FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Irney Nicodim - Donne moi la main et je te dirais qui tu es...

avatar
Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Nov - 21:22

Madame Irma
Irney Ivanov Nicodim

Irney Ivanov Nicodim, est né(e) à Arendelle et est parti à Misthaven pour y devenir voyant. Il est tiré du Mythe populaire de Madame Irma où il est Madame Irma.
Il semble avoir 30 ans, mais son âge exacte est aux alentours de 400 ans.Il est arrivé à Storybrooke avec la première malédiction et en était d'ailleurs avisé. Il y est diseur de bonnes aventures et y était charlatan quand sa mémoire lui a fait défaut.
Il est bisexuel, laissant son cœur aux mains du destin et il apparaitra sous les traits de Valery Buksha.




Story


Dès lors qu’on nait… Nous avons 100% de chances de mourir un jour. Et c’est ce concept que mes compatriotes humains ont du mal à comprendre. Ils passent leur temps à courir après la vie… Ignorant la mort qui les suit, ce n’est que lorsqu’elle leur pose la main sur l’épaule qu’ils s’en étonnent, qu’ils implorent… Et puis d’autres l’ont aperçu du coin de l’œil et passe leur vie non pas à vivre, mais à la craindre, à survivre pour éviter son passage. C’est ce genre de gens qui vient me voir en permanence. Moi ? Qui suis-je ? Je suis celui qui voit au-delà du temps. Celui qui observe la vie des gens à l’aide d’une longue vue. Passé, présent, futur… Je vois tout, mais ne dit mot. Mais vous vous posez sans doute de (trop) nombreuses questions à mon sujet… Laissez-moi lever le voile juste un infime instant.
Je suis né dans une famille assez réputé, sur les terres d’Arendelle. Je n’y au passé que peu de temps à bien y réfléchir. Est-ce que j’aimais cet endroit ? Je n’en sais rien… Je suis le plus jeune d’une fratrie de deux. J’ai toujours su que mon grand frère était destiné à faire de grandes choses. Etait-ce déjà une prémices de mon don divinatoire ? Ou juste que j’étais impressionné par ce dernier ? En réalité… Je ne suis pas né dans la famille la plus modeste, j’avais deux « grandes » figures face à moi. Mon père, Nostradamus, et mon frère, Raspoutine. Bien forcé de constater que l’un et l’autre imposent un certain respect. J’étais à cet époque un enfant assez turbulent, mais restant attentif, il aurait été dommage de m’attirer les foudres d’un membre de ma famille par inadvertance. J’ai toujours eu un petit côté « sauvage », appréciant une petite solitude, et détestant par ailleurs les mondanités. La magie ? J’ai commencé à l’appréhender en compagnie de mon père dès mon plus jeune âge. Autant dire qu’avec une famille comme la mienne, les prédispositions magiques sont inhérentes à notre nom. Bien vite je compris que j’avais beaucoup plus de facilité à maîtriser la divination que le reste. Le passé, le présent, le futur… C’était tellement facile pour moi de m’y plonger, d’observer le reste du monde. Mais j’appris le reste avec acharnement en compagnie de mon père. Et ce voyage-là ne fut pas de tout repos… Frayant sans cesse entre magie blanche et magie noire, je dois avouer que la première n’est pas particulièrement intéressante… Le côté obscure offre tout de même beaucoup plus de possibilité, mais cela ne m’empêche pas d’user des deux lorsque le besoin s’en fait sentir. Mais j’ai très rapidement trouvé la magie qui me plaisais, qui me fascinais. Celle se liant indirectement au destin des gens, celle qui voit les ficelles que cette jolie femme nommée destiné tire pour nous sans cesse, on pourra fuir comme on veut, le destin nous rattrapera toujours, certes, il y a moyen de changer ses projets, le futur n’est pas fixe. Il y a tellement de possibilités, tellement de choix, mais l’homme restera toujours le jouet du destin, et même moi, je ne fais pas exception à la règle. Mais… En sachant le futur, on peut faire prendre à la destinée quelques chemins détournés… Nous naissons puis nous mourrons, cela n’a toujours pas changé, mais nous pouvons choisir de passer notre vie dans la lumière des projecteurs, ou dans l’ombre la plus totale…
Dès que j’ai eu l’âge de quitter le cocon familial, je l’ai fait, parcourant monts et clairières, rencontrant des tas de personnes différentes. Je vivais de mon art. Celui qui voit, celui qui prédit. J’avais installé ma caravane dans une petite clairière calme à quelques lieux d’une petite ville. Cela faisait des années que je vivais ainsi. Mais je n’avais pas perdu le contact avec ma famille. La famille… C’est quelque chose de très important. Ce sont les seuls réels alliés qu’on peut avoir et en qui on peut avoir confiance. Du moins c’est avec ces valeurs que mon père m’a toujours élevé. Et c’est ce jour là, en tirant les cartes, que plusieurs prophéties me vinrent. La belle destinée s’adressait à moi en des termes bien vagues. Au fil de mes excursions sur ce domaine, les pièces du puzzle se formaient, toujours plus clair. C’est ainsi que je me mis à la recherche de mon frère. Car, et je le savais, il avait un rôle à jouer. C’est ainsi qu’après une longue période de recherche, je finis par le retrouver.

