FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi? [PV Killian]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep - 18:58



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 22 Sep - 19:35





Super... Bravo Killian, c'était bien joué. Certainement la tentative la plus stupide de ta carrière. De ta vie en fait. Et elle est assez longue pourtant. Te voilà coincé chez ton pire ennemi et tu ne peux pas bouger. Killian s'en voulait à mort. Pourquoi fallait-il quoi soit aussi stupide ? Son impulsivité le perdra. Comment il allait expliquer ça ? Qui allait le croire ? Il ne voulait vraiment pas que David passe le pas de cette porte. Il espérait que ce soit Emma. C'était moins compliqué à gérer pour lui. Pourtant c'est bien David qui passe le pas de la porte. Il à l'air las. Aucune chance pour Killian d'argumenter sur ses intentions. Rien à faire. Le Prince va certainement le haïr. Il ne va certainement jamais lui pardonner... Enfin, ce n'est pas comme si Killian pouvait changer comme ça. De manière aussi rapide. Et puis, ça partait d'une bonne intention. De son point de vu. Et puis, il ne sait pas ce que c'est, David. Que de perdre l'amour de ta vie, assassiné froidement devant tes yeux, par un lâche qui n'a jamais su faire face à l'adversité et qui avait fait de sa vie un enfer. Un enfer las, sans avenir, avec un goût amer. David ne sait pas ce que c'est de tout perdre. De n'avoir plus rien que sa vengeance. Comment pardonner à celui qui nous a tout pris ? Comment changer quand on a passé l'éternité à courir après un but ? Comment continuer dans la pénombre, errant, sans savoir quoi faire, sans raison ? Parce que le but de notre vie, que l'on a passé si longtemps à essayer d'attendre ne semble plus l'idéal qu'il était. Qu'est-ce qu'il nous reste ? Quand personne n'est là, quand tu n'as aucune raison de changer ? Comment faire quand tu ne sais pas comment t'y prendre pour simplement être quelqu'un de respectable aux yeux de la personne que tu aimes ?

Killian le fixe, lui et son regard neutre, fatigué, la déception dans sa voix et son regard. De quoi lui briser le cœur, il n'est pas à l'aise. Il se sent misérable, minable. Quoi répondre ? Il n'a pas d'arguments valables. Rien. Et David ne semblait même pas vouloir les entendre.

"David, je-"

Il commence une phrase, sans la finir, restant en suspend. Il aurait aimé avoir encore un peu de prestance, pouvoir cacher la douleur et la déception derrière un masque. Il aurait aimé paraitre insensible, comme cette image du pirate solitaire derrière laquelle il efface sa faiblesse et son insécurité. Mais il n'en avait même pas la force en cet instant. Il regardait juste fixement David avec ce regard triste. Il était penaud, mais aussi vidé par ce regard morne avec lequel le Prince le jugeait. Il était déçu. Il ne lui avait jamais fait confiance. Mais à cet instant son monde venait de s'effondrer. Il ne l’avait jamais apprécié, même pas un minimum. Il n'y avait aucune surprise à le voir ici. Killian aurait aimé s'expliquer, mais il tente seulement de se ressaisir et soupire en silence avant de tenter une réplique maladroite et compromettante. Parce qu'il est stupide et que sa fierté mal placé le perdra.

"Toujours un pirate j'image..."

Ou comment passer d’une situation compromettant dans laquelle on est en tord à un cul de sac…






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep - 20:44



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 22 Sep - 21:37





Froid ? Non, c'était glacial. Mais pas assez pour anesthésier la déchirure dans son cœur. Il prenait pleinement conscience de ses actes à présent. Ce que ceux-ci allaient lui couter. Mais s'il perdait espoir, si tout était fini avant même d'avoir commencé, qu'allait-il lui rester ? La vengeance. Une fois de plus. Et cette fois il accablerait Gold pour ses actes. Il n'arrivait pas à changer. Il n'arrivait pas à sortir des ténèbres. Il n'arrivait pas à penser. Et quand il le voyait, il souffrait juste un peu plus. Parce qu'il était heureux. Parce qu'il était avec elle. Parce qu'il n'avait pas besoin de lui. Parce qu'il le haïssait. Si sa vie est parsemé d'embuches et de désespoir, il a appris à vivre avec, mais il ne sait plus être heureux. Vivre normalement, sans carapace, sans méfiance constante, sans ce pessimiste qui le pousse dans l'ombre. Il ne l'a jamais su. Il règle tous ses soucis avec du rhum. Il est lamentable. Il a envie de se frapper, de se mettre des claques pour agir ainsi. Il a envie de boire, de partir loin et d'oublier cet instant de sa vie. S'il pouvait il retournerait déprimer à bord du Jolly Roger, avec une bouteille de rhum, sans les yohoho. Tout ça parce qu'il a voulu cause du tord au Crocodile. Tout ça parce qu'il a voulu prouver qu'il était responsable. Tout ça pour faire bonne figure, se donner bonne conscience, prétextant peut-être qu'il fallait agir avant qu'il ne soit trop tard. Mais il pensait sortir de là incognito, ou mourir. Ne pas être épargné. Pas en sorti indemne avec des menottes aux poignets. Non, il pensait que Gold se décrédibiliserait tout seul. Mais tout ça c'est retourné contre lui. Mais il n'y a même pas de menottes. Une dernière lueur de confiance ? Killian pourrait sortir d'ici et prendre la fuite. Il pourrait l'assommer et s'en aller comme si de rien était. Il pourrait le kidnapper et quitter cette ville à bord du Jolly Roger... Mais non... Il le suit sans broncher, attendant presque plus de fermeté. Il ne savait pas quoi en penser.

David le reprend sur son explication et il prend un air désolé. Sincère, il s'en voulait, il n’avait pas vraiment d'autre explication. Mais si cela ne suffisait pas à David pour être ignoble, alors peut-être que son statut de pirate n'était pas un frein. C'était déjà bien. Il aurait pu avoir une chance. Une chance de rattraper le coup. Une chance de s'entendre. Juste une chance de le voir sourire pour lui. Juste une fois, même comme à un ami. Mais il avait tout gâché et ça le déprimait encore plus. Mais il ne perd pas la face. Pas encore, même si à l'intérieur il n'est plus grand chose.

"Je croyais que c'était un argument de poids pour toi pourtant Dave."

Comme s'il essayait de le faire culpabiliser pour ce qu'il avait pu lui dire. Toutes ces paroles blessantes, il les avait mérités pourtant. Mais quelque part ça faisait mal, même maintenant. Encore plus maintenant. Il essayait de se reprendre, se cachant encore derrière ce masque d'ironies et de sarcasmes froids. Pourtant il reste silencieux et suit le Prince en silence sans broncher. Toujours pas de menottes. Pas de menaces. Comme si les menottes allaient faire quelque chose. Ils allaient avoir toute la nuit. Ses mots pourraient faire sourire Killian, mais ça lui laissait juste un goût amer dans la bouche. Il allait passer une nuit seul avec David. Et ça allait être long et compliqué. Pas vraiment le genre de nuit donc il pourrait rêver. Pas vraiment le genre de moments qu'il aimerait partager avec lui. Il aimerait au moins pouvoir s'expliquer. Au moins avoir le droit à une dernière chance. Même une toute petite. Il aimerait pouvoir dire qu'il ne la gâcherait pas. Mais malgré ses efforts il savait qu'il ne pourrait pas. Pas après 200 ans de méfaits. Mais après 200 ans de mauvais réflexes. Pas avec un passé comme le sien. Mais une chose est sûre, il voulait essayer. S'il avait encore une chance il voulait la saisir. Et à cette instant, ces paroles sonnaient comme une dernière chance. Une chance d'être sincère, de ce racheter. Mais les dés sont déjà jeter. A savoir si ses arguments suffiront et si son excuse sera valable eux yeux du prince.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep - 22:33



