FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Double, Double toil and trouble

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Oct - 13:48



Nightmares on Halloween Night



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 23 Oct - 19:28





Hallo-machin. Un truc qui était totalement inconnu à Killian. Ou qui aurait pu s'il n'avait pas croisé la route d'un fameux Jack O'Lantern l'année passé qui avait un peu marqué sa journée avec un teint bleu magnifique. Et comme, à priori, c'était sensé être un jour particulièrement festif, toute la ville était au taqué pour préparer l'évènement et ce malgré qu'un étrange manoir qui n'a rien à faire ici apparaisse, ce qui n'avait pas l'air d'étonner plus que ça Killian qui était plutôt blasé de la situation en cette journée étrange entre l'euphorie et l'épouvante.

A savoir s'il fallait s'en réjouir, la vielle bâtisse était bien close et l'accès au portail était verrouillé, bien que Killian n'avait pas eu l'intention d'y entrer, mais les nouvelles vont vites et bientôt les porte s'ouvre et une certaine personne, David, semble vouloir s'assurer de la sécurité du lieu. Étrangement d'ailleurs, et c'était assez surprenant, David lui demandait à lui de l'accompagner. Ce qui laisse Killian sans voix quelques instant et il hausse un sourcil.

"Tu tiens vraiment à ce que je t'accompagne là dedans ?"

Non mais qu'il ne voulais pas y aller, mais il était assez surprenant que David lui fasse suffisamment confiance pour ça. Il fini néanmoins par sourire d'un air assuré.

"Certainement mate."

Et c'est sans grandes surprises que Killian accepte le "défi" ou en tous cas de suivre David dans l'inconnu et de vérifier le manoir. Il ne craignait pas ce qui les attendaient à l'intérieur, il en avait vu d'autres. Ok, c'était dangereux, certainement, il fallait un peu de courage et un dose d'héroïsme sans doute, mais pour ça part c'était bien plus personnel. Il suivrait David jusqu'au bout du monde s'il lui demandait et il serait bien plus rassurer d'être avec lui et le savoir en vie que d'être sans nouvelles. Et ça ne pouvais pas être pire que le Crocodile, il avait survécu au Dark One il survivrait à une grosse maison délabrée. Il ne se rendait pas forcément compte des mythes et légendes autour d'Halloween, des maisons hantées ni même des contenus qu'on pouvaient leurs prêter, sans aucune idée des faits divers inexpliqués qui tournent autour de ces légendes urbaines. Il serait certainement vite perdu et désillusionné une fois à l'intérieur. Même s'il ne craignait pas la mort ni les squelettes et autres fantômes qu'il avait pu côtoyer par le passé, il avait bien d'autre peurs et perdre David en faisait partie, mais n'était pas la seule.

L'ambiance était lugubre et angoissante à l'entrée de la grille et des bruits se faisait entendre dans les buissons, sans doute le vent ou les musaraigne qui s'était installer dans le coin, pourtant on entendait déjà le croassement du corbeau gardant l'entrée de la demeure. Il restait calme, mais n'était pas tranquille pour autant. Il suit David à l'intérieur une fois invité par une homme mystérieux. Killian n'est même pas surpris de voir que cette homme n'est pas vraiment vivant. Il reste sur se garde mais a à peine le temps de se retourner quand la porte se ferme sur eux, les piégeant à l'intérieur.

"Bloody Hell !"

Il se précipite sur la porte et tente de l'ouvrir envisageant la serrure, mais se doutant qu'un sort devant verrouiller les portes. Il sont coincé à l'intérieur et il ne semble y avoir aucune moyen de sortir. Une lueur de panique passe dans les yeux de Killian qui se reprend rapidement pour retrouver son calme. Il fallait qu'il reste disponible et qu'ils réfléchissent afin de sortir d'ici vivants, entiers et ensembles. De préférence. David sort une pique, au moins ça pourrait détendre l'atmosphère et Killian lève les yeux aux ciel en haussant les épaules.

"Si seulement..."

Non ils n'ont pas abuser du rhum et en plus il se trouvait qu'il était sobre. MAIS il avait bien du rhum sur lui. Il sort sa flasque et la tend à David.

"Mais si tu y tiens..."

Ça semblait un bon moment pour boire. En tous cas du point de vu de Killian qui avait un peu de mal à comprendre ce qui se passait et qui sentait qu'il allait avoir besoin de courage pour tenir le coup et sortir d'ici sans faire de crise cardiaque. Si pour le moment ça allait à peu prêt, ça ne présageait rien de bon et Killian n'était pas spécialement quelqu'un de courageux. Opportuniste et intéressé oui, courageux, pas tant que ça, il passait souvent par des moyens détournés et des coups dans le dos, le courage c'était le truc de David, même si Killian n'était pas non plus un pleutre, il était plus inconscient que courageux.

Mais deux possibilité s'offraient à eu en plus de défoncer la porte en chêne massif derrière eux qui leur prendrait plus de temps que d'avancer dans la bâtisse, et entre aller en face ou à gauche, Killian ne savais pas trop quoi faire. Il avait un bon instinct et une bon sans de l'orientation, mais il était difficile de faire un choix aléatoire de la sorte et il n'avais pas du tout envie de se retrouver séparer du Prince, qui en plus était celui qui l'avait attirer là dedans...

"Bien que je n'ai pas une empathie particulière avec les portes, j'aurais tendance à vouloir aller tout droit... Mais est-ce la moins dangereuse ? Je n'en sais rien. J'avoue ne pas être certain qu'une des deux soit vraiment moins dangereuse que l'autre..."

Il marque une pose et observe les environs à peine perceptible alors que ça vue comment à s’habituer à l'obscurité, il est un peu tendu.

"Je n'aime pas cet endroit... Il ne m'inspire pas confiance..."






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Oct - 21:09



Nightmares on Halloween Night



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 23 Oct - 23:33





Contre presque toute attentes, David saisi la flasque de Killian sans lui faire de remontrances. Killian ne le note pas vraiment, trop occuper à observer les lieux, sur ses gardes. Au moins il a son sabre sur lui. Finalement David lui rend sa flasque et il en prend lui-même une gorgée, sentant en avoir particulièrement besoin, avant de la ranger.

"Que ce soit infecte ou pas n'est pas vraiment la question mate. Mais je suis d'accord, c'est lugubre ici... Et j'ai peur que le rhum n'y change rien malheureusement... Disons que ça aide."

