FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le pont des souvenirs (PV Killian)


Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Sep - 18:09


Le temps passe mais les regrets et les remords ne passent sans doute pas aussi facilement. A vrai dire cela dépend de la personne et des évènements vécus par les concernés. Il y a des vies plutôt posées tandis que d’autres sont remplies d’aventures diverses et variées. On peut dire que l’histoire de notre cher Bae est de la deuxième catégorie. Il ne peut pas dire qu’il déteste sa vie mais il ne peut pas dire qu’il a eu la vie parfaite. Il aime tout un tas de chose qu’il a eu la chance de vivre mais il y a également énormément de moments qu’il pourrait très bien avoir envie de passer à la trappe si cela était possible. Rien que l’erreur de son père, ce moment, cette période serait à effacer de sa vie. Il essaye de ne pas y penser, d’y penser le moins souvent possible mais c’est une de chose qui l’a amené dans cette spirale infernale. C’est ce qui l’a amené à vivre dans un endroit qui semblait être un monde complètement différent du sien. Est-ce à cause ou grâce à lui qu’il a rencontré Emma, à savoir. Et puis il y a également cet abandon de cette dernière maintenant que l’on y pense. S’il pouvait ôter ce moment de son histoire ou au moins trouver une autre solution qui lui aurait éviter d’abandonner la jeune femme et de l’amener à penser que ce dernier n’était qu’un gros con comme tous les autres. Mais bon il est tout à fait normal que la jeune femme à l’époque n’ai pas compris des masses ce qui lui arriver et que l’idée qu’il soit un crétin lui soit passé par la tête.

En ce jour ensoleillé, Bae n’avait pas grand-chose à faire, enfin si il pourrait très bien se bouger pour tenter de se trouver de quoi faire dans Storybrooke, il pourrait proposait son aide à Emma pour pouvoir gérer le peu de problèmes qui surviennent en ville ou encore proposer à Granny d’aider Ruby en salle mais aujourd’hui il avait envie de bouger, l’envie de marcher. Il n’a prévenu personne et s’est rendu dehors, marchant à travers les rues qui l’ont menées jusqu’au port. Cela n’était pas anodin, il désirait plus ou moins s’y rendre. Quand il débarqua là-bas, il vit le Jolly Roger, il regarda autour de lui. L’endroit était désert du moins c’est l’impression qu’il en avait. Il monta à mort de ce dernier et marcha sur les planches de ce dernier, en long en large et en travers. Il s’approcha du gouvernail et laissa doucement sa main trainer sur ce dernier, se souvenant sans difficulté de la première fois qu’il avait été amené à s’en servir. Il vit un peu plus loin, un sabre enfin une épée, il se dirigea vers celle-ci et l’ôta de l’endroit où elle était ancrée. Là encore il se souvenait de la fois où il l’avait utilisé une telle chose de manière naturelle, ce n’était pas pour faire l’enfant, il était vraiment énervé ce jour-là.

Killinours
Messages : 815

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 4 Sep - 23:38





Depuis son retour de Neverland Killian avait un peu de mal. Il était confus. Plus de question, de remords, de regrets, de remises en questions. Son esprit n'était pas clair. Il ne savait pas trop pourquoi d'ailleurs, plein de choses. D'un côté, il était là dans un seul but : sa vengeance. Mais elle n'avait plus ce même goût qu'autrefois, il n'avait plus cette même envie, pourtant il essayait de s'y accrocher encore... Il y avait beaucoup de choses en jeu, et il réalise à quel point certaines sont importantes pour lui. Il n'avait rien, plus que ça, et aujourd'hui il a la possibilité d'avoir plus, d'avoir une vie plus posée, peut-être même d'être heureux. Peut-être. Il envisage presque naviguer vers le large et fuir tout ça. Un bonheur potentiel qu'il ne serait pas gérer, une tentation de commettre l'irréparable qu'il le conduirait sans doute à sa perte. Mais que faire sans tout ça ? Killian n'avait pas d'avenir, pas de projet. Il n'avait vécu que pour se vengé. Sauf un temps. Court comparer au reste, mais pendant quelques année il a vécu pour quelqu'un d'autre. Pour Bae. Peut-être l'a t-il même considérer comme un fils ? Une chose est sûre, il tient à lui et il fait parti de ses plus grands regrets, ses plus grand remords. Il aimerait se racheter, mais c'est une erreur irréparable, pas de retour arrière. Sa vie aurait été radicalement différente s'il était resté à bord, et Killian ne se cache pas qu'apprendre sa mort a été un coup dur. Mais il va bien, et Killian ne sait pas quoi faire de cette information. Maintenant que les choses se sont calmés, en tous cas que les tentions sont retombés, il est possible qu'une discussion s'impose. Mais quand vous êtes connus comme la personne qui veut assassiner votre père depuis des décennies, ce n'est pas chose aisée.

Partant du centre ville où il avait décidé de jouer les espions, ou plutôt de se tenir au courant de l'avancement de la situation, et optionnellement jeter un œil à la famille Charming histoire aussi de voir si David se porte bien après la solutions miracle du Crocodile, il retourne sur le Jolly Roger. C'est sa maison, son attache, il est peut-être abimé et n'a pas aimé Neverland, mais ça ne change rien, il est important pour lui. C'est tout ce qui lui reste de son frère, de sa vie d'avant. Il l'a suivit pendants des siècles maintenant, voyagé avec lui...

