FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

QueenMéphi - Pourquoi fallait-il que tu viennes aujourd'hui ?

avatar
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t388-evil-queen-anciennem
Lun 25 Juil - 16:59

Pourquoi fallait-il que tu viennes aujourd’hui ?

QueenMéphi

La reine avait besoin de prendre l’air. Oui ce n’était pas souvent que Regina avait envie de prendre le soleil. Mais des fois il le fallait bien, sortir de son bureau était important, oui il y avait des fois ou la reine lâchait prise.  Etre la personne que tout le monde déteste n’est pas commun. La plupart du temps elle se contentait de les dédaigner du regard et de passer son chemin en les traitants intérieurement de vermisseaux. Elle marchait d’un pas exaspérée dans les rues de Storybrook, faisant une halte sur le quai.
Marchant le long de la bordure, elle maudissait intérieurement Blanche, même si son petit plan pour la tuer était en marche, il y avait le problème Swann. Elle observa la mer qui s’étendait au loin, il y a quelques temps, elle avait eu une aventure sympathique dans une forêt avec des enfants et c’était une sirène de malheur qui lui avait donné la solution, sans parler du plus célèbre mage noir de la ville. Regina continua sa marche, puis elle décida d’aller prendre un café. Bon, il y aurait surement des personnes qui la regarderaient avec mépris, mais une petite boule de feu et le problème sera résolu.
Se retournant, son tailleur noir sur les épaules, elle prit la direction du café Mère-Grand. Marchant dans la rue, elle vit que la voiture jaune canard du Shérif n’était pas là, tant mieux, en fait les rues de la ville étaient presque désertes, tous semblaient avoir bouder cette somptueuse journée d’été.  Poussant la porte, elle observa le veille femme la fusillait du regard, puis lui proposer poliment une déjeuner. Regina fit un signe nonchalant de la main et dans un grand sourire elle commanda :

Un café noir.


Suite à cela, elle préféra s’exiler dans un coin de la pièce, n’ayant pas la moindre envie de discuter avec toutes ses personnes et leurs hypocrites manières. Prenant place à la dernière table au fond, elle sortit son téléphone portable pour le poser sur la table ainsi qu’une lourde liasse de papiers. Commençant a déchiffre les codes, elle soupira et remercia poliment la propriétaire qui vient lui servir son breuvage d’un sec signe de tête.  Fichu Swann.

DEV NERD GIRL

avatar
Messages : 131

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Juil - 22:36








-Quand est-ce que je pourrai la reprendre ?

-Je dirai d’ici une heure, deux, grand maximum.

Un soupir d’agacement avait franchi ses lèvres alors qu’il continuait de discuter avec le garagiste qui fit signe à l’un de ses employer de venir chercher la Corvette noire pour la rentrer à l’intérieur. A coup sûr si Daemon McDonalds avait pu mettre la main sur le fils de troll qui avait cru intelligent d’accrocher son feu arrière, il lui aurait montré de quoi le diable était capable. Certes les personnes arrivées récemment par cet étrange sort ne connaissait rien à ce monde, mais le prochain qui s’approchait de sa voiture en criant au monstre risquait fort de se voir griller sans même un aller simple pour l’enfer. Enfin… il s’était déjà passablement assez énervé d’avoir garé son véhicule sur la rue principale au lieu de la ruelle à l’arrière du Rabbit Hole où il stationnait habituellement. Et s’énerver après le garagiste n’allait pas arranger son affaire non plus, il devait même d’ailleurs sans doute s’estimer heureux de ne pas avoir à attendre plus. Marchand désormais dans les rues de la ville, il avançait tel un vagabond, sans lieu précis ou allez autre, s’arrêtant seulement le temps de racheter un nouveau paquet de cigarette, sans autre futur immédiat pour sa journée. Car il ne valait mieux pas qu’il retourne tout de suite au Rabbit Hole, sinon il y avait de forte chance vu son humeur qu’il se prenne le nez avec la barmaid en plus de râler sur quelques employés au passage. Il faut dire que son côté insatisfait faisait plus souvent que nécessaire son apparition, se mélangeant aujourd’hui à une certaine irritation Non marcher était une bien meilleure idée.