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Jeu 22 Sep - 23:10





Encore des propos qui brisent le cœur. Des propos qui lui mettent un goût amer dans la gorge. Des regrets. Il y était presque. Il avait presque réussi à prouver à David qu'il avait de la valeur, qu'il était capable. Mais non. C'était trop tard. Il avait tout gâché. Et c'est cette même sensation qui vous comprime le cœur qu'à Neverland qui revient. Une douleur silencieuse, un mal être qui s'installe et qui vous fat perdre confiance en ce qui pourrait rester de bon en vous. Killian ne croit de moins en moins être capable de changer. Il a toujours été un peu comme ça après tout. Alors peut-être que c'est son destin, que la vie veut le maintenir dans ce rôle. Peut-être que c'est son rôle. Peut-être que tout est écrit. Peut-être qu'il n'est qu'un vilain, destiner à le rester, sans jamais aucune fin heureuse. Semant désolation et destruction sur sa route. Killian ne fait que tiquer à cette remarque en serrant des dents. Pas de colère, mais de désespoir. Il se détestait. Il n'avait jamais eu une haute estime de lui malgré les apparences, même s'il se trouvait sexy, il n'a jamais pensé être quelqu'un de bien ou de convenable. Il s'est juste laisser entrainer dans un gouffre sans fond, et il n'y a plus personne pour le retenir. Pourtant il essaye de se raccrocher. Il essaye. Mais il n'y a rien, juste une lueur qu'il a essayé de suivre, mais celle-ci semble être en train de s’évanouir.

Mais David ouvre la voiture, et Killian suit, il ne veut pas fuir. Il en a pourtant envie. Pas pour échapper à la peine, pas pour fuir, mais pour s'éloigner de lui. Parce que c'est difficile. Killian hésite en observant la voiture. Il n'aime pas les voitures. Il ne les connait pas vraiment. Il est à peine monté dedans une fois. Son souvenir le plus marquant reste la fois où il s'est fait rentrer dedans. Mais il monte quand même en soupirant. Il s'en voulait vraiment. David avait l'air exténué. Il se sentait un peu coupable. Il aurait été mieux chez lui. Dans son lit. Avec sa femme... Dans ses bras à elle. Plutôt qu'avec lui. Killian hésite juste son regard, n'ayant même pas la force de prononcer des mots d'excuses. Ça ne semblait pas le bon moment. Mais David monte finalement dans la voiture et pose enfin la question redoutée. Redoutée ou attendu. Killian regarde ailleurs, comme distrait et reste silencieux quelques secondes, cherchant ses mots. Ça ressemblait à une mauvaise blague.

"J'ai peur que la réponse ne te plaise pas vraiment mate..."

Non, la réponse ne lui plairait pas. Comment est-ce que ça pourrait lui plaire. Comment pouvait-il amener ça ?

"Disons que... J'ai cru... Enfin..." Après un début d'argumentation un peu laborieux il fini par trouver quelques mots qu'il lâche d'une traite. "Si le Crocodile était responsable de quoi que ce soit je pensais trouver quelque chose..."

Oui, il voulait se rendre utile. D'une mauvaise manière. Et il n'avait rien. Tout le monde essayait de trouver des solutions, et pour Killian le plus évident des scénarios restaient Gold. C'est l'habitude. Il était toujours dans les plans foireux. Mais non, il n'avait rien. Ça le rendait malade. Tout ça, toutes ces emmerdes pour rien. Mais s'il n'avait pas prouvée sa culpabilité, il n'avait pas prouvé son innocence pour autant. Encore sa vengeance, sa rancune, mais qu'une intime conviction. Il voulait le prouver, il voulait protéger ceux qu'il aime, mais si cela pouvait mettre son ennemi hors d'état de nuire ça l'arrangeait. C'est ce qu'il voulait. Il souhaité que ce soit de ça faute. Parce que c'était plus simple. Parce que c'était moins inquiétant, parce que c'est un ennemi qu'il avait l'habitude d'affronter, parce qu'il ne le craignait pas. Parce que c'était le scenario idéal. Mais ça avait mal tourné. Ça aurait pu être pire... Il n’osait pas regarder David en face pour l’instant. Mais il était mal, un peu déprimé, déçu, de lui, de la situation. Il avait peur de croiser son regard. Peur de voir la haine. Il ne voulait pas que David le haïsse. Plus que tout il ne voulait pas ça. Tout sauf ça.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Sep - 0:26



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Ven 23 Sep - 1:31





Il avait fini par monter dans la voiture. Pas sans appréhension. C'était curieux, bien différent d'un navire ou d'une voiture tel qu'il les connait. Pas de chevaux, l'inconnu. Mais Killian s'adaptait vite. Il avait vécu longtemps, il avait vu beaucoup de choses, vécu beaucoup de moment difficiles. Alors il pouvait braver une voiture. Plus qu'il ne pouvait braver le jugement de David. Le silence pesait, semblant à des heures. Mais finalement les mots sortent, mais malgré tout ça, malgré la franchise, malgré les efforts pour être sincère, rien. Le néant. Comme s'il n'avançait pas. Non il n'avance pas. Il ne fait que reculer. Voilà des jours qu'il recule, qu'il fait erreurs sur erreurs. Que son esprit est occuper par une pensés dont il n'arrive pas à se défaire malgré ses efforts, brouillant sa vision du bien et du mal, vision qui n'a jamais vraiment été claire dans son esprit. Mais là c'était une douche froide, mais c'était moins difficile qu'il ne l'aurais cru. Il c'était préparer au pire et finalement, ça allait. David n'était pas stupide. C'était un type bien. C'est ça, mais aussi ses défauts, les moments où il le malmène, mais aussi ceux où ils ont été proches, tous ses moments et ses détails qui font que Killian porte se regard sur David aujourd'hui.

Ils finissent par se garer et la voix du pirate raisonne dans le silence, accentuant ses cafouillages et hésitations. Mais il avait été sincère. Il espérait juste que cet essai d'attitude "positive" porte ses fruits et pas préjudice. Parce que sinon ça pourrait bien lui couper l'envie de faire des efforts. Parce que c'était comme un appel à l'aide silencieux. Comme s'il disait "j'essaye, mais je n'y arrive pas". Pourquoi en pleine nuit ? Est-ce une vraie question ? Killian laisse échapper un très léger ricanement entre ses dents, un léger sourire aux lèvres.

"Bien que je conçois que tu n'as jamais du essayer, mais une infiltration est toujours plus efficace la nuit que le jour. Tu sais la lumière, la foule, ce genre de chose..."

Non, David n'avait jamais rien volé, il ne c'était sans doute jamais évader, jamais fuit, jamais eu besoin d'être invisible, mais ça avait longtemps été le quotidien de Killian, alors ça lui semblait normal. L’habitude. Mauvaise certes, mais parfois utile. Il ne connaissait que ça, ou presque. Mais il reprend bien vite son sérieux, réalisant que ce simple fait jouait contre lui. De toute évidence c'était une mauvaise chose. Son passé jouait contre lui. Il regrettait. Mais d'un côté il n'aurait pas été là aujourd'hui. Rien de tout ça ne serait arrivé. Mais il ne l’aurait jamais rencontré lui. Il aimerait que tout ça soit derrière lui, mais sa réputation le rattrapait toujours trop vite et jouait inlassablement contre lui.

"Trop vrai hein ? Tu sais, il peut m'arriver d'être sincère parfois."

