deviendrait ? Qu'est-ce qu'il a fait de lui ? Après tout, n'est-ce pas ce qu'il est vraiment ? Killian se laisse peu à peu aller. Il est plus calme. Il n'ose toujours pas l'enlacer. Il aimerait pourtant.

"Je suis désolé."

Une simple phrase qui voulait dire beaucoup. "Désolé de t'avoir mal parlé, d’avoir été égoïste, d'avoir été un lâche, d'avoir sombré, d'avoir gâché ma vie avec alors que tu avais donné la tienne pour moi. Désolé de ne pas avoir honoré ta mort, désolé de ne pas être à la hauteur pour que tu sois fier de moi. Désolé d'être moi". Tout ça en une simple phrase d’un homme au cœur brisé qui ne voulait pas se plaindre, mais se faire pardonner. Il avait beaucoup à se faire pardonner. Il avait fait beaucoup d’erreur, il devait des excuses à beaucoup de gens, il devait prouver sa bonne fois à tellement de personne, en sachant n’être digne de rien. Ni du pardon, ni de la seconde chance, ni de la confiance. Mais il commence par son frère. Parce que peut-être que s’il a la moindre chance, il aurait besoin de soutien. Si ne personne au monde peut lui pardonner, c’est bien son frère. S’il ne le peut pas, personne ne le fera. Même s’il ne le mérite pas. Même s’il n’en est pas digne. Il reste son frère. Il aimerait tellement être digne de lui.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Lun 30 Mai - 19:27

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Il avait esperé ces retrouvailles depuis tellement longtemps. Et maintenant qu'elles étaient là il ne savait pas quoi en faire. Il n'avait jamais été un très grand bavard, sauf avec son frère. Il pouvait tout dire à Killian, tout. Et lui de même. C'est ainsi qu'ils avaient avancé tous les deux. Toujours. Ensemble, envers et contre tout. Qu'il était naïf de croire que rien ne pourrait gacher cette entente fraternelle, que rien ne l'emènerait loin de son frère. Que lui importait, l'or et le femmes, si Killian restait seul en arrière à se noyer dans le desespoir? Et il était heureux de voir que malgré ces deux cents années de servitude auprès de Diable, il y a avait au moins une chose qui n'avait pas changé chez lui, c'était cette volonté de voir Killian heureux, marchant la tête haute.

Pas de sa faute? Liam s'était souvent posé la question...si lorsqu'ils avaient été abandonné il avait laissé son frère se battre contre ses démons à sa manière, est-ce qu'aujourd'hui Killian aurait pu faire face seul? S'il l'avait moins protegé? S'il ne l'avait pas gardé dans son ombre, en voulant le meilleur pour lui? Mais chaque fois, son conscience lui disait qu'il n'aurait jamais pu tourner le dos à ce visage noyé de larmes qui lui demandait si c'était à cause de lui que leur père était parti.
ALors peut-être que cette fois ce n'était pas sa faute...peut-être...mais s'il l'avait écouté ce jour là, Killian n'aurait peut-être pas sombré. Peut-être...Avec des si et des peut-être l'on pourrait refaire le monde, et celui auquel rêvait Liam n'était pas bien différent du leur, juste plus juste. Mais de quel droit pouvait-il rêver d'un monde juste, lui qui n'était plus rien...rien de plus qu'un pion au service d'un plus puissant. Au fond, il n'avait pas changer...il était juste passer de l'autre coté, sur bien des points.

Désolé. Son frère était désolé. Mais de quoi? Ce n'est certes pas auprès de lui qu'il avait quoique ce soit à se faire pardonner. Il avait fait sa vie, en suivant le courant, et se heurtant aux caprices du Destin. Un Destin qui semblait vouloir le faire souffrir sans raisons.

"Tu vois bien que tu n'es pas un monstre. Eux n'ont ni regret ni honte pour alourdir leur conscience"

Et si Killian savait comme celle de son frère était lourde. Et pourtant malgré tout, il continuait de croire a un monde meilleur. Naivement, alors même qu'il savait son combat perdu d'avance. Et chaque âme qu'il ramenait entre "ses" mains, était loin d'alèger sa conscience.

"Que s'est-il passé ici?"

SA vraie question aurait du être "qu'est-ce qui t'es arrivé, Frangin, pour que tu sois dans cet état?" mais la question aurait pu être mal interpretée. Il devait soigner ses mots, pour le moment. L'étau qui comprimait sa poitrine se désserait peu à peu sans pour autant disparaitre. C'était absurde à dire, mais il respirait plus facilement.

Au diable. Les apparence, les reserves, les hésitations. Il serra son frère contre lui, dans une étreinte fraternelle. Bon dieu, qu'il lui avait manqué. Certes, il n'avait pas le droit de s'en plaindre, ni même de l'avouer...mais c'était le cas. Il n'osait le lui dire de peur de remuer le couteau dans une plait deja rouverte par son retour. Mais le monde pouvait tourner à l'envers qu'en cet instant il n'en avait que faire. Il avait retrouvé son frère...vivant.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Lun 30 Mai - 20:59






Pas un monstre hein ? Killian n'en était pas certain. Après tout ce qu'il avait fait, se rendre compte de ce qu'on est ne nous excuse pas. Et encore il ne se rend pas compte de tout. Il y a des choses qui ne changent pas. Mais même si la peur du traquenard était là, un sentiment de faiblesse, cette aura rassurante qui émane de son frère, lui font baissé sa garde, et il se revoit des siècles auparavant. Il se revoit en train de boire sur un navire en l'absence de son frère, il se voit briser ses rêves. Il se revoit lutter contre l'impossible, jusqu'à se revoir sombrer à nouveau, il ne lui aura fallut que quelques secondes. Quelques toutes petites secondes pour craquer et succomber à chacun de ses démons. Réduisant tout ses efforts à néant. Et encore, ça allait au début... Mais après Milah tout c'est empiré et c'est enchainé très vite, comme si même le souvenir de son frère n'était plus assez fort pour le retenir face à la douleur qui l'avait envahie.