Du moins c'était son avis. Il faut dire que le rhum l'a aidé à tenir des années. En mer, contre vent et marrées, le froid, la faim, la peur. Ça ne brouillait pas suffisamment l'esprit pour lui faire faire n’importe quoi, mais suffisamment pour altérer sa visions du danger et diminuer ses craintes. Ce qui était suffisant en soit. Et puis c'est vite devenue une addiction qui l'aidait à se lever le matin, tenir son équipage, garder la tête froide... C'était un peu tout ce qu'il avait. Et puis il était arrivé dans cette ville infernale et avait rencontré un Prince plus que Charmant et sa fille et finalement on lui avait expliqué que le rhum était mal, qu’ils devraient arrêter, et finalement... Le voilà, lui, Killian Jones, près à tenter d'entamer une cure de désintox et à arrêter la boisson. Il se demandait parfois comment il en était arrivé à y penser, à penser à changer ce qu'il était, arrêter de faire ce qu'il aimait juste pour plaire, pour essayer du moins. Juste pour que quelqu'un l'aime, quitte à ne plus être lui. C'était triste, mais quelque part, qu'est-ce qu'il était vraiment ? Peut-être pas l’homme qui se cache derrière sa pinte finalement.

Mai le rire franc de David le fait sourire et lui réchauffe le cœur dans cet endroit froid. Il sentait presque une légère complicité. S'il pouvait le faire sourire ici c'était un bon début alors. Mais la situation et leur solitude forçait forcément les choses. Ils allaient être obligés de se faire confiance et de faire un travail d'équipe. Surtout qu'il avait accepté de venir. Il aurait pu refuser. Rien ne l'y obligeait. Et pour une fois ils étaient sur la même longueur d'onde. Ils étaient d'accord mais pourtant David préconisait l'inverse. Peut-être n'avait-il pas tord pour une fois. Ils iraient à gauche. Il acquiesce donc.

"Si tu le dis... Je te suis."

Ils se dirigent vers la porte de Gauche, bien que Killian semble hésitant. Ca ne lui disait rien.

"La prochaine fois que tu veux visiter un endroit sombre et lugubre je t'enferme dans une cale du Jolly Roger..."

Il n'était pas question que David l'entraine où que ce soit de ce genre là mais encore moins qu'il y aille tout seul. Il arrête David juste avant qu'il n'ouvre la porte.

"Juste une chose Mate... Si jamais on meurt après cette porte ne me tiens pas responsable."

Il hausse un sourcil plutôt ironique et amusé, mais pourtant sérieux. Histoire que ce ne soit pas de sa faute quoi. Il faut signe de reprendre et d'ouvrir la porte et ils s’engouffrent dans ce qui serait la pièce suivante. Vraisemblablement.






avatar
Kneel before the NPC
Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Oct - 0:00




EVENT HALLOWEEN




Vous avez donc décidé de prendre la porte de gauche. Est-ce un choix judicieux ? Nous le saurons très vite. Pour le moment vous voici en train de longer un couloir qui bifurque peu après sur la droite, éclairé par quelques chandelles aux murs dont les flammes dansent et disparaissent parfois, avant de réapparaître on ne sait comment. Les murs eux sont recouverts d’une tapisserie abimée par endroits et sont parsemés de porte, closes pour la plupart. Si l’une d’elle s’ouvre, c’est pour déboucher sur des pièces vides et fort poussiéreuses. Le parquet de bois ciré grince sous vos pieds et en s’attardant quelque peu, vous pouvez remarquer les détails qui ornent les murs à la lueur des chandeliers. Des portraits d'enfants, d'adultes, d'animaux. Mais ces visages n'ont aucun signe distinctif à l'exception de leurs yeux, des yeux où se reflètent la peur, la haine, le mépris ou un amusement malsain qui semblent vous oppresser et vous donner envie de frissonner. D’ailleurs plus votre progression avance et plus les visages se répètent de manière de moins en moins rassurante. Les enfants ne sourient plus, les adultes semblent dépressifs. Quant aux animaux, ils ont l'air de se changer en créatures maléfiques. Les crocs sont plus visibles, les yeux plus menaçant. Finalement une nouvelle porte se dresse devant vous, plus massive et plus décoré que les autres, et donnant cette fois sur une pièce au sol carrelé et bien plus lumineuse que le hall. En revanche, elle est aussi peu décorée, en dehors de quelques meubles et présentoirs. La salle ne présente que des chandeliers et quelques épées et armes murales ainsi que huit armures grises patinées de noir, chacune de styles et d’époques différentes, une arme en main. Deux des armures encadrent une large porte de bois à gauche, deux autres, une porte identique à droite alors que les quatre dernières se trouvent de part et d’autres d’une imposante cheminée de pierre et de marbre à l’allure austère et dont le foyer est éteint. Voilà le décor qui s'offre à vous mais ... Est-ce un grincement métallique que vous venez de percevoir ? Pourtant aucune des armures ne semblent avoir bougé. C’est alors que le rire moqueur et machiavélique de Mortimer se fait entendre sans que vous ne notiez pour autant sa présence. « L’aventure vous plait ? Il se pourrait pourtant qu’elle s’arrête ici. » Non vous n’aviez pas rêvé, et le grincement du métal se fait à nouveau entendre tandis que les armures s’animent une à une et descendent de leurs socles, saisissant leurs armes, se dirigeant vers vous de concert bien décidé à vous passer au fil de leurs épées.

Plusieurs choix s'offrent à vous: 1) Vous décidez d'affronter les armures menaçantes ou 2) Vous choisissez d’attendre une ouverture pour emprunter la porte de gauche ou bien 3 ) celle de droite ?






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Oct - 22:48



Nightmares on Halloween Night



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 27 Oct - 0:56





Killian retient son souffle alors que David ouvre la porte et fait un pas en arrière, restant sur ses gardes, portant sa mains à la garde de son sabre à sa ceinture, prêt à riposter si besoin, voir à couvrir David. Ce qui était essentiel parce qu'il n'était d'une part pas question de rester tout seul dans ce manoir, mais en plus perdre le prince était impensable. Mais après quelques instants à attendre que quelque chose ne se produise, rien. C'est limite si on pouvait sentir un courant d'air face à ce vide qui vous aspire. La pénombre. Il s'engouffre et ses yeux s'habituent à l’obscurité. Rien. Pas même un chat. Juste un long couloir vide et des portes. Killian observe, attentif. Il suit David, lui emboitant le pas.