Il sort un de ses sourires enjôleur. Pourtant on peut toujours lire la tristesse dans ses yeux. Mais pas de mensonge. Pour une fois c'était vrai. C'était un sourire amical, amusé, mais sincère, peut-être désolé. Désolé pour toutes les fois où il ne l'avait pas été. Il aimerait pouvoir être sincère avec David. Tout le temps. Mais il ne pouvait pas vraiment l'être sans la confiance. En lui-même, mais aussi en David. Une confiance qui lui ferait penser qu'il peut l'être sans risquer de perdre plus qu'il n'a à gagner. Il aimerait établir cette relation. C'était compliqué. Mais c'était un premier pas. Il aimerait pouvoir lui dire qu'avec lui il le serait toujours, qu'il ne lui mentirait jamais. Mais il avait peur. Et il savait qu'actuellement ce n'était pas le cas. Pourtant il aimerait vraiment que ce soit possible. Ça ressemblait à un rêve, à un mirage au loin. Et Killian était bien seul. Seul dans cette ville où personne n'avait foi en lui, face à cette adversité inconnue, adversité pour lequel il pouvait être soupçonné. Il était seul. Seul contre tous. Alors il essayait, avec ses moyens à lui, comme il pouvait, il essayait de résister, il essayait d'être en sécurité. Mais il ne faisait que s'enfoncer dans sa solitude et dans la crainte. Mais il fallait avancer. Essayer, pour ne pas tomber. Mais si les évènements inquiétaient tout le monde, tous avait du soutient, qu’ils soient soupçonné ou pas qu’ils n’étaient pas seul, peut importe leurs doutes ou leurs craintes. Mais Killian, lui, il était seul. Il n’avait personne. Il n’avait plus personne depuis longtemps. Et s’il essayait de se raccrocher à ce qui lui semblait être ceux qui avaient le plus de valeurs à ses yeux, c’était vain. Il pensait parfois à son frère. Il lui manquait, encore plus après leur retour de Neverland. En 200 ans il ne lui avait jamais autant manqué. Et David lui ressemblait. Ils avaient des valeurs communes, et pourtant ils étaient bien différents. Mais Killian admirait peut-être les valeurs et l’honneur de David autant qu’il admirait son frère, bien que de manière très différente, mais quoi qu’on en dise il n’a jamais dénigré ces valeurs. Il en a peur, parce qu’il a peur qu’elles conduisent à la perte de ceux qu’il aime. Il a déjà perdu trop de proches. Il préfèrerait partir et ne pus aimer, ne plus rien ressentir, ne jamais connaitre à nouveau le bonheur, encore moins celui là, parce qu’il a trop peur de le perdre, et il ne veut pas qu’il arrive malheur à David. Parce qu’il est heureux, parce qu’il a une famille, parce qu’il est important pour beaucoup. Parce que pour une fois Killian pense à lui avait de penser à lui-même. Parce qu’il ne veut pas être égoïste…






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Sep - 11:11



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Ven 23 Sep - 15:21





Encore une fois sa réputation et son passé le rattrapaient. Ça lui faisait défaut, mais les circonstances n'aidaient pas. Surtout que le prince n'avait pas besoin de circonstance. Mais malgré la douleur et la peine il faisait bonne figure. Il essayait malgré tout de garder la face. Mais ça le perdait plus qu'autre chose. Il était comme ça. Borné, sur la défensive. Il ne faisait pas confiance, il ne croyait pas en la bonté des gens. Il n'y croyait pas parce qu'il ne croyait pas en la sienne, alors pour lui il y avait toujours un mais, une autre raison, et pourtant... Tout le monde n'est pas comme lui, il a juste vécu dans un milieu où la méfiance règne, même avec ses amis.

Mais non, David ne connait pas ça. Il vit dans ce monde idyllique où tout le monde à une chance, où tout le monde à du bon en lui, où on peut pardonner, où on peut faire confiance à ses proches, où il n'y a pas de trahison, pas de mensonge, pas de mutinerie. Il y croit dur comme fer, certainement, que ses proches sont parfaits. Pourtant pour Killian ça n'a jamais été le cas. Il a appris à se méfier de tout et tout le monde, alors une inspection à 4h du matin est normale pour lui. Au finale c'est sans doute moins grave pour lui que ça ne l'est en réalité. Mas il n'a pas le même recul et s'il se met à la place de David il voit les choses comme étant pire que ce qu’elles sont, comme si pour lui la moindre erreur, le moindre écart était être un être infâme. Alors Killian n'arrivait pas à juger la graviter de son acte, pas au travers le regarde David. Il avait l'air tellement parfait et borné que ça devait être une forme de haute trahison passible d'exil. Killian n'en était pas là, mais presque. Il ne pouvait pas en être à ce point tout simplement parce qu'il n'a jamais été proche du Prince, mais c'était effrayant de savoir qu'on allait perdre quelqu'un pour ça. Parce qu’on n’a pas réfléchi.

"Tu as de la chance dans ce cas."

Oui, de la chance d'être bien entouré, de ne pas avoir eu à employer ce genre de méthode. Ne pas avoir eu besoin de voler, piller et tromper pour survivre. De pouvoir faire confiance aux tient et de ne pas craindre chaque lendemain comme ne nouvelle épreuve. Mais c'était la vie de Killian. Celle qu'il avait choisie quelque part. Qui c'était peut-être imposé à lui dès son plus jeune âge. Une vie de pirate. Une vie d'aventure et de liberté, mais aussi de souffrances et d'erreurs. Il était docile, ne profitant pas de la liberté qu'il avait, il ne voulait pas compromettre plus son cas. Après tout il ne voulait pas faire de tord aux Charming. Pas à lui du moins. Il pensait être de leur côté. Il espérait en tous cas. Alors il suivait un peu penaud, comme s'il avait été raccompagné par un ami qui lui ferait la morale. Sauf que cette amitié n'existe pas et elle s'effrite déjà, partant en cendre un peu plus chaque secondes malgré les tentatives du pirate pour se faire pardonner, pour essayer d'obtenir une dernière chance. Encore une.

L'atmosphère était lourde et tendue. Ce n'est pas exactement le genre de tension dont Killian aurait aimé. Et cette tension ne devrait pas avoir lieux. Pas à ce point. Killian serait sans doute plus détendu, léger et insouciant si ça n'avait pas été David. Mais ce regard lui faisait perdre son aplomb, son sourire sarcastique et supérieur, son ironie, ses belles paroles... Tout ça parce que c'était lui. Il essayait pourtant, mais ça ne sonnait pas aussi assurer que ça devrait. Ça sonnait mélancolique. Mélancolique, mais pourtant sincère. Il essayait vraiment, ça lui demandait des efforts, plus qu'on pourrait l'imaginer, mais il essayait d'être honnête. Il aurait pu raconter n'importe quoi, le mener en bateau, esquiver ses questions, mais il ne l’avait pas fait. Il voulait prouver qu'il avait un peu de valeur, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Rien qu'un tout petit peu.

Mais des paroles assassinent viennent lui faire ravaler sa salive en serrant des dents, il détourne le regard en se mordant les lèvres. Ça fait mal ça Dave. C'est vrai que Killian n'est pas la personne la plus fiable. Mais il a un peu d'honneur. Il ne ment pas directement, il aménage un peu ses propos pour que ça l'arrange. Mais là, il était sincère, il n'y avait pas grand chose d'autre à dire. Il encaisse en silence lui lançant finalement un bref regard interrogateur qui voulait dire "vraiment ?" avec un aire triste malgré le fait qu'il essayait d'avoir l'air détaché.

Il passe finalement la porte du poste sans faire d'histoire, il n'irait pas loin de toute manière. La nuit allait lui paraitre une éternité et la tentation de fuir allait être présente. Pas fuir la garde à vue en elle-même, mais le fuir lui. Lui et son regard. Ce serait interpréter comme un délit de fuite et ça aggraverait son cas. Killian le savait. Alors il ne le ferait pas. Mais ça lui demanderait des efforts, psychologiquement, parce que craquer serait facile. Tout serait plus facile que d'être là. Mais ce serait facile quelques heures, pour seulement empirer les choses par la suite. Mais peut-être que David essayait de le croire. Killian voulait le penser. Il voulait peser qu'il n'avait pas tout perdu en un soir. Il voulait y croire, même pour quelques secondes.

"Aye... J'admets que ce n'est pas mon idée la plus brillante..."

