FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Je l'ai fait, je t'ai retrouvé... [PV Morrigan]

avatar
Invité
Invité

Mar 1 Nov - 18:13

  • Morrigan Owen
  • Sean Keenan
Je l'ai fait, je t'ai retrouvé...
La Malédiction avait enfin été rompue… Sean s’était retrouvé libre. Et se rappelait de toute son histoire. Histoire qui avait été légèrement plus douce que celle qu’il avait vécu dans le monde des contes. Ici au moins, il avait eu une famille. Des parents qui l’avaient aimé. Sauf que voilà… Au final, tout était faux. Ou presque. Si les souvenirs de son enfance et de son adolescence étaient complètement factices, ceux de sa vie d’adulte ne l’étaient pas. Et c’était bien heureux ! Car Sean venait de se rendre compte d’une chose : contrairement à d’autres, il n’aurait pas à chercher bien longtemps pour retrouver sa bien-aimée.

En effet, il savait parfaitement qui était Raiponce dans ce monde. Regina et son fichu sortilège n’avaient pas réussi à les séparer très longtemps en fin de compte… Car s’il avait près de cinq ans à la chercher dans le monde des contes, ici, il l’avait retrouvé très rapidement, même si ça n’avait pas été du tout comme prévu… Et qu’il ne savait pas alors, pourquoi il était tant attiré par cette femme en particulier. La question était plutôt de savoir s’il devait aller la voir maintenant ou non… Parce que Raiponce allait certainement lui en vouloir pour avoir mis autant de temps à la retrouver…

Finalement, le mécanicien se décida. Il n’était pas lâche à ce point-là. Et puis, il pourrait s’expliquer au moins. Ce qui valait mieux que de faire croire qu’on n’était pas présent dans ce monde réel… Là, elle aurait carrément pu être en colère contre lui. Pour le reste, il avait une bonne explication. D’un bon pas, Sean se dirigea vers chez Morrigan. Le brun avait souvent fait le chemin à dire vrai… Elle et lui étaient des sex friends durant tout le temps de la Malédiction. Le voleur avait laissé une princesse encore naïve, dans cette vie, il avait rencontré une serveuse avec un minimum d’expérience. Bah ! Même si cela le faisait chier, il ne pouvait pas lui en vouloir : il avait été absent longtemps.

Une fois devant la porte de la jeune femme, Sean toqua, comme d’habitude. Ainsi, elle allait savoir que c’était lui qui venait. Même si elle ne se doutait sans doute absolument pas de qui il était en réalité… À moins qu’elle ne s’en soit souvenue elle-aussi ? Le brun se dit qu’il n’allait pas tarder à le savoir, puisque la porte s’ouvrit sur un joli visage et des cheveux blonds.

- Raiponce…
Code by Skaemp
avatar
Invité
Invité

Dim 13 Nov - 18:17


Tu m'as retrouvée

La journée était une journée comme les autres, je m'étais levée de bonne heure pour aller courir sur les docks. J'étais ensuite rentrée à l'appartement pour prendre un douche. J'étais alors lové dans mon canapé entrain de lire un bon roman quand tout à coup un nuage de fumée envahi mon appartement. J'en lâchais le livre, tout me revint, je regardais mes cheveux l'air septiqu, puis alors un prénom sorti de ma bouche les larmes montant aux yeux.

❝ Eugène. ❞

Je savais qui il était ici, ce que nous avions fait, ce que j'avais fait aussi... Bon je n'avais pas honte non plus, mais si j'avais su que Sean était mon Eugène jamais je n'aurai agit ainsi. Mais il était toujours venu ici, je n'avais pas de moyen de le contacter, on se retrouvais toujours à mon taf avant de venir ici. Mais tout ça fut coupé par des coups frappés à ma porte. Je me lève l'ouvrir. Et il est là devan moi. Je le tire vers l'interieur et l'embrasse à perdre halaine. Il est là, il sait tout ce que j'ai fait, comment j'étais durant la malédiction mais il est là. A bout de souffle, front contre front je lui murmure.

❝ Tu m'as enfin retrouvé. ❞

Il est tellement plus grand que moi que je tire encore sur sa chemise pour l'embrasser, je n'ai pas envie de parler, pas tout de suite. Je veux profiter pleinement de sa force, de sa douceur. Mais bien vite mon cerveau coupe tout ça quand alors qu'on reprends à nouveau notre souffle après un baiser je murmure sans oser le regarder dans les yeux.