David s'approche donc d'une porte, s'apprêtant à l'ouvrir, Killian l'arrête d'un geste de la main et rencontre son regard. Il comment à dégainer prudemment son sabre, sans le sortir complètement et lance un hochement de tête à David, lui indiquant d'ouvrir tout en restant prudent. Il ouvre et rentre, puis il ressort alors que Killian jette un coup d’œil de l'extérieur, surveillant ses arrière, au cas où. Mais il ne se passe rien, tout semble calme. Le manoir entier semble presque endormi. David ressort en indiquant le vide.

"Si tu veux mon avis, je ne trouve pas ça rassurant. Du tout..."

Ils continuent d'avancer, vérifiant les portes non verrouillés par mesure de précaution, mais c'était toujours la même chose : une pièce vide. A se demander comment ils allaient sortir d'ici si toutes les portes mènent à des culs de sac. Mais Killian voit David reculer en fixant le mur et le pirate tourne alors la tête afin d'observer les étranges tableaux.

"Ça donne froid dans le dos..."

Pas vraiment rassurant en effet. Et une porte. LA porte en faite. C'était forcément la bonne. Il y a toujours quelque chose derrière les grandes portes ! Il faut qu'il y ait quelque chose... Ou pas... Pas sûr que ce soit une bonne chose en vérité. Ils hésitent, mais ouvrent finalement la porte. Une grande salle pleine d'armes, d'armures et autres objets utile pour la guerre. Ils font quelques pas et un grincement se faire entendre. Killian s'arrête, aux aguets, tentant d'identifier la provenance du bruit et lance un regard à David qui, au vu de son volte-face et de son regard avait entendu la même chose que lui. Ce qui ne rassurait pas du tout Killian qui envisage de réduire la distance entre lui de David. Personne dans la salle, mais un bruit. Ce qui est nouveau et qui ne présage rien de bon. Rien de bon ne peut arriver ici. Il resserra sa prise son sa garde, son sabre état toujours à sa ceinture. Il sentait qu'il allait en avoir besoin.

Killian sursaute quand la voix de Mortimer se fait entendre et il regarde autour de lui sans pour autant voir la moindre trace du tas d'os. C'est une blague, c'est une très mauvaise blague et il est en train de faire un cauchemar. Il va se réveiller. Là il a carrément une antipathie pour les portes d'ailleurs. Mais il n'a pas le temps de répondre à David que les armures vides commencent alors à bouger. Ce qui explique vraisemblablement le bruit. Il dégaine son sabre par réflexe et se rapproche de David. Il n'avait qu'un sabre mais c'était mieux que rien.

"Arrête de discuter et trouves toi une arme !"

Il s'interpose et pare un coup d'épée avec son sabre en le retenant avec son crochet.

"Genre MAINTENANT ! T'as l'embarras du choix !"

Il fallait qu'il passe les armures. Killian avait arrêté de réfléchir il ne pensait plus qu'à se défendre et à sauver sa peau. A la moindre ouverture il foncerait en direction d'une porte. De préférence la droite, parce que la dernière fois qu'ils ont pris à gauche ça ne leur a pas du tout réussi. Fallait-il encore trouver une ouverture. Et il était HUIT. Killian se dégage en glissant sur le côté, essayant de prendre du recule, mais la salle était trop étroite.

"Bloody hell !"

Ça ne tiendrait que de lui il retournerait bien derrière la porte et la fermerait sur eux pour ralentir les tas de ferrailles mais le problème c'est que rien ne leur dit qu’ils n’allaient pas les suivre dans les pièces suivante. Il sentait que sa vie allait dépendre pour beaucoup de David et vu leur relation actuelle, il n'était pas sûr que ce soit une bonne chose, et pourtant c'était intéressant.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct - 11:15



Nightmares on Halloween Night



avatar
Kneel before the NPC
Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct - 14:12




EVENT HALLOWEEN




Vous avez choisi de pousser la porte de droite. Bonne ou mauvaise idée ? En tout cas cela vaut mieux que les huit armures qui cognent contre le bois de l’autre côté. Mais la construction est solide et la porte semble tenir bon, alors vous pouvez vous permettre d’observer la pièce où vous venez de mettre les pieds. Il s’agit en fait d'une salle de bal au sol carrelé de blanc et de motifs beiges représentant des arabesques compliquées. Face à vous, elle est longée sur tout un mur par une kyrielle de fenêtres encadrées de rideaux blancs écrus et qui accompagnent une élégante double porte de verre. A travers la porte vitrée étrangement couverte de buée, vous pouvez même apercevoir l'esquisse de ce qui semble avoir été autrefois un jardin d’hiver. Au plafond, deux grands lustres de cristal à plusieurs branches éclairent la salle et sont de toute évidence devenus le territoire des araignées, immense piège de filaments mortels et blancs, qui pendent tous vers le sol. En dehors de tout ceci, ce qui attire le regard du visiteur, c’est le grand escalier en « Y » montant aux étages et entourant un grand orgue aux cuivres brillant toujours sous la poussière. Sinon, quelques meubles simples décorent la pièce et peuvent sans doute servir à bloquer la porte que vous venez de franchir. D'ailleurs les chocs ont fini par cesser de l'autre côté. « Et bien, et bien... les festivités vont enfin pouvoir commencer ! » Mortimer et son ton grinçant et moqueur vous surprennent encore. « Vous devriez profiter d’une petite danse... qui sait combien de temps vous le pourrez encore... » Un triolet de note d’orgue funeste appui alors ses propos, l’instrument jouant visiblement de lui-même, entamant une mélodie aux airs dansant qui pourrait presque vous donner envie d'entrer en piste, mais cela ne vous aide pas trop à trouver la sortie et même en fouillant la salle rien ne vous apparaît. Sans doute vaut-il mieux continuer votre route finalement.

Deux options s'offrent donc à vous: 1) Vous décidez d’emprunter la double porte vitrée ou bien 2) vous pouvez monter les marches et peut-être examiner cet orgue étrange de plus près ?





avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 27 Oct - 22:42





Killian voyant David s'activer dans le fond de la pièce, il ne pouvait pas trop échapper à l'armure en face de lui pour l'instant et attendait de trouver une ouverture pour esquiver, de préférence avant de finir tranché. Il ne prêtait pas trop attention aux remarques du Prince, trop occuper à essayer de survivre, bien que David ait l'air dans un cas similaire. Il ne relève donc pas son constat puisque ce n'était simplement pas le moment de râler.

En revanche, se tirer oui. Il fallait qu'ils se tirent d'ici et vite. Killian était concentré, il essayait encore de passer cette armure très capricieuse, et il craignait que David ne parte sans lui, mais il ne lui en voudrait même pas au final. Contre toute attente c'est David qui vient le tirer de là en renversant l'armure, créant une ouverture pour Killian qui souffle brièvement pour reprendre sa respiration rapidement.