Il tente de sourire et lance un regard au shérif adjoint en haussant un sourcil. C'était ironique et auto-dérisoire quelque part, essayant de détendre un peu l'atmosphère, essayant d'éviter le conflit et la tension. Mieux ça se passerait plus ce serait facile de rattraper le coup, mais jusqu'à maintenant, ce genre d'attitude à toujours plutôt énerver David plus que ça ne l'a aidé à l'apprécier. Mais Killian fonctionne comme ça. C’est lui. Et c’est pour ça que David ne l’aime pas. C’est parce qu’il est ce qu’il est.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Sep - 22:19



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 24 Sep - 0:09





Une mauvaise réputation, mais quelques valeurs. Pas grand chose, pas forcément les meilleurs, pas forcément ce qui est important, mais c'était là, les valeurs de son frère. Mais ce n'est pas ce qui ressortait de la personnalité de Killian. Mais pour une fois dans sa vie il voulait prouver sa valeur. Essayer de prouver qu'il pouvait être quelqu'un d'honnête. Il voulait prouver ça à David. Parce que c'était sa dernière chance. Parce qu'il y avait trop en jeu pour risque de le perdre, parce qu'il en avait déjà trop fait. Pourtant il s'enfonçait toujours un peu plus dans cette impasse d'où il ne pourrait ressortir. Parce qu'il était seul et parce que ses chances étaient trop faibles, parce qu'il ne voyait pas la moindre lueur d'espoir, et que la tentation était trop forte. A quoi bon tenter quand au final c'est pour souffrir d'avantage ? Mais il essayait quand même. Il en avait besoin. De se raccrocher à quelque chose. Un petit bout d'espoir, à cette lueur qu'il avait vu dans les yeux du prince quand il l'a remercié de l'avoir sauver. Parce que c'était idyllique et que le jeu en valait la chandelle. Parce que si jamais, même si c'était impossible, si jamais une toute petite braise était là, prête à s'allumer, il pourrait allumer un feu entier. Alors oui, essayer était la meilleure chose qu'il puisse faire. Mais il savait qu'il ne pouvait pas vraiment changer. Mais il pouvait toujours s'améliorer. A savoir si ça suffirait ? Killian était conscient de ses erreurs et de ce qu'il était. En partie du moins. Il a toujours pensé être un tombeur et de ce faire avoir un certain droit avec les femmes, il a grandi dans un milieu d'hommes alors il ne se rend pas compte. Mais sinon il voit très bien qu'il n'est pas un homme fréquentable. Mais Killian est comme ça, désinvolte et désobligeant, souvent agaçant, mais c'est un masque. Une belle façade qui est là pour cacher les faiblesses et les blessures, parfois un simple signe de mépris, mais là ce n'était pas le cas. Mais c'était plus facile de passer pour quelqu'un qui s'en moque que pour quelqu'un de brisé. C'était mieux pour son égo, pour assumer, pour éviter de souffrir plus encore. Au moins, David commençait à lui reconnaitre quelque bons points. Killian hausse une épaule vaguement avec un léger sourire. Ça ne voulait pas dire grand chose, si ce n'est un "c'est déjà ça". Au moins il ne le haïssait pas plus encore. Pas pour l'instant.

"Je ne suis pas si inconsidéré que j'en ai l'air..."

Il sait reconnaitre ses tords, il sait aussi apprendre de ses erreurs aussi. Et il peut être un véritable ami pour qui le mérite. Même si pour l'instant personne le l'a jamais mérité pour lui. Personne n'a jamais vraiment été proche de lui. Mais il tient à ceux qu'il aime et donneraient beaucoup pour ne pas les perdre, parce que c'est trop douloureux et qu'il n'y a rien de pire. Alors oui, il peut être une personne fiable et de confiance et si on lui laisse le temps, si on le laisse s'adapter et si on le laisse nous faire confiance. Ça prend du temps, parce que Killian n'accorde pas facilement sa confiance, parce que personne ne lui accorde la sienne. Mais avec le temps, ça pourrait arriver, si tenté qu'il y ait les sentiments qui aide un peu, tout peut arriver. Il aimerait avoir sa place un jour, pouvoir être quelqu'un sur qui compter, quelqu'un qui a un minimum de valeur aux yeux de quelqu'un, pas un simple pion sur un échiquier ou le pirate du coin qu'on peut sacrifier. Parce que pour l'instant, si c'était lui qui était en danger, personne ne viendrait le chercher. Si c'était lui qui avait été empoisonné, il y serait sans doute resté. Parce que sa vie n'en valait pas la peine. Parce qu'il serait resté dernière plutôt que de risquer la vie d'un autre. Parce qu'il n'avait pas de valeur. C'est peut-être pour ça, aussi, qu'il n'était pas quelqu'un de confiance. Parce qu'il ne pouvait faire confiance à personne. Et c'était un cercle vicieux. Pourtant, cette fois, il voulait essayer. Parce que c'était important à ses yeux. Parce que ça semblait en valoir la peine.

Il prend un air triste. Il aimerait entendre autre chose venant de David. Parce que ça voulait bien dire qu'il ne le croyait pas. Mais il n'avait pas d'autre explication. Il n'avait rien d'autre à dire. Et il ne peut pas être certain de ne pas avoir ce genre d'idée à l'avenir.

"Crois moi ou non Mate. Mais j'ai peur de ne pas pouvoir promettre que ça ne me traverse jamais l'esprit. Tout au mieux je peux te promettre d'essayer, mais j'imagine que je peux bien promettre ce que je veux après tout..."

Il avait un air attristé. Un regarde chien égarer qui voulait dire qu'il ne savait pas s'il y arriverait, qu'il était seul et perdu, désemparer. Qu'il ne savait vraiment pas s'il pouvait promettre. Mais David ne croyait aucun de ses mots, aucune de ses paroles. Pour le prince toutes ses promesses étaient des promesses en l'air. Pourtant là Killian n'avait rien promis. Il avait été honnête. Il savait qu'il n'était pas sûr d'y parvenir, il savait qu'il ne pouvait pas tenir cette promesse avec certitude. Pourtant il voulait essayer. C'était un bon début. Mais David ne le croirait pas. C'était à lui de prouver qu'il pouvait tenir cette promesse. Mais pour que ce dernier le croie, il devrait sans doute honorer la promesse qu'il n'avait pas faite, puisque le moindre écart passerait sans doute comme une traitrise. Et c'est bien triste, parce que Killian se sent dépasser. Comment ne pas essayer encore de nuire à la personne que vous haïssez le plus ? Celle qui a ruiné votre vie ? Celle pour laquelle la mort à guidé votre existence pendant des siècles ?

Ils s’assoient finalement au bureau. Killian est presque surpris de ne pas finir en cage, d'être traiter comme un égal, mais les derniers mots de David sonnent comme un nouveau coup de poignard, le mettant en face de ses actes et de leurs conséquences. Il n'était définitivement qu'un poids. Malgré ses efforts, malgré le fait qu'il avait essayé de ses rendre utile, plus ou moins. Il n'était qu'un poids. Il regarde ailleurs quelques instant, pensif, reprenant son courage. Le silence s'installe plusieurs minutes avant qu'il ne se décide à reprendre la parole, sincèrement désolé.

"Je suis vraiment désolé... J'ai certainement gâché ta soirée. Enfin, plutôt ta nuit..."