❝ Tu m'en veux de ce que j'ai fait? Pourquoi tu as mis autant de temps à me retrouver à Misthaven. Oh Eugène, si tu savais combien de mois j'ai pensé le pire, j'ai même cru que tu étais mort et j'ai continué à vivre. Puis t'as passé la porte de cette taverne, mais nous n'avons rien pu dire puisque ke sort noir nous a frappé pour nous amener ici... ❞

Je parle trop, je le sais, lui aussi, mais s'il est là, s'il m'a laissé l'embrasser ainsi c'est qu'il ressent la même chose que moi non?
Sean
Morrigan
© Aliana
avatar
Invité
Invité

Mar 15 Nov - 15:30

  • Morrigan Owen
  • Sean Keenan
Je l'ai fait, je t'ai retrouvé...
Un mot, un seul avait été échangé. Rien de plus, rien de moins. Mais cela voulait dire tellement, pour l’un comme pour l’autre… Quand Morrigan lui sauta dessus pour un baiser enfiévré, Sean la serra contre lui, profitant de la sentir là, présente dans ses bras. Oh bien sûr, cela était arrivé dans le passé… Mais tout c’était passé sous la Malédiction. Ça n’avait pas du tout la même saveur que ce moment-ci. Partagé un baiser plein d’amour réel et pas empli d’une amitié factice… Ça n’avait pas de prix.

Lorsque Morrigan lui fait remarquer qu’il l’a enfin retrouvé, Sean n’eut pas le temps de se justifier. De tout lui raconter. Parce qu’elle avait tiré sur son cou pour que leurs lèvres entament de nouveau ce ballet ancestral. Et le mécanicien n’était pas assez fou pour se libérer de cette emprise. Ils devaient se retrouver, profiter d’être de nouveau pleinement conscients de l’identité de l’autre… Et puis, la dernière fois qu’ils s’étaient retrouvés, le Sort Noir les avait séparé, alors bon…

Puis le baiser cessa et le temps des questions arriva. Sean savait qu’il allait devoir s’expliquer, tout lui raconter… Mais pour le moment, il profitait juste de la sentir là, tout prêt. Si quelqu’un s’avisait encore de lancer une malédiction, ça allait mal se passer, c’était certain. Morrigan lui posa plein de questions, révélant son espoir de comprendre. Sa gêne aussi de ne plus être celle qu’il avait trouvé dans une tour un jour où il fuyait les gardes…

- Tu as vécu, comment pourrais-je t’en vouloir ? Tu avais la possibilité de vivre et tu l’as saisi, c’est normal. Lui assura-t-il avant de l’embrasser sur le front. J’ai été emprisonné… Ensuite il a fallu te retrouver. Ça m’a pris plus de temps que prévu. Et quand enfin j’ai réussi… Et bien comme tu l’as dit, le Sort Noir avait été lancé. Mais c’est fini tout ça maintenant… Je suis là. Dit-il avec tendresse. Si tu veux toujours de moi…

Après tout, elle pouvait bien ne plus vouloir de lui dans sa vie. Sean n’en serait même pas surpris après tout… Elle avait vécu des choses de son côté, sans lui. Peut-être que ce qui les avait uni par le passé n’était plus là pour elle. Dans tous les cas, le mécanicien avait besoin de s’en assurer.
Code by Skaemp
avatar
Invité
Invité

Lun 5 Déc - 1:24


Tu m'as retrouvée

Il ne m'en veut pas, il me rassure et je fonds. J'ai envie de l'embrasser et de lui dire qu'il n'y a que lui que j'aime. Mais je n'ai pas le temps, il m'explique tout ce qu'il a du faire avant de me retrouver. Oh non, pas la prison, il aurait du mourir vu les mandats, mais il est là, tout va bien, on verras plus tard les détails. Il me demande alors si je veux de lui. Il est sérieux, il doute de ça avec mon accueil. Je me met sur la pointe des pieds et dépose mes lèvre chastement sur les siennes. Quand je reviens sur mes pieds je lui dis, avec mes mains encerclant son visage.

❝ Je ne veux que toi Eugène. Je croyais que mon accueil te rassurerai sur ce point. ❞

Je lui prends la main et l'amène sur mon canapé, je m'assois à côté de lui et lui demande en me blotissant dans ses bras.

❝ Alors, je dois t'apeller Sean où Eugène? J'aime bien les deux prénoms, à toi de me dire ce que tu préfère. Perso, j'avoue que si tu m'appelle Morrigan ça ne me dérange pas. Et dire que durant tout ce temps  on a était tellement proche sans savoir qui nous étions. C'est tellement frustrant maintenant, mais on en a bien profité... J'ai envie de retenter maintenant que je sais que c'est toi... Je...❞

Je m'arrête net réalisant ce que je viens de dire. Je rougis furieusement, mais courageusement je relève mon visage vers le sien et lui dit.