Mais que c'était-il passé ? Plein de chose... Killian ne saurait dire... Tout dépend quand son frère est arrivé... Les choses étaient compliquées. Killian essaye de se remettre les idées en place. Il vient de retrouver son frère et il lui demande ce qu'il se passe ici. Killian peut comprendre que le chaos ambiant soit un peu déconcertant mais il s'attendait à plus de considération de sa part. Mais soit. Sa voix n'était pas encore des plus stable mais il était nettement plus calme, le brouillard de son esprit commençant à se dissiper il retrouvait sa contenance.

"Pas mal de chose j'imagine... Il y a encore des... questions sans réponses... Une longue histoire..."

Mais il sent alors les bras de Liam autour de lui. Il se laisse faire par son frère. Une étreinte fraternelle qui lui avait manqué. Ça lui donne du baume au cœur malgré tout, même si ça reste douloureux. Les souvenirs le sont toujours. Ça l'apaise, le calme, ça le fait même sourire. Il n'est plus seul maintenant. Il a beaucoup de choses à raconter à son frère. Mais il aimerait aussi savoir ce qu'il c'est passé pour lui. Il s'éloigne un peu, juste assez pour lui faire face et rencontrer son regard. Il prend un air concerné, quelque chose inquiet, curieux pourtant. Il veut savoir pourquoi son frère n'était pas là. Pourquoi il n'est pas revenu. Pourquoi il est là.

"Liam qu'est-ce qui s'est passé ?"

Après toutes ses années, ils ont beaucoup de choses à se dire. Beaucoup de temps à rattrapé et peu de temps pour le faire. Surtout étant donné que Killian à de nombreux problèmes à régler. Il a de nombreuses erreurs à réparer. Il faut qu’il récupère la confiance de ceux qu’ils aiment. Qu’il la gagne en fait. Peut-être que maintenant que son frère est là il pourra le faire. Peut-être qu’il e aura le courage. Peut-être. Il ne sait pas. Il espère.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Lun 30 Mai - 22:45

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Liam avait cotoyé des monstres. Quand bien même son frère se disait l'un d'eux, il ne l'était pas à ses yeux. Il n'était peut-être pas très objectif avec Killian, c'était certain. Mais il parlait en connaissance de cause. Il savait ce que Killian avait fait, où ses pas l'avait mené, comment il avait fait pour survivre...donc il parlait en sachant très bien la voie qu'avait suivit son frère.

Pendant un tout petit instant il avait laissé remonter celui qu'il était devenu. On a plus besoin de faire attention a qui que ce soit, lorsqu'on est seul et deja mort. Un habit dans lequel il s'était glissé il y a de cela près de deux cents ans. Il n'y avait que quelques heures qu'il avait enfin pu acceder à cette ville. Ce qu'il était advenu de la ville, il s'en fichait...il voulait surtout savoir ce que cette ville avait fait à son frère. Les morts ne changent pas le monde, c'est une chose que l'on laisse à ceux qui vivent encore.

"Pas mal de chose j'imagine... Il y a encore des... questions sans réponses... Une longue histoire..."

Liam regarde autour de lui. Une ville inaccessible a ceux qui n'étaient pas désirés. Une protection magique qui l'englobait toute entière. Une étrange impression d'avoir du mal à respirer lorsqu'on y posait les pieds. Mais vraiment...il se moquait de cet endroit. L'ancien Liam aurait eu honte de se l'avouer.

"La longue histoire de cette ville, tu me la racontera plus tard...ce qui s'est passé ici, pour toi, est plus important à mes yeux..."

Au moins il le lui avait dit. La curiosité purement désintéressée du marin qui débarque sur une terre inconnue attendrait. Cet endroit n'était pas sa Terre natale, elle ne serait même pas la fin de son voyage. Storybrooke n'était qu'une escale pour lui, rien de plus, quoiqu'il fasse.

Un etreinte brève, mais qu'il lui fait du bien. Il est là, et son frère aussi. Il n'est peut-être plus vivant mais il est tangible. Il n'est plus un fantôme sans corps. Il est de nouveau lui, presque totalement.

"Liam qu'est-ce qui s'est passé ?"

Killian se defait de son étreinte, doucement. L'ombre d'un sourire sur ses lèvres qui est remplacé par le serieux de la question.

"Je crois que l'on a beaucoup de choses à se dire..."

Mais il ne comptait pas fuir. Juste un peu de temps pour retrouver ses souvenirs qu'il a enfouit en lui, jusqu'à oublier qui il était lorsqu'il était sur son navire fantôme. Un navire où il n'a ni besoin de clemence, ni de justice, et où celui qu'il était autrefois avait commencé a mourir peu à peu.

"C'est une longue histoire..."

Il pousse un soupir.

"Quand je suis "mort", j'avais tellement de regrets. Te laisser seul derrière moi, t'abandonner sans même une excuse. Avoir gacher le reste de ma vie et ne pas t'avoir ecouter. Avoir été naïf jusqu'à en mourir. C'est sans doute pour ça qu'il est venu me chercher, dans ce monde tout noir. Ce n'était d'abord qu'une voix...qui me proposait de revenir."

Liam revivait cette scène aussi étrange qu'impossible tandis qu'il la racontait à son frère. Ce monde tout noir qu'est la mort. Cet instant de flottement où tu espère echapper à l'enfer. Cet instant qui semble durement si peu de temps mais qui est en fait beaucoup plus long. Et la voix de Mephisto qui perce les Ténèbres.

"Il m'a proposé de revenir dans le monde des vivants, sans pour autant faire partie de ce monde. De prendre la tête du Hollandais Volant. Il m'offrait une nouvelle vie. Je me souvient n'avoir posé qu'une question, c'était de savoir si je pourrais être avec toi, Killian. Il m'a répondu que oui. Je n'est pas hésité bien longtemps à signer ce pacte qui me liait au Diable. Je lui ai vendu mon âme, en échange d'un retour, plutôt que d'un aller simple en enfer..."