Il était embêter, c'était sa faute, il reconnaissait ses erreurs. Il n'aurait pas du faire ça. David aurait pu être tranquillement chez lui en train de dormir. Auprès de sa femme. Mais il était là. C'était une maigre satisfaction pour Killian, mais au moins il n'était pas avec elle. Ce qui était déjà bien. Mais ce n'est pas ce qu'il voulait. Il commençait à laisser tomber ses masques face à David, sans doute après leurs aventure à Neverland, après ces instants de confidence et de confiances, même bref, ils étaient là, et ils avaient partagé des souvenirs et des secrets. Pas grand chose, mais assez pour que Killian ne soit plus aussi froid qu'il ne l'était. La fatigue, le malaise, l’insécurité et les sentiments aidaient un peu. Mais il était ce qui ce rapprochait le plus de ce qu'il était vraiment. Un homme brisé et seul, incertain et triste. Voilà ce qu'il était. Une carapace avec un cœur vide et en morceau qui essayait de se relever.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 1:28



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 24 Sep - 2:12





L'ironie du sort veut que la seule phrase agréable prononcé par David soit celle où Killian admet avoir l'air d'être le dernier des enfoiré. Enfin... plus ou moins. A savoir si cette remarque était ironique, Killian ne sait plus vraiment. Il sourit avec plus d'assurance pour acquiescer. Ce pourrait être pire quelque par. Jusque là c'était plutôt cordiale jusque là. Mais ça ne semblait pas lever les doutes du prince à son sujet. Il y a aussi fort à parier que la seule raison pour laquelle David agisse ainsi. C'était peut-être pour ne plus rien lui devoir. Pour ne plus rien avoir à faire avec un pirate comme lui. Peut-être pour pouvoir définitivement couper les ponts. Peut-être...

Toujours est-il que David le fixait à présent, essayant de le sonder. Killian le regardait simplement, essayant d'avoir l'air normal et neutre, mais pourtant avec ce regard triste et amer. Pendant quelques secondes il sentait qu'il ne pouvait plus détacher son regard des yeux bleu de son vis à vis. Finalement il soupire, comme las, Killian ne sait pas quoi en penser. Il avait juste l'impression de l'exaspérer un peu plus chaque seconde et chacune de ces secondes ouvrait un peu plus la plaie creusée dans son cœur. Mais finalement, les paroles du prince sont plutôt positives. David tente de le croire. Il essaye une dernière fois. Au moins une fois. Il sourit de manière sincère, et fait un signe de tête reconnaissant.

"J'essayerais de ne pas te décevoir dans ce cas..."

Il avait sortie cette phrase assez naturellement. Pourtant ce n'est pas le genre de chose qu'il sortirait en temps normal. C'est comme si dans cette phrase il avouait que son jugement personnel, et surtout le sien, importait à ses yeux. C'était le cas. Mais il ne l'aurait sans doute pas formulé comme ça. Il aurait sans doute son plus beau sourire prétentieux et son ironie, juste pour avoir l'air supérieur et détaché, mais non. Ça lui importait vraiment. Autant que le regard qu'il pose sur lui. Ça lui remontait le moral et lui donnait un peu d'espoir. Rien qu'un peu. Mais c'était déjà ça. Il l'écoutait attentivement avec un air coupable. Il n'aurait pas dû faire ça, il avait compris et il retiendrait la leçon. Mais par le "nous" Killian comprenait "eux". Parce que c'était forcément ce qu'il signifiait. Il ne pouvait rien signifier d'autre. Il n'était pas considéré comme un membre du groupe, même de loin. Pas du point de vu de David. Pas encore. Pas selon Killian. Il soupire un peu et acquiesce vaguement, restant évasif.

"Si tu le dit..."

Parce que non, Killian ne pensait pas avoir besoin de lui. Au contraire. Il se portait mieux sans. Ils seraient tous plus tranquille sans lui. Killian en était persuadé. Mais s'il le fallait... Il ferait l'effort. Il essayerai du moins.

Il sort de sa bulle en entendant le ricanement de David. Il le fixe d'un air curieux et surpris. Il ne comprenait pas une telle réaction. Mais à en entendre ces propos, il ne semblait pas avoir passé la meilleur soirée de sa vie. Killian prend un air compatissant, c'était sincère, même si quelque par au fond de lui il espérait que ce soit de la faute de Snow.

"Vraiment mate ? Désolé d'apprendre que ta soirée n'était peut-être pas idyllique. J'espère que ce n'est pas un problème ton adorable femme."

Si ça ne se sentait pas il était sarcastique quand à l'adorabilité de Snow. Et même si ça ne se voyait pas, il espérait que ce soit le cas. Si seulement c'était le cas. Mais les rêves restent des rêves. Il n'en restait pas moins compatissant et presque inquiet pour David. Parce qu'il ne méritait pas d'avoir des journées gâchées comme ça. Il espérait juste ne pas avoir eu un ton acide dans la voix à la mention de sa femme, ni d'avoir paru heureux d'un potentiel conflit. Il avait essayé au mieux que ça ne paraisse pas. Mais son intérêt pour le bien-être de David était sincère. Il se doutait pourtant bien que David n'allait pas en parler avec lui....






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 12:44



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 24 Sep - 18:27





Si la première impression sur David n'avait pas été la meilleure, il n'avait pas non plus fait bonne impression. Il faut dire qu'il ne le connaissait pas. Il avait des intérêts personnels en jeu et un but. Mais au final, à Nerverland il avait appris à le connaitre. Il n'aurait pas laissé mourir le Prince comme ça. Il n'avait pas envie de revoir quelqu'un mourir comme son frère. Et puis, il lui avait rappelé son frère. Ses valeurs était honorable, et même si Killian n'est qu'un félon sans foi ni loi, il sait reconnaitre ceux qui méritent. Ceux qui méritent comme son frère l'aurait mérité. Mais plus encore, il voyait le défi et la haine dans le regard de David. Le rejet, c'était comme un défi, une difficulté supplémentaire, le goût de l’inaccessible et un part de masochisme certainement. La lassitude de tout pouvoir avoir, savoir qu'une personne à le dessus sur lui. Mais peut-être savoir aussi qu'une personne a des épaules solides et une carrure protectrice, comme l'attitude. David est comme un ours qui protège les sien, une figure rassurante et à la fois violente. Sans tellement savoir pourquoi, son cœur avait chaviré. Et déjà sur le Jolly Roger, il aurait laissé Emma se noyer plutôt que David ne risque lui aussi se triste sort. Alors il l'avait retenu, il l'avait aidé. Mais à ce moment là les raisons semblaient différentes. Mais les faits étaient là. Il aurait laissé Emma se noyer.

Mais même si David avait l'air d'essayer de faire des efforts, il ne lui faisait pas confiance. Il n'avait pas l'air d'en avoir envie. Pas le moins du monde. Alors pourquoi est-ce qu'il essayait ? Killian n'avait pas de réponse à ça, d'autant plus qu'il ne semblait pas le porter dans son cœur le moins du monde, à son plus grand damne. Mais tout n'était pas perdu, si David faisait des efforts c'était au moins ça.

"Tu es donc persuadé à ce point que je n'ai aucune parole hein ?"

Pourtant, Killian n'a qu’une parole. Mais il ne l'offre qu'à peu de gens. Mais une promesse doit souvent être tenue, sauf si les circonstances font qu'il vaut mieux la briser. Les promesses sont de jolies choses, mais parfois il faut savoir passer outre. Mais quand à la sincérité de ses propos, elle était réelle. S'il n'est pas digne de confiance, il voulait l'être pour David. Parce que c'était important pour lui. Parce que si ça l'était pour lui il essayerai de s'y tenir. Pour lui. Pas forcément pour les autres. Mais c'est bien parce que c'était lui, et parce que c'était une des valeurs qu'il défendait, parce que c'était important.

Mais Gold... Qu'importe ce qu'il était, l'avoir de son côté semblait presque hypocrite et Killian n'était pas vraiment quelqu'un d'hypocrite. Il était joueur, trompeur, profiteur et intéressé. Il lui arrivait de retourné sa chemise selon son intérêt, mais il ne se rangeait pas du côté de ses ennemis. Il se faisait manipulé et servait ses intérêt, comme avec Pan, sans pour autant jamais lui fait croire qu'il était de son côté pour autant. Et s'il le faisait ce n’était pas intérêt et savait qu'il n'était pas vraiment de leurs côté, il était au moins honnête avec lui-même. Mais Gold. Jamais. Plutôt crever.