"Excellente idée mate ! Et finalement je crois que j'ai plus d’empathie avec les portes qu'avec les armures."

Il suit David dans la salle profitant de leur vitesse pour s'éclipser et c'est quand David à un moment d'absence et que Killian voir l'armature de fer lui foncer dessus qu'il a un petit moment de panique.

"David !"

Heureusement, il est réactif et encore plus puissant que Killian ne l'aurait imaginé et il observe la scène presque envouter par les muscles du Prince, mais se reprend très vite. Tout s'enchaina ensuite très vite puisque David commença un décompte pour se ruer contre la porte qui passa à trois sans prévenir, il le pousse dans la direction de la sortie avant de l'entrainer dans la pièce à côté et bien qu'un peu perdu, Killian lui en est plutôt reconnaissant. Il s'appuie contre le mur près de la porte et reprend son souffle. Ça y est ils s’en étaient sorti. Enfin. Mais pour combien de temps.

"Je déteste cet endroit..."

Une fois en meilleur état, il relève la tête et observe les lieux. La pièce ressemble en tout point à une salle de Bal avec un étage où se trouvait un orgue. Assez classique, rien ne semblait vouloir les tuer ici.

"Au moins il n'y a pas de d'armures ici..."

Mais à peine avait-il fait un pas que la voix du majordome raisonnait à nouveau. Killian regarde autour de lui. Où est-il ? Il n'a que ça à faire, il ne peut pas les laisser tranquille ? Mais une musique résonne. Oui il aurait bien dansé avec David, mais non ce n'était pas possible et non ils n'avaient pas le temps. Il observe donc l'étage où l'orgue semblait jouer tout seul et il comment à se diriger vers les escaliers en fixant l'instrument intrigué.

"Je t'aurais bien demander une danse mate, mais j'ai peur que ce ne soit pas le monde moment... Est-ce que cet orgue joue tout seul ?"






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 21:54



Nightmares on Halloween Night



avatar
Kneel before the NPC
Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 2:21




EVENT HALLOWEEN




Vous vous êtes finalement laissé attirer par les quelques notes graves et amplifiées produite par l’orgue, mais toujours nul trace de musicien. L’instrument serait-il hanté ? En tout cas la mélodie s’interrompt dès que vous avez fait quelques pas de plus sur les marches de marbre poussiéreuses et rongé par le temps. A chaque nouvelle marche que vous montez une atmosphère morbide vous oppresse et, arrivé sur la petite coursive où se tient l’orgue, la peur de l’inconnu a de quoi se faire d’autant plus présente. Vous pouvez tenter quelques notes sur le clavier, après tout l’orgue n’a pas du tout l’air désaccordé malgré la couche de poussière et les toiles d’araignées qui se sont installé dessus. Et alors que seul le silence règne au point d'en devenir un peu plus angoissant voilà que soudain la musique reprend, les touches jouant toute seule une mélopée vibrante qui s’accélère pour se convertir en une petite marche funèbre. Au son de l’orgue funeste, la mélodie prend de plus en plus d’ampleur, formant un crescendo ponctué par le rythme de tambour invisible. Tout à coup, la montée en puissance de la mélodie explose et un chœur venu de partout et nulle part libère un chant de requiem sur le souffle aigu de l’orgue. C’est à cet instant que toutes les fenêtres s’ouvrent brusquement de concert dans un courant d’air à vous glacer le sang et qu’apparaît une nuée de spectres gris et vengeurs. D’abord ombres spectrales virevoltants autour de vos têtes, certains prennent quand même meilleur forme pour entamer un ballet gracieux mais funèbre, les autres continuant de vous frôler et de vous harceler de leur présence glacé. Plus vous restez ici et plus vos oreilles perçoivent leurs murmures. Des chuchotements qui vous donnent froid dans le dos. C'est alors qu'un des lourds lustre se décroche, explosant au sol avec fracas, comme saboté par les silhouettes fantomatiques informes qui continuent de tournoyer au plafond alors que des rires sinistres retentissent et que l'orgue poursuis lui sa mélodie assourdissante. Et puis, est-ce vos cœurs qui battent aussi fort ou est-ce celui d'un autre ? Un bruit qui y ressemble, peut-être ? Les battements semblent d’ailleurs de plus en plus forts, malgré la mélopée funèbre qui continu de vibrer dans l’air. Non à bien écouter, ce n'est pas un cœur qui bat. Et ce bruit vient de derrière vous ! En vous retournant, vous découvrez un spectre blafard et étrange qui se jette en avant sur vous en hurlant,  vous traversant de sa présence glaciale. Et comme un signal, voilà que le reste de ces ombres inquiétantes et malveillantes fondent sur vous de concert, vous poussant à monter les dernières marches de l'escalier pour leur échapper au plus vite. Leurs voix sont à vous percer les tympans et leurs cris résonnent encore dans la pièce en bas alors que vous atteignez finalement l'étage supérieur, sans qu'aucun ne vous suive fort heureusement. Vous réalisez alors que deux choix s'offrent à vous.

Prendre le couloir de droite ou celui de gauche ?





avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 30 Oct - 3:05





Évidement que Killian savait danser. Entre la Navy et les invitations aux bals de manières furtives pour s'en mettre plein les poches il avait appris. Ce n'était effectivement pas la meilleurs ambiance pour un bal, et qui plus est, il n'avait pas complètement refusé son offre, qui n'en était pas une... En tous cas il n'était pas fou, l'orgue jouait bien seule...

Mais se n'était pas le sujet et Killian était très inattentif à ce qui pouvait bien se produire autour de lui alors qu'il se dirigeait vers les escaliers, comme envouter par l'orgue avec une curiosité qui dépassait l'entendement, comme si même après tout ça il n’avait pas encore compris que la prudence serait capitale. Non, il était juste intriguée, la tout c'était calmé, alors son attention avait sans doute baissée. Mais il revient vite à la réalité quand il sent une pression sur son avant bras alors que David l'arrête pour l'empêcher de faire une bêtise. La surprise de Killian passe inaperçu lorsqu'il se retourne, constatant tout de même que le Prince s'inquiète un minimum pour lui. Ou en tous cas qu'il ne veut pas rester seul et qu'au moins il a un peu confiance en lui. Il acquiesce avant de poursuivre prudemment en direction de l'instrument, David sur ses talons, certainement plus attentif que lui, et espérons-le attentif pour deux.