« Mon frère… Une malédiction se profile à l’horizon. Une très puissante malédiction qui ne laissera personne indifférent. Elle durera 28 printemps, et lorsqu’elle prendra fin, ce sera ton heure… Mais pour cela il te faudra trouver un coéquipier assez fou… Pour n’avoir plus rien à perdre dans la bataille, assez fou pour te suivre. Et à ce moment-là… Vous pourrez agir. »  


Je savais très bien que je serais une des victimes de cette malédiction. Et je savais aussi quand elle aurait lieu. Le jour prévu, j’étais occupé à lire les lignes de la main d’une princesse. Elle m’avait apporté assez de richesse pour vivre une vie de bienheureux. Mais je savais pertinemment que je ne pourrais jamais en profiter. Effleurant la main d’albâtre qui n’avait jamais du travailler, je contais ce que je voyais, elle en fut satisfaite, restant sourde aux sous-entendus que je faisais sur le bal à venir. Tant pis. Si le monde n’était pas prêt, moi je l’étais. Je sortais de ma roulotte, caressant la surface de bois bariolé, couverte de milles couleurs, venant ensuite caresser le museau de la bête qui m’avais accompagné dans cette aventure durant de longues années. L’animal sentait quelque chose, ses sabots battaient le sol avec incertitude. Mais il se contentais de rester droit sur ses pattes. Ses longs bois étaient similaires aux branches des arbres qui nous entouraient, c’est alors que je vis la brume s’approcher, silencieusement, presque lentement, mais je savais que personne ne pouvait y échapper. C’est ainsi que ma roulotte se fit happer, comme une partie du royaume…
Ma mémoire fut effacée, mais je savais qu’un jour elle me serait rendue… Je l’avais vu. Condamné à n’être vu par les autres que comme un voyant un peu charlatan sur les bords, ce ne fut que lorsqu’elle fut brisée que je compris que le destin allait prendre un tournant des plus intéressants.