"Dans d'autres circonstance tu n'en dirais pas tant crois moi..."

Parce que s'il avait tué Snow sous ses yeux, David aurait sans doute été bien pire encore. Parce que David ne savait pas ce que c'était que d'endurer la perte repérer de chacune des uniques personnes qui vous sont cher. Que de ce retrouver seul après les avoir vu souffrir et mourir dans vos bras, parce que David ne sait pas ce qui c'est passé. Parce que les raisons de Killian lui semblent être les meilleurs du monde. Parce que sa vengeance est là par amour. Et qu'encore une fois, s'il perdait David, il lui remettrait sur le dos. Parce que pour lui il le méritait. C'était un monstre. Il ne méritait pas d'être considérer comme un être humain. Mais David, lui, il ne le savait pas. Il voyait le bon en tout le monde, mais en un monstre. Mais tout comme Belle, il ne voyait pas le bon en lui... Personne ne voulait voir le bon en lui, parce que Killian ne cachait pas ce qu'il était, ou plutôt ils e cachait derrière ce qu'il voulait bien montrer. Se donnant une image de l'homme fière d'être une ordure, plein de confiance en lui et d'assurance. Mais ce n'était pas ce qu'il était. Il se mentait à lui, mais également aux autres.

Mais la famille parfaite n'étais pas ce qu'elle semblait être. Killian le pensait, parce qu'il ne voulait se faire d'illusion, parce qu'il préférait rêver d'un si jamais parfait. Pourtant il n'aimait pas la perfection. Il aimait la liberté, il aimait être naturel, il aimait les conflits, pas les vies en roses, parce que ça n'a jamais été lui. Il aime qu'on lui tienne tête, il aime qu'on lui résiste, il aime qu'on ai de l'emprise sur lui, parce qu'au final, quelqu'un qui en est capable donne un sentiment de sécurité. Killian veut juste arrêter de souffrir, être heureux, qu'importe les épreuves, il ne veut juste plus les affronter seul.

"Oh je pensais juste que des relations "saines" basés sur la confiance et le respect mutuel étaient moins sujettes à des problèmes..."

Le parallèle était vite fait. Il n'a jamais eu à faire face à une mutinerie. La confiance et là sans y être. Savoir qu'on ne peut pas toujours faire confiance à quelqu'un, pas sur tout, n'entache pas toute forme de confiance. Une chose est certaine, Killian n'abandonne pas son équipage comme ça, il brave les tempêtes, et ses hommes lui rendent bien, mais les coups dans le dos ne sont pas rares, ils sont justes moins grave. Un peu comme ce qu'il a pu connaitre avec une certain Jessica Achab. Ils se sont fait pas mal de coup fourrés, et pourtant ils sont restés amis jusqu'alors. Savoir qu'on a le droit à l'erreur, que l'on a une marge de manœuvre, c'est une vraie liberté, savoir qu'une erreur ou qu'un différent n'entachera pas une relation, qu'on peut se mettre en colère et tout ce dire, parce qu'on le fait toujours, parce que nos émotions parle avant notre tête et qu'on n'a pas peur de blesser. Parce que cette franchise n'impose pas de limite. Et parce qu'au final, les blessures ne sont que des égratignures, parce qu'on se tend la main pour se relever, parce qu'on refait tomber avec une sourire malicieux, parce qu'on peut se le permettre. En quoi les relations humaines demandent la confiance parfaite. La confiance n'est pas de savoir où en sont les limites pour mieux les gérer ? Parce que faire croire que nous sommes d'une confiance infaillible n'est qu'hypocrisie, parce que personne n'est infaillible, alors autant être honnête et se montrer nos faiblesses, pour mieux les appréhender.

Il observe David se lever et se diriger vers une étrange machine. Il ne connaissait pas tout. Il l'observait en silence, bien qu'avec une certaine curiosité.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 21:31



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Sam 24 Sep - 23:08





Killian n'attendait pas forcément de réponse à sa question. Ce n'était pas tellement une question au final, juste une remarque. Il en était persuadé. Ça lui faisait mal quelque part. Cette solitude. Cette absence de confiance. Pourquoi Regina et pas lui ? La réponse était simple : Regina avait apporté des preuves, il avait fallut du temps, ils la connaissaient depuis longtemps. Lui il arrive, il ne les connait pas et il leurs mets des bâtons dans les roues dès les première minutes. Il a menti dès le départ. Il n'a jamais été rien d'autre. Pas de bonne famille, pas de bonne éducation, un mépris pour les femmes et un irrespect total pour pas mal de chose. Aucune valeur, une apparente lâcheté et un égocentrisme envahissant. Il n'avait pas grand chose pour lui en apparence, rien qui aide. Mais à sa grande surprise, la réponse de David est plutôt encourageante. Pour lui, cette réponse lui fait admettre qu'il s'est peut-être trompé sur son compte, qu'il y a un espoir pour lui. Alors, même si ce n'est pas grand chose, Cette réponse met un peu de baume au cœur à Killian pour cette soirée. Il reprend un peu de confiance, pas beaucoup, mais un peu. L'atmosphère n'est pas conflictuel, rien ne porte à l'agressivité, il ne veut pas fuir, il veut le convaincre qu'il peut être civilisé lui aussi.

"Oh, mais serais-tu en train d'admettre que je pourrais éventuellement être... disons... quelqu'un de bien ? Ou en tout cas pas aussi ignoble que tu l'imagines ?"

Après tout, oui, il lui a sauvé la vie. Pas pour lui. Pas au départ. Henry non plus, mais pour Neal. Mais non, il n’était pas parti. Il ne l'avait pas fait, et ça, c'était pour lui. Qu'est-ce que ça aurait changé ? David serait retourné se couché probablement... Mais pour l'heure le prince lui tournait le dos. Allumant la machine étrange dont Killian ne connaissait pas encore l'utilité. Killian l'observait, il ne le voyait pas mais Killian avait un regard à la fois triste et tendre. Il savait bien que David ne l'aimait pas, et il voulait lui prouver sa valeur. En vain. Il n'avait rien trouvé dans la bibliothèque, du moins il avait laissé Belle savoir. Mais il cherchait des informations. Il n'était pas inactif. Mais il n'avait rien dit. Il n'en parlait pas. Parce que ce n'était pas son genre de se vanter comme ça. Pour lui, ses actes devaient être reconnus, il ne devait pas les crier, et pour quelqu'un qui a une réputation comme lui, étaler ses bonnes actions n'était pas une bonne chose.

Mais la vie de David n'était pas rose et Killian haussa une épaule avec un air désolé. Chacun a son lot de soucis, il est vrai. Il espérait que ça irait mieux pour David. Mais avant, quelque part, il espérait que non. Qu'il avait quitté Snow. Et que ça irait mieux après. Qu'il serait libre, qu'il aurait une chance. Même si à les voir aujourd'hui, rien n'était moins sûr.

"Mais les choses semblent toujours finir par s'arranger quoi qu'il en soit..."

Avec eu du moins. Pour lui il n'y croyait pas. Mais eux, toujours. Il essayait de le rassurer. C'est une mauvaise passe, ça irait mieux après.

David revient vers lui et pose une tasse sur la table. Devant lui. Killian à un moment d'incertitude et de surprise. Il fixe la tasse, puis David, en haussant un sourcil. Il lui avait servit un verre. Sérieusement ? Il ne savait même pas ce que c'était. Surement ce qu'ils appellent "café". Killian n'en avait jamais bu, préférant rester au rhum. Mais il fixait David avec curiosité. Il venait de lui offrir un verre, et Killian restait quelque peu incrédule.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 23:47



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 25 Sep - 0:35





C'était bien parti et presque gagné, mais c'était un bon début. David admettait qu'il avait peut-être tord finalement. Il envisageait cette possibilité du moins. Ces paroles décochèrent un sourire léger à Killian. C'était un bon début. Vraiment. Pour lui c'était un bon début, voyant de là où il partait. Ça lui faisait plaisir quelque part. "I winning you over" (=Je te conquis) je peux le sentir". Mais s'il lui avait dit qu'ils allaient s'entendre, cette ironie n'était pas encore d'actualité. Mais c'était un bon début.