❝ Maintenant que je sais de tout mon coeur et de toute mon âme que je t'aime, j'ai envie qu'on fasse l'amour pour voir la différence de durant la malédiction. T'en pense quoi toi? ❞

Je ne réalise pas que j'ai pu dire ça aussi direct. Mais après tout, il me connait...
Sean
Morrigan
© Aliana
avatar
Invité
Invité

Mar 6 Déc - 12:52

  • Morrigan Owen
  • Sean Keenan
Je l'ai fait, je t'ai retrouvé...
Visiblement, Morrigan ne pensait pas comme lui. Le fait qu’il lui propose implicitement de partir de sa vie si elle le souhaitait sembla la surprendre et la contrarier légèrement. Ce qui fit sourire Sean. Au moins, maintenant, c’était certain, ils allaient rester ensemble. Et plus rien ne les séparerait…

- Disons juste que je préférais que les choses soient claires. La rassura-t-il. Je ne t’aurais pas laissé de toute façon… Je me serais battu pour que tu veuilles encore de moi si ça n’avait pas déjà été le cas. Sourit-il en l’embrassant sur le front.

Installés confortablement dans le canapé, Sean prit Morrigan dans ses bras. Il avait besoin de ce contact pour s’assurer qu’il ne rêvait pas, qu’elle était bien là avec lui… Après tout, la dernière fois qu’ils s’étaient retrouvés, ça avait tourné court à cause du Sort Noir alors l’ancien voleur craignait tout de même encore un peu qu’une telle chose se reproduise…

- C’est une nouvelle vie qui commence… Dit-il, songeur. Je crois que je préfère que tu m’appelles Sean. Après tout, on a des identités ici… On oubliera jamais d’où l’on vient, mais autant vivre cette nouvelle vie pleinement. Expliqua-t-il. C’est pourquoi je t’appellerai Morrigan, puisque ça ne te dérange pas. Ajouta-t-il avec un sourire. Oui… Je comprends en quoi la Malédiction de la Méchante Reine est vicieuse en fait… On aurait pu ne jamais le savoir en plus. Heureusement, c’est fini.

Sean se figea en entendant la suite. Il était venu pour la retrouver, certes, mais il n’avait absolument pas pensé qu’elle pourrait lui faire des avances. Heureusement qu’il connaissait son caractère durant la Malédiction, parce que sinon, le mécanicien aurait été très surpris d’entendre ces mots dans la bouche de sa tendre Raiponce. Mais sa douce n’était plus seulement Raiponce, alors forcément, ça choquait moins.

- J’en pense qu’il faut tester, voir la différence. Dit-il en se relevant.

Puis avec un sourire, il prit Morrigan dans ses bras et la porta jusqu’à sa chambre. Sean donna un coup de pied dans la porte pour la fermer. Celle-ci se referma alors qu’il se penchait vers la blonde pour l’embrasser. Il se passa bien plusieurs heures avant qu’ils ne s’allongent sur le lit, complètement épuisés l’un et l’autre.

- Alors, ton verdict ? Dit-il avec un petit sourire en coin.
Code by Skaemp
avatar
Invité
Invité

Lun 26 Déc - 23:20


Tu m'as retrouvée

Il avait compris, et ce fut bient, tout aussi bien mais même mieux car c'était lui, parce que c'était moi, on s'aimait... Il me posa la question et avec un sourire, blottie dans ses bras je réponds.

❝ Bien mieux, car je sais qui tu es vraiment. Mais ça a toujours bien collé entre nous. ❞

Je lui prends la main et l'amène sur mon canapé, je m'assois à côté de lui 'embrasse alors avec tendresse. Ma tête repose sur son torse à présent et je m'endors au rythme de ses battements de coeur.
A mon réveil, il est là à m'observer, je lui fais un sourire et je lui demande alors sans que les mots ne passent par mon cerveau encore une fois...


❝ Sean je ne veux plus perdre de temps, tu veux vivre avec moi?❞

Je souris avec douceur, même si il reffuse je ne perdrais pas mon sourire.
Je ne lui laisse pas le temps de répondre d'ailleurs que je me lève, je commence à avoir faim. Sans m’habiller je pars vers la cuisine et prends quelques truc dans le frigo. Je ramène tout ça dans la chambre, des tomate cerises et de la mozzarella en bille. Je m'installe dans ses bras, lui plaçant une tomate et une bille de mozza dans la bouche, avant de faire pareil avec moi. Il m'a répondu entre temps évidemment. Lui et moi c'est toujours pareil, on passe notre temps à nous taquiner, mais on s'aime profondément. C'est sans doute la seule chose dont je n'ai jamais douté le concernant, ses sentiments pour moi. J'ai vécu, en l'attendant 5 ans dans cette taverne, j'ai vécu aussi durant la malédiction, mais je n'ai jamais aimé que lui.
Une fois notre encas pris, je relève la tête pour qu'il m'embrasse. Je ne suis pas prête de m'en lasser je peux vous l'assurer. Alors qu'on reprends notre souffle je lui demande alors.


❝ T'imagine comment la vie qu'on aurait eu si la malédiction n'avait pas frappé? ❞

Normalement on aurait du avoir près de 50 ans, des enfants sans doute, du moins j’espérais...
Sean
Morrigan
© Aliana

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Ever After... :: Archives des RP-