Il s’était finalement décider à prendre son mal en patience, passant la porte du Granny’s Diner sans plus faire attention aux autres clients, se dirigeant directement vers le comptoir pour commander un expresso. A vrai dire il avait espéré croiser Ruby pour passer le temps en agréable compagnie et échanger quelques répliques taquines aux sous-entendu voilé, mais Miss Lucas n’étais visiblement pas à son poste de serveuse aujourd’hui. Dommage. Il avait donc abandonné l’idée, attendant son café en se décidant finalement à prendre un peu la peine d’observer l’intérieur du café au lieu de simplement y jeter un simple regard, prenant la peine de réellement observer l’ambiance de la salle, remarquer les détails dont il n’était pas familier puisqu’il ne venait pas ici aussi souvent que certains. Il avait noté, l’ambiance un peu pesante, un peu tendu, notant le passage de quelques regards noirs sur certains visages. C’était une petite habitude chez le diable, d’observer le monde, de voir les petits détails du quotidien, qu'on ignorait, qu'on ne remarquait pas et qui lui sautait, lui, violemment aux yeux. Il faut dire que quand on traversait les siècles comme lui l’avait fait, on finissait par occuper son  temps comme l’on pouvait n’est-ce pas ? On le tuait à sa manière quoi. Mais il n’y avait nul besoin aujourd’hui d’être le plus fin des observateurs pour voir tous ces regards noirs et rageur se tourner vers une seule personne. Et finalement son attention s’était portée sur la table du fond qu’on regardait ainsi de loin, cette table où siéger le maire de la ville dans la plus grande indifférence de ce qui l’entourait.

Si Méphisto comprenait désormais mieux tous ces petits regards en coin, il était en revanche loin de partager l’animosité qui habitait la plupart des autres personnes de la pièce. Au contraire, depuis qu’il avait récupéré ses souvenirs, il profitait pleinement de chaque minute passé dans ce monde et il n’avait encore jamais eu l’occasion de croiser celle à qui il devait cette chance. Finalement, il avait peut-être bien fini par trouver un moyen d’occuper un peu cette longue heure d’attente. Réajustant sa veste de costume noire, il avait attrapé la tasse qu’on avait déposé sous son nez entre temps, s’avançant au milieu des tables jusqu’à parvenir à côté de la banquette libre en face de la reine.

-Mme le maire.

Un sourire simple avait étiré ses lèvres, alors qu’il patientait debout, que la femme brune relève vaguement le nez de ses papiers.

-Je ne crois pas que nous ayons encore jamais eu l’occasion de nous rencontrer ? … Daemon McDonalds.

Sa tasse entre les mains, il avait simplement hoché la tête un peu en avant en signe de salut, avant de faire un petit geste en direction de la place libre.

-Vous permettez ?













♦ If you don't make a choice, the choice makes you ♦


avatar
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t388-evil-queen-anciennem
Dim 31 Juil - 14:21

Pourquoi faillait-il que tu viennes aujourd’hui ?  × Queen / Daemy
La reine lisait page après page son compte rendus sur les infrastructures de la ville. Ce n’était pas passionnant. Oh non, c’était même très ennuyant. Mais en ce moment tous lui taper sur le système, Emma Swann emmenait et ramener Henry, elle ne passait plus de temps avec lui pour des raisons complétement stupide, ce qui énervait passablement la reine. Elle se demandait comment elle faisait chaque jour pour ne pas  lui envoyer une boule de feu dans la figure et récupérer son fils.
Portant son café noir contre ses lèvres rouges, elle laissa une large trace de maquillage sur le bord en porcelaine de sa tasse. Préférant restait dans son coin, pour ne pas avoir un nouveau cinglé qui vient lui crier que la malédiction a fait de lui la pire personne possible, elle se replongea dans ses documents, observant lignes après ligne. Mais une voix suave la tira de ses pensées « Mme le maire » Déjà c’était poli. D’habitude c’était « la méchante reine ». Elle releva ses yeux de ses documents et but une nouvelle gorgée de son café puis détailla l’inconnu qui venait de se présenter à elle. C’était un grand brun habillait d’un costume coûteux. Il n’avait pas dans le regard ces étincelles de haines à son égard. Regina observa alors le sourire de l’homme. Il se fichait d’elle c’est ça ? Non, elle ne l’a jamais vu ici avant c’est une certitude. Puis il se présente. La reine réprima un petit sourire narquois avant de se replongeait sur ses documents n’accordant pas un regard de plus à l’homme elle murmura :

- Je ne devais pas beaucoup vous aimez pour vous avoir donné un nom de fast-food.

Regina observa l’homme prendre la place en face de la sienne.  Elle ne se rappelait pourtant pas l’avoir connu dans le monde enchanté, de plus certaine identités était réfléchit comme celle des gens qu’elle n’apprécier pas, ou même les quelques mariages. Mais d’autres ont étés crées totalement au hasard, elle n’allait certainement pas s’attarder sur un petit paysan à peine sorti de sa cambrousse. Elle était reine de la forêt pas  d’une parcelle de terre ! Il prit la place sans grande gêne, mais avec politesse. Il avait du culot celui-là ! Elle marmonna toujours concentrée en rayant d’un trait noir et épais une ligne d’écriture :

- Vous pouvez vous asseoir.