Si seulement il n'avait pas été aveuglé par les regrets. S'il n'avait pas été aussi naïf alors même que sa naïveté avait été le pourquoi de sa mort. Mais non. Liam n'avait même pas eu l'intelligence de se mefier de cette proposition. On lui avait dit qu'il pourrait revoir son frère, alors il avait bêtement plongé la tête la première dans la gueule béante du loup deguisé en agneau. Mais il avait signé son pacte avec le Diable.

"Quand j'ai ouvert les yeux, j'étais sur ce navire fantôme, comme l'un d'eux. Le Capitaine. Et aussi étrange que cela soit, ce n'est pas une légende...ni même un rêve. Et mon premier ordre c'était de trouver...toi...et le Jewel...ou le Jolly Roger comme tu l'a appelé maintenant. Je voulais pouvoir te dire que je n'étais pas mort, que j'étais toujours là. Mais j'ai été bien naïf, Killian...et une fois n'est pas coutume. En tant que membre du Hollandais Volant, seul ceux promis à la mort peuvent me voir...Et je ne peux pas approcher les vivants...aussi prêt que je sois, ils ne pourront pas me voir...je suis un fantôme...rien de tangible..."

Il se souvenait le cri de rage qu'il avait poussé alors que son equipage expliquait à leur tout nouveau capitaine le pourquoi qui faisait qu'il ne parvenait jamais a s'approcher de son frère. Pourquoi personne ne pouvait les voir sinon ceux dont la vie touchait à sa fin. Le dégout de sa personne qui l'avait envahit. La honte d'avoir abandonner son frère, et le desespoir qui l'avait rongé alors qu'il comprenait le vain sacrifice qu'il avait fait, pour rien.

"Le pacte que j'ai passé, fait de moi un monstre. Je récolte des âme pour avoir le droit de rester ici. Parfois je les garde avec moi sur mon navire, parfois je les lui donne à LUI. Le dégout que je ressent pour moi-même, la honte de n'avoir pas pu être là tout en assistant a chacun de tes déboires n'y change rien. Je suis juste un esprit coincé, à jamais entre deux mondes. Je ne suis plus Liam Jones, plus vraiment...en tant que Capitaine l'on m'appelle Davy Jones. Mais ce qu'il me restait de liberté, je l'ai vendu aussi Killian."

Ce nom lui semblait tout aussi factice que le semblant de vie qu'on lui avait accordé. Mais c'était ce qu'il vivait depuis deux cents ans. La frustration de voir tomber son frère, sans jamais pouvoir lui tendre la main parce qu'il ne pouvait le voir. Il avait enfouit au fond de lui cette part de justice et droiture pour devenir Davy Jones. Certain qu'il ne pourrait jamais plus rien faire pour son frère et qu'il condamné à le voir sombrer, toujours un peu plus, peu importe le nombre de fois qu'il se relevait.

"Quand Neverland est tombé, quand j'ai compris que si je ne faisait rien maintenant, j'allais te perdre aussi...j'ai vendu ce qui restait de moi pour avoir le droit de fouler de nouveau le monde des vivants...pour avoir le droit de venir à ta rencontre...pour faire ce que j'aurais du faire il y a longtemps...Et être là...pour toi...que tu l'accepte ou non. Pour remplir mon rôle de frère, quoique cela mon coûte. Je n'ai plus rien a perdre. Sauf toi."

Il ferma les yeux un instant, puis les rouvrit pour regardé son frère. Son regard semblait lui dire "je ne suis pas un héros, mais je regrette rien...j'aurais tellement voulu être là pour toi, je croyais tellement que ce serait possible". Et il était certains d'une chose. Il referait sans doute ce pacte, si la scène devait être rejoué. Qu'est-ce qu'une place au Paradis si sa seule famille n'y étais pas. Il preferait encore ne jamais voir ni l'Enfer ni le Paradis. Et c'était ce qui allait lui arriver maintenant.

Mais il avait retrouvé Killian. Il n'était pas certain qu'il soit capable d'accepter l'entière vérité de cette histoire, et pourtant, s'il y a une chose qui n'avait jamais changé chez lui. C'est qu'il n'était pas un menteur. DEvant Killian, il n'était pas Davy Jones, mais Liam. Juste Liam.

avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Mar 31 Mai - 1:23





Killian sourit à la remarque de son frère. Il était important à ses yeux, mais Killian ne pensait pas qu'il en était digne. Il avait un peu honte de ce qu'il était à côté de son frère. Il était difficile d'être pire que lui. Surtout pour quelqu'un qui s'attache trop facilement à des gens avec de l'honneur. Surtout pour quelqu'un qui voudrait essayer. Il a l'impression de lutter contre une force invisible, d'essayer de lutter contre ce qu'il est vraiment. Même lui se déteste parfois. Mais il ne peut s'empêcher de choisir la facilité, alors à quoi bon s'attendre à autre chose que ce qu'il mérite. Il ne va pas être acclamé en héro ou s'attirer la sympathie de tout le monde comme ça. Sans rien faire. Si ce n'est que des bonnes actions par moment. Intéressés. Sachant qu'il retombera dans les ténèbres à la moindre occasion. C'est trop facile de lutter et de faire des choses qui ne nous coutent rien. C'est trop facile de faire face à un danger que l'on connait, de faire face à l'habitude. Mais quand on sait qu'on va avoir un prix à payer, que ça va être difficile, qu'on a moyen de rejeter la faute sur quelqu'un d'autre, quand on a une autre option que de faire face à ses démons, à l'évidence. Quand on peut retomber, c'est plus dur de lutter. Mais même ça, ça ne fait pas de vous un héro. Avoir un comportement normal et juste avec les gens ne fait pas de vous un héro. Seul des actes remarquables, quelque chose qui vous coûte ou qui vous met en danger, des actes gratuits qui n'engagent que vous mais peuvent apportés beaucoup. Des actes désintéressés. Ça c'est être un héro. Et ça, Killian ne l'a jamais fait. Il ne sera jamais un héro. Il ne veut pas en être un. Il veut juste cesser d'être un méchant. Il veut qu'on puisse lui faire confiance, il veut qu'on porte un nouveau regard sur lui, qu'on cesse de douter et d'être méfiant face à lui, qu'on cesse de l'accuser. Il aimerait tellement savoir qu'il peut lutter contre ses démons, qu'il peut cesser d'agir par égoïsme et par vengeance, qu'il peut résister à l'impulsivité. Qu'il peut avoir un comportement sain en société sans se cacher derrière se masque prétentieux et misogyne. Sans se cacher derrière son ironie et sa supériorité, une barrière pour éviter de s'attacher. Ce mur, celui qu'il a fait tomber au moment où il l'a sauvé. Lui. Le Prince. L'homme marié. Celui avec qui il a tout gâché...