La mélodie s'arrête alors qu'ils escaladent les marches et Killian marque un temps d'arrêt peu rassuré avant de poursuivre. Une fois arrivé au niveau de l'instrument le silence est plus que pesant et inquiétant. Le calme avant la tempête, celui qui n'inspire rien de bon. Killian s'arrête une fois la dernière marche passée et regarde l'orgue et les alentours quelques instant avant  de s'adresser à David sans pour autant le regardé, l'air plus inquiet qu'autre chose.

"Je n'aime pas ça...."

Mais alors pas ça du tout. Puis la mélodie repend et Killian fait un demi pas en arrière en observant les alentour visiblement très mal à l'aise. Définitivement il n'aime pas ça du tout. La musique se fait puissante et tout semble s'accélérer comme les battements de son cœur, ce n'est que de la musique, mais c'est suffisant pour le mettre en légère panique contrôlé. Il recule et se rapproche inconsciemment de David alors que les fenêtres s'ouvre avec fracas, Killian sursaute en se tournant vers elle, l'inconnu le paniquant clairement. Puis les spectres. Ils tournent, ils volent, ils les encerclent et Killian recule encore vers David.

"Bloody hell... Qu'est-ce que..."

Il ne termine pas sa phrase, observant cette danse macabre, il jette un œil en arrière et se fige à la vue du spectre. David ne l'a pas encore vu, mais à l'attitude de Killian il doit sentir que quelque chose ne va pas. Killian ne sait pas si David s'est retourné, mais il fait volte face et l'attrape par le bras pour l'entrainer avec lui vers la seule issue : les escaliers. Les voila poursuivit par une hors de revenants, et c'est le genre de chose encore plus immortel que les armures. Moins puissantes, moins violentes, mais plus imprévisibles, moins facile à affronter.

"Cours !"

Les lustres tombaient au sol et le seul les ayant repérés étant David, c’est un miracle qu’ils puissent les éviter, un miracle ou bien l’attention de David, peut-être moins paniqué que Killian qui commençait à devenir dingue. Il les entend crier, parler ou chanter. Il ne sait pas, il ne veut pas savoir il veut juste quitter cette endroit, il veut quitter se manoir, il veut retourner en ville, il veut retourner sur son navire, il veut éviter la crise cardiaque. Il est trop jeune pour mourir, surtout ici, il aimerait bien avoir son "Happy Ending" avant. Alors il court avec David, il monte l'étage, et là, deux couloir, peu-importe lequel ils prennent, il s'en moque il faut quitter cette pièce. Il a néanmoins un moment d’arrêt, s’agrippant à David comme pour être sûr de ne pas le perdre, parce qu'il avait peur aussi, et qu'il hésitait, mais jette un œil en arrière pour se ruer dans un couloir n'importe lequel, il jette un regard à David pour se mettre d'accord, juste pour être sûr de ne pas être séparer. Si David ne se décidait pour eux, Killian prendrait n'importe lequel, mais il ne resterait pas une seconde de plus ici. Même si les apparitions devaient choisir pour eux, il ne voulait pas rester ici. Parce que c’était une bataille qu’ils ne pouvaient pas gagner et parce que ses nerfs commençaient à lâcher. Tout dans ce manoir le rendait dingue et il n’était pas sur de tenir psychologiquement tout le long. Il affrontait rarement ses peurs de face, il faisait ce qui l’arrangeait, il ne se mettait jamais en danger volontairement et ici, tout était une accumulation d’angoisses, de pression, tout jouaient sur les nerfs, ils ne savaient pas ce qui les attendaient et Killian commençait vraiment à se sentir mal. Il allait craquer avant d’être sorti. SI il sortait d’ici un jour. Parce que peut-être que seulement un d’entre eux sortirait. Et ce ne serait pas lui. Parce qu’à la moindre occasion de sortir vivant seul David sortirait sans doute sans lui. Parce qu’il ne risquerait pas de mourir ici pour lui. Et il avait raison.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 1:02



Nightmares on Halloween Night



avatar
Kneel before the NPC
Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 3:00




EVENT HALLOWEEN




En fuyant par les escaliers vous êtes finalement parvenu au premier étage, débouchant dans un long couloir éclairé de chandeliers muraux sur les premiers mètres et au sol couvert d’une épaisse moquette rouge. Et deux ou trois guéridons meublent l'endroit. Si vous observez les murs que vous longez désormais, vous remarquez les nombreux tableaux qui les couvrent. Les couleurs sont passées, fades et ternes, et certains tableaux sont déchirés sur leur surface. Ils représentent chacun des scènes oppressantes à l’univers macabres qui se succèdent et qui ont de quoi donner un mélange de nausée et de fascination et vous font peut-être frissonner. Les spectacles qui se succèdent à mesure que vous avancez sont aussi grotesques qu'atroces. Des scènes faites en grande majorité de sang et d’obscurité. Une obscurité constellé à chaque fois par des yeux innombrables qui ne sont rattachés à aucun visage mais brillent d'une lueur de curiosité malsaine et tellement réaliste que vous avez de quoi vous demander pendant un court instant si ils ne sont pas réel et peut-être même prêt à surgir. Alors que la tension grimpe, un rire grinçant et désormais coutumier vient alors briser le silence feutré et légèrement oppressant de l’endroit. Mortimer… « Désolé vous aurais-je effrayé ? Continuez donc la visite, il y a encore beaucoup de choses à découvrir… Du moins si vous survivez… » Un nouveau rire terrible et angoissant claque dans l’air, mais ce n'est pas le moment de se décourager. Vous avancez donc jusqu'à arriver à deux portes. Une porte en bois sur votre droite et une autre sur votre gauche, alors que devant vous le couloir se poursuit du moins jusqu'à ce que la pénombre soit trop épaisse pour voir ce qui se cache tout au bout. Il vous faut donc à nouveau faire un choix.