Seulement un intrus s'est introduit à bord et Killian décide de le prendre par surprise et avance à pas de loup, sabre sorti. Son sabre, il le range bien vite en s'approchant, observant de manière plus apaisé, mais à la fois quelque peu tendu, le jeune homme reprendre ses marques sur le navire. Ce n'était plus un enfant, cela faisait bizarre à Killian. Il n’avait jamais vraiment eu quoi que ce soit de paternel, et pourtant, c'était un adulte. Il ne l'avait pas vu grandir. Personne ne l'avait vu. Il avait grandi seul. Un peu comme lui. Lui aussi abandonné par son père. Il avait en quelque sorte fait la même erreur. Il observait le manège en silence, hésitant à intervenir, jusqu'à ce que Bae se saisisse d'un sabre.

"Si tu cherches le tiens, j'ai peur de l'avoir confié à Emma..."

Ce n'était pas agressif, aucun reproche ne se sentait dans sa voix. C'était informatif, histoire d'engager la conversation. Il fallait bien commencer quelque part. Il avait toujours l'air confiant et assuré, mais semblait aussi baisser sa garde devant ses remords, ne sachant ni ce qu'il faisait là, ni s'il lui pardonnerait, ni comment essayer de regarder sa confiance. Il ne l'a jamais vraiment eu au final. Il ne l'a jamais cru. C'est à cause de sa mère. De Milah. Non en fait c'est de sa faute à lui. Si certains marins croient que les femmes sont comme des démons, qu'à bord d'un navire elles portent malheur, peut-être que c'est là que Killian en a fait les frais... Parce que ses malheurs n'ont pas commencé là, ils ne s’arrêteront sans doute pas ainsi, mais il est certains que cet épisode à agit comme un coup de grâce qui a changer sa vie. L'obnubilant sans véritable raisons suffisante, le condamnant à une éternité de malheurs et de rancœur, des siècles de solitudes, tout ça pour courir après une vengeance vaine plutôt qu'après le bonheur...







Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Oct - 0:17



S’il écoute ses beaux-parents enfin ceux qui auraient dut l’être à un moment, le pardon est facile. Il ne faut pas être stupide pour savoir que c’est quelque chose qu’ils accordent facilement. Il suffit de regarder Mary-Margaret alias Blanche-Neige cela dépend de comment vous avez l’habitude de l’appelez, mais cette dernière n’a guère du mal à accorder son pardon. A combien de personnes ces derniers ont-ils pardonné ? Aucune idée mais pour Neal il y en a quelques-uns à qui il est question de l’accorder. Entre sa mère, Killian et son père tout cela est difficile. Et pourtant il a du mal. Pour sa mère cela sera bien difficile étant donné l’endroit où elle se trouve et quoiqu’il arrive elle aurait tout de même une longue plaidoirie à faire avant de pouvoir peut être avoir le pardon de son fils. Pour ce qui est de Rumple c’est la même chose, certes nos concernés discutent et se sont reparlé depuis le retour de Neal mais le pardon n’est pas entier. A aucun moment notre cher père de famille n’a dit à son père qu’il lui accordait son pardon. Il a été abandonné par son père mais une fois qu’il a grandis, qu’il a quitté cet endroit qui faisait de lui encore un enfant, quand il est devenu Neal Cassidy et qu’il est devenu l’adulte que tout le monde connait, il faisait tout pour ne pas être trouvé par ce dernier.

Il faisait tout pour être un autre sinon il aurait gardé le nom de Baelfire et se serait débrouillé pour qu’il puisse convenir à l’époque et l’endroit dans lequel il s’établissait. Et puis pour ce qui est de Killian, il a été l’amant de sa mère, celui qu’elle a préféré suivre plutôt que de rester auprès de sa famille enfin au moins de son fils. A la rigueur il n’est guère responsable de cela, c’est de la faute de sa mère et entièrement de la sienne. Mais dès lors qu’elle était auprès de lui, il était de son devoir de prendre soin d’elle et pourtant il a été incapable de la défendre face à Rumple. Les mensonges, le temps passé avec lui sans jamais lui dévoiler la vérité, laissant ce dernier le découvrir par un pur moment de hasard alors qu’il se hasardait dans la cabine de Killian alors qu’il était encore tout jeune et tout récemment à bord du navire de ce dernier. Ce qu’il n’a pas commencé à tolérer auprès de son père c’est le mensonge, ce n’était pas tant le fait que son père ne soit pas capable de le comprendre mais c’est qu’il ai brisé ses rêves d’enfant alors qu’il pensait avoir toute la confiance de son père et inversement. Malheureusement ce n’était qu’à sens unique. Le mensonge est malheureusement quelque chose qu’il tolère difficilement surtout de ses êtres les plus proches.

Il a beau vouloir pardonner c’est quelque chose qui bloque. Il peut vous dire que vous êtes pardonné mais il y a toujours ce petit arrière-goût qui lui reste en mémoire, en travers de la gorge. Il aimerait pouvoir s’effacer la mémoire pour certaines choses, vis-à-vis de certaine personne mais malheureusement ce n’est pas possible quoique son père doit bien avoir cela sous la main. Un sabre en main, il se souvenait de cette première fois où il en brandissait un lorsqu’une fois vint le tirer de sa rêverie.

« Le mien? Il va surement me paraitre beaucoup plus petit qu'à l'époque où tu m'as appris à le manier pour la première fois. Mais c’est vrai qu’une telle arme est bien mieux aux mains d’Emma plutôt qu’à rouillé ici. »  

Il ignorait tout de sa mère, un visage c’est tout ce qu’il avait en tête et encore c’était flou. Il ne savait rien du tout, rien qu’on ne veuille bien lui confier. Son père évitait de lui en parler après tout c’était quand même celle qui l’avait abandonné pour un autre bien qu’elle lui ai offert un fils. Neal se saisit un autre sabre qu’il lança à Killian.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Storybrooke :: Alentours :: Port-