Que pouvez bien lui vouloir ce type ? Il ne semblait pourtant pas lui en vouloir pour la malédiction, sinon il serait arrivé comme cette chère Reine de 10 minutes en salissant son bureau et en lui criant dessus comme quelqu’un de très impolie.
code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
Messages : 131

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Aoû - 20:52








On aurait été bien en peine de déceler une seule étincelle d'hostilité dans les yeux du diable, non, la seule lueur qui semblait s'y refléter à l'instant présent était celle de la curiosité, une curiosité qui n'était pas même obscurcie par l'ombre de la méfiance ... Et pourtant, la réputation de la reine était depuis longtemps parvenue jusqu’à ses oreilles. Mais en toute honnêteté, la réputation de Méphistophélès n’était pas non plus la plus glorieuse qui soit. A dire vrai … elle avait même sans doute de quoi être pire. C’est donc avec le sourire au coin des lèvres qu’il s’était plié au petit jeu de l’observation mutuelle au moment où la femme brune avait relevé les yeux sur lui. Et curieux il l’était véritablement, raison première de son approche. Curieux de s’entretenir avec cette reine qui lui avait offert un renouveau de liberté sans même qu’il ne le demande. Et ça le diable n’en avait pas vraiment l’habitude, au point que quelques questions lui trottaient en tête. Un entretien donc, dont les premiers tâtonnements furent des plus… laborieux ... Certes, en un sens pour lui, les présentations étaient inutiles, mais les convenances comme la prudence leurs barraient le moindre raccourci, les condamnant à quelques circonvolutions aussi maladroites que futiles. Car il avait parfaitement conscience que leurs routes ne s’étaient encore jamais croisé avant, ni dans ce monde, ni dans un autre. Mais son nom à lui comme à elle n’était pas toujours synonyme de discrétion dans l’univers des contes et peut-être que finalement il n’y avait pas que du hasard à sa présence ici.

-Je ne devais pas beaucoup vous aimez pour vous avoir donné un nom de fast-food.

L'amusement fît passer une ombre presque bienveillante sur le visage du génie du briquet tandis qu'il riait presque face au titre dont on l'avait affublé. Au moins il avait sa réponse, si  la reine ne semblait pas réagir plus que ça, alors c’est qu’elle n’avait pas vraiment invité le diable en ville en lançant son sort et elle n’avait sans doute jamais su que ce dernier se trouvait de passage dans son royaume.

-Oui, étrangement, la plupart des personnes ne m’aimaient pas vraiment dans notre monde. C’est donc votre cas aussi ?

Il avait énoncé ce fait dans un sourire énigmatique, même si là encore l’amusement lui donnait une teinte chaleureuse qui sans doute en accentua paradoxalement le mystère au lieu de l'atténuer.

-… Enfin c’est un patronyme comme un autre.

Et des patronymes il en avait eu des tas. Qu’il s’était inventé lui-même pour la plupart et certains étaient sans doute encore plus étrange que l’actuel. Encore que ce n’était pas vers la nourriture des fast-foods que son choix l’aurait porté si il avait eu à se choisir un nouveau nom. La bouffe pourquoi pas, la malbouffe certainement pas. En tous cas, tout ceci l’amusait vraiment beaucoup pour le moment. Inclinant légèrement la tête, aussi bien pour acquiescer à la remarque de son interlocutrice que pour la remercier de sa "gentillesse", Méphisto s’installa finalement sur la banquette de cuir bordeaux, buvant une gorgée de son café avant de poser sa tasse sur la table, jaugeant la reine d’un œil toujours aussi curieux, relevant le mouvement vif du stylo sur la feuille, rature noire, qui à ses yeux semblait crier un profond agacement. Croisant donc les mains devant lui, ses traits s’étaient finalement mués en quelque chose de plus sérieux et attentif alors qu’il reprenait la parole

-A vrai dire, cela fait quelques temps que j’espérais vous rencontrer… mais de toute évidence après vingt-huit années de calme tout relatif vous voilà désormais fort occupée non ? J’espère donc que vous ne m’en voudrez pas de ne pas avoir la politesse de venir prendre un rendez-vous derrière une liste surement déjà longue et que vous comprendrez que je profite de cette occasion.