Killian aimerait savoir ce qu'il se passait dans la tête de David, mais à la fois ça lui faisait peur. Parce que peu importe ce qu'il disait, la sincérité qu'il avait, ce qu'il pouvait avoir sur le cœur, le prince ne le prendrait jamais vraiment sérieusement. Et pourtant. Il était sincère. Il aimerait lui dire ce qu'il ressent. Pas maintenant. Mais un jour. Peut-être. Mais avait, il devait gagner sa confiance. Lui fait comprendre qu'avec lui il serait honnête. Lui faire comprendre que malgré ses actes, au moins ses paroles étaient vraies. Mais pour l'instant rie n'y faisait. Et si David restait dans le déni encore et encore, jamais il ne serait en mesure de lui faire comprendre quoi que ce soit, ni de rien lui avouer. Et c'était douloureux. Ça le rongeait de l'intérieur. Malgré les sourires et les progrès, c'était encore trop peu. Trop peu pour Killian, trop peu pour leur relation. Parce que si l'excès de confiance ce n’est pas une bonne chose, le manque de confiance est encore pire.

"Disons que c'est un bon début... Je t'ai dis qu'on finirait par s'entendre. Crois-moi, un jour tu changeras d'avis sur moi Dave."

Il avait repris se ton léger et enjôleur. C'était un peu ironique parce qu'il n'y croyait pas vraiment. C'était presque avec un ton amer qu'il avait prononcé ces mots. Parce que c'est ce qu'il aimerait. Il aimerait vraiment que ce jour arrive. Mais ils en étaient bien loin de cette éventualité. Trop loin.

Mais il lui sert un café. C'est déjà bien. Il l'observe curieusement. Pas pour le café, mais pour le geste lui-même. Il hausse un sourcil en le regardant, l'air évident. Bien sûr que c'est du café, la question n'est pas de savoir si c'est empoisonné, ce n'est pas vraiment ce que font les héros d'ailleurs.

"Me voilà rassuré dans ce cas ! Au moins si tu ne veux pas ma mort tout de suite j'ai encore une chance de conquérir ton cœur Dave !"

Son ton était un peu ironique encore une fois. Pourtant, si cette phrase pouvait être un second degré et être prise comme un "tu va me supporter un jour", elle n’avait jamais été aussi ironique pour Killian, car affreusement sincère. Ces mots le tuaient presque intérieurement, mais le prendre à la légère était plus facile.

"Mais pourquoi tant d'attention ? Est-ce ton côté Prince Charmant qui ressort mate ?"

Ça pourrait. Ce serait tout aussi ironique. Mais Killian avait besoin de reprendre ces manières plus dépravés, histoire d'avoir l'air plus normal. Pourtant cette lueur de tristesse était toujours là, au fond de ses yeux. Il s'en voulait de dire ça. Parce que ça lui faisait mal. Mais il le disait quand même, parce qu'il savait que David ne le prendrait pour rien d'autre que ça ne semble être. Une plaisanterie lourde et sans intérêt qu'il ne relèverait surement pas. Parce qu’ils n’étaient pas amis. Parce qu'ils n'étaient rien... Kilian lève sa tasse et la ramène progressivement vers lui.

"Merci en tous cas."

Il porte la tasse à ses lèvres et boit une gorgée avant de faire une légère grimace. Pourquoi les gens boivent autant de cette boisson amère qui ne valait pas un verre de rhum ? Encore des propriétés médicinales certainement...






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep - 1:44



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 25 Sep - 3:10





Définitivement, la confiance n'était pas là. Elle ne le serait sans doute jamais. Sauf si Killian prouvait vraiment sa valeur. Pour l'instant ce n'était pas le cas. Ce n'était pas gagné. Il commençait mal, mais il ne s'était pas trop mal rattrapé. L'honnêteté reste encore la meilleur manière de se faire pardonner, surtout quand nos intentions de sont pas si ignobles que nos actions. Ce n'était pas le fort de Killian, et il ne sait pas pourquoi il avait été aussi sincère avec David. Il avait une idée, mais pourquoi cette volonté de sincérité ? Parce que c'est ce que David voulait entendre ? Parce qu'il était prit au dépourvu ou parce qu'il n'avait plus rien à perdre ?

David pouvait faire ce qu'il voulait de lui. Le mettre dehors, l'exiler, lui briser le cœur, même s'il ne le savait pas. Mais rien. Pas de violence, pas de menottes, pas de barreaux. Une cordialité déconcertante. Tout ça pour quoi ? Une vie sauvée ? S'il savait. Killian ne jugeait pas la dette comme impayée. Il était trop soulagé de le savoir encore ici. Il serait resté sur Neverland avec lui. Il l'aurait vraiment fait si c'était nécessaire. Malgré tout le temps passé à essayer de quitter l'île, malgré tous les dangers. Malgré tout, il serait resté, juste pour ne pas les laisser seul, juste pour ne pas être éloigné de lui. Il serait resté.

Mais David restait neutre à ses paroles. Il n'était pas son ami non. Mais si Killian n'espérait rien, ces paroles restaient douloureuses. Comme un "même pas en rêve". Au moins il révisait son jugement. C'était déjà bien.

"Très bien David. Dans ce cas voyons ça comme un bon début."

David. Il aurait pu l'appeler "M. Nolan", mais il n’était pas certain de son nom de famille. Et puis ce n'était pas le moment de plaisanter ainsi. Pourtant Killian aimait ce surnom, il était affectueux, il lui était venu naturellement. Ça lui allait bien. Il était le seul à l'appeler comme ça. C'était inapproprié, mais Killian était souvent inapproprié. Mais depuis son interpellation, les choses avaient été moins dramatiques qu'elles auraient pu l'être. Finalement ils avaient presque progressé, pourtant les circonstances n'aidaient pas et il avait certes brisé le semblant de confiance fragile. Mais au moins il avait ça. Mais il l'énervait. Sa présence même l'énervait, sans savoir pourquoi. Sa manière d'être. Lui. Il l'énervait. Tout ce qu'il était l'énervait. Et c'était dur à encaisser, d'être haï pour ce qu'on est, par quelqu'un pour qui on a des sentiments. Des sentiments improbables, mais présents. Le genre qui vous rend dingue.

Des principes, le prince en avait pleins. C'est pour ça que Killian avait été séduit. Ça et d'autres choses. Lui aussi en avait. Ils étaient juste différents. Mais finalement, il le regarde simplement en avalant une nouvelle gorgée de café. Toujours amer. Il grimace et le repose sur le bureau en jouant avec sa tasse et prenant un air pensif avant de changer complètement de conversation après quelques instants de silence.

"Vous avez trouver quelque chose ?"