Liam commence ensuite à lui raconter son histoire. Une longue histoire compliquée. Killian fonce les sourcils, essayant de comprendre. Mais plus son frère avance dans l'histoire, plus ses yeux se remplisse de compassion et de tristesse. De culpabilité aussi. Il se rend compte de ce qu'à vécu son frère. Il l'a vécu pour lui. Il s'inquiète, ne comprends pas pourquoi il est là. Ce dit qu'il va peut-être mourir, apprends pour le nouveau contrat. Tout ça est bien compliqué à assimiler et à comprendre pour Killian. Tout ça lui brise le cœur. Il n'y a pas que lui qui a des ennuis. Ses sentiments, ses tourments, son frère en a aussi. Et il se sent égoïste. Il ne sait pas s'il devrait lui en parler. Lui il a encore une vie pour se rattraper. Son âme, elle est encore à lui. Il aimerait faire quelque chose pour son frère. N'importe quoi. Il lui sourit, hésitant, essayant d'être rassurant, il a du mal. On ressent la peine dans ses yeux, la douleur pour son frère.

"Liam... je... On trouva une solution... Peut-être que si... Si on allait voir celui qui t'as fait ça... On pourrait peut-être..."

Il ne savait pas trop de quoi il parlait... Il voulait juste... aider son frère. Trouver une solution. Il ne voulait pas le laisser comme ça, seul. Il voulait vraiment l'aider. Mais il ne savait pas comment. Il baisse alors le regard, embêté. Qu'est-ce qu'il pourrait faire après tout ? Il ne sais même pas de qui il parle.

"C'est de ma faute..."

Ça l'était. S'il n'avait pas été aussi dépendant de son frère ça ne serait jamais arrivé. S'il avait pu lutter seul ça ne serait jamais arrivé. Il n'aurait jamais dû sombrer. Il n’aurait jamais dû laisser son frère s'empoisonner. Il n'aurait jamais dû montrer à son frère qu'il était si faible. Il aurait dû plus essayé. Il aurait dû réussir. Mais il était faible. Trop faible. Les ténèbres avaient toujours été sa faiblesse. La facilité. Mais c'est trop tard. A quoi bon se morfondre. Killian soupire et relève la tête. Juste assez pour regarder son frère, sans lui faire vraiment face. Il avait des choses à lui raconté.

"Depuis que je suis arrivé ici... On ne peut pas dire que j'ai été un exemple... J'ai n'ai que ce que je mérite..."

Il bascule la tête, regardant un point invisible au sol, évident. Il avait fini par accepter ça. Il avait fait trop de conneries.

"C'est... un peu long à expliqué mais... J'ai certainement failli condamner une ville entière, juste par égoïsme... Même si... je suis revenu... c'était un peu tard j'imagine..."

Il marque une pause. Il était revenu pour Bae. Et à son retour, il était présumé mort. C'est peut-être pour ça qu'il a essayé de changer. Baelfire compte beaucoup pour lui. Il revient à la conversation après un moment de rêverie et retourne son regard vers son frère.

"On est retourné à Neverland tu sais. Enfin... J'y ai passé près de deux siècles, mais on y est retourné... Récemment je veux dire... Je déteste cette île..."

Il hésite à continuer, fixant son frère dans les yeux plusieurs minutes. Il avait beaucoup pensé à lui sur place. Il déteste vraiment cette île.

"Le dreamshade. David..." Il reste en suspend, prenant un inspiration, quelque peu perturbé à son nom. Surtout après leur dernière altercation. "David a été empoisonné. Je me souvenais de cette source, j'ai réussi à l'y emmener. J'ai beaucoup pensé à toi. Je ne voulais pas... Je voulais pas que quelqu'un d'autre meurt comme ça..."

Pas lui. C'est ce que Killian se disait. Ils avaient beaucoup de points communs tous les deux. Mais il avait sauvé David. Et aujourd'hui il allait bien. C'était le plus important. Mais le souvenir était douloureux. David était vivant. Mais Liam en était mort. Ce n'était pas juste. Killian ne trouvait pas ça juste. Et pourtant. Il ne voulait pas que David meurt. Il ne le voulait pas. Il ne supporterait pas. Il réfléchi quelques instant aux informations importantes. Il ne savait pas trop s'il devait parler de Baelfire...

"Je pense que... J'aurais certainement plein de personnes à te présenté si..."

Si j'étais pas un enfoiré... Mais il ne poursuit pas sa phrase. il préfère reprendre son histoire là où il en était.

"On a fini par rentré comme tu peux le voir. On est tous rentré. Mais depuis... On va dire que ça ne s'est pas vraiment amélioré. J'ai peut-être... un peu merdé..."

Entre le cambriolage et la pomme rien n'avait aidé... Il ne savait même pas par où commencer. Peut-être que s'il était posé, autour d'un verre ou même sur le Jolly Roger, ce serait plus simple. Mais là rien n'est simple. Et il faut bien donner des explications. Des bases. On développera le reste plus tard.

"Maintenant il est peut-être trop tard pour essayer..."