Il avait à son tour porté sa tasse à sa lèvre, un sourire plein de malices, mêlé à une presque fausse préoccupation, digne de l’air enjôleur du pire des démons étirant alors chaque coin de ses lèvres. Car à n’en pas douter, quand bien même elle lui ordonnerait de déguerpir comme le pire des manants Daemon ne bougerait pas pour autant, continuant son manège pour satisfaire cette curiosité que provoquait à l’instant celle que tout le monde ici appelait l’Evil Queen. Et de ce fait, mieux valait-il pour lui garder encore quelques cartes en réserve.













♦ If you don't make a choice, the choice makes you ♦


avatar
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t388-evil-queen-anciennem
Dim 21 Aoû - 20:23

Pourquoi fallait-il que tu viennes aujourd’hui ?

QueenMéphi

Pour une fois les yeux de son interlocuteur ne refléter absolument pas de dégoût à son égard ou même de colère, mais cet homme semblait tous à fait satisfait de sa condition dans ce nouveau monde. Evidemment, elle ne doutait pas un seul instant que ce Daemon savait très bien à qui il s’adressait : la méchante reine. Vu l’étincelle qui animait le regard de ce type, il ne devait pas non plus avoir bonne réputation auprès des autres habitants. Regina le détaillait avec une certaine surprise, il était très polie certes et avait les manières d’un gentleman, mais Rumplestilskin aussi était courtois et pourtant il n’en restait pas moins une crapule. Regina observait Daemon avec un certain regard de mépris sachant qu’a ce petit jeu elle était la meilleure et de toute façon peu importe ce qu’en dise les paysans, elle était la reine et elle ne pliait devant personne. Regina déposa son stylo et croisa ses doigts afin de prêter oreille attentive à son interlocuteur si poli. En revanche la politesse n’était pas sa qualité première, elle ne manqua pas de lui envoyer une petite remarque cinglante sur son nom. Une entrée en matière à la Evil Queen. N’ayant jamais rencontré l’homme qui venait de prendre place face à elle, elle savait néanmoins qui il était de réputation, elle avait magouillé dans le passé pour renversé cet incapable d’Hadès avec ces flammes digne d’un dessin anime pour enfant, mais elle n’avait jamais connu son « remplaçant » ou « homologue ». Elle remarqua le petit sourire de l’homme, certaine personne c’était retrouvée malgré elle à l’intérieur de son sort, et la reine n’ne avait pas fait grande figure tant qu’elle avait sa vengeance le reste n’était que futilité. On ne l’aimait pas lui non plus, et bien voilà déjà un point commun. En revanche la question du démon la fit tiquer et elle lui lança un regard méprisant :

Vous savez très bien qui je suis et la réputation que je traîne derrière moi.



Mais la reine se rendit rapidement compte qu’il était presque impossible de crier sur cet homme, ces paroles avaient un ton chaleureux qu’elle ne connaissait pas et que personne n’employé jamais avec elle. Un patronyme comme un autre ? Oui c’est sûr…Qui rêverai de se nommer McDonald, il ne manquerait plus qu’il est un frère du nom de BurkerKing. Enfin bref, passons sur le patronyme de ce Monsieur, peu importe notre nom ce sont nos actes qui compte. Elle but une gorgée de son café avant de croiser ses jambes. La reine observa Mephistos s’installait face à elle, deux méchants à la même table, certains pourraient croire qu’ils préparent un mauvais coup. Bien qu’en vérité il ne s’agit-là que d’une petite discussion entre deux personnes. Regina raya une autre ligne d’un trait net et agacé, la paperasse, elle détestait ça. Mais elle s’arrêta net lorsqu’elle aperçut le regard de Daemon poser sur elle, il venait de changer du tout au tout, il n’était plus chaleureux et amusé mais froid et presque inquiétant. Posant une fois de plus son stylo, elle l’écouta avec attention.

« A vrai dire, cela fait quelques temps que j’espérais vous rencontrer… mais de toute évidence après vingt-huit années de calme tout relatif vous voilà désormais fort occupée non ? J’espère donc que vous ne m’en voudrez pas de ne pas avoir la politesse de venir prendre un rendez-vous derrière une liste surement déjà longue et que vous comprendrez que je profite de cette occasion. »

Il espérait la rencontrer ? Qu’elle jolie attention ! Toutes les personnes qui voulaient la voir n’étaient là que pour crier au scandale et l’insulter de toute part, la semaine passée, une folle furieuse avait détruit la moitié de son bureau…Regina eut un petit sourire :

La liste de mes rendez-vous est pleine jusqu’au mois de mai…Je pense que vous faite le bon choix, de plus si vous n’êtes pas là pour m’insulter ou me dire que j’ai gâché 28 ans de votre vie, je vous en suis reconnaissante. Que désirez vous ?