Par ça il entendait : des informations sur les derniers évènements. Parce qu'il avait passer sa journée à ça. Il avait commencé par la bibliothèque, où il n'avait pas trouvé grand chose, avant de finir chez Gold. Ce qui l'avait conduit ici. Mais ce qu’il cherchait, c'était des réponses. Comme tout le monde en fait. Mais lui il les cherchait seul et à sa manière. Parce que lui aussi étaient inquiet. Il ne savait pas s'il pourrait repartir, de quoi ne serait fait le lendemain, rien. Il ne savait rien. You know nothing Killian Jones.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep - 13:52



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?




avatar
Killinours
Messages : 852

Voir le profil de l'utilisateur http://marchens-destiny.forumactif.com/t15-killian-jones-captain
Dim 25 Sep - 16:23





Killian mentait. Il mentait souvent. Quand les personnes à qui il mentait n'en valaient pas la peine, quand il avait de bonne raisons de le faire, quand il se moquait des conséquences, quand ça l'arrangeait. Mais là, non. Il ne voulait pas mentir. Il ne voulait plus mentir. Pas à lui. Pourtant il lui mentait. Il lui mentait par omission. Mais est-ce que cacher ses sentiments est véritablement un mensonge ? De toutes manières le prince le découvrirait bien assez tôt. Peut-être. Qui sait ? Peut-être qu'il ne s'en rendrait pas compte, peut-être qu'il vivra toujours dans le déni de cette révélation, peut-être qu'il lui brisera le cœur. Un peu plus chaque jour, malgré les efforts, même invisibles. Mais c'était comme ça. Killian avait des sentiments et il ne se rendait pas compte de la place qu'ils prenaient dans sa tête. Il était en train de changer, inconsciemment, pour lui. Plus docile, plus calme, plus authentique. Il changeait d'attitude avec lui. Il n'était plus vraiment le même homme. Il ne se voilait plus la face, n'essayait plus de paraitre meilleur, de se vanter. Non. Il ne voulait pas que l'image de lui soit fausse. Il voulait, pour une fois, qu'on l'aime pour ce qu'il était. Et pas pour ce qu'il paraissait être. Mais, même s'il n'est pas toujours bon de changer ce que l'on est, que c'est difficile, qu'on peut en souffrir de ne plus être nous-mêmes, malgré tout ce que cela implique, Killian voulait changer. Il aurait aimé être quelqu'un d'autre, mais pas lui, parce qu'il est la personne que David déteste le plus. Parce qu'il veut être à la hauteur, parce qu'il veut que David l’apprécie. Il le veut réellement. Alors oui, il est près à changer. Pas seulement ses défauts et ses erreurs, mais aussi ce qu'il est. Ces valeurs, son mode de vie, son attitude... Il veut les changer pour lui. Quitte à ne plus vraiment être ce qu'il est. Mais c'est impossible. On peut donner l'illusion que l'ont est quelqu'un d'autre. Mais on ne peut pas changer ainsi. On ne peut pas cesser d'être nous. On ne peut pas être ce que l'on n'est pas. Pas comme ça. Et la raison est mauvaise, parce que c'est un mensonge, parce que l'on ne sera jamais heureux. Parce qu'on ne pourra pas être aimé pour ce que l'on est vraiment... Mais quand on est au fond du gouffre et que cette option semble la seule à nos yeux, alors on essaye, même si ça nous fait peur, même si on sait que l'on sacrifie tout ce que l'on est. On essaye quand même.

Killian aimait les défis. David était un défi. Il resterait toujours un défi. En toute circonstance. Il défiait les lois parce qu’elles l’avaient déçu. Ils les défiaient parce qu'elles n'avaient pas été justes. Parce que même elles pouvaient mentir. Parce que la couronne avait fait de lui un rebelle, parce que c'était plus juste. Parce qu'à l'origine, la cause qu'il défendait était juste. Pour lui du moins. Mais aujourd'hui, il avait mis toute forme d'autorité dans ce sac du mensonge et de la traitrise. Parce que pour lui aucune autorité n'était plus valable. Parce que suivre ses idéaux lui semblait plus juste. Peut-être que c'était plus juste au fond. Ça l'avait été. Ça ne l'est plus aujourd'hui. Si David représente la loi ici, alors la loi doit être juste, parce que David est quelqu'un de juste, de droit et d'honorable. Parce que s'il ne veut plus rentrer dans le moule, s'il ne veut plus suivre l'autorité, peut-être que celle-ci il pourrait la suivre. Non pas sans écart, parce que sortir des sentiers battus est devenu trop tentant, parce qu'on a toujours des désaccords, parce qu'il reste toujours des injustices, parce qu'il a vécu dans l'opposition trop longtemps. Mais la loi, l'autorité et le pouvoir ? Non, ça n'a plus aucune valeur à ses yeux. Parce que ça lui a trop couté.

Mais David admettais que c'était un bon début. S'il savait à quel point l'autorité et le pouvoir l'ont fait souffrir, s'il savait ce qu'il a vécu, peut-être poserait-il un regard différent. Sur lui. Sur Gold. Sur la royauté et les personnes haut placées. Mais heureusement pour lui, quelque part, David n'était pas un de ces monarques prétentieux qui a toujours vécu dans ce monde de puissance. David n'était qu'un berger. Ils n'étaient pas si différents au final, ils avaient juste pris des chemins opposés, et Killian était bien plus faible que lui. Mais oui c'était un bon début et Killian sourit plus franchement. Ça lui remontait le moral quelque part. Son cas n'était pas si désespéré. Au moins il avait le mérite d'entrevoir David essayé. Il essayait de l'accepté, tout comme lui essayait d'en être digne. Si tous deux faisait ses efforts, peut-être que ça fonctionnerait. Peut-être.

Killian n'aimait pas les faux espoirs, alors il en avait le moins possible, mais là, il espérait pouvoir espérer. C'était impossible et bref, certainement. Mais voir David essayer le laissait espérer. Juste un peu. Parce que quelque part il en avait besoin. Il avait besoin de se rattacher à quelque chose. Il ne voulait pas décevoir le prince. Mais il savait quelque part au fond de lui que ce jour arriverait. Il ne le ferait pas volontairement. Il n’aurait juste pas réussi. Pas réussi à changer. Il aurait été rattrapé par ses démons, tiraillé entre la tentation, la pression et la solitude. Parce que seul il n'en était pas capable. Il ne s'en sentait pas capable. Et la seule chose qui lui permettait d'essayé était de se rattacher à l'espoir d'avoir quelque chose. Une famille, ou du moins de amis. Ne plus être seul face à toute l'adversité, pouvoir compter sur quelqu'un. Être entouré. Être apprécié. Pourquoi pas être aimé ? Il prend nouvelle gorgée de café, comme si l'amertume lui faisait du bien, comme si ça l'aider à faire fi de bien des choses. Il donnerait beaucoup pour avoir du rhum pourtant.

Mais il s'interroge, il veut savoir où ils en sont. Il veut, lui aussi, pouvoir être rassurer de la situation. Parce que ça le concerne. Parce que ça concerne tout le monde. Parce qu'il n'y a pas que les héros qui ont des soucis. Parce qu'il parait même, parfois, qu'ils en attirent en ceux qui n'ont rien demandé. Parce que quand on est en charge d'un peuple, on ne peut pas être égoïste sans que cela ne touche bien plus que notre personne. Parce que même les gens simples ont des problèmes. Parce que méchant ou pas ça le concerne.

"Ne prends pas cet air surpris mate. Que tu le veuille ou non on est dans le même navire. Tout le monde est dans le même navire."

Mais les réponses ne viennent pas et Killian laisse échappé un soupire d’inquiétude. Il ne sait pas vraiment où ils en sont. Il ne sait pas grand chose. Que ce que Belle lui a dit. C'est bien la seule à lui avoir parlé d'ailleurs.

"Dans ce cas, espérons que les dernière trouvailles de Belle portent ses fruits..."

Il avait parlé un peu pour lui même. Parce qu'il était au courant de ce que Belle avait trouvé. Parce qu'il était là. Parce qu'au fond ces trouvailles étaient un peu le siennes aussi. Mais oui, cette ville était maudite. C'était un fait. Et Killian ne peut qu’acquiescer. Il n'y est pas pour rien. Ou du moins il y a collaboré. Mais c'était derrière lui. Enfin, ça dépend pour qui. Temps qu'il aura des ennuis dans cette ville, tant qu'il n'aura personne, il est possible qu'il contribue encore à semer la zizanie. Au moins avec le Crocodile. Tant qu'il respirera encore.






avatar
Papa Ours
Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Sep - 1:19



Qu'est-ce qu'on va faire de toi?





Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchens Destiny :: Ever After... :: Archives des RP-