Killian avait l'air un peu déprimé, il regardait en direction du port, au loin. Là où devait être la mer. La mer... Encore un problème. Il ne trouve pas sa place sur terre. Et s'il devait rester. Est-ce qu'il pourrait ? Même si ça marchait. Même si ça fonctionnait... David avait une vie et une famille ici. Il était fait pour vivre sur terre. Mais Killian lui... Il ne sait pas s'il pourrait. Il pourrait essayer. Pour lui il le ferait. Mais il ne sait pas ce que ça donnerait. Il ne pourrait pas forcer David à tout quitter. Il ne pouvait forcer personne à le faire. Mais ça place, il le sait, elle est sur l'océan. Par ancré à un port. Alors, même s'il devait avoir un port d'attache, un endroit pour revenir, un famille. Le Jolly Roger serait toujours sa maison, et il ne pourrait pas rester éternellement sur terre. Même s'il revenait plus souvent. Il ne pourrait pas s'empêcher de revenir à la mer. Il se tourne de nouveau vers son frère.

"Je pense que je n'ai que ce que je mérite mais... Que dirais-tu que l'on voit ça au calme ? On pourrait... aller chez Granny ou... Sur le Jolly Roger... Pour... discuter plus en détail... Enfin... Si tu en a envie..."

Il n'oblige pas son frère. Le savoir en ville le rassure, sa présence lui fait du bien. Mais peut-être que celui-ci à envie de découvrir la ville. En savoir plus. Après tout, il est peut-être là pour lui, mais rien ne l'empêche de "vivre" ce qu'il lui reste aussi librement qu'il le peut. Tant qu'il est là il pourrait en profiter. Essayer d'avoir une vie "normale". Même si en ce moment... Rien n'est vraiment normal. Comment si rien ne le sera jamais. Il y a des choses qui ne changent pas.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Mer 8 Juin - 22:07

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Une longue histoire, qui pourrait sembler tellement impossible. Et pourtant. Même lui esperait encore parfois, que ce ne soit que la fièvre du a son empoisonnement et le sommeil de sa convalescence qui lui fasse rêver tout ce qu'il venait de raconter à Killian. Et pourtant...ce n'est pas le cas.

Tandis qu'il lui racontait ce qu'il avait traversé, et ce qu'il avait ressentit...presque totalement, il pouvait le regard de son frère se teinté de tristesse et de compassion. Mais il ne se considérait pas comme a plaindre non. Il n'était pas un héro, n'avait jamais voulu l'être, et ne souhaitait pas plus pouvoir l'être aujourd'hui. Mais cela ne l'avait jamais empecher de vivre et profiter de la vie comme il le voulait. Il ne dirait pas a Killian qu'il avait maudit ce monde autant qu'il le pouvait pendant deux bonnes décénie avant de finir par accepter qu'il n'y avait pas de retour en arrière possible. Alors il avait tenter d'embrasser son destin...embrasser ce pacte qu'il avait signé sans rien savoir.

Trouver Mephisto et lui demander de...de quoi? De rendre la vie a son frère? Mais il était mort...rien ne pourrait changer cela...pas même Mephisto. Et il ne laisserait pas son frère vendre son âme pour le sauver...c'était impossible...plus maintenant. Alors il se contenta de secouer la tête pour lui dire d'oublier cette idée.

Mais de nouveau cette phrase. Killian se chargeait de culpabilité inutile. L'Histoire aurait été différente, Liam n'aurait pas hésité non plus a faire ce pacte.

"Tu n'y es pour rien, Killian. Ce n'est pas de ta faute si ton frère est un idiot naïf."

Et tu n'as pas non plus besoin d'être comme moi. Etre toi c'est deja bien suffisant. Tu as assez de problème comme cela pour porter le poids des erreur de ton frère. C'était un peu le fond de sa pensée.

"Je n'ai aucun regret sur les choix que j'ai fais. Je l'ai referait sans hesiter si l'Histoire se repete. Mon seul regret est de ne pas avoir posé les question avant...si je l'avais fait j'aurais pu t'aider et être là..."

On ne change pas un frère. Liam avait toujours pensé a "eux" avant de penser à lui-même. Killian était tout ce qui lui restait, tout ce qu'il avait, et son trésor le plus cher. Aujourd'hui drappé de noir et au bord d'un desespoir aussi profond que le Tartare., son frère restait son frère. Au moins il était certain de cela.

Mais c'était à Killian de lui raconter son histoire. Il parlait d'égoisme, de vengeance, de mauvais acte, de mauvais exemple. Et pourtant il lui disait que malgré l'envie de ne pas le faire, il l'avait quand même quand même. Manquer de faire quelque chose, et le faire ce n'était pas pareil...la limite est fine mais bien réelle. Et si Killian marchait sur cette corde si fragile il n'était pas encore tombé. Tribucher ne comptait pas.

Il le laissa parler. Tout lui dire. Tout ce qu'il se sentait capable de lui dire. Même s'il regardait plus souvent le sol, et qu'il pouvait lire la honte sur son visage. Il ne jugeait pas. Il n'était pas en position de le faire. Il n'avait jamais jugé son frère. Il l'avait toujours écouté. Et c'est ce qu'il faisait aujourd'hui aussi. On ne peut pas avoir la pretention de juger une personne lorsque l'on est qu'un humain, un simple humain...il n'y a que les dieux qui ont le droit de juger, les actes et les gens. Un erreur peut toujours etre rachetée...peu importe le temps que cela prends. Liam voyait cela ainsi. Et il était convaincu que son frère pourrait racheter les siennes, ici, dans cette ville auprès de ces gens dont il lui parlait et qu'il voulait lui presenter.

"Il n'est jamais trop tard pour se racheter, Killian. Ce n'est pas un chemin facile, ni court...mais il n'est jamais trop tard pour se faire pardonner."

Tu as conscience d'avoir merdé quelque part? Tu ne te caches derrière un "je n'ai rien fait de mal, c'est les autres qui ne comprennent rien", alors c'est deja bien. Mais l'instinct du grand frère comprenait qu'il ne lui disait pas tout.



Embarquez à bord du COINCOIN VOLANT!


avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 9 Juin - 21:18





Killian prend un air attristé. Il se sent coupable. C'est de sa faute. Tout est de sa faute. Depuis le début, tout à toujours été de sa faute. Il aura ruiné la vie de son frère, il aura même ruiné sa mort. Tout ça parce qu'il n'est qu'un assisté incapable de prendre sa vie et son destin en main. Tout ça parce qu'il ressemble trop à son père.

