FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Jules Capulet, le Jack in Box de Brème ~ Un Âne particulier

avatar
Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû - 23:51

Jules Capulet
Jack Schrödinger

Jules Capulet , est né à Enchanted Forest où il était artiste de rue. Il est tirée des Contes Les musiciens de Brèmes et Le Stoïque Soldat de Plomb des Frères Grimm et d'Andersen où il est le Diable en Boite et l'Âne de Brème, ainsi que de la pièce Roméo et Juliette de Shakespeare où il est Juliette Capulet.
Il semble avoir 27 ans, mais son âge exacte est 55 ans.
Aujourd'hui il est artificier.
Il est Homosexuel et il apparaitra sous les traits de Gregg Chilin.




Story

Oyé Oyé Messieurs Dames ! N’ayez pas peur avancez ! Je sus sûr que vous mourrez d’envie d’entendre une histoire palpitante, pleine de magie et d’amour ! Je me nomme Jules. Jules Capulet. Certaines histoires parleront de Juliette, certainement pour éviter un scandale politique sur l’amour entre deux hommes. Amour… C’est un concept bien compliqué pour les mortels et les vivants. Mais commençons par le commencement.

Je suis né dans une famille de gitans. Des artistes de rue. On formait la famille des Capulet. J’étais souvent avec une amie. Très sympa au premier abord, j’ai appris à m’en méfier, mais nous y reviendrons. Un jour, nous avons décidé de quitter la famille et de voyager nous même, vivre des aventures et pouvoir être libre de nos spectacles. On a beaucoup voyagé. Hamelin, Carabas… Et notre périple nous a finalement menés sur la route de Brème. On arrivait dans un village à mi-chemin, bientôt arrivé à notre prochaine destination, nous avons croisé un chat. Pas n’importe quel chat. Un chat aveugle et parlant. Il jouait du violon. Enfin, à ce moment là le pauvre avait quelques ennuis avec des riverains. Curieux, et surtout plein de codes qui nous disaient de considérer les artistes de rue comme notre famille, nous l’avons tiré de ce mauvais pas à l’aide de quelques tours de passe-passe donc nous avons le secret. Nous sommes artiste. Musicien, jongleurs, danseurs, mais également un peu magiciens. De la magie qui nous permet de vivre. Subtilisation et entourloupes en font partie.

Ce chat, il s’appelait Pod’Paille, Pody pour les intimes. Il nous a rejoins dans notre démarche, ajoutant un membre à notre équipe. Une 4ème personne nous a rejoint sur la route et c’est ainsi que nous nous sommes appeler : les musiciens de Brèmes. Lui le chat, mon amie le chien, le chat et finalement le coq. Quand a moi avec ma tête de mule j’étais l’âne. Nous somme donc monté à Brème pour une représentation qui a fait sensation. Mon amie la ballerine dansait en musique de son tambourin et au son du violon du chat, le coq chantait avec mélodie et moi j’étais plus varié. Ma spécialité c’était le feu. La danse du feu. Mais il m’arrivait de prendre un instrument à l’occasion.

Suite à ce succès, nous somme parti en tournée, agrandissant parfois nos rangs, la nouvelle génération des Capulet fonctionnait bien. Et puis on est monté  sur les terres des Montaigu. Un trou perdu, mais riche. Et là je l’ai vu, dans la foule parmi les gardes. Un homme à l’air charmant et fort. Mais c’est là que je vais revenir sur le fait de se méfier de ses amis. Le chien comme on l’appelait, ou la Ballerine comme disait les spectateurs. Elle flirtait avec lui. Je me suis senti trahis. Je voulais les séparer. C’était douloureux. Dans la soirée, je l’ai revu, il était accompagné d’un ami à lui. Charmant, toujours le bon mot et le compliment. Il m’a confié s’appeler Roméo et il semblait m’apprécier. L’opportunité parfaite pour me rapprocher de mon soldat.