Enfin quelqu’un qui n’était pas là pour lui taper un scandale ! Enfin une personne censée qui n’allait pas finir en dehors de son bureau une boule de feu aux fesses ! Terminant son café, elle en commanda un second sous le regard méprisant de Granny prête à écouter Daemon.

DEV NERD GIRL

avatar
Messages : 131

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Nov - 1:03








Etre détaillé de pied en cap ne le dérangeait manifestement pas outre mesure, alors qu'il prenait place à la table, le regard posé sur son interlocutrice qui  avait fini par lâcher son stylo pour lui accorder toute son attention. Bien, tout ceci s’annonçait déjà prometteur et il ne restait plus qu’au Diable qu’à lancer la partie. Et face au mépris qu’il lisait clairement au fond du regard de la reine, Daemon se contenta d’élargir son sourire, lançant une œillade à la salle pour voir rapidement combien de paires d’yeux s’étaient empressé de se braquer sur eux. Même si nombre de ces regards soupçonneux restaient sans aucun doute pour la plupart adressé au maire de la ville. Non pas que Méphisto était plus innocent ou mieux vu, mais bénéficiait encore de la chance d’un certain anonymat de par le fait que personne au cours des derniers siècles n’avait pu l’entrevoir sous cette apparence. Et en dehors de ses contractuels et ceux auprès de qui il s’était venté être le Diable en personne, aucun ne pouvait rattacher son visage à celui d’un "croque-mitaine". Et c’est là toute leur différence au fond, derrière leurs similitudes.

-Vous savez très bien qui je suis et la réputation que je traîne derrière moi.

Un nouveau sourire presque chaleureux et contrit avait accueilli le regard de mépris non voilé de la souveraine.

-En effet votre nom n’est pas vraiment synonyme de discrétion… à vrai dire ma question visait simplement à savoir si vous faisiez également partie de mes détracteurs. Simple curiosité… mais il semblerait que je me sois mal exprimé.

Pourtant Méphisto était un maitre des mots pour qui le sens de la formule n’avait aucun secret. Alors quelle était la tonalité exacte de cette erreur ? Celle d’une erreur sincère, ou la première épreuve adressé à une "méchante reine" afin de mieux jauger de son caractère ? La réaction qui en avait résulté avait en tout cas un pur régal d’information pour le génie du briquet. Après tout, tout dans la vie est un jeu d'apparences. Et l'avantage des apparences, c'est qu'on peut les effacer, les faire oublier. Les estomper si bien que tout paraît vrai. Presque chacun des sourires de Daemon cache un fantôme qui lui attraperait la jambe si il allait nager. Chacune de ses paroles n’est pas autant à prendre à la légère qu’il veut bien le laisser penser alors que chacune peut devenir un pacte qu'on s'apprêterait à signer avec le Diable. Avalant une seconde gorgée de son café, Daemon avait donc directement poursuivis la discussion. La patience n’étant de toute évidence pas le point fort de "sa majesté" qui eut quand même finalement un discret sourire.

-Vous insulter ? Si c’était le cas je n’aurais pas attendu pour le faire vous ne croyez pas ? Quand à ces vingt-huit dernières années c’est en effet une partie de ce qui m’amène mais pas pour vous reprocher de les avoir gâchés… ce serait même plutôt le contraire voyez-vous. Et maintenant que j’ai retrouvé la parfaite conscience de cette chance offerte je dois dire que je suis assez curieux vous concernant.

Et parvenir à attirer la curiosité du Diable, cela n’arrivait pas tous les jours. Il marqua une pause alors que la gérante du café venait apporter sa commande à la brune, jouant quelques secondes avec l’anse de sa propre tasse, glissant le règlement de ce second café sur la table attirant ainsi sur lui le regard de Granny qui jusque-là n’avait cessé de fusiller la reine.

-Vous permettez ? Celui-ci est pour moi.

La gérante repartie derrière son comptoir Daemon reprit la conversation, ne trouvant rien de mieux à répondre au maire que de lui retourner sa question.

-La question serait plutôt vous que désirez-vous ?

Il avait énoncé ces quelques mots en reprenant ce sourire énigmatique de celui qui sait toute l’étendue que peut dissimuler cette simple petite phrase. Même si là encore l’amusement lui donnait une teinte chaleureuse, faisant passer une ombre presque bienveillante sur son visage.













♦ If you don't make a choice, the choice makes you ♦



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Storybrooke :: Centre Ville :: Café Mère-Grand-