"Si ça l'est. Si j'avais été plus raisonnable rien de tout ça ne serait jamais arrivé..."

Mais Killian n'était pas raisonnable, il ne l'avait jamais été. Il avait toujours eu du mal à avancé. Son frère l'avait toujours tiré. Mais quand il est parti, Killian était tout seul, et il n'a pas essayé longtemps avant de perdre un combat joué d'avance entre lui et ce qu'il est vraiment. Essayer ne suffit pas toujours. Des fois on est naturellement mauvais, et on ne peut pas changer, peu important combien on essaye, peu important combien ça nous fait mal, peu important comment on voit le monde autour de nous s’écrouler. Killian pense en fait parti. De tous ceux voués à rester du mauvais côté, seul, donc l'avenir de rédemption est voué à l'échec. Il est un vilain et les vilains n’obtiennent jamais leur fin heureuse, parce qu'ils ne la méritent pas.

Même si son frère ne regrettait rien, Killian le regrettait pour lui. Toutes les erreurs il les paye. Ça lui coute, ça le hante, ça le blesse, mais il n'a jamais voulu les imposer à son frère, et ça lui fait tout aussi mal. Il se sent coupable. Il l'est. Et c'est vrai, ce que David à dit. C'est de sa faute. Il a faillit le tuer. Le sauver n'était que réparation. Il n'en a aucun mérite. C'est de sa faute. Le voyage, il devait le fait parce que c'était de sa faute. Tout c'est bien terminé, mais ça reste de sa faute. Il n'est rien d'autre qu'un pirate. C'est ce qu'il a dit. Il a raison. Il le hait à présent. Il a raison. Comment pourrait-il en être autrement. Peu importe ce que Killian peut bien ressentir, ça ne changera rien. Il a fait trop d'erreurs.

"Parfois on arrive à un stade où c'est trop tard, on arrive à un stade où une vie entière ne suffit plus, où les occasion manquent et où au lien de remonter la pente tout s'enchaine..."

Killian marque une pause et regarde son frère avec un certain désarroi. Il ne sait vraiment plus quoi faire.

"Liam... J'ai été trop loin... J'ai gâché ma vie, mais ce n'est qu'un juste retour des choses... Sauf qu'en plus j'ai gâché la tienne..."

Il était désemparé. Il ne voulait pas demander de l'aide, pas à Liam, il en avait trop fait pour lui. Pourtant il avait besoin de conseil, il avait besoin de sortir la tête hors de l'eau. Et il n’y arrivait pas tout seul. Plus il essayait et plus il coulait. Il en avait trop fait. Toutes ses tentatives étaient vouées à l’échec, elle avait toutes l’effet inverse, il n’avait plus sa chance, la confiance avait disparue. Il ne pouvait plus que partir. Quitter les lieux, rentrer dans leur monde, essayer de reprendre le cours de sa vie de Pirate et tout oublier, en attendant que la mort vienne le prendre en arrêtant d’essayer. Parce que Killian ne fait que rependre le malheur autour de lui et il en a assez de ruiner les vies des personne à qui il s’attache. Il en a marre. Quelques dernier mots finissent par sortir d'entre ses lèvres dans un murmure, sans même qu'il ne s'en rende compte, ne prévoyant pas de prononcer ces mots à haute voix.

"Il me déteste..."

Des mots qui raisonnent dans sa tête et ne font que lui briser une peu plus le cœur.






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Jeu 9 Juin - 22:29

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

Raisonnable? Non son frère ne l'avait jamais vraiment été et il n'avait pas cessé de l'aimer pour autant. Son jugement était peut-être peu objectif, il parlait de son frère, pa d'un inconnu dont il n'avait que faire. Il ne pouvait pas voir Killian comme un grand méchant qui n'avait pas le droit de se repentir, de changer son mode de vie...Si lui avait pu devenir un "cauchemar", pourquoi son frère n'aurait pas droit à sa part de rêve. Liam refusait de croire qu'un destin était écrit de A a Z, et que quoi qu'on fasse on ne récolte jamais que ce que l'on sème, peu importe nos efforts...Liam n'y croyait tout simplement pas. La mort n'avait pas encore reussi a lui enlever son coté optimiste, ce n'est surement pas Killian qui allait y arriver.

Si Killian avait été plus débrouillard, qu'est-ce qui aurait changé pour Liam? Il l'aurait moins couvé...ils auraient prit des chemin différents...Et Liam n'aurait rien eu pour motiver, il n'aurait eu aucune volonté. Killian le voyait comme un héros, comme un fort, mais Liam ne l'était pas. La volonté il l'avait eu pour son frère, parce qu'il voulait lui offrir une vraie vie, il ne voulait pas qu'il recupère un pont puant l'entraille de poisson toute sa vie, pour payer la dette d'un père qui n'avait pas eu le courage de dire au revoir à ses gosses. Si Killian avait été raisonnable, s'il avait prit sa vie en main...Liam n'aurait eu personne pour lui remettre la tête sur les épaules...il n'aurait eu aucun regret sinon celui d'être mort comme un con...seul...et se connaissant il aurait quand même pactiser avec le diable, parce qu'il se serait inquieter pour son petit frère quand même.

"Si tu avais été plus raisonnable, je n'aurais pas été moins naïf...et j'aurais fait les même conneries, et les même choix...parce que même raisonnable tu aurait quand même été mon petit frère, et je me serais quand même inquiété pour toi...d'une manière ou d'une autre..."

La seule chose qui aurait changé Killian, c'est toi. Tu aurais peut-être fait moins d'erreur. Mais tu n'aurais pas été aussi libre que tu l'étais aujourd'hui. Même si tu as l'impression d'éttouffer, même si tu as l'impression que l'on attends plus de toi que ce que tu ne peux offrir à ces gens auxquels tu veux prouver que tu n'es pas aussi mauvais qu'ils le pensent.