Malheureusement la famille ici n’était pas vraiment accueillante et nous nous somme fait virer. Sauf que je ne voulais pas partir, la Ballerine non plus. Alors Pody et le coq sont restés aussi. On a été condamné au bûcher. Mon nouvel ami ne semblait pas apprécier la nouvelle. Pas du tout. Personne n’apprécierait de voir ses amis brûlés vif. Mon soldat n’a pourtant pas eu de scrupules à allumer mon bûcher. Mais alors que je pensais que j’allais terminer rôti, Romeo s'est jeter dans les flammes, en vain, essayant de défaire mes liens. Une épaisse fumé violette semblable à une malédiction nous engloutie. Je le vois la regarder. Mais je ne vois pas ce regard posé sur moi. Je ne vois pas le mal que je fais. Je ne me suis jamais vu faire souffrir par ma proximité amical et mon côté tactile. Si celui que j’aime ne me mérite pas, c’est moi qui ne mérite pas celui que je fais souffrir sans le savoir.

Storybrooke. Ville du Maine. Je me nomme Jack Schrödinger et je suis artificier. J’ai eu un accident du travaille et ai subit quelques brûlures légère lors de la préparation d’un spectacle. Je suis à l’hôpital. Je croise souvent un homme, fort sympathique, souriant. On est devenu ami assez vite. Il s’appelle Roman. On est proche on peut dire. Je lui confie plein de chose et me repose beaucoup sur lui. Je lui fais confiance. Et puis il y a lui. Un homme que j’ai vu de loin. J’ai confié mon attirance pour lui à Roman, je n’ai pas l’impression qu’il me juge pour ça, pourtant il n’avait pas l’air enchanté. Il semblerait que ce soit un bon ami à lui. Je lui ai demandé s’il pouvait me le présenter. C’est un peu compliqué. On a pourtant bu le café, mais il semblait en aimé une autre… Oui une… Ce n’est pas de chance.

Et puis, un jour, je me suis souvenu. De tout, du bûché, du soldat, des mes amis, d’elle. De tout. C’est bizarre, mais c’est douloureux. Au moins je me suis fait un nouvel ami. Roman. Il est Roméo, l’homme que j’ai rencontré chez les Montaigu. Mais je réalise une chose. Je me nomme Jules Capulet. Je suis Juliette. Et je ne comprends pas cette histoire. Mais je suis aussi un musicien de Brème. Je suis Jack. Le Diable en Boite, et je suis en conflit avec une Ballerine de Brème pour conquérir le cœur de Mercurio, un Soldat de Plomb. Mon meilleurs ami et pourtant bien celui avec qui je suis sensé être dans l'histoire, mais nous ne sommes qu'amis n'est-ce pas ?


Description Psychologique

Je me nomme Jules Capulet, mais pas seulement. Je suis également l'Âne de Brême, et je suis une vraie tête de mule. C'est de là d'où me vient ce surnom. Entêté, je ne change jamais de position et fonce tête baissé. Un défaut, peut-être parfois une qualité. Je reste fidèle à mes opinion et démontre toujours ma franchise, je suis surement quelqu'un de fiable, je pense inspirer la confiance et la stabilité. Et pourtant, je ne suis pas certain d'être l'épaule sur qui se reposer. Pas vraiment volant, je n'en suis pas moins un artiste itinérant, je n'ai jamais eu de maison fixe, je voyage, je m'amuse, parfois la vie est rude, parfois les hivers nous jouent des tours. Mais j'aime cette vie. Une vie sans attache, une vie sans lien, une vie de liberté. Je me demande parfois qui d'autre que mes compagnons voudraient d'une telle vie, une vie de vagabond. Je me demande aussi ce que serait ma vie avec quelqu'un. Une vie de couple, une vie de fidélité, d'inquiétude. Peut-être une vie d'amour. Jusqu’où pourrais-je aller pour ça ? Je n'en suis pas sûr.

Mais je suis aussi le diable en boite. Malicieux et taquin, je suis rancunier et jaloux et j'aime parvenir à mes fins. Je ne supporte pas que mon amie tourne autour de l'homme que j'ai choisi. Je souffre chaque seconde de le voir près d'elle, de le voir me haïr. Me souvenir de sa torche enflammant mon bûcher. Si je peux être jovial, amical, tactile même, je peux également être le pire ennemi qu'il soit, entêté et sur mes positions, je n'abandonne jamais ce que je désire. Pourtant oui, je suis amical, je suis très proche des genres, très sociable, accueillant. Je suis un ami parfait sur qui on peut compter et se confier. Je ne juge pas et suis ouvert d'esprit. Moi-même je parle beaucoup. J'accorde rapidement ma confiance aux gens, je confie mes sentiments à mes amis, je n'ai pas de préjuger, je ne crains pas le regard des autres. Je ne crains pas non plus les rangs sociaux. Je suis peut-être en bas, mais je sais ce que je suis. Je n'irais pas vendre mon corps pour monter en grade. Ni pour rien d'autre. Pourtant je suis que certaine aimeraient surement.