Vous pouvez pour le moment choisir de prendre une des deux portes en espérant qu'elle mène vers une issue. Laquelle allez-vous choisir ?





avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 6 Nov - 19:24





Killian avait vu pire pourtant. Bien pire. Mais il avait eu un coup de pression. Le calme, les armures, puis ça. Sans parler de David. Du fait qu'il était là, qu'il risquait de le perdre, qu'il le soutenait quand même, que c'était de sa faute mais que Killian ne voulait en rien le blâmer pour ça. Parce qu'ils étaient coincés dans l'inconnu et qu'il n'y avait pas de répit, aucun moment, et que chaque seconde où le calme revenait lui laissait le temps de réfléchir et que les coups de pression de ce genre ne l'aide pas à garder son calme. Il avait voulu agir, agir vite. Il avait vu des fantômes en mer, il avait vu beaucoup de choses, mais là... Il avait paniqué, ses nerfs avait lâchés, pour une première fois ce soir. Surement pas la dernière. David les guidaient à travers les obstacles, heureusement d'ailleurs. Killian l'écoutait le railler sans pour autant réagir, il voulait seulement fuir. Il n'avait pas bu assez de rhum pour ça et c'était sans doute un simple cauchemar, il allait se réveiller. Il entend la voix de David qui lui demandait de ne pas craquer. Il essaye de se ressaisir mais est encore trop dans l'action et ne peut pas prendre le temps de remettre ses esprits en état de marche et de se poser au milieu de l'escalier en espérant se calmer, alors il le suit. Il suit David qui prend à droite. La droite... Pas certain que ça leur ai réussi, même si c'est certainement moins violent que les armures, c'est plus imprévisible. Killian ne peut pas lutter contre des spectres intangibles. Et rien ne dit qu'ils n'ont pas une quelconque forme de magie pouvait leurs nuire. Alors il sent la main de David sur son épaule. Ca le rassure et il tente de se calmer et de respirer plus lentement. Il ne peux s'empêcher d'avoir un sursaut, près à bondir alors que David manque de tomber dans les escaliers. Mais le Prince se rapproche. Sans que Kilian n'a le temps de comprendre ce qu’ils se passaient. Le rideau s'abat derrière eux et ils filent avec sur la porte de droite, derrière laquelle se trouve un couloir.

"Bloody Hell !"

Killian reprend son souffle, s'adore contre la porte et ferme les yeux en essayant de retrouver ses esprits. Il allait se faire incendier c'est certain. Il n'avait qu'une envie c'est de rester planter là et attendre de se réveiller en buvant du rhum et en espérant que ça fonctionne. Mais il se reprend peu à peu, et jette un regard à David en le détournant finalement le temps de se justifier quelque peu...

"Je suis désolé... Je... J'ai... Peut-être un peu..."

Paniqué était le terme... Mais ce mot ne vient pas et finalement Killian s'enflamme, le contre coup et passé et après la peur c'est la colère qui lui revient, colère qui cache une crainte certaine.

"Je déteste cet endroit ! On va mourir ici ! Peut-importe où on va ou la porte qu'on va prendre cette Bloody maison veut notre mort ! On va mourir ici et en plus c'est de ta faute !"

Killian se rend compte de ses propos et s'arrête net, prenant un air penaud, embêté et détourne brièvement le regard.

"C'est pas... C'est pas ce que je voulais dire..."

Killian soupire et passe une main sur son visage, ce n’est pas le moment de s'engueuler. Ce n’est pas le moment de craquer. Il faut qu'il se calme et rapidement... Il fait quelque pas en espérant que ça le calme mais il est vite interrompu par la voix de Mortimer qui raisonne à nouveau dans le manoir et Killian recule vers David, sur ses gardes. Non il ne veut pas mourir ici. Le silence revient et Killian jette enfin un œil au couloir. Particulièrement glauque et oppressant, l'ambiance est abominable et les portrait donne froid dans le dos. Mais Killian préfère encore ça aux spectres ou aux armures, au moins les portrait sont fixer au mure et il suffit encore de rester à distance de ceux-ci pour éviter les problèmes. Mais Killian n'en reste pas moins très peu rassurer. Il les observe sans détacher son regard, s'attendant à les voir surgir de leurs cadres.

"Bloody Hell..."

Il restait pourtant encore planter à l'entrée. Il n'avait pas envie d'avancer ni de savoir ce qu'il y allait y avoir plus loin. Il voulait profiter encore un peu du calme, il n'avait pas réussi à ralentir son rythme cardiaque et ne voulais pas savoir à quelle sauce ils allaient être mangés derrière ses murs. Alors il attendrait que David face le premier pas. Il le suivrait. Il ne voulait pas rester seul de toutes évidence, ni même le laisser seul. Il fallait qu'il reste ensemble. Il fallait que Killian se ressaisisse. Complètement. Fumer le revenant c'est mauvais pour les nerfs...






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Nov - 23:23



Nightmares on Halloween Night



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Mer 9 Nov - 1:01





Killian avait quelque peu craqué... Ce couloir trop calme lui laissait penser qu'il avait le temps de se poser. Au moins il n'y avait pas de danger immédiat à première vue. C'était le bon moment pour se poser et mettre les choses à plat, parce qu'ils n'auraient sans doute pas une nouvelle fois cette occasion. Mais il avait sans doute blessé le Prince, et maintenant qu'il avait passé ses nerfs et qu’il s’était calmé il s'en voulait terriblement. C'était peut-être vrai, mais il ne li en voulait pas. Il était en partie responsable de tout ça après tout, il n'avait qu'à pas venir. Ils poursuivre leur route le long du couloir et Killian à l'air un peu ailleurs, il s'en veut un peu, mais l'atmosphère ne lui laisse guère le temps de s'apitoyer.

Ils atteignent finalement deux nouvelles portes en bois. Encore des porte. Rien d'étonnant ils n'allaient pas tomber sur des ponts en plein milieu d'une maison. L'ennui reste toujours de ne pas savoir ce qu'il y aura de l'autre côté. Ce qui est un véritable problème en soit puisque ce qu'il y a de l'autre côté est rarement une bonne chose et c'est sans parler de se couloir qui semble sans fond à se perdre dans la pénombre, semblant presque aspirer votre âme, poussé par les tableaux. Comme si à trop le fixer on tomberait au fond du gouffre. Killian est sortit de sa rêverie par David qui lui laisse l'honneur de choisir la porte, mais sentant toujours le malaise et voyant que l'endroit est encore calme il décide d'en profiter pour faire le point et se place face à David, coupant ainsi momentanément l'expédition.

"David, écoutes. Je suis désolé, je sais pourquoi tu a voulu venir ici, et je me doute que c'est certainement pour une noble cause. Et maintenant qu'on est là je commence à comprendre pourquoi tu n'avais pas l'intention d'y aller seul et j'avoue que c'est certainement une bonne chose."

Il marque une pause mais reprend avant que David ne puisse tenter de protester.