Mais Liam continuait de penser qu'il n'était trop tard que lorsque la Mort venait taper à notre porte. Jusque là, il n'était trop tard pour rien. Parce que lorsqu'on est mort, on a plus aucune chance d'arranger quoique ce soit, plus aucune chance de reparer ses erreurs, on part en laissant derrière nous une piètre opinion dont on n'était même pas fier, sans aucune moyen de prouver le contraire.

"La seule personne qui a gaché ma vie Killian, c'est moi. Surement pas toi...je ne t'échangerais contre personne pour rien au monde"

Mais il pouvait comprendre son désarroi. Ils n'étaient pas frère pour rien. Combien de foi il s'était dit que s'il avait été moins droit, son frère n'aurait pas eu a se ranger dans son ombre, en l'admirant...que s'il avait été un peu plus sombre, Killian n'aurait pas sombrer en croyant qu'il l'avait abandonné...que s'il avait été moins naïf KIllian n'aurait jamais eu a faire de nouveau face a ses démons. On ne peut pas porter seul le poids de la culpabilité de tout un monde, de toute une vie...de tout un groupe. Personne n'est tout blanc ou tout noir, pas même les soit disant héros. Surtout pas eux. Et Liam avait connu l'autre coté du décor.

"Il me déteste..."

Liam était prêt a secouer son frère pour lui faire comprendre qu'il ne devait se rendre responsable de ce qu'il lui était arrivé quand il prononça ces trois petits mots. Alors il braque sur lui son regard...et essaye de comprendre. De faire le lien, entre ce qu'il lui avait raconter, ses regards, les intonations de sa voix. Il essaya de comprendre une chose qu'il n'avait jamais vécu, et qu'il ne vivrait jamais. Mais parce qu'il a observé son frère, il comprend.

"Cet homme que tu as aidé? Ce David?"

C'était une question, mais Liam connaissait déjà la réponse.

"Je pense que tu as plus a me raconter que tout ce que tu as déjà dit..."

Il l'aurait bien ramené avec lui sur le Hollandais Volant, mais il n'était pas sur que ce soit une très bonne idée. De plus...il ne voulait pas tenter le Diable en ramener un vivant à bord de ce navire maudit. Killian avait assez de soucis comme ça, sans avoir la mort et le Diable à ses trousses.



Embarquez à bord du COINCOIN VOLANT!


avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 9 Juin - 23:35





Killian connaissait son frère. Il essayait toujours de lui remonter le moral. Il savait aussi qu'il était sincère. Mais ça ne changeait rien. Au fond il avait tellement fait de conneries tout le long de sa vie qu'une de plus ne changeait pas grand chose. Il se sentait coupable cette fois pour toutes les fois où il l'avait ignoré, mais là c'était facile. Il était touché directement et il s'agissait de son frère. C'est tellement plus simple de se sentir coupable pour ça. Et puis c'est moins grave, on est moins un monstre que quand on tue des gens, quand on pille et qu'on vole, qu'on laisse les pauvres sans rien, qu'on triche. Là ce n’est pas vraiment de sa faute, il est juste coupable d'être lui. Et c'est suffisant. Pourtant Killian n'est pas du genre à se détester ou se lamenter. Mais là c'est son frère, les circonstances sont particulières. Il n'est pas dans son assiette, il est fatigué, le temps est long est tout est difficile, il est sous pression en permanence, comme s'il était constamment jugé et à l'épreuve, toujours en train d'essayer sans jamais vraiment décompresser et laisser le naturel reprendre le dessus. C'est difficile d’inhiber ce qu'on ai vraiment, de changer ses habitudes, et même si ce n'était qu'une question de temps, que Killian pouvait changer, ça faisait trop longtemps et il n'y croyait plus, il pensait que c'était naturelle. Encore une belle excuse pour ne pas faire d'efforts. Il n'arrivait pas à les faire. Il avait essayé. Pas assez. Mais c'était déjà énorme pour lui. Surtout après Neverland. Après Nemo, puis Crane, et maintenant son frère, ça faisait beaucoup à encaissé, surtout vu dans quel pétrin il s'était fourré. Il avait un vrai donc pour ça. Pour s'attirer tous les problèmes de la Terre. Il les cherchait il faut dire. Comme s'il s'ennuyait sans.

Killian se rend alors compte de ce qu'il a dit, il se rend compte de ce qu'il est en train d'admettre, il l'avait déjà admis. Ça n'avait pas bien fini. Cette pomme avait finit de détruire ce qu'il avait réussi à reconstruire, ce qu'il avait commencé à démolir lui-même. Killian détourne le regard. Oui David, il parle de lui. Il ne veut pas que son frère s'inquiète pour ça. Ce n’est pas grave. C'est un détail. Ça pourrait être pire. C'est ridicule. Son frère est mort et lui il pense à celui qu'il a perdu avant d'avoir. Égoïste, ça l'est oui. Il répond dans le vague, comment son frère réagirait en découvrant ça. Que son petite frère a tous les défauts, qu'il a un don pour s'enticher de personnes mariés, et que cette fois-ci c'est un autre homme. Il ne devait pas lui montrer. Il ne voulait pas faire plus honte à son frère, déjà qu'il se demandait comment il pouvait le regarder en face. Son frère ne savait pas tout, il ne savait pas à quel point il avait été horrible par le passé. Il essaye de rester calme et de garder la face et exquise un léger sourire en haussant une épaule.

"De toutes façons c'était de ma faute... Je lui devais bien ça..."