Je suis Juliette. Jules Capulet. Je n'aime pas Roméo. Je ne crois pas l'aimer. Je ne le vois pas me regarder. Pourtant j'y suis attaché. Peut-être suis-je aveuglé ? Je ne suis pourtant pas comme le chat et mes facultés visuelles semblent excellentes, mais je suis parfois naïf. Je fais trop confiance aux gens. Je ne vois que ce qui m'arrange. Voyant le mal là où ça ne m'arrange pas et le bien là où je le veux bien. Je suis égoïste. Jaloux peut-être. Mais j'en suis aveuglé. Je préfère voir ce que je crois plutôt que de crois ce que je vois. Je ne vois pas toujours ce qui est bien pour moi. Je ne vois pas toujours ce que je devrais voir. Je suis un idiot, et je n'assume même pas... Je me fais du mal pour rien. Oh Roméo, pourquoi es-tu Roméo ? Me pardonneras-tu mon attitude le jour où je réaliserais tout ça ? Où sera t-il déjà trop tard ?



Reality


Pseudo : Geci
Découverte du Forum : C'est le mien
Double Compte : Killian Jones & Madame Mim




avatar
Piranha Cannibale
Messages : 222

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t278-victoria-o-donnel-si
Mer 24 Aoû - 9:37


(Je suis sûre que tu attendais mon message... Non ?)  

Et là tu te dis: "HO NON, pas elle !" et tu as RAISON ! 8D
Quand j'ai vu une nouvelle fiche j'étais déjà dans les startings blocs un peu comme ça :



Re-bienvenu boss ! Permet que je t'appelle boss, si si j'insiste 8D
Bon courage pour la fin de ta fiche, mon petit doigt me dit qu'il ne restera pas grand chose à faire XD
En tout cas j'ai hâte de voir ce que ce personnage nous réserve !
Sur ce... Bisou et caramels 8D



If you'll be my boat I'll be your sea


I live to make you free But you can set sail to the west if you want to And pass the horizon, 'til I can't even see you Far from here Where the beaches are wide Just leave me your wake to remember you by  | © Vent Parisien






Spoiler:
 
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Aoû - 12:04

srjbvekrufvqelrhvblyvbkre JE TE NEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEM
(ceci était une valse sur clavier en C mineur)

ENFIN après tant d'années d'attentes, je te serai jamais assez reconnaissant, tête de mule T_T *fais un gros câlin et ne lâche plus. Plus jamais. JAMAIS*
avatar
Killinours
Messages : 853

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Mer 24 Aoû - 14:07

Pody ! *devrait finir son logo!* J'attends l'approbation de mon bro encore !

Edite : Et merci Vicky ♥




avatar
Messages : 93

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t488-belle-l-french
Ven 2 Sep - 21:24

(re) Bienvenue parmi nous.
Amuse toi bien avec ce petit personnage.
A rés vite!
Belle.
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Sep - 23:20


Welcome to Storybrooke


C'est avec un grand plaisir que je te souhaite bienvenu à Storybrooke, la bourrique ! On espère que tu te plairas chez nous. On fait la mise à jour de tes informations, mais tu peux désormais RP. Penses également à remplir ton profil. Tu peux également t'occuper de tes relations ou gérer tes RP.
avatar
Messages : 77

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t327-liam-jones-i-plop-be
Dim 4 Sep - 3:01

HAAAA HAAAAAAA!
Tu es laaaaa (oui je sais c'est pas le bon compte....mais on s'en cogneuuuuh XD)


Embarquez à bord du COINCOIN VOLANT!



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: True Stories :: Racontes moi une histoire :: Les validés-