"C'est peut-être pas le bon moment pour en parler mais on risque de pas avoir d'autre moment pour le faire. Oui c'est toi qui a voulu qu'on rentrer là dedans et je suis là parce que je le veux bien. Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est pourquoi m'avoir demander à moi sinon parce que j'étais la dernière personne de cette ville qui puisse encore accepter de t'accompagner ?"

Parce que oui, Killian savait que David ne le portait pas dans son cœur, à son plus grand regret, et qu'il n'avait aucune confiance en lui, ou presque. Il le savait, ça le rendait dingue d'ailleurs, mais il en était conscient. Mais il ne pouvait pas blâmer David pour ce qu'il se passait. Il était venu de son plein gré. David n'était pas responsable de ce qui ce passait dans ce manoir, sinon il ne serait sans doute pas rentré non plus. Alors non Killian ne voulait pas lui en vouloir et il voulait lui faire savoir. Parce qu'il allait peut-être mourir derrière une de ces portes et qu'il ne voulait pas que David s'en veuille si cela devait se produire. Sur ces mots, il se retourne vers les portes sans forcément attendre de réponses.

"Saches juste que je ne t'en veux pas..."

Bien que ça David en avait sans doute rien à faire. Il fait ensuite un geste du crochet vers la gauche sans plus de conviction que ça. Va pour la porte de gauche. Il pose sa main sur la poignet et se tourne vers David avec une regard interrogateur, attendant une validation.

"Celle là ?"

Il faut dire qu'ils avaient tourné à droite la dernière fois et que jusque là ça ne leur avait pas très bien réussi. Bien que jusque là, la dernière droite avait le mérite de ne pas les avoir agressées... Mais vu l'ambiance on ne pouvait pas dire que c'était beaucoup mieux... Et puis la salle juste avant avait faillit les tuer... Ou plutôt, Killian avait faillit les tuer prit dans un élan de panique. Il ouvre donc la porte et commence à s'engouffrer prudemment dans la salle.






avatar
Kneel before the NPC
Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Nov - 1:38




EVENT HALLOWEEN




Vous choisissez donc de pousser la porte de gauche, découvrant ainsi une nouvelle pièce du manoir. C'est une chambre d’époque, rustique, sans décorations hormis quelques étagères qui accueillent quelques livre et un pantin de bois. Le genre pantin articulé de ventriloque. Tu remarques un grand lit en baldaquin dont les draps sont parfaitement installés. Plusieurs poupées se trouvent même sur le dessus. Des poupées en tissus avec des robes de princesse ainsi qu'une bouée canard jaune dont les yeux sont fixés sur vous. Sur votre droite, vous découvrez une coiffeuse avec un miroir brisé. Sur la droite du meuble, se trouve d’ailleurs un mouchoir en tissus où est inscrit quelque chose, à l'encre. Surtout, ne regardez pas dans le miroir. Quand on vous dit de ne pas regarder, que faites-vous ? Vous regardez, bien évidemment. Mais vous ne voyez rien d'étrange dans ce miroir, du moins avant d'entendre d'étranges bruits de pas. Des pas qui semblent aller très vite. Vous pouvez vous retourner, jamais vous ne réussirez à voir ce dont il s'agit. Mais vous entendez aussi des rires sournois, fins, qui pourraient être ceux d'un lutin. Dans un ton qui n'inspire pas confiance. Ils sont derrière vous, vous pouvez le sentir. Alors, peut aurez-vous plus de chances en analysant bien le miroir et ses fissures qui vous renvoient votre reflet, ainsi que celui du lit derrière vous. C'est là que vous le découvrez le pantin de bois au sourire mauvais, qui vous fixe avec son expression figée et ses sourcils qui se froncent de plus en plus. Un nouveau rire de lutin, sournois se fait entendre, celui du pantin. Il vaut mieux que vous lui fassiez face, sinon il sautera sur votre dos ! Mais le pantin a déjà disparu. Quand vous voulez regarder une nouvelle fois dans le miroir, vous sentez quelque chose vous tomber dessus dans un rire presque maléfique. C'est lui ! Le pantin ! Et il beaucoup trop rapide pour que vous puissiez l'attraper. Il faut vite que vous sortiez d'ici et que vous parveniez à le faire dégager de votre dos.

NB: Vous êtes libre de choisir sur qui saute le pantin

Vous pouvez pousser une porte qui se situe au fond de la pièce ou alors reprendre celle par la quelle vous êtes venue et qui se trouve tout prêt de la coiffeuse ? Mais fais-vite, le pantin est encore après vous !





avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Nov - 13:22



Nightmares on Halloween Night



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 13 Nov - 4:05





Killian s'en voulais. Il ne voulait pas blesser David comme ça et il avait certainement involontairement touché une corde sensible et ça le rendait malade. Le peur vous fais faire des choses stupides. Il aimerait remonter le temps et annuler ses paroles, mais ce n'est pas possible. Et il savait que David s'en voudrait. Parce qu'il se sentait coupable, il se sentait peut-être déjà coupable depuis le départ et Killian n'avait fait qu'empirer les choses. Il était stupide.

"Ne te sens pas responsable. Essaye plutôt de sortir d'ici vivant, t'inquiète pas pour moi. Tu ne me dois rien..."

Il parlait dans le vide et il s'en doutait. Même pour lui. En d'autres circonstances sa survit lui aurait sans doute été égale, mais les choses sont ce qu'elles sont. Mais Killian serait venu même sans qu'il lui demande. Il serait venu quand même et il était assez grand pour se débrouiller tout seul pour survivre. En vérité aucun d'entre eux ne l'était pour survivre seul. Mais Killian n'avait pas besoin d'un garde corps.

Il tourne la poignet et ouvre la porte, tombant sur un salle des plus étrange. Son regard est presque instantanément attiré par la bouée canard sur le lit. Elle l'hypnotise presque et il ne prête plu attention au reste. Il est persuadé que s'il continu de la fixer elle va aspirer son âme. L’ambiance et angoissante, mais Killian ne sort de sa rêverie qu'en entendant David chercher quelque chose du regard. Killian sors de sa torpeur en entendant les bruit de pas et la voix de David et se tourne vers lui avant de suivre son regard. Il ne savait même pas ce qui avait disparu. Il observe la scène mais se retourne alors qu'il entend David crier. Il sursaute en voyant un pantin gesticuler partout.

"Bloody Hell !"

Il envisage le démon articuler et tenter de l'attraper, mais avait une seule main et un truc aussi rapide c'est compliquer surtout si David ne se décide pas à arrêter de bouger. Il arrive finalement à s'en saisir mais il lui échappe de la main et disparait il ne sait où.

"Qu'est-ce que cette diablerie encore ?!"

Et puis oui, d'abord, depuis quand les joués sont-ils agressifs ? Des pantins qui bougent ça encore passons, mais maléfiques ? Mais il est certains que Killian ne tient pas à rester une minute de plus ici. Jusque là il était encore calme et avait conservé son sang froid. Au moins ce n'était pas des spectres, mais si le canard diabolique continuait de les fixer ainsi il allait devenir fou. Lui aussi il allait vouloir les dévorer et leurs sauter à la gorge.

"Je vais où tu veux tant que c'est loin de ce bloody canard !"

Ce qui, dans le contexte, paraissait particulièrement ridicule vu la situation, mais Killian ne pouvait pas s'empêcher de penser à ce truc et il jette un rapide coup d’œil dans sa direction pour s'assurer qu'il est toujours là, mais c'est à ce moment que David le pousse sur le côté. Killian observe la scène, à l'écart. Il n'a pas rêvé là ? David à tenter de le protéger ? Il observe une nouvel fois le canard, il est persuader qu'il a bougé et il veut sortir de là et vu la situation de David assez problématique leur meilleur option est de rebrousser chemin. Il n'y réfléchit pas à deux fois, il se jette sur David et éjecte le pantin d'un crochet du gauche bien placé juste assez loin pour leur donner la place de reculer, il attrape David, l'entraine avec lui, rouvre la porte et le jette de l'autre côté pour refermer la porte sur eux, en espérant ne jamais revoir cet affreux canard diabolique.

"C'est officiel, je déteste les canards ! Et je t'accorde que cette porte était une très mauvaise idée !"

Pas sûr que David comprenne pourquoi il parle de canard, mais clairement pour Killian c'était de loin le truc le plus inquiétant de la pièce. Il était en plastique jaune et ça ne court pas les récifs, déjà vivants, mais alors ça... Et ils n'ont jamais un regard aussi diabolique... Une chose est sûre il ne remettrait jamais les pieds dans cette salle et il ne sait pas vraiment pas quel miracle il a pu conserver son sang froid, parce que d'un coup les spectres lui paraissait plus amicaux que ce truc. Il se remet rapidement de ses émotions, au moins le canard ne les a pas attaquer et il jette un œil à David pour s'assurer qu'il va bien.

"Ça va mate ?"






avatar
Kneel before the NPC
Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Nov - 13:46




EVENT HALLOWEEN




Vous refermez vivement la porte de la chambre derrière vous, un choc sourd derrière le battant de bois indiquant clairement que le pantin diabolique a bien failli vous suivre. Une chance pour vous il lui est impossible d'ouvrir la porte. Vous voilà donc de retour dans le couloir où le rire angoissant et machiavélique de Mortimer vous accueille une fois de plus. Ici, rien ne semble à première vue avoir bougé et rien de suspect ne vous saute aux yeux. A part peut-être … non votre vision ne vous joue pas de tour, c’est bien une lueur qui flotte seule dans les airs à l’autre bout du couloir. Et une vague silhouette humaine presque transparente semble se dessiner derrière avant que l’un comme l’autre ne disparaissent soudainement. C’est alors que vous percevez un bruit de pas précipité dans votre dos mais le silence est d'ors et déjà de retour, la menace semblant s'être éloigné, le faible éclairage du couloir ne vous permettant pas d'apercevoir ce qui se cache au bout de ce dernier de toute façon. Tout cet enchainement de fait a été rapide et la tension retombe doucement quand soudain la voix de Mortimer perce une nouvelle fois le silence. « Vous ne devriez peut-être pas continuer de trainer ici, les heures tournent... et votre temps est compté ! » Qu'allez-vous faire ?

Vous pouvez tenter d'aller voir ce qui se cache finalement au bout du couloir ou vous pouvez reprendre le couloir en sens inverse pour essayer de suivre la silhouette fantomatique





avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Nov - 22:05



Nightmares on Halloween Night



avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 14 Jan - 17:49





A entendre David, non ça n'avait pas l'air d'aller. Il ne savait pas trop quoi faire et quoi dire donc préféra garder le silence. Il ne pouvait rien faire de toute façon, ça ne changerait rien. Et puis David avait raison, il n'arriverait pas à essayer de le rassurer. Tout ici semblait vouloir leur mort de toute façon.

"Comme un charme ? Encore un terme qui te va bien mate."

Encore un... Parce que oui le terme de charmant lui allait déjà bien. Killian envisage la pièce avant de sursauter à un bruit suspect. Tous ses sens étaient en alerte et depuis un moment déjà. Il fait signe à David de se taire d'un geste de la main, scrutant l’obscurité. Il était sur ses gardes, et non pas que la voix du Prince soit un problème, loin de là, il voulait pouvoir entendre la provenance du moindre bruit, il voulait pouvoir anticiper. Ils n'avaient pas anticipé grande chose jusque là, mais discuter ne les aideraient pas à l'heure actuelle. Il répond néanmoins à voix basse en marquant de longues pauses silencieuses.

"J'ai entendu. Et je n'en sais rien. Ce n'est pas le moment de paniquer."

C'était facile à dire, surtout qu'il avait lui-même déjà paniqué, mais là il fallait qu'ils se ressaisissent et qu'ils sortent d'ici et rapidement et de préférence entier. Killian n'avait pas vu la lueur derrière lui encore, mais la voix de Mortimer s'élève à nouveau et David lui répond avec rage et défiance.

"Mate, je ne suis pas sûr qu'il t'entende et même si c'est le cas ce n'est pas notre priorité."

Qu'il paye ou pas pour l'instant ça lui était bien égal, tout ce que Killian veut c'est sortir de ce traquenard. Mais Killian n'a toujours pas vu ladite silhouette et hausse un sourcil avant de se retourner et de sursauté légèrement. Ok, il ne l'avait pas vu venir celle là et définitivement les revenants ce n’est pas son truc, à moins que ceux-ci s'appellent "Liam", ce qui n'est pas le cas.

"Bloody hell... qu'est-ce que je fou ici..?"

Il se parle à lui même avant de s'adresser à voix plus haute à David, et, devant le peu d'entrain de David à aller de l'autre côté, Killian décide de lui faire confiance et s'avance le premier dans la direction du spectre.

"Dans ce cas allons-y..."

Quand faut y aller, faut y aller, et Killian n'a pas envie de passer une seconde de plus dans cet endroit alors plus vite ils se décideront plus vite ils sortiront.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Jan - 12:59



Nightmares on Halloween Night




Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Storybrooke :: Le Manoir Hanté-