Il confirmait sans confirmer. Oui il lui avait sauvé la vie mais il avait faillit mourir par sa faute... Il lui avait bien fait comprendre... Alors finalement... Il lui devait bien ça oui... Mais oui il a beaucoup de choses à lui raconter. Il aimerait tout lui dire, mais à la fois ne lui dire que ce qui l'arrange Il aimerait rattrapper le temps perdu, lui présenter Bae, lui qui le considère comme son fils. Lui parler de Milah, du Crocodile. Il aimerait pouvoir lui parler de David, il aimerait lui présenter, il savait qu'il s'entendrait bien. David est un homme plein d'honneur, ils sont semblables sur plusieurs points. Pourtant Killian ne pouvait pas. Il ne le vivrait sans doute pas très bien d'ailleurs, si Liam et David s'entendent et que lui est mis à l'écart, toujours détesté par le Prince. Killian est d'un naturel jaloux. Pourtant il aimerait qu'ils s'entendent bien. Il aimerait déjà pouvoir s'entendre avec le Prince... Mais c'était peine perdu avec les dernier événements. Il lui a annoncé qu'il allait certainement briser le cœur de sa fille alors... comment prendre ça ? Mal. En tout cas c'est comme ça que David l'avait pris. Il hausse de nouveau les épaules, essayant d'avoir l'air détendu.

"Je pense qu'on a beaucoup de chose à ce dire... Ça fait longtemps Liam..."

Trop longtemps. Killian ne l'espérait pas. Il espérait qu'au moins il pourrait rattraper le passé avec son frère. Il ne lui restait plus que ça. Il avait au moins ça. Quelque chose à quoi s'accrocher, quelqu'un à qui faire confiance, quelqu'un a qui il pourrait se confier. Et il aimerait pouvoir faire pareil pour son frère, mais ça semblait compromis.

"Si tu veux, j'ai toujours le Jolly Roger... enfin le Jewel... Enfin... Il l'était... On pourrait... parler tranquillement ?"

Se poser, décompresser un peu, se faire à l'idée. S'installer dans la cabine comme au bon vieux temps, boire un verre et se retrouver entre frère. Sauf qu’on n’est pas au bon vieux temps. Que Liam n'est plus capitaine, que Killian n'est plus le petit frère fragile et naïf, qu'ils ont changés, que Killian a beaucoup changé... Et que rien n'est pareil...






avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Ven 10 Juin - 1:10

Informations diverses.

Our paths will cross again, Bro'

IL pouvait bien dire ce qu'il voulait, Killian n'écouterait pas. La culpabilité est une chaine dont on doit se défaire seul, avec le temps...une chaine qu'il n'était pas prêt de retirer pour le moment. Une chaine trop lourde, qui l'empechait de remonter. Il ne le voyait pas comme une homme faible, non, Killian avait fait son chemin, il avait grandit, muri, il s'était endurcit...mais tout cela ne changeait rien au fait qu'aujourd'hui, il tatônnait dans le noir, sans trop savoir s'il devait revenir sur ses pas, et avancer en laissant derrière lui ce qu'il avait commencé mais pensait ne pas pouvoir mener à son terme. Entre fuir ce qui fait mal et essayer encore et encore...le choix se fait vite...peu de gens choisir choisisse de souffrir sans avoir un gage que cela est utile...c'est être humain.

Les années ont passées. Il a changé. Killian aussi. Et pourtant il ne peut s'empecher de se dire qu'au fond, il sont toujours les même. Lui qui essayer de tirer son frère vers le haut, pour le faire avancer, pour qu'il cesse de broyer du noir et faire sienne chaque erreur...et Killian qui se laisse emporter par ses démons. C'est presque comme s'il pouvait les voir, ces petites teignes sur l'épaule de son frère qui lui susurre des mots empoisonnées pour le faire sombrer un peu plus à chaque pas. Mais il n'est pas là pour changer son frère en un claquement de doigts. Il est là pour lui preter une épaule pour s'appuyer, une oreille pour écouter, des conseils s'il peut lui en donner...il est là pour le soutenir avant tout. Quoique Killian décide, Liam ne lui tournera pas le dos. S'il le pouvait sans mettre son âme et sa vie en jeu, il le prendrait avec lui, pour lui montrer que sa nouvelle existence n'était au final "pas si terrible que ça", pour l'arracher à cette déchéance juste un peu...mais c'est impossible, alors il fera ce qu'il peut, pour aider.

"C'était de ma faute"....Killian semblait en avoir fait son leitmotiv...et Liam ne peut s'empecher d'avoir envie de le secouer. Mais il n'esquisse pas un geste. Son frère est comme ça. Il le sait. Il ne perd pas espoir qu'un jour Killian relève la tête, et regarde le monde droit dans les yeux, sans avoir honte ni de son passé, ni peur de son futur. Il y arrivera, il a confiance en ce frère perdu, il a confiance en sa seule famille encore en vie. Il a foi en lui.

Mais cette réponse est vague. Mais Liam n'est pas dupe. Il y a une chose que Killian ne dit pas. Une hose qu'il n'ose pas dire. Deux cents ans d'absence ne tue pas l'instinct du grand frère qui sait quand le cadet cache quelque chose. Et s'il agissait de la mame manière avec son equipage, Killian restait le seul et unique frère qu'il avait, et qu'il aurait jamais. Alors même s'il ne connaissait pas le David, il avait comprit que son frère le voyait d'une autre manière, même s'il n'avait pas encore compris exactement comment.

"Trop longtemps...oui..."

Et tout ce temps ça fait beaucoup d'histoire. Beaucoup de détails. Beaucoup de temps a rattraper, a raconter. Mas Killian avait vécu plus de choses que Liam. On vit toujours plus de choses différentes lorsque l'on est vivant.

"C'est ton navire maintenant, Capitaine. Ce joyau là n'appartient qu'à toi..."

D'un geste il lui fit signe qu'il le suivait. La seule chose qu'il connaissait de cette ville, c'était le port, et la rue où ils se trouvaient actuellement. Il aurait pu trouver le Je...non, le Jelly Roger, tut seul...mais ça aurait été moins agréable.

"Sois mon guide, Killian. Je ne connais rien de cette ville..."

A dire vrai...il pourrait retrouvé la mer...mais cette ville lui était inconnue. Il avait marché sans vraiment admiré le paysage, se concentrant plutôt sur l'étrange sensation d'être etouffé par une magie très lourde. Et cette sensation de sentir de nouveau le sol sous ses pieds. Alors...l'orientation, actuellement, ce n'était pas forcement ce qu'il maitrisait le mieux ici.



Embarquez à bord du COINCOIN VOLANT!



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Ever After... :: Archives des RP-