Description Psychologique

Je suis et serais toujours celui qui voit, celui qui touche du bout des doigts milles possibilités, celui qui possède les réponses que bien des gens cherchent toutes leurs vies. L’être un peu à part qui observe le reste du monde un peu en retrait. La neutralité parfaite, car on ne peut jamais vraiment se jouer du destin. Le destin est celui qui distribue les cartes, et moi, je ne suis que l’homme qui voit petit à petit les choses se mettre en place, les ficelles se tirer. Si j’ai un pouvoir là-dessus ? Si je peux influencer le destin ? Non… Personne ne le peut, il en est et en sera toujours comme ça, il reste une force supérieure, nous ne sommes jamais vraiment libéré de cet énorme créature guidant nos vies sans que personne ne s’en rende compte.
Le bien et le mal existe-t-il ? Y’a-t-il des personnes mauvaises et des personnes bonnes ? C’est sans doute possible, je ne suis d’aucun côté, je peux agir du bon côté une fois, puis du mauvais la prochaine… Rien n’est jamais écrit. Moi… Je me contente d’avancer sur ce fil, sans jamais me pencher trop d’un côté ou de l’autre au risque de tomber. C’est un jeu d’équilibre où je n’ai pour l’instant jamais faillis. La chute me ferait perdre cette distance, cette objectivité dont je fais preuve.
Enfin… Il faudrait être un imbécile pour ne pas profiter de ses dons de double vue. Au moins un peu. On ne peut certes pas appuyer sur le destin, mais… On peut faire pression sur le reste du monde. Sur les jouets du destin. Leur avenir les préoccupe tant qu’il est facile de savoir comment obtenir ce que l’on souhaite d’eux. Je suis neutre, vous vous souvenez ? ça ne m’empêche pas de tirer partit de mes capacités sur le commun des mortels, autant que cette capacité de clairvoyance me serve un peu.
L’une des rares choses auquel je crois, c’est en mes capacités, je crois à ce que je lis dans mes cartes, je m’y plonge sans cesses, et rares sont les fois où j’ai été trompé par ces dernières.
La famille ? La famille est importante, mon père nous a toujours inculqué que c’est quelque chose d’important. Alors même si je ne suis pas très proche de ce dernier, je ferais tout pour le satisfaire. De même, malgré nos différences, j’apprécie mon frère, après tout on a qu’une famille… Et on se doit de l’épauler. C’est pour cette raison que je me permets quelques fois de souffler à mon frère quelques prédictions qui lui seront bénéfiques et lui assurera de choisir le meilleur chemin possible pour se glisser au sommet qu’il convoite tant.
D’un calme rare, je ne perds que très rarement mes moyens et mon sang froid, et… Autant dire qu’il ne vaut mieux pas, pour vous, me le faire perdre. J’avoue apprécier souvent ma petite solitude, c’est sans doute pour cette raison que j’ai vécue pendant de longues années dans ma petite caravane de diseur de bonne aventure. Néanmoins je possède le bagou nécessaire pour captiver les gens et leur faire croire un peu ce que je veux. Je peux donner quelques pistes pour l’avenir… Mais jamais vous n’aurez toutes les cartes en main. Car, je le rappelle… Le destin tire toujours les ficelles, vous n’en êtes que son jouet. Et moi ? Moi je suis le spectateur patient qui attends de voir ce que le marionnettiste prépare, quel sera le show ? Tragédie ? Ou comédie ?



Reality


Pseudo : Zazou <3
Découverte du Forum : Via PRD
Feedback : ... C'est mon 4 ème compte mais j'aime PAS DU TOUT ce forum v'voyez ? (je m'entraîne à l'ironie et au sarcasme XDD)
Double Compte :OUI Vicky, Vivi, Baghy o/
avatar
Invité
Invité

Mer 30 Nov - 21:27

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
avatar
Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t130-then-i-opened-my-eye
Mer 30 Nov - 22:41

Mon frangin 8DDD (je sais c'est beaucoup trop joyeux pour Raspout mais voilà Irney quoi ♥)

Je te souhaite bon courage pour ta fiche ^^ J'ai hâte de lire tout ça


❝Nightmare of Arendelle❞
        Raspoutine
       (c)Allison
avatar
Messages : 49

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Déc - 20:37

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche





nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
avatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t58-elsa-la-reine-des-nei
Dim 4 Déc - 19:01

Bienvenue parmi nous.
Bon courage pour ta fiche.
A trés vite!
Elsa.




Winter Is Coming
Ma fiche - Mon carnet de RPs - Ma fiche de liens - Mon book

Spoiler:
 
avatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Déc - 19:19

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ♥



The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Spoiler:
 
avatar
Piranha Cannibale
Messages : 222

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t278-victoria-o-donnel-si
Lun 5 Déc - 10:21

Merci à vous tous <3 C'est sympa de votre part :D
Owh mon dieu... Mon frère a été enlevé par les extraterrestres pour être remplacé par un clone ! *va poquer la joue de Raspoutine* Incroyable... Un robot est plus affectueux que le Raspout' de base *sbarf* (Naaaan mais bon, j't'aime quand même hein ! )

OUI en tant que flemmarde (membre de la team paresseux s'il vous plait !) je ne change pas de compte xD



If you'll be my boat I'll be your sea


I live to make you free But you can set sail to the west if you want to And pass the horizon, 'til I can't even see you Far from here Where the beaches are wide Just leave me your wake to remember you by  | © Vent Parisien






Spoiler:
 
avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 15 Déc - 18:02


Welcome to Storybrooke


Bienvenu à Storybrooke. On espère que tu te plairas chez nous. On fait la mise à jour de tes informations, mais tu peux désormais RP. Penses également à remplir ton profil. Tu peux également t'occuper de tes relations ou gérer tes RP.





Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: True Stories :: Racontes moi une histoire